►   Recevoir la newsletter 
Présentation1
Canular d’Enquête & Débat : Bertrand Cantat veut être invité à la Fête de l’Huma (8.11.2012)
vernochet
Jean-Michel Vernochet : “En France, quand on veut disqualifier quelqu’un, on le diabolise”
dieudo
Divine surprise : l’affaire Dieudonné
le-brun-chancelier
La tyrannie et le harcèlement des petits-chefs “au service” de la “D.R.I.” (D.R.I. : Direction des Ressources Inhumaines)

Eric Zemmour ne soutient pas Pierre Salviac

11 mai 2012, 16:58 Auteur : 97 commentaires

La foudre est donc tombée sur Pierre Salviac, pour une pauvre vanne postée sur twitter : « A toutes mes consœurs, baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France ». La direction de RTL a trouvé cela intolérable, et a viré son commentateur sportif quelques heures seulement après son “twit”. Nous nous étonnons par ailleurs qu’Eric Zemmour soit toujours leur employé, lui qui a été condamné en justice pour “provocation à la discrimination raciale”. Surtout, Zemmour n’a pas soutenu publiquement son collègue Salviac… de peur de perdre son poste ?

Certains silences en disent plus long que de longs discours. Eric Zemmour, qu’on entend un peu partout dans la sphère médiatique depuis 2007, n’a pas trouvé utile de soutenir publiquement son collègue Pierre Salviac qui vient de se faire virer comme un malpropre pour un propos malheureux et jugé “sexiste”. Eric Zemmour est pourtant connu pour être lui aussi accusé de machisme et de sexisme, et pour travailler sur la même radio qui vient de virer Salviac. Celui à qui les lecteurs d’Enquête & Débat avait remis le prix de la liberté d’expression n’a pas estimé utile de défendre la liberté d’expression de son (désormais ex) collègue. Voici l’interview que nous lui avons soumise et à laquelle il n’a pas souhaité répondre :

1/ Pierre Salviac a été remercié par la direction de RTL, qui vous emploie également, pour avoir twitté un propos jugé sexiste et outrancier envers la nouvelle 1ère dame de France. Qu’en pensez-vous ?
2/ Apportez-vous votre soutien à la liberté d’expression de Pierre Salviac, sur un thème que de plus vous connaissez très bien (cf votre livre Le premier sexe) ?
3/ Demandez-vous à la direction de RTL de revenir sur leur décision ?
4/ Vous avez été poursuivi en justice par des associations antiracistes, condamné, et pourtant RTL vous a gardé sur son antenne (à raison selon nous évidemment). Là Salviac est viré du jour au lendemain sans le moindre procès, pourquoi selon vous ?
5/ Ce premier limogeage ne démontre-t-il pas, comme le dit Daniel Schneidermann, qu’il existe un deux poids deux mesures entre l’offense à Sarkozy et l’offense à Hollande ?

Zemmour a-t-il peur pour son job à RTL, après l’arrivée au pouvoir de Hollande ? Cela paraît probable, mais il faut noter qu’il n’a jamais défendu la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme lui, contrairement à un Robert Ménard par exemple (qui est très criticable par ailleurs mais là n’est pas la question).

Dans son émission Zemmour & Naulleau, ce sont toujours les même people qu’on voit déjà partout qui sont invités : Michèle Cotta, Benoît Hamon (2 fois), Henri Guaino (2 fois), Razzy Hammadi, Catherine Nay, Patrick Pelloux, Patrick POIVRE D’ARVOR, Dominique REYNIE, Matthieu PIGASSE, Marek Halter, Malek Chebel, José Bové, Clémentine Autain, André Bercoff, Jean-Luc MANO, Xavier Bertrand, Dominique de Villepin (2 fois), Jean-François Kahn, Christine Boutin, Frédéric Nihous, Denis Tillinac, Arnaud Montebourg, Philippe Faucon, Rachid Debbouze, Xavier Mathieu, Benoist Apparu, Corinne Lepage, Alain Duhamel, Jean-Pierre Chevenement, Régis Debray, Christophe Alévêque, Jean-Claude Mailly, Alain Bauer, Patrick Besson, Jean-Marie Le Pen, Xavier Niel, Philippe Sollers, Nathalie Arthaud, Arno Klarsfeld, André Glucksmann, Bernard Accoyer, Michel Onfray, Bernard Henri-Lévy, Henri Guaino, Tariq Ramadan, Michèle Alliot-Marie, Jean-Jacques Bourdin, Patrick Lozés, Nicolas Dupont-Aignan, Edgard Morin, Gérard Longuet, Roland Dumas, Jacques Vergès, Edwy Plenel, Jack Lang, Jean Peyrelevade, Marine le Pen, Laurent Fabius, François Bayrou, etc.

Soi-disant grande gueule, en fait Zemmour s’écrase dès qu’il s’agit de défendre l’honneur ou les idées de quelqu’un d’autre. Jamais avare de leçons en tous genres, il se contente de tenir le micro, pour ressortir sans cesse les mêmes idées depuis des années, qui sont grosso modo celles d’un Alain Soral non-antisémite. Idiot utile d’un système qui l’utilise pour faire croire que nous sommes en démocratie et qu’il y aurait du débat dans les grands médias, il monopolise les antennes bien plus que BHL ou Michel Onfray, c’est dire.
Son collègue est viré pour malpensance, validant justement ses propres thèses sur la féminisation de la société ? Et alors, chacun sa merde, semble penser Zemmour. Il pense d’abord à lui, à son petit salaire, à son petit prestige, à son petit poste, sans le moindre panache. Lui qui glorifie Napoléon, Corneille et la grandeur de la France, il incarne précisément le contraire dans le comportement, à mille lieues d’un Alain Finkielkraut défendant Renaud Camus en 2000 par exemple. Il avait fait défiler les soutiens lors de son procès, trop fier de les exhiber ainsi, mais lui, qui soutient-il ? Quel malpensant ? Aucun, vous pourrez chercher, à part lui-même bien sûr.

Le vent est en train de tourner, la roue aussi, le limogeage de Salviac n’en est que l’avant-goût, un remaniement des médias est en train d’avoir lieu, et je ne donne pas cher de la peau des Polony, Zemmour, et autres Elisabeth Lévy qu’on a vu tant et plus ces dernières années, sous l’ère Sarkozy. C’est triste mais quand on voit leur absence de réaction au limogeage d’un Salviac, on se dit qu’on ne perdra pas grand chose. Ces réactionnaires qui devaient incarner d’autres valeurs que la gauche, ne se sont jamais battus contre l’inégalité médiatique, puisque leur omniprésence dans les médias en est une des causes. Sous des faux airs de démocrates, ils n’ont cessé de faire la promotion de leurs amis, et du show-business, tout en laissant croupir dans l’ombre les maudits d’hier et d’aujourd’hui. Ils sont les copies médiatiques de l’UMP, dont ils servent d’ailleurs les intérêts, on avait d’ailleurs vu Zemmour s’afficher devant les députés de la majorité, loin de son devoir de neutralité politique. Entre un Zemmour qui va se faire applaudir par des députés UMP et une Caroline Fourest qui va se faire applaudir par le PS, quelle différence ? Rose bonnet et bonnet bleu.

La France a besoin de nouveaux journalistes, de nouveaux représentants politiques, bref de nouvelles élites, qui soient cette fois dignes de ce nom.

Categories : Médias

97 commentaires

  1. Gabriel dit :

    Je trouve votre site de plus en plus dangereux. On dirait de la vieille délation ; il faut vraiment rien avoir à foutre pour regarder qui fait quoi ? pourquoi qui fait quoi ? etc. Vis sans te comparer Jean Robin et tu deviendras peut-être quelqu’un, ce dont tu rêves en réalité.
    Zemmour ne te doit rien, il n’est missionné par personne sinon ses employeurs pour faire des chroniques.

    • Jean dit :

      @Gabriel
      merci pour votre commentaire et bienvenue sur Enquête & Débat. Développez, ça m’intéresse. Donc pour résumer ce que je comprends de votre position : 1/ On n’a pas le droit de critiquer votre dieu Eric Zemmour. 2/ Constater qu’il n’a pas défendu Pierre Salviac c’est de la délation. 3/ Il faut interdire Enquête & Débat. J’ai raté des arguments ?

  2. rené dit :

    Eric zémmour comme esprit libre est maintenant dans la soumission! (voir mon commentaire dans “A vous de commenter une citation”

  3. dolmen dit :

    Entièrement d’accord sur l’ensemble mais pour “le petit salaire” reste à savoir, et c’est peut-être aussi ce qui explique tant de courage!!!!

  4. Luc Chartrand dit :

    Il y a quand même une différence entre les prononcés de Zemmour et le gazouillis de Salviac : Zemmour n’attaque pas la vie privée des gens.

    Zemmour s’attaque aux phénomènes sociaux et politique, pas les personnes. Il a assez dit chez Ruquier à ces auteurs qui croyaient que leur livre où ils épanchaient leur vie privée que c’était sans intérêt.

  5. Shaul dit :

    Pourquoi demander à Zemmour un certificat de bon allié ?
    Pourquoi lui demander de défendre un gars qui a balancé une vanne plus que lourde sur twitter ?

    La notoriété alliée à la liberté d’expression n’ont pas pour obligation de défendre automatiquement des manques de maturités journalistiques.

    Qu’il reste à sa place, humble et discret.

  6. sopode dit :

    Jean, je partage ce sentiment de manque de courage chez Zemmour néanmoins je me demande s’il suffit d’une interview non accordée pour le valider factuellement sur ce cas précis. Le titre dit “Eric Zemmour ne soutient pas Pierre Salviac” or c’est une conclusion tirée de “EZ refuse de se prononcer sur Salviac”. Une interview non accordée est tout de même un peu différent d’une interview où il se désolidariserait de Salviac. Puisque vous mentionnez Finkielkraut (qui a déjà refusé certaines interviews aussi) je me demande si dans l’hypothèse où il refuserait celle-ci (ce que vous pouvez vérifier facilement) vous vous en donneriez autant à coeur joie sur les défauts du bonhomme.

  7. Guillaume dit :

    En même temps, je comprends Zemmour de ne pas vouloir se rendre solidaire de quelqu’un qui balance une vanne aussi nulle. C’est un manque de respect grossier d’affirmer publiquement que cette femme a couché par arrivisme – et de sous-entendre que c’est un comportement féminin typique. Qu’il aille se faire f…, ce macho, je ne vais pas pleurer pour son poste perdu chez RTL.

    • Jean dit :

      @Guillaume
      comme d’habitude avec la liberté d’expression, il ne s’agit pas de défendre le propos, mais de défendre la liberté de l’émettre sans être automatiquement sanctionné. Vous qui êtes un habitué du site, vous devriez le savoir maintenant !

  8. Charlemagne dit :

    @Jean
    Vous oubliez que Zemmour a pris dans une chronique sur RTL la défense de Christian Vanneste après que celui-ci eut dit, en accord avec les dernières recherches historiques sur le sujet, qu’il n’y avait pas eu, en France, en dehors des territoires annexés, de déportation pour motif d’homosexualité et qu’il eut, dans la même vidéo, tenu des propos hostiles à l’homosexualité.
    C’était au moment où tout le monde tombait à bras raccourcis sur Vanneste, et où ceux qui se distinguaient par leur virulence étaient ses propres amis politiques.
    Sinon je ne suis pas d’accord avec vous, ses chroniques sont toujours très travaillées, tant sur le fond que sur la forme, et à contrecourant de l’air du temps. La plupart de ses confrères (Thomas Legrand, Alain Duhamel, …) sont incapables, faute d’avoir un fond idéologique sûr qui leur permette de se faire une opinion d’un fait de société et de la faire partager à leurs auditeurs, de traiter d’autre chose dans leurs chroniques que de l’actualité du jeu et du marigot politiciens, sur lequels ils glosent à loisir pour remplir du papier et leurs temps de paroles. Leur européisme bêlant et éthéré qu’ils professent à intervalles plus ou moins réguliers ne fait que masquer leur désarroi, leur renoncement et leur absence d’idées pour sortir la France de la mouise.
    Et faut-il aussi comprendre en vous lisant que ne pas être une girouette idéologiquement, et avoir une colonne vertébrale idéologiquement, sont des défauts ?

    • Jean dit :

      @Charlemagne
      c’est sûr, au royaume des aveugles les borgnes sont rois, belle démonstration. Concernant Vanneste, Zemmour avait l’imprimatur de Serge Klarsfeld, il ne se mouillait pas. Zemmour a quasiment tout piqué à Soral, qui avait lui-même tout piqué à Gofman, donc il ne faut trop s’étonner que ce dernier ne passe jamais dans les médias, que Soso y soit passé énormément mais n’y passe plus et que Zemmour squatte littéralement le petit écran et le micro. Le peuple préfère la copie à l’original.

  9. Nejma68 dit :

    @Jean moi je souscris parfaitement à votre analyse. Je la salue, vous dis bravo et encore.
    Je suis une femme (enfin je crois) et franchement ce que Pierre Salviac a dit même si sexiste ne valait pas un licenciement pour une blague de mauvais goût.
    Personne ne s’insurge contre le fait que ce monsieur que je ne connais ni d’Eve ni de Mohamed l’ait fait dans un moment privé. Un employeur qui s’immisce dans la vie privée de son salarié c’est gravissime.
    Dites-moi en quoi le rugby et la politique sont proches?
    Dits-moi en quoi cet homme visiblement connu pour ses frasques a perturbé l’honneur de la majorité des femmes ou celui de RTL?
    Zemmour est protégé alors qu’il a tenu des propos bien pires et ce gars on le guillotine?
    Et Zemmour qui ne réagit pas lui le grand prêtre de la liberté.
    Ce Zemmour c’est le sosie de Mister Burns dans les Simpson. Un individu odieux, calculateur, radin…
    Lui qui n’a de cesse que d’hurler pour la virilité n’a tout simplement pas de C*laoui, de C*ojones de C*ouilles

  10. Seb 29 dit :

    @Jean

    Je suis partagé quant à votre analyse . Je la trouve très pertinente mais en même temps je trouve que vous chargez un peu trop Zemmour. Vous le présentez comme s’il était intouchable alors qu’il a tout de même été condamné par la justice pour ses propos sur la discrimination raciale à l’embauche. Il est également dans la ligne de mire de beaucoup d’associations anti-racistes qui ne manquent pas de sauter sur chaque occasion pour lui faire sa peau. Donc à mon sens le portrait que vous faites de lui me semble légèrement biaisé.

    Je suis cependant d’accord avec vous quand vous dites que Zemmour n’est pas un grand défenseur de la liberté d’expression dans le sens où il ne défend concrètement personne et que sa surmédiatisation empêche d’autres intellectuels tout aussi méritant de se faire connaitre.

    Mais finalement je pense que Zemmour fait beaucoup plus de bien que de mal à la société. Même s’il est sur-médiatisé, même s’il est sans doute d’idiot utile au système, il transmet au final des idées fortes qui se démarquent de la pensée unique et qu’il arrive ainsi à mobiliser des français pour des causes que nous approuvons tous ici, et notamment la liberté d’expression.

    Défendre la liberté d’expression ce n’est pas forcément soutenir tel ou tel individu en particulier comme le fait Robert Ménard, même si c’est évidemment plus noble de le faire. Mais en étant ainsi plus discret, en faisant relativement profil bas, il maintient sa place dans les grands médias et est donc beaucoup plus efficace que s’il était blacklisté par tout le monde comme l’est Dieudonné par exemple.

    Pour tout vous dire, je me suis mis à lire de la – vraie – littérature grâce à Zemmour. Et je n’exagère pas. En l’écoutant à la télévision ou même en lisant ses livres, j’ai pris conscience de la déculturation des jeunes génération et, de surcroît, de mon propre manque de culture. Parce que à part Harry Potter et deux trois conneries, je dois dire que c’est à peu près tout ce que j’ai lu dans ma jeunesse. Je me suis même intéressé à la politique grâce à lui et j’ai découvert le discours souverainiste que j’ai depuis adopté. C’est lui également qui m’a ouvert les yeux sur la pensée unique. D’ailleurs, c’est sans doute grâce à lui que je connais Enquête&Débat et que je lis aujourd’hui vos articles régulièrement. C’est pourquoi je pense contrairement à vous que ce serait une grande perte si Zemmour venait à disparaître du champ médiatique.

    • Jean dit :

      @Seb29
      nous perdons aussi beaucoup de lecteurs parce que nous tapons sur Zemmour, tout comme quand nous tapons sur d’autres. Les gens ne supportent pas qu’on aille à l’encontre de leur idéologie, c’est pour cela qu’ici ne restent longtemps que les gens les plus ouverts. Si vous avez eu besoin de Zemmour pour lire de la littérature ou venir à la politique, ce n’est pas mon cas. Hitler aussi a fait venir des gens à la politique, et ça ne démontre pas que ses idées étaient justes (je prends le cas d’Hitler non pour le comparer à Zemmour, mais pour prendre un cas extrême qui ne laisse aucun doute). BHL se réjouissait que l’entre-deux tours de 2002 avait fait venir des jeunes à la politique, et Finkielkraut déplorait que ces jeunes y soient rentrés par ce biais. Moi je n’ai pas d’avis sur les gens qui rentrent en politique grâce à Zemmour, ni sur ceux qui rentrent grâce à Soral ou d’autres, je le constate. Je réfléchis à la manière dont je suis venu à la politique, par moi-même. Je ne sais pas pourquoi, mais cela me paraît plus sain que d’y venir par une personnalité. J’aimerais que des gens viennent à la politique non pas grâce à la télé, mais malgré la télé. Je ne sais pas pourquoi mais tout ce qui vient de la télé me donne des boutons, mais ça ne se (télé)commande pas !

  11. Guillaume dit :

    @ Jean :
    comme d’habitude avec la liberté d’expression, il ne s’agit pas de défendre le propos, mais de défendre la liberté de l’émettre sans être automatiquement sanctionné. Vous qui êtes un habitué du site, vous devriez le savoir maintenant !”

    Bien sûr, je comprends et je me doutais que vous alliez dire cela. Je me demande simplement si on peut vraiment reprocher à Zemmour de ne pas être monté au créneau. Est-il obligé de défendre quelqu’un qui tient des propos idiots ?

  12. Seb 29 dit :

    “Je réfléchis à la manière dont je suis venu à la politique, par moi-même. Je ne sais pas pourquoi, mais cela me paraît plus sain que d’y venir par une personnalité.”

    Je ne vous suis pas. Quelle est la différence entre y venir par soi-même et y venir par une personnalité?

    Et par ailleurs je ne me suis jamais plains que vous tapiez sur Zemmour. Vous pouvez taper dessus autant que vous voulez, tant que vous avez des arguments ça me va. Pardon par contre d’exprimer les miens. J’avais cru comprendre que c’était le but du site.

    • Jean dit :

      @Seb29
      “Quelle est la différence entre y venir par soi-même et y venir par une personnalité?” : quand je vois le discours des gens qui viennent à la politique par le biais de S*oral, Zemmour ou d’autres, je me dis que ça ne vole pas bien haut tout ça, et que ces gens-là recrachent un catéchisme d’une personnalité qui recrache elle-même un catéchisme. Je ne parlais pas de vous, on ne se connaît pas et vous ne commentez pas suffisamment pour que je puisse vous identifier.

  13. Will dit :

    Jean, vous faîtes un procès sartrien à Zemmour. Sartre disait dans “Qu’est-ce que la littérature” que Flaubert et Goncourt s’étaient prononcé contre la Commune parce qu’il avait gardé le silence durant l’évènement de la Commune. Eh bien, M. Robin, vous faîtes exactement le même type de procès. Déjà, Zemmour comme tout journaliste défend des points de vue sélectifs : il n’a pas de point de vue omniscient, il défend ce qui l’intéresse et cela est normal. Ensuite, je ne vois pas pourquoi M. Zemmour défendrait un propos complètement bas-du-front comme celui de Pierre Salviac. Zemmour, lui, n’a jamais tenu de tels propos bassement sexistes et n’a donc pas à défendre tous les propos sexistes de la terre entière.

    Je viens de revoir votre vidéo “La face cachée d’Eric Zemmour”. Vous y faîtes preuve d’une rancoeur sourde envers lui, simplement parce qu’il a revendu votre livre, ce qui n’est pas un crime non plus. Donc j’en viens à me demander si votre critique idiote de Zemmour ne vient pas d’une jalousie et d’un esprit de vengeance. De plus, je rajouterais que votre texte est très mal écrit.

    • Jean dit :

      @Will
      c’est vous qui avez une vision partielle et donc partiale de ma relation avec Zemmour. Je cite dans l’article le fait que les lecteurs d’E&D lui ont remis le prix de la liberté d’expression, que je lui ai remis moi-même. J’en dis régulièrement du bien sur ce site et dans mes livres, mais apparemment vous ne les avez pas lus, je n’y suis pour rien, mais vous vous ridiculisez tout seul par ignorance. Et si pour avoir le droit de critiquer Zemmour je ne dois le critiquer qu’une seule fois dans ma vie, il faut préciser au nom de quel principe moral ou éthique, parce que là ça m’échappe. Quant au procès sartrien, vous voulez dire que parce que Sartre a dit “qui ne dit mot consent” toute personne qui dit “qui ne dit mot consent” est sartrienne ? Revoyez votre logique jeune homme.

  14. Nejma68 dit :

    @Guillaume il s’agit de disproportion, relation faute/sanction/destinataire.

    @Will avec votre art de convaincre nul doute qu’Emile Louis ferait un excellent Baby-sitter

  15. Nejma68 dit :

    @Will et pour vous convaincre du non sexisme de Zemmour voici une de ses déclaration:
    «L’homme est dans la création, les femmes ne créent rien. Il n’y a pas de Mozart féminin, il n’y a pas d’Einstein féminin… Parce qu’elles ne sont pas dans la création et la transgression. Elles sont différentes.»

    • Jean dit :

      @Nejma
      vous avez beaucoup de contre-exemples de femmes qui ont inventé ? Les femmes créent, évidemment, les bébés pour commencer, mais à part Marie Curie et Marguerite Yourcenar et sans doute quelques autres je ne vois pas des milliers de femmes dont les inventions ont changé le monde. On ne peut pas non plus reprocher à Zemmour de rappeler des faits.

  16. Nejma68 dit :

    @Will encore une autre vérité de notre préposé psychologue:« Elles les aiment (ces dictateurs) parce qu’ils sont violents, ben évidemment, ça agit comme une super virilité dans l’inconscient féminin, c’est comme ça que ça fonctionne. »… « Les femmes demandent aux hommes d’être comme ça »… « Les femmes de dictateurs assument le fantasme de toutes les femmes ».

  17. Will dit :

    @ Nejma68

    Vos citations de Zemmour, ce ne sont pas des insultes. Zemmour essaie simplement d’explorer l’inconscient féminin et la psychologie féminine. Il affirme que les femmes sont radicalement différentes des hommes, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont inférieures. Loin de là. Zemmour a toujours été poli avec les femmes et ne les a jamais insultés.

    Donc il me semble qu’on ne peut pas comparer l’insulte basse à la Pierre Salviac et la tentative de cerner le féminin de Zemmour.

    Notez bien que je ne commente pas votre remarque bizarre sur Emile Louis, que je n’ai pas encore réussi à comprendre.

  18. Borowic dit :

    Zemmour ne merite pas d etre condamne pour ne pas avoir defendu Salviac, c est derisoire par rapport a tout ce qu il apporte de positif par ailleurs. C est aussi démesuré par rapport a la faute que le licenciement de Salviac lui memel

    Zemmour n’est pas vraiment un soldat de liberte d expression c est vrai beaucoup moins que Menard par exemple ou vous J Robin mais c est aussi parce qu il a beaucoup plus a perdre. Il est la pointe d un trident compose d’une poignee d autres analystes a pourfende le politiquement correct, Il doit se preserver on doit le preserver.

    Dans chaque armee il y a des fantassins affectes a des operations specifiques, c est Menard qui en general se coltine le role de l ambulancier

    Enfin, Salviac en vaut il la peine? son tweet c est le tweet d un ado, a son age c est navrant vous ne trouvez pas

    Tweet Facebook I’Phone (cf un autre article dans EetD) sont des armes de destruction massive
    il faudrait en parler un jour
    c est big brother

    a propos de la citation de Nietsche on peut rajouter etre libre c est ne pas etre sur facebook tweetet et autres joyeusetes

  19. Charlemagne dit :

    @Jean
    Zemmour n’allait quand même pas faire de la micro-affaire Salviac l’objet d’une de ses chroniques matinales, elle ne mérite quand même pas qu’on lui donne une ampleur nationale même si c’est vrai qu’elle touche à la liberté d’expression, et qu’elle augure mal de la liberté d’expression dont on jouira avec la gauche au pouvoir. Zemmour doit sans doute à peine y avoir prêté attention, et à peine savoir qui est Salviac. C’est une affaire qui relève de ce dont les syndicats, et seulement les syndicats, ont vocation à connaître, c’est tout pourrait-on dire et en ce sens, cette affaire est banale. Il est possible que Zemmour ait intercédé en privé auprès de la direction de RTL. Une chronique le matin ou une prise de position publique dans un autre média, de sa propre initiative, aurait pu être ressentie comme une provocation stupide de sa part et un manque de loyauté à l’égard de son employeur, et aurait plus sûrement braqué ce dernier qu’autre chose. C’est moins à Eric Zemmour qu’il faut s’en prendre, qu’aux syndicats et aux collègues journalistes extérieurs à la station qui ne sont pas sortis du bois et qui ne se sont pas mobilisés : en effet, contrairement à Zemmour, eux ne sont tenus par aucun lien d’aucune sorte avec la station. Aucun ne l’a à ma connaissance encore fait, Zemmour l’aurait fait, le bonhomme est connu.
    Les enjeux que recouvrait l’affaire Vanneste étaient par contre autrement plus importants que dans la micro-affaire Salviac et dépassaient le cadre syndical, c’est pourquoi cette affaire a pris une ampleur nationale et mis en émoi autant de gens, et que Eric Zemmour ne pouvait l’ignorer sur RTL : elle touchait à des sujets hautement sensibles sur lesquels les sensibilités sont exacerbées tandis que Salviac n’a fait qu’une (mauvaise) blague, à prendre comme telle et que la plupart des gens ont eu effectivement l’intelligence de prendre comme telle sans s’y attarder, sauf hélas son employeur et les habituels inquisiteurs qui ont déclenché une tempête dans un verre d’eau.
    Il faut aussi voir que c’est sans doute lourd pour un homme de porter indéfiniment sur ses seules épaules la lutte pour la liberté d’expression et de devoir régulièrement s’en prendre plein la figure, et il est dommage que Zemmour et Ménard restent désespérément seuls, avec personne pour vouloir prendre la relève, ou à tout le moins les suppléer de temps à autre sur le front.
    Zemmour en étant le premier à oser dire publiquement que la plupart des trafiquants étaient noirs et arabes a en effet largement apporté la preuve qu’il ne craignait pas d’aller au casse-pipe, d’essuyer les plâtres et d’avancer à découvert et en première ligne : il n’avait attendu d’avoir l’imprimatur ni la couverture d’aucune “autorité morale” pour le faire.
    Pourquoi Jean faut-il donc que tu t’en prennes aux plus courageux de la corporation, même si à ton goût ils ne le sont pas encore assez ? C’est plutôt les attentistes, les serviles, les soumis, ceux qui ne disent rien et qui malheureusement composent l’immense majorité de la corporation, que tu devrais blâmer.
    C’est encore un mauvais procès que tu fais Jean.

    • Jean dit :

      @Charlemagne
      Je ne m’en prends à personne. Je constate que les pretendus courageux ne le sont pas vraiment, et que les lâches le sont. Je ne personnalise pas, je peux dire du bien de Z comme Zemmour un jour, du mal le lendemain, je regarde les faits. Vous connaissez très mal mon travail et vous vous permettez de me juger, et vous ne voyez pas le manque de sérieux de votre critique ?

  20. Charlemagne dit :

    Et il n’a surement pas “pensé d’abord à lui, à son petit salaire, à son petit prestige, à son petit poste” en faisant sa sortie sur les noirs et les arabes : il a montré qu’il n’avait pas peur de prendre le risque de perdre son poste.

    • Jean dit :

      Et sur les noirs et les arabes, il a triplement tort : 1/ il racialise le discours 2/ il monte les communautés les unes contre les autres 3/ la plupart des trafiquants en France ne sont pas noirs et arabes, en île de France, à Lyon ou à Marseille sans doute, pas en France.

  21. Shaul dit :

    Je lis vos réactions avec plaisir mais je ne vous comprends toujours pas : Au nom de quoi Zemmour aurait du défendre Salviac ? C’est le pompier de service ? Le représentant officielle de la liberté d’expression ? Le Robin des Bois des causes de Droites perdues ?

    Zemmour défend, quand la proie médiatique (Vanneste) est attaqué par des partis ou quand une opinion politique est voué aux gémonies par une bien pensance médiatique.

    Ce n’est pas le cas de Salviac. C’est une opinion personnelle qui attaque un corps de métier sous un angle sexiste. Indéfendable selon la logique de Zemmour et c’est tout à son honneur.

    Sa liberté est de ne rien dire. Ne lui demandez pas plus de ce qu’il vous donne.

  22. Guillaume dit :

    @ Jean : “vous avez beaucoup de contre-exemples de femmes qui ont inventé ? Les femmes créent, évidemment, les bébés pour commencer, mais à part Marie Curie et Marguerite Yourcenar et sans doute quelques autres je ne vois pas des milliers de femmes dont les inventions ont changé le monde. On ne peut pas non plus reprocher à Zemmour de rappeler des faits.”

    Je suppose qu’il ne vous échappe pas que, si les femmes sont à l’origine de moins d’ “inventions qui ont changé le monde”, c’est parce qu’elles ont toujours été sous la domination des hommes. Dans la plupart des civilisations, et notamment la civilisation européenne qui est à l’origine de la plupart de ces inventions depuis le quinzième siècle, les femmes n’avaient pas accès aux études et aux professions concernées. L’ordre social leur imposait des tâches bien définies, notamment faire des enfants et s’occuper de la maison. L’émancipation des femmes est très récente et encore toute relative. On observe encore aujourd’hui beaucoup de femmes très diplômées qui sacrifient leurs carrières pour faciliter celle de leurs maris.
    Il est donc très contestable de la part de Zemmour d’essayer d’essentialiser les écarts entre hommes et femmes alors que c’est la domination masculine qui explique dans une large mesure ces écarts.

    • Jean dit :

      @Guillaume
      Désolé je ne suis pas bourdieusien, la domination masculine connais pas. Si les femmes sont restées si longtemps soumises, elles n’y sont pour rien peut-être ? Culture de l’excuse, facile mais faux : chacun est responsable de ses actes.

  23. Guillaume dit :

    @ Nejma

    Merci pour ces citations de Zemmour sur les femmes. Je ne savais pas que Zemmour pouvait être c… à ce point.

  24. Martine dit :

    @ Shaul : Vous avez parfaitement raison !
    On ne peut tolérer les propos, que je rappelle, d’un monsieur Salviac à l’encontre d’une femme :

    “À toutes mes consoeurs je dis: “Baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France”
    Inadmissible !!!
    Dirait-on la même chose à un monsieur qui serait le compagnon d’une femme en vue ????? NON !!!!

    @ Guillaume : Tout à fait d’accord aussi !
    Si, depuis l’aube de l’humanité, les femmes avaient été dotées des mêmes chances de se réaliser que les hommes, peut-être que nous serions beaucoup plus évolués dans la connaissance ….
    Mais voilà ….

  25. Seb 29 dit :

    @Jean

    ” quand je vois le discours des gens qui viennent à la politique par le biais de S*oral, Zemmour ou d’autres, je me dis que ça ne vole pas bien haut tout ça, et que ces gens-là recrachent un catéchisme d’une personnalité qui recrache elle-même un catéchisme. ”

    Je vous l’accorde que il y a un risque de rester cloîtrer dans une idéologie à la con. Moi je ne pense pas que ce soit mon cas, je ne m’informe pas seulement par Zemmour, j’essaye de lire de tout que ce soit du Hessel, du Orsenna ou du Samuel Huntington.

    Enfin bref, je pense simplement que Zemmour est plus utile à la télévision en donnant aux téléspectateurs envie de lire, de se cultiver, d’aller vers des sites de votre genre qu’un autre journaliste qui vous motive plutôt à regarder TF1.

    Et si la télévision vous donne des boutons je ne vois pas pourquoi vous cherchez à interviewer Alexandre Astier, si on suit votre logique jusqu’au bout.

    • Jean dit :

      @seb29
      Astier est beaucoup plus courageux que Zemmour, défendre Dieudonné dans les médias aujourd’hui quand on n’est pas antisémite est vraiment courageux. Au passage puisque vous en parlez Zemmour n’a jamais dit un mot sur Enquête et débat.

  26. Nejma68 dit :

    @Jean vous provoquez là?
    Voir les explications de Guillaume car je pensais que cela allait de soi que si les femmes n’avaient pas pu montrer leur potentiel scientifique et créatif c’était lié à des millénaires de soumission, d’analphabétisation. Apparemment non. Il serait admis donc que la femme n’a pas crée le préservatif par qu’elle n’en serait pas capable.
    Quand la femme a pu accéder aux études, elle s’est mise à inventer:
    des liquides correcteurs(Nesmith Bette),
    des filtres à café(Melitta Benz qui emploi à ce jour 8000 personnes dans le monde),
    pour les précurseurs du software ce fut la fille de Lord Byron ce n’est pas pour rien qu’on a appelé un programme ADA,
    l’inventrice (oui excusez-moi ce mot n’existe pas au féminin) du compilateur est une femme Grace Hopper que Guillaume doit connaître.
    Et merci à Roselyne Yalow qui dans un hôpital du Bronx a inventé la radio-immunologie. Cela permet à votre entourage et peut-être à vous un jour de sauver votre peau.
    Ce n’est pas encore assez, mai je suis persuadée que les femmes deviendront les inventrices du monde de demain. Tant de siècles d’obscurantisme à effacer ce n’est pas une tache facile.

    • Jean dit :

      @nejma
      Je vous renvoie donc à ma réponse faite à Guillaume. Pourquoi croire que je provoque, est-ce que je dis que vous provoquez ? Chacun dit ce qu’il pense, n’est provoqué que celui qui veut bien l’être. En d’autres termes, tant qu’on n’enfreint pas la loi la provocation n’existe que dans l’esprit de celui qui se sent provoqué, cf par exemple les caricatures du prophète. Ça en dit plus long sur la personne qui se sent provoquée que sur la personne qui utilise sa liberté d’expression. Je rappelle que Chirac et Bhl avaient dit “pas de provocation” suite aux caricatures, bafouant ainsi la liberté d’expression et de caricature.

  27. sopode dit :

    Je suppose qu’il ne vous échappe pas que, si les femmes sont à l’origine de moins d’ “inventions qui ont changé le monde”, c’est parce qu’elles ont toujours été sous la domination des hommes. Dans la plupart des civilisations, et notamment la civilisation européenne qui est à l’origine de la plupart de ces inventions depuis le quinzième siècle, les femmes n’avaient pas accès aux études et aux professions concernées. L’ordre social leur imposait des tâches bien définies, notamment faire des enfants et s’occuper de la maison.” (Guillaume)

    S’occuper des enfants, c’est l’ordre naturel qui l’impose avant d’être l’ordre social.

  28. Guillaume dit :

    @ sopode : “S’occuper des enfants, c’est l’ordre naturel qui l’impose avant d’être l’ordre social.”

    L’ordre naturel, ce n’est pas trop ma philosophie. Je suis un progressiste. Les hommes aussi peuvent s’occuper des enfants. Les femmes aussi peuvent s’épanouir professionnellement. Après, si une femme choisit de ne pas travailler pour élever ses enfants, c’est un choix parfaitement respectable.

  29. Nejma68 dit :

    Sopode d’après Docteur Zemmour, on n’aurait pas besoin de vous, nous sommes fabriquées pour nous faire engrosser et fusionner avec notre bébé, vous devenez accessoire à vous de forcer de virilité pour vous faire accepter par votre conjointe.
    “La prétendue libération de la femme et le divorce de masse ont libéré aussi les hommes. Combien d’hommes, d’ailleurs, s’occupent de leurs enfants après un divorce ? Une minorité, soyons honnêtes. Quant aux femmes, je crois que leur fantasme, c’est avoir un homme comme géniteur et ensuite retrouver la fusion avec l’enfant. Je veux dire par là que les femmes sont obligées de faire un effort sur elles-mêmes pour accepter un tiers entre elles et l’enfant.
    D’ailleurs, le boulot du mari et du père est de les forcer à accepter ça. Ce n’est pas un reproche à leur faire, elles sont fabriquées comme ça. Et d’ailleurs, aujourd’hui, comme c’est un boulot terrible de les séparer de leurs enfants, la plupart des hommes laissent tomber sous couvert du respect de la liberté de la femme. C’est dommage que les hommes aient renoncé à s’imposer, aient choisi la facilité”.

  30. sopode dit :

    Guillaume, je ne demande pas que ça soit votre philosophie, j’en fais juste le constat.

  31. sopode dit :

    Nejma, pourquoi ne partagez vous pas plutot votre analyse sur ce sujet plutot que de vous définir par opposition à Zemmour ?

  32. Starfox dit :

    Puique personne ne s’est résolu à le dire (ou alors, j’ai mal lu les commentaires, et dans ce cas, veuillez m’en excuser) : cet article ne propose pas de défendre la liberté d’expression, mais la liberté de stupidité.

    Et je ne vois aucune raison pour Zemmour, un adepte de l’élévation par la culture, de défendre un propos de caniveau comme celui-ci.

    • Jean dit :

      @starfox
      Justement la defense de la liberté d’exPression consiste aussi à défendre le droit de dire des conneries. Si tous ceux qui disent des conneries devaient être virés, le chômage frôlerait les 100% dans ce pays.

  33. Annie Lecomte-Billard dit :

    Juste une suggestion, Jean:
    Et pourquoi pas une pétition de soutien à Pierre Salviac?

  34. Nejma 68 dit :

    @Sopode je suppose que vous évoquez mon post sur le fait que nous vous consommons en tant que géniteur et vous mettre à la trappe pour fusionner avec notre enfant?
    Je ne pense pas être un bon exemple pour faire valoir mon expérience.
    13 longues années de combat contre ma stérilité, me ferait dire qu’en effet la femme peut fait tout pour connaitre le miracle du don de la vie. Et je me suis rendue compte que dans la réalité ce désir émanait surtout de lui. Le désir d’enfant chez une femme n’est maintenant pour moi pas inné, j’en suis de plus en plus convaincue.
    Quand j’y suis parvenue,il y a eu une phase d’égoïsme et de fusion mais elle a été très courte.
    Je voulais simplement découvrir ce nouvel être et je n’ai pas fait d’effort pour octroyer un espace à son père, c’est venu naturellement.
    Maintenant elle a 11 ans, son père en est dingue et c’est plutôt moi qui suis évincée de leur fusion.
    Je suis devenue accessoire.
    Depuis que les femmes s’assument, la relation homme/femme est devenue complexe presque illisible.
    Le siècle dernier a tué le modèle mâle dominant et nous sommes à la recherche de nouvelles règles.
    Si nous n’avons plus besoin des hommes pour survivre matériellement et intellectuellement, il n’en demeure pas moins que nous avons besoin d’eux pour aimer, pour évoluer , se sentir forte, vivre tout court.
    L’amour que l’on a pour un homme n’a aucune commune mesure avec l’amour filial. Il est différent mais aussi profond et fort.
    L’amour de la mère est à mes yeux fondamental pour déconstruire et construire notre image de la relation à l’homme.Or ce que nous attendons des hommes ce n’est pas de remplacer le vide ou la carence de modèle imposé par notre mère. Les femmes qui ont une bonne image d’elles-mêmes viennent contrecarrer ce qu’avance Zemmour.
    Je n’ai pas assez de données scientifiques, sociologiques et psychologiques pour vous avancer des arguments solides.
    Je n’ai que des témoignages de ma vie, de celle de mes amis, de mes relations professionnelles.
    Ces témoignages révèlent que le désir d’enfant provient d’un modèle social dominant, pour faire comme maman, or comment expliquer que plus la pression sociale est forte plus les femmes résistent à en faire?
    Ces témoignages révèlent que ce serait lié au complexe d’Oedipe, voir la théorie du P¨éni manquant chez Freud. Le désir de péni devenant désir du père. Or aussi loin que je puisse creuser je n’ai jamais eu envie de chourer celui de mon père.
    Ces témoignages pourraient nous faire dire que il y a un désir surtout de retour à l’état originaire qui consisterait à connaître pour une femme la bulle fusion.
    Ces témoignages accréditent le fait que parce que moi j’ai connu cela avec ma mère je veux me poser en faux et donner à un enfant ce que ma mère ou mon père n’a pas fait avec moi.
    Ces témoignages parlent d’une envie irrépressible,pulsionnelle, d’un instinct de reproduction biologique,car nous sommes des animaux et que la vie de l’espèce est programmée ainsi.
    Or la contraception a cassé ce lien.
    Quand on observe des petites filles jouer avec des poupons, elles cajolent, embrassent, grondent,nourrissent.
    Certains font de même avec leur chat, leur chien, leur boa…
    Donc personne n’est parvenu à résoudre cette énigme sauf Zemmour et cela me fait doucement rigoler.

  35. Nejma 68 dit :

    @Jean provoquer peut avoir du bon, ce terme à une quarantaine de synonyme pour moi d’éveiller au débat.
    Je ne vous faisais pas un reproche mais j’avais pensé que vous étiez sensible à la polysémie des mots.

  36. napitis89 dit :

    Que la plaisanterie soit de bon ou de mauvais goût, là n’est pas la question.
    Ce que nous devons constater, c’est que s’il avait publié le même tweet sur Carla Bruni RTL ne l’aurait jamais renvoyé, car nous aurions alors assisté à une campagne dénonçant l’infâme chasse aux sorcières Sarkozy-vichyste.
    Il suffit de se souvenir du tombereau d’injures qui s’est abattu sur le couple Sarkozy durant 5 ans en toute impunité. Mais là, les choses n’ont pas traîné : crime de lèse-majesté, donc la porte, et tout de suite !
    Le pire, c’est que lorsqu’on prend la peine de considérer le nombre de femmes journalistes qui se sont casées avec des hommes politiques de premier plan ces dernières années, nous sommes obligés de constater que Pierre Salviac a découvert l’eau chaude.
    Il a simplement eu le tort de dire la vérité, et le ménestrel Béart nous l’a bien chanté : « le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté » !

  37. Guillaume dit :

    @ Jean : “Désolé je ne suis pas bourdieusien, la domination masculine connais pas. Si les femmes sont restées si longtemps soumises, elles n’y sont pour rien peut-être ? Culture de l’excuse, facile mais faux : chacun est responsable de ses actes.”

    Soyons concrets au lieu d’énoncer des principes abstraits : si on ne vous envoie pas à l’école et qu’on vous marie très jeune sans vous demander votre avis, ce qui a été le lot de la plupart des femmes pendant des siècles, comment allez-vous devenir un inventeur de génie ?

  38. sopode dit :

    Nejma

    Difficile de répondre à ce commentaire qui est plus de l’ordre du témoignage. Néanmoins je note une incohérence entre :

    Le désir d’enfant chez une femme n’est maintenant pour moi pas inné, j’en suis de plus en plus convaincue.
    Ces témoignages révèlent que le désir d’enfant provient d’un modèle social dominant,

    et

    Ces témoignages parlent d’une envie irrépressible,pulsionnelle, d’un instinct de reproduction biologique,car nous sommes des animaux et que la vie de l’espèce est programmée ainsi.

    Il me semble que désirer un enfant est de l’ordre du naturel et non pas du culturel (environnement). Et que la relation mère/enfant est naturellement (au premier sens du terme) différente de la relation du père.

  39. sopode dit :

    Guillaume

    Soyons concrets au lieu d’énoncer des principes abstraits : si on ne vous envoie pas à l’école et qu’on vous marie très jeune sans vous demander votre avis, ce qui a été le lot de la plupart des femmes pendant des siècles,

    Et le cas des hommes aussi, pendant des siècles ! À moins que vous ne vous référiez qu’aux élites des sociétés respectives. On ne pas aborder cette question sans prendre en compte la classe sociale.

    comment allez-vous devenir un inventeur de génie ?

    La vraie question c’est qui veut devenir un “inventeur de génie” et pourquoi (encore faudrait il définir ce terme).

  40. Guillaume dit :

    @ Jean

    Les autodidactes existent mais représentent un phénomène marginal à l’échelle de la société. Le fait est que, pour se limiter aux XIXème et XXe siècles, si vous étiez fils d’ouvrier, il y a toutes les chances pour que vous vous soyez retrouvés à l’usine à l’âge adulte. Et je pense que l’analyse faite par Bourdieu des déterminants de la reproduction sociale est dans une large mesure pertinente.

  41. Guillaume dit :

    @ sopode

    “On ne pas aborder cette question sans prendre en compte la classe sociale”

    Tout à fait d’accord. Si vous êtes paysan sous l’Ancien Régime, vous restez paysan, que vous soyez homme ou femme – sachant qu’il y avait différentes catégories de paysans.
    Mais au sein des classes dominantes, aristocratie d’abord, bourgeoisie ensuite à partir du XIXe siècle, les femmes étaient dominées par les hommes. Il y a des dominants et des dominés à l’intérieur des dominants.

    “La vraie question c’est qui veut devenir un “inventeur de génie” et pourquoi (encore faudrait il définir ce terme).”

    Je ne faisais que répondre à un post de Jean, ce n’est pas moi qui ai soulevé cette notion de grands créateurs et de grands inventeurs.

  42. sopode dit :

    Tout à fait d’accord. Si vous êtes paysan sous l’Ancien Régime, vous restez paysan, que vous soyez homme ou femme – sachant qu’il y avait différentes catégories de paysans.” (Guillaume)

    Sachant qu’il s’agissait de la majorité de la population, ça remet déjà en cause l’idée d’une domination universelle de l’homme sur la femme pendant des siècles.

    Mais au sein des classes dominantes, aristocratie d’abord, bourgeoisie ensuite à partir du XIXe siècle, les femmes étaient dominées par les hommes.” (Guillaume)

    Homme ou femme, chacun exerce une forme de domination selon ses qualités naturelles.

  43. Borowic dit :

    Je ne suis pas sur que la libération de la femme les ait rendu plus heureuses qu’avant. Etre dominé(e) a aussi beaucoup d’avantages.

  44. Shaul dit :

    Si la femme avait chassé le mammouth à la place des hommes, je serai entrain de passer l’aspirateur au lieu de vous écrire ce post.

  45. Guillaume dit :

    @ sopode : “Homme ou femme, chacun exerce une forme de domination selon ses qualités naturelles”

    Non, tout le monde n’exerce pas une domination sociale. Les paysans sous l’Ancien Régime qui travaillaient sans relâche pour nourrir les oisifs du clergé et de la noblesse alors qu’ils avaient eux-mêmes à peine de quoi assurer leur propre subsistance, étaient des dominés, pas des dominants. Les ouvriers des usines du XIXe siècle, qui exerçaient un dur labeur entre 12 et 16 heures par jour, y compris les enfants, pour un salaire de misère, étaient des dominés, pas des dominants. Aujourd’hui, les employés précaires rémunérés au SMIC ou les ouvriers au chômage suite à des délocalisations, sont des dominés, pas des dominants, même si, heureusement, la société est moins violente que sous l’Ancien Régime ou sous le capitalisme sauvage du XIXe siècle, grâce aux mécanismes d’assurance et de redistribution et à l’élévation générale du niveau de vie. Ceux qui exercent une domination sociale sont d’abord les possesseurs du capital – capital économique mais aussi capital culturel, du fait du rôle de l’institution scolaire dans la reproduction des inégalités. Ceux qui exercent une domination sociale sont ceux qui reçoivent des héritages, ceux qui vont dans les bonnes écoles et qui font de bonnes études, ceux qui bénéficient de bons réseaux relationnels qui leur permettent de rencontrer les bonnes personnes, de se trouver au bon endroit au bon moment. Ceux qui exercent une domination sociale sont ceux qui ont grandi dans un milieu familial qui leur a permis d’intérioriser qu’ils étaient les dominants. Ce ne sont pas tant les “qualités naturelles” de chacun qui sont à l’origine de ces mécanismes de domination, mais bien plus des avantages initiaux arbitraires qui s’accroissent et se cumulent, ainsi que des phénomènes de rente et de captation de l’effort collectif.

  46. sopode dit :

    et si ma tante avait des couilles on l’appelerait tonton

  47. Nejma68 dit :

    @Sopode justement,vous soulevez les contradictions qui viennent des expériences de chacun.
    “Le désir d’enfant chez une femme n’est maintenant pour moi pas inné, j’en suis de plus en plus convaincue.”
    C’est ma position à l’heure d’aujourd’hui car jamais je n’ai eu de frétillements hormonaux venant m’indiquer que Dame Nature me sommait de procréer.
    Je connais plusieurs femmes qui n’ont pas d’enfant et le constat est le même, elles n’en veulent pas, les raisons sont multiples. A l’image de Tolstoï ” La maternité n’est pas la plus haute vocation d’une femme”.
    Maintenant pour la phrase “une envie irrépressible,pulsionnelle, d’un instinct de reproduction biologique,car nous sommes des animaux et que la vie de l’espèce est programmée ainsi.”
    Il s’agit aussi d’autres témoignages de femmes pour qui; ceci est une vérité, la nature voudrait que nous soyons programmée pour cela.
    http://www.constructif.fr/Article_30_45_331/Maternite_activite_longevite_la_femme_francaise_fait_exception.html
    Pour être plus claire, la sociologie dirait que c’est culturel ce désir. La psychologie dirait que c’est trop compliqué pour répondre avec certitude. La science fait tout pour que nous choisissions ou non de procréer.
    La religion c’est le mektoub qui décide parce que c’est naturel.
    Et Zemmour dit que c’est en nous, que nous vous choisissons à l’image d’une veuve noire et qu’après on vous relègue au placard et à vous d’en sortir.

  48. Guillaume dit :

    Borowic : “Je ne suis pas sur que la libération de la femme les ait rendu plus heureuses qu’avant. Etre dominé(e) a aussi beaucoup d’avantages.”

    Discours typique du dominant qui a la liberté de choisir.

  49. sopode dit :

    Guillaume, vous m’avez mal compris. le contexte de la deuxième partie de mon message se réfèrait à ce que vous appeliez la domination masculine à l’intérieur de la classe dominante, d’où la citation reprise au dessus de la phrase. pour le reste je suis d’accord avec votre dernier commentaire

  50. Nejma68 dit :

    Borowic ah bon “Etre dominé(e) a aussi beaucoup d’avantages”.
    Vous êtes donc adepte des pratiques sad*o mas*ochistes.
    C’est plus une soumission mentale qui vous fait frétiller ou êtes-vous prêt à proposer vos services en tant que carpette docile?

  51. Guillaume dit :

    @ Sopode

    Désolé si j’ai mal compris votre dernier commentaire.

  52. sopode dit :

    Nejma si ce désir est culturel et pas naturel, comment notre espèce s’est elle développée ?

  53. Borowic dit :

    @Guillaume
    oui certainement je le reconnais

    @Nejma68
    j accorde peu de place a la sexualité alors le SM vous pouvez imaginer…..mais on peut aussi exercer sa domination par la parole c’est un plaisir très subtile et surtout ne commettez pas la sottise de confondre domination et autorité. Chez moi jeune, l autorité était du cote de ma mère mais la domination du cote de mon père.

    dominant/domine qu’importe si le résultat est un bonheur partagé et non une souffrance partagée

  54. Nejma68 dit :

    @Sopode “si ce désir est culturel et pas naturel, comment notre espèce s’est elle développée ?”
    Déjà tout dépend si vous êtes pour la théorie de l’évolution ou si vous pensez que c’est Dieu quel qu’il soit qui nous a crée.
    Si vous pensez que c’est Yavé, Jésus ou Allah, hélas le sujet va tourner court.
    Si vous êtes pour la théorie de l’évolution;c’est étonnant votre question, vous ne faites pas le distinguo entre l’intelligence et l’instinct?
    Il parait que d’après Darwin nous étions des animaux et que nous avons évolué.
    Il est possible que quand notre cerveau s’est développé ce qui était d’ordre instinctif notamment dans le cadre sexuel qui amenait à la fécondation, le soit moins, voire plus du tout.
    Ce serait trop long de développer sur le sujet, à Jean d’ouvrir un thème sur instinct et intelligence.
    Toutefois je me permets de vous renvoyer à Kant qui aura plus de crédit que toutes mes fadaises.
    Libre de l’instinct, l’homme peut se donner toutes sortes de fins.

  55. Nejma68 dit :

    @Borowic “j accorde peu de place a la sexualité alors le SM vous pouvez imaginer…..mais on peut aussi exercer sa domination par la parole c’est un plaisir très subtile”
    Pour avoir fréquenté le milieu SM, je puis vous dire que c’est vous qui êtes dans l’erreur.
    Dans le SM, il n’y a pas de sexualité, c’est un jeu de mots, de regards,de pouvoir et de soumission.
    Il n’y a aucun acte sexuel dans le vrai SM, il y a surtout des humiliations. Et ce qui est très amusant c’est qu’il concerne des hommes avec des très hautes fonctions sociales dominantes, et qui dans leur intimité veulent se sentir dépossédés. Vous seriez très étonnés de découvrir que des grands banquiers,traiders, avocats,PDG, politiques, chirurgiens… portent des bas, des strings de femmes, des ceintures de chasteté, des anaux sur le prépu*ce, un collier de chien… sous leur beau costume de mâle viril.

  56. Nighas dit :

    ça ne m’étonne pas de Zemmour, qui est un carrériste comme la plupart des personnages du PAF.
    L’auteur de cette article a l’air choqué (au point de faire un article rien que sur ça…), c’est peut-être parce qu’il avait placé Zemmour à une échelle trop haute…

  57. Nejma68 dit :

    @Guillaume, veuillez m’excuser si je ne réponds pas toujours à vos posts mais je souhaite que vous sachiez que je suis en parfait accord avec vos analyses diverses, lucides, construites et éclairées.

  58. king flo dit :

    Top ten des personnes dont on parle en mal sur E&D, c’est-à-dire diabolisées de chez diabolisées

    1) Alain So*ral
    2) Jean-Luc Mélenchon
    3) Marine Le Pen
    4) Frank Abed
    5) François Asselineau ex-aequo avec Thierry Ardisson
    6) Tariq Ramadan
    7) Houria Bouteldja
    8) Emmanuel Todd
    9) Hugo Chavez
    10) Eric Zemmour ex-aequo avec BHL.

    • Jean dit :

      @king flo
      c’est faux : pas dans les commentaires, et d’une, et dans les articles non plus, sachant que n’importe qui peut soumettre des articles sur n’importe quel sujet et que je n’ai jamais refusé un seul article sur aucune des personnalités dont vous parlez. L’intégralité de ces personnalités a été défendue au moins une fois, si ce n’est plus, sur le site dans les articles. Franck Abed a été invité à plusieurs reprises, S*oral aussi, une chronique très laudative a été écrite sur son dernier livre, Marine le Pen a été aussi défendue qu’attaquée mais toujours de façon argumentée, Zemmour s’est vu remettre le prix de la liberté d’expression des lecteurs d’E&D et a été à de nombreuses reprises défendu ici même. Le problème c’est que vous manquez de faits, de chiffres et de statistiques, donc vous racontez n’importe quoi.

  59. Nejma68 dit :

    King flo et vous qui retireriez-vous de la liste de ce top 10?

  60. Guillaume dit :

    @ Nejma

    Pas de problème, ne vous inquiétez pas.
    C’est rassurant de savoir qu’il y a des gens qui sont en phase avec ce que je dis. Nous devrions fonder un mouvement politique ;)

  61. king flo dit :

    @Nejma

    Peut-être Asselineau, car même si je ne suis pas d’accord- et de loin- avec toutes ses idées, je trouve que c’est un peu facile de tirer à boulets rouges sur lui. Mélenchon c’est différent, une partie de moi vous dira qu’il nous en faut des gens comme ça, et l’autre vous dira que le communisme de base c’est bon pour les chiottes.

    Quant aux autres, je n’en ai rien à foutre.

    • Jean dit :

      @king flo
      Pareil, Asselineau a été défendu à de multiples reprises, nous lui avons proposé plusieurs fois des interviews qu’il a systématiquement refusées, vous êtes donc de très mauvaise foi, et vous désinformez les nouveaux comme Nejma, ce n’est pas joli joli. Il faut plutôt comprendre par votre top 10 que ce sont des personnalités que vous appréciez…

  62. Nejma68 dit :

    @Guillaume, créer un mouvement politique, je ne suis pas contre. Je vous laisse maître d’oeuvre.

  63. Nejma68 dit :

    King Mélenchon fait vivre une partie de l’échiquier politique, il a des qualités de débatteur. Il est trop roquet à mes yeux. C’est sans cesse la même mascarade idéologique.Mais il fait revivre des idées, un mouvement que l’on croyait rangés, cela m’impressionne.
    Asselineau est passionné d’histoire et d’étymologie, c’est un homme franc que l’on ignore dans les débats.
    Il a de bons sentiments, hélas ce n’est pas à la mode.

  64. Guillaume dit :

    @ Nejma : “Guillaume, créer un mouvement politique, je ne suis pas contre. Je vous laisse maître d’oeuvre.”

    A vrai dire, cela m’intéresserait bien, car je ne me reconnais dans aucune structure existante. Mais c’est une tâche très prenante et dangereuse, qui impose de nombreux sacrifices et je ne suis pas du tout sûr d’être prêt à les faire. Par ailleurs, il y a encore trop de sujets sur lesquels je n’arrive pas à avoir un jugement ferme et arrêté, parce que je ne les maîtrise pas suffisamment. Il faudrait que je travaille encore beaucoup. Mais pourquoi pas un simple club de réflexion, sans prétention, auquel viendraient se joindre tous ceux qui se reconnaîtraient dans un certain nombre de directions constituant un embryon de programme commun. Cela pourrait constituer une belle aventure. Le problème est toujours le même : arriver à dégager le temps nécessaire.

  65. Nejma68 dit :

    Guillaume nous sommes nombreux à ne pas nous reconnaitre dans les structures existantes.
    Un club c’est déjà un bon début.
    La seule façon de renforcer notre intelligence est de n’avoir d’idées arrêtées sur rien, de laisser l’esprit accueillir toutes les pensées.
    Le temps n’est rien si le plaisir l’intérêt sont au rendez-vous.

  66. king flo dit :

    @Nejma

    Y’a un malentendu. Je ne suis ni supporter d’Asselineau, ni de Mélenchon.

  67. Nejma68 dit :

    King je suis écroulée de rire, il n’y a aucun malentendu.
    J’avais bien compris votre post et votre promptitude à rectifier une quelconque passion vis à vis de ces deux hommes est kingfloesque.

  68. king flo dit :

    Nejma, il n’y a qu’un Marc Hillman! Votre jeu de mots tombe à l’eau!

  69. Nejma68 dit :

    King quand le jeu de mots tombe à l’eau le naufrage est assuré.
    Je me noie viendrez-vous à mon secours?

  70. Charlemagne dit :

    “la plupart des trafiquants en France ne sont pas noirs et arabes, en île de France, à Lyon ou à Marseille sans doute, pas en France” (Jean ROBIN)

    Vous plaisantez ? Du reste, votre phrase s’annule : la plupart des trafiquants en île de France, à Lyon et à Marseille sont noirs et arabes, or ces trois agglomérations représentent l’écrasante part, en volume et en argent généré, du trafic national de drogue, donc la plupart des trafiquants en France sont noirs et arabes.

    “il racialise le discours” (Jean)

    Ce n’est pas de la faute de Zemmour si la plupart des trafiquants sont noirs et arabes. Il ne fait que rendre compte d’une réalité et ne se voile pas les yeux.

  71. Charlemagne dit :

    “Vous connaissez très mal mon travail et vous vous permettez de me juger”

    Je ne méconnais absolument pas tout le travail que vous abattez, ni votre contribution précieuse à une meilleure qualité de l’information en France.

  72. king flo dit :

    @Charlemagne

    Si il est établi que la petite délinquance comporte effectivement des criminels ayant des origines extra-européennes, il est de notoriété publique que les parrains tenant les milieux Marseillais, Niçois, Lyonnais, Parisiens, ou Grenoblois, sont bel et bien BBR. De plus les crimes à col blanc ben excusez du peu mais ce ne sont pas les petits caïds des quartiers qui les commettent! Maintenant, je ne les défends pas non plus. Si ils commettaient ne serait-ce un huitième de leurs conneries à l’intérieur des pays d’où proviennent leurs ancêtres, tout le monde leur serait tombé dessus!

    Hier j’étais sur Marseille et effectivement il ne faut pas être une fille à partir de onze heures du soir dans certains endroits ( Canebière, Cours Lieutaud, et ne parlons pas des quartiers comme St Just, Malpassé, voir le seizième). Maintenant, excusez du peu mais les règlements de compte entre petits voyous ça ne doit pas nous empêcher de vivre, d’aller se promener vers la Anse de la Fausse Monnaie et de flâner en direction du Vallon des Auffes.

  73. Nighas dit :

    @Charlemagne:
    “Vous plaisantez ? Du reste, votre phrase s’annule : la plupart des trafiquants en île de France, à Lyon et à Marseille sont noirs et arabes, or ces trois agglomérations représentent l’écrasante part, en volume et en argent généré, du trafic national de drogue, donc la plupart des trafiquants en France sont noirs et arabes.”

    Au passage, Zemmour ne parle pas de la “race” des grossistes qui vendent aux petits trafiquants (sans doute parce qu’ils ne sont pas basanés, donc ça ne vaut pas le coup de les critiquer pour ce journaliste proche des idées d’extrême-droite), ni de la “race” des consommateurs (même raison)… Donc bonjour la partialité: on ne parle que pour mettre en avant des critiques contre des gens de race noire et arabe…

    Au passage, moi qui connait bien Paris, j’ai constaté que Zemmour ne fait pas de statistiques ethniques sur ceux qui font l’entretien des bâtiments, les éboueurs, les plongeurs et les manœuvres de chantier…
    Mais bon, dans le cadre de sa propagande idéologique, ça ne lui arrange pas de mettre en avant des “Noirs et arabes” (pour reprendre son expression) en tant que salariés honnêtes qui souvent font des boulots pénibles…

    Et puis si on commence à faire des statistiques ethniques dans tous les corps de métier (journalistes, banquiers, footballeurs, basketteurs…), on ne s’en sortira plus et on encouragera la haine…

  74. king flo dit :

    @Jean et Nejma

    J’apprécie les gens qui prennent des risques: Marie-Monique Robin, Erin Brokovitch, vous (Jean), les Reporters Africains et Arabes qui se font tuer par millier parce qu’ils veulent rétablir la vérité face à des dictatures sanguinolentes, Norman Finkielstein, etc.

  75. Borowic dit :

    Je ne sais pas depuis quand Asselineau est une personnalité dont on parle mal sur ED mais çà n’a pas toujours été le cas au point qu’a un moment j ai cru que j étais sur un blog de l UPR. A titre perso je me suis laisse prendre par cet individu, sa culture, son autorité naturelle mais ça n a pas duré longtemps et me souviens prendre une volee de bois vert ici il y a un an environ pour l avoir critiqué. Je crois vraiment que FA n a plus tout a fait sa tete et que là réside sa carrière relativement ratée bien plus que dans ses positions anti-systemes qui je pense sont venues après et pourraient bien avoir été nourries par un terrible ressentiment.

  76. Marino dit :

    @ Borowic
    Les femmes ne sont pas plus heureuses maintenant, c’est certainement vrai, mais si demain, parce que je suis une femme, je n’ai plus le droit de voter, je dois demander la permission à mon mari pour faire un chèque, c’ets lui uniquement qui a un droit sur l’éducation de nos enfants en tant que chef de famille, si des postes importants me sont refusés parce que je suis une femme alors que mon collègue moins compétent y a droit parce qu’il est un homme, si j’occupe le même poste que mon collègue mais n’ai pas le même salaire, si je n’ai plus le droit de travailler, ou alors des petits boulots partiels mal payés simplement comme salaire d’”appoint, alors je réclame le droit au malheur de l’égalité et refuse que mon bonheur soit conditionné au bon vouloir de mon mari.
    Vous me comprendrez j’espère.

  77. Starfox dit :

    @Jean : mon propos n’est pas de dire qu’il est normal qu’il ait été licencié, mais qu’il n’y a aucune raison de le soutenir activement dans cette histoire. Si tu considères que c’est un combat qui vaut la peine d’être mené, grand bien t’en fasse. Moi, je pense que c’est une perte de temps.

    Il aurait très bien pu attaquer Valérie Trierweiler sur le fait qu’elle compte rester journaliste après l’élection de son compagnon par exemple. Là, ça aurait valu la peine de le défendre. Parce qu’alors, il aurait soulevé une question intéressante.

  78. Starfox dit :

    @Nighas : “Au passage, moi qui connait bien Paris, j’ai constaté que Zemmour ne fait pas de statistiques ethniques sur ceux qui font l’entretien des bâtiments, les éboueurs, les plongeurs et les manœuvres de chantier…”

    Quel est le rapport ? Il ne t’aura pas échappé que, si les personnes que tu cites sont utiles à la société, il en va autrement pour celles dont Zemmour parle. Son propos ici était de montrer un problème, pas de faire un état des lieux de l’immigration en France.

    Si je suis ton raisonnement, à chaque fois que j’aurai une critique à formuler envers un groupe quelconque, je devrai dans le même temps obligatoirement citer toutes les actions positives de ce même groupe ? C’est un non sens et une perte de temps.

    Ensuite, tu dis toi-même que, vivant à Paris, tu as vu de tes propres yeux que la majorité des éboueurs etc. étaient “noirs ou arabes”. Je suppose que tu considères avoir le droit de dire cela, donc doit-on comprendre qu’on pourrait autoriser les statistiques ethniques, mais uniquement si elles allaient dans le “bon” sens ?

    Si tu te permets d’en faire à ton échelle, admets que Zemmour puisse en faire également, même si c’est pour aller à l’encontre de ce que tu penses.

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant