►   Recevoir la newsletter 
bercoff
Révolution arabe
Futur Proche - Par tous les temps Vol.2 Pochette CD
Les prédictions pour 2011 étaient-elles justes ?
photo-Claude-Brasseur
Une priorité pour la France : Le vote électronique
GA01 (2)
Gaza/Ukraine : l’AFP pris en flagrant délit de manipulation

Idée reçue : Les chasseurs détruisent l’environnement

23 décembre 2011, 12:33 Auteur : 4 commentaires

Le débat sur la chasse fait rarement l’économie de l’argument massue suivant : Les chasseurs détruisent l’environnement. Or rien n’est moins faux, puisque c’est précisément le contraire. Une vérité peut-être trop dérangeante pour être entendue par des médias devenus écologistes à outrance.

“La chasse peut même avoir un rôle très utile. C’est notamment le cas en Camargue où elle a certainement contribué à sauver cette zone de l’assèchement. En outre les chasseurs consacrent des sommes importantes à la sauvegarde de l’environnement. En France, leur Fondation Nationale pour la Défense des Habitats achète chaque année des territoires pour développer la faune ; en Angleterre les chasseurs ont édité des timbres vendus cinq livres (environ 8 euros) et dont le produit est directement investi dans la sauvegarde des milieux. En outre, les chasseurs sont nombreux, organisés et directement concernés par la survie des populations d’oiseaux d’eau. Si on met en parallèle les sommes dépensées par les porteurs de fusil pour la sauvegarde du vivant et celles qui sont débloquées par les associations écologiques les résultats sont éditifants. Il faut quand même rappeler que le budget de l’Office National de la Chasse et de la Faune sauvage, établissement public dédié à la protection de la nature est entièrement financé par les chasseurs. Budget : 91 millions d’euros.
Que représentent, en comparaison, les sommes versées par les associations écologiques ? Quelques roupies de sansonnet.”
Eric Joly, Ecologiquement incorrect, p. 158-159, éditions Jean-Cyrille Godefroy, mars 2004

Categories : Ecologie

4 commentaires

  1. lepompi dit :

    la chasse ou le temps des cavernes !
    la chasse autrefois servait à alimenter en viande les gens sans trop de moyens !
    ce n’est plus de mise , la chasse à courre ou on fait souffrir l’animal , quel écologie , c’est l’arène en pleine campagne , bref , essayer de faire passer les chasseurs pour des écolos est malhonnête !si , il suffit de payer pour avoir ce brevet , je ne serai jamais écolo !
    en bref , des gens qui maltraitent les animaux ne sont pas à considérer comme faisant partie de l’humanité , ces gens là ont des problèmes à régler dans leur tête !

  2. MANU dit :

    Affirmations scandaleuses!! J’ai eu l’occasion de visionner des images de chasses à courre; animal terrorisé,épuisé,torturé devant des sadiques très riches ( forcément) et d’une cruauté abominable!! Le cerf meurt
    soit noyé dû à l’épuisement ou d’un arrêt cardiaque suite à la fatigue et la terreur…Je passe les autres abominations. N’oubliez pas que le chasseur à son utilité du fait qu’il a éliminé tous les autres prédateurs naturels qui régulaient les espèces. Quand vous entendez que l’on qualifie de nuisibles par ex les renards ou
    autres espèces…Quelle blague! J’habite dans une région ou malheureusement on chasse, j’affirme que ces sous humains sont de véritables pervers sanguinaires pressés d’en découdre pour satisfaire leur besoin de tirer
    (de toute façon l’animal ne peut aller se plaindre!!). Ne vous avisez pas de les déranger ou de griffer leur luxueux 4X4. Quand on pense que la corrida existe encore…La souffrance animale ne devrait plus exister. Je précise que je ne suis ni écolo ou autre, simplement respectueux de l’animal quel qu’il soit.

  3. Paf dit :

    En tant que végétarien, je tiens à dire que je respecte bien plus un chasseur qui tue lui-même la viande qu’il va manger (ou le pêcheur qui pêche le poisson qu’il va manger) qu’un consommateur lambda qui va acheter sa viande tué à la chaîne avec des bêtes gaspillé parce qu’elles sont morte durant le transport et qu’on a découpé pour lui en faisant en sorte d’avoir la meilleurs présentation possible pour que le consommateur pense le moins possible à ce qu’il mange et ne pense qu’au goût (fortement réduit, d’une part parce que la viande d’élevage à un goût moins fort et d’autre part par les épices, bref, on fait tout pour oublier qu’on mange un animal tué pour soi.
    Je ne suis pas contre le fait que l’on mange de la viande, j’ai choisi de ne pas en manger, mais manger un peu de viande est normal pour un être humain, ce qui n’est pas normal, c’est d’en manger trop (comme la plus part des gens), c’est aussi le gaspillage lié à l’industrie agroalimentaire (gaspillage particulièrement important au niveau de la viande) et enfin, le fait que la plupart des mangeurs de viande sont incapable de tuer eux-même la viande qu’il consomme sans le moindre respect et sans penser une seul seconde à ces questions éthique.
    Alors, merci pour cette article, mare des humoristes qui caricature les chasseurs parce que c’est facile et que ça rapporte gros, marre des bobos comme feu-Franquin, génie du dessin et du scénario, mais qui quand il s’en prend aux chasseur est d’une imbécillité crasse et d’un sadisme qui n’égale certainement pas celui du pire des chasseurs.

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant