►   Recevoir la newsletter 
8
Voyage en pays socialiste : la Fnac de Châtelet-les-Halles
miavossen
Touche pas à mon gosse !
41knJO8qykL._SL500_AA300_
La dérive européenne révèle une crise humaine
Sipa_news
Dépêche à charge de l’agence SIPA News sur Observer la loi

Enquête & Débat redémarre

23 octobre 2011, 17:33 Auteur : 151 commentaires

Pour la première fois depuis sa création, mis à part quelques jours en août dernier, notre site va s’arrêter un peu. Combien de temps ? Cela va dépendre de vous.

En effet, malgré 50 000 visiteurs uniques par mois (donc 50 000 personnes différentes qui visitent le site au moins une fois par mois), et des vidéos visionnées plus de 1,1 millions de fois, nous avons péniblement atteint les 300 souscripteurs, soit moins de 1% du lectorat. Cela ne nous permet pas de continuer normalement, donc nous devons stopper temporairement nos activités, d’une part pour avoir le temps de réfléchir à une stratégie commerciale complémentaire, d’autre part pour tester le niveau de motivation de nos lecteurs. Il est clair qu’au niveau actuel de participation, nous nous demandons si notre site répond véritablement à un besoin dans la population. A vous de nous apporter une réponse, à nous de vous expliquer à nouveau mais différemment, avec un peu de recul, pourquoi nous avons créé Enquête & Débat, où nous sommes arrivés et où nous souhaitons nous rendre avec vous et, nous l’espérons, avec beaucoup d’autres lecteurs à venir.

Ceux qui sont arrivés à ce stade de l’article et qui sont déjà convaincus de souscrire peuvent le faire en cliquant ici, le compteur dans le titre de l’article sera modifié à chaque nouvelle souscription reçue.

Pourquoi arrêter maintenant ? Sommes-nous à quelques centaines ou quelques milliers d’euros près ? Non, nous avons encore assez de trésorerie pour tenir 6 mois au minimum, au rythme actuel où vont les rentrées et les sorties. Il s’agit plutôt d’une volonté de réagir avant qu’il ne soit trop tard, et que nous nous retrouvions justement dans cette situation d’urgence voire de panique, dans laquelle aucune décision sereine et sensée ne peut être prise. Gouverner, c’est prévoir.
Après quasiment 1 an et demi d’existence, chacun peut avoir une idée très claire de ce qu’est Enquête & Débat, et de ce qu’il n’est pas, de ce qu’il apporte et de ce qu’il n’apporte pas, de ses bons et de ses mauvais côtés, qu’il a comme tout média. Surtout, chacun peut savoir s’il convient à un site comme Enquête & Débat d’exister et de se développer, afin de toucher toujours plus de Français et d’étrangers, ou de disparaître.
Sur les 50 000 visiteurs uniques par mois qui viennent au moins une fois par mois sur le site, environ 5 000 d’entre vous ont vu et apprécié de nombreuses vidéos et articles d’E&D. Nous pensons que la moindre des choses, notre média étant gratuit pour 99% de son contenu, serait que ces 5 000 personnes souscrivent. Avec 250 000€, nous pourrions réellement rivaliser de façon indépendante avec les autres sites qui influencent selon nous de façon négative la vie et la politique française, et que je n’ai pas besoin de nommer ici, vous les reconnaîtrez facilement.

Un bref rappel : 50€ c’est l’équivalent de quoi ?

- une sortie au cinéma + popcorn + coca à deux
- trois livres neufs
- un abonnement trimestriel à la piscine du coin
- un jeu vidéo
- une sortie au restaurant à deux
- une sortie en boîte de nuit à deux
- un concert
- un parfum
- 10 paquets de cigarettes
- etc.

Bref, autant de choses matérielles dont la durée de vie va de quelques heures (le concert, le cinéma, le restaurant, la boîte de nuit) à quelques semaines (trois livres, l’abonnement à la piscine, le jeu vidéo, un parfum, 10 paquets de cigarettes). Le média que vous êtes en train de lire est là 24h sur 24, 7 jours sur 7, depuis près de 500 jours. Nous offrons déjà à nos souscripteurs pour le même prix des avantages avec nos partenaires, des numéros offerts de revues de qualité, nos DVD à prix réduit, l’accès à des vidéos privées, une souscription à des livres à prix réduit. Nous aimerions développer d’autres avantages, j’y reviendrai.
Mais avant cela il est important de dire et de faire comprendre que les nouveaux médias libres qui se créent sur Internet n’ont rien à voir avec les médias dont vous avez l’habitude et qui vous lavent le cerveau à 40° depuis des années, souvent depuis votre naissance. D’une part ils diffusent une information libre, qui n’est pas aux mains des puissants et de l’oligarchie, d’autre part ils ne sont pas gratuits. TF1 est gratuit, mais c’est globalement de la merde. France Télévisions est gratuit, mais c’est globalement de la merde. Si Mc Donald’s était gratuit, iriez-vous y manger tous les jours, 3 fois par jour ? J’en doute. Si vous voulez devenir obèse et mourir à 45 ans, oui sans doute. Sinon, non. Vous préfèreriez payer pour manger de la nourriture saine, ailleurs. C’est exactement ce que nous vous proposons. Nous ne sommes pas subventionnés par l’État, contrairement à la plupart des médias, qui se rendent ainsi dépendants de la puissance publique et finissent par ne pas être objectifs sur ce qui touche à l’Etat (56% du PIB), qu’ils le veuillent ou non, tout en ne vivant pas complètement de leur labeur, donc en étant partiellement ou totalement des assistés. Nous ne sommes pas détenus par une multinationale, un marchand d’armes ou l’Etat, donc nous sommes totalement libres dans notre ton, dans les sujets que nous abordons, et nous ne répondons qu’à la loi. Cette liberté a un prix, chacun doit le comprendre.

Ceux qui sont arrivés à ce stade de l’article et qui sont convaincus de souscrire peuvent le faire en cliquant ici, le compteur dans le titre de l’article sera modifié à chaque nouvelle souscription reçue.

Nous, les nouveaux médias libres sur Internet, nous trouvons devant un dilemme : rendre payant l’accès à notre contenu, ou bien le rendre gratuit ? Si nous le rendons payant, personne ou presque n’en prendra connaissance, donc quel intérêt ? Si nous le rendons gratuit, personne ne nous paiera. Or la logique Internet veut que ce soit la gratuité qui prévale, et que l’information se diffuse largement, donc c’est aux lecteurs de comprendre la logique économique de cette industrie naissante et très prometteuse en termes démocratiques. Aucun travail de qualité n’est gratuit, et la meilleure preuve c’est que ceux qui profitent de notre contenu gratuitement n’en profiterons pas longtemps si nous devons nous arrêter. C’est donc un mauvais calcul. Ils n’en profitent pas pleinement tant qu’ils ne souscrivent pas et qu’ils ne nous donnent pas tous les moyens de travailler sereinement, et de produire un contenu de qualité optimale. Quand on se demande sans cesse quel est le bon business model, on ne travaille pas aussi bien qu’on pourrait le faire autrement. Et puis, la qualité a un prix, un reportage à l’étranger ou de longue haleine a un coût, et sans moyens nous sommes condamnés à produire des contenus de qualité mais en quantité limitée, et d’en rester le plus souvent aux contenus les moins chers, ou avec le meilleur rapport qualité/prix.
Un reportage de temps en temps à l’étranger (à ce jour un en Angleterre, un en Belgique, deux en Suisse, un en Hollande), un papier très poussé de temps en temps, au lieu que cela soit notre standard. Nous n’avons pas le choix, les “passagers clandestins” du site (les lecteurs non-souscripteurs) ne nous laissent pas le choix. Quant à passer au payant, ce serait limiter notre diffusion à ceux qui sont déjà convaincus, ce qui est le contraire de notre volonté et de l’esprit d’Internet.

Il s’agit d’un véritable changement de paradigme, un changement de société : nous avons les médias que nous méritons. Si nous laissons la publicité, les multinationales, l’Etat et l’oligarchie s’occuper de nos médias, il ne faut pas s’étonner d’avoir de la merde gratuite dans nos assiettes matin, midi et soir. La liberté ne se donne pas, elle se prend. Nous avons pris la liberté de vous offrir un média libre, contre l’oligarchie, afin de permettre à un maximum de gens d’exercer leur esprit critique, dans des conditions normales de temps (certaines interviews dépassent 2h et certains débats durent plus d’1h30), et avec des personnes de qualité qu’on ne voit le plus souvent jamais dans les médias de l’oligarchie. Ne vous étonnez pas si l’oligarchie ne nous finance pas, ne parle jamais de nous, ou nous dénigre : elle est dans son rôle. Nous affichons notre rejet de l’oligarchie, il est donc normal qu’elle ne cherche pas à nous aider.
A contrario, ceux qui estiment que la société française telle que nous la connaissons ne peut plus durer, que cette oligarchie a assez régné, que la démocratie doit être réinstaurée, et que cela passe pas un débat ouvert et pacifié avec toutes les composantes de la société, afin d’éviter la guerre civile, ceux-là devraient nous lire, voire écrire des articles pour nous, et surtout ils sont ceux qui ont tout intérêt à souscrire. Pour eux d’abord, pour nous ensuite. Nous voyons la souscription comme un acte égoïste, dans le but de faire progresser un média qui annonce la couleur, stop à l’oligarchie, oui à la démocratie, que l’on soit plutôt libéral ou anti-libéral, sioniste ou antisioniste, fonctionnaire ou créateur d’entreprise, jeune ou vieux, homme ou femme, pro-américain ou pro-russe, fan de Zemmour ou de Jean-Pierre Petit, de gauche ou de droite, républicain ou royaliste, salarié ou chef d’entreprise.

Ceux qui sont arrivés à ce stade de l’article et qui sont désormais convaincus de souscrire peuvent le faire en cliquant ici, le compteur dans le titre de l’article sera modifié à chaque nouvelle souscription reçue.

Nous avons atteint péniblement les 300 souscripteurs mais plus de 6 mois après l’objectif initial, fixé en mars dernier. Nous n’avons donc pas les moyens de vous offrir tout ce que nous vous avions promis. Ce qui devait être une fête n’est donc qu’une déception. Que va-t-il se passer maintenant ?
En dessous de 50 souscriptions obtenues dans les 2 prochaines semaines, inutile de dire que nous arrêterons le site, puisque nous aurons la preuve que malgré tous nos efforts de pédagogie et de communication, notre message ne passe pas et que nous ne répondons pas à un besoin.
Si nous atteignons les 50 souscriptions, les mêmes questions se poseront à nouveau dans un mois.
Avec 100 souscriptions, les mêmes questions se poseront à nouveau dans deux mois.
Seules 500 souscriptions annuelles, soit 1% de nos visiteurs uniques mensuels, nous permettraient d’être définitivement indépendants et libres, et de nous concentrer sur notre contenu, notre développement, et rien d’autre. Ainsi, nous allons vraiment voir combien nous avons de fans.

Continuons de parler chiffres, si vous le voulez bien, puisque nous venons de recevoir notre bilan : 51 000 euros de pertes pour la 1ère année. C’est à la fois logique et anormal.
Logique car nous avons dû engager des frais pour créer le site, créer la société, nous faire connaître, créer une réputation, une image, du contenu, des réseaux, etc.
Anormal car nous sommes restés dépendants de quelques bonnes volontés, qui surinvestissaient dans le site pendant que l’immense majorité en profitaient sans mettre la main à la poche.
Sans doute avons-nous une grande responsabilité dans cette situation, et nous l’assumons, de toute façon notre rôle d’entrepreneur ne nous en laisse pas le choix. Nous avons certainement mal ou pas assez communiqué sur ces difficultés et surtout sur ce nouveau modèle que des sites d’information comme le nôtre se doivent de faire comprendre à ceux dont il attend le soutien. Les choses n’ont sans doute pas été assez claires par le passé, cet article vise aussi à éclaircir définitivement les choses, et si vous décidez que nous devons continuer notre travail pour vous, nous renverrons toujours à cet article pour expliciter notre démarche.

Pour l’instant nous avons tenté, outre les souscriptions, de diversifier notre business model : lancement de DVD, de conférences, de prestations multimédias... Mais cela ne suffit pas. Tant que nous n’aurons pas trouvé le graal, que nous voulons continuer de chercher activement et que cette pause va nous permettre de continuer à chercher, nous aurons besoin de votre soutien financier. Demain peut-être, nous pourrons nous exonérer totalement des souscriptions, car nous aurons trouvé ce graal. C’est tout ce que je nous souhaite.
En attendant, chaque euro qui est investi dans ce site est une promesse de pouvoir toucher des millions de personnes à l’avenir, au fur et à mesure que nous continuerons à grandir (car nous continuons à grandir, c’est la bonne nouvelle). C’était l’idée de la campagne des 300, qui a heureusement bien fonctionné au début, avant de s’écrouler une fois arrivé à 200 souscripteurs environ. Les 300 premiers souscripteurs du site nous ont permis d’arriver jusque là, d’avoir publié tout le contenu déjà publié, et de nous poser avec vous ces questions fondamentales. Maintenant il s’agit de trouver les 500 prochains, qui nous permettront de devenir un média à part entière, libre, sur lequel vous pourrez compter pour vous informer librement, avec une équipe digne de ce nom, et non seulement un principal responsable entouré de quelques bénévoles dévoués et admirables mais qui n’ont pas les moyens de faire ce qu’ils voudraient pour vous informer. Investir aujourd’hui, c’est nous permettre de recruter et de toucher plus de gens demain.

Nous avons fait d’Enquête & Débat un acteur incontournable dans la politique sérieuse en France, en ayant donné la parole à des dizaines d’écrivains, d’hommes politiques, de journalistes et d’intellectuels de tous bords, principalement des patriotes, quelle que soit leur chapelle principale.  Il s’agit désormais de capitaliser sur cet acquis.

Nous voulons développer une nouvelle stratégie, qui est le prolongement de la première qui a prévalu jusqu’à présent : défense de la liberté d’expression. Cette nouvelle stratégie consiste à développer la qualité en général, et en particulier dans 4 domaines principaux :
- l’éducation : notre média permet en partie d’éduquer nos lecteurs à l’esprit critique, il leur permet d’écrire des articles qui seront le plus souvent très commentés par des gens le plus souvent ouverts et constructifs, mais nous voulons aller plus loin en faisant connaître et/ou en accompagnant des initiatives qui nous paraissent aller dans le bon sens en terme d’éducation (Fondation pour l’école, conférences, Universités populaires, etc.). Nous sommes convaincus qu’un changement de société passera nécessairement par un changement d’éducation.
- les médias : en proposant tout d’abord une alternative concrète et sérieuse aux grands médias, capable d’offrir une diversité de contenus, une richesse d’intervenants, une durée suffisante (nous avons dépassé les 500 heures de programmes en vidéo par exemple) ; mais il s’agit aussi de proposer une analyse critique et libre des médias, tant cette analyse n’existe pas ou très peu ailleurs, ou carrément quand elle est une illusion de critique pour mieux renforcer le système. Un message fort doit par exemple être adressé aux Français sur le scandale sanitaire fondamental que représente la télévision depuis 50 ans, comme le directeur de recherche à l’INSERM Michel Desmurget le démontre scientifiquement dans son livre “TV Lobotomie” et dans notre interview de lui pendant 2h15.
- la consom’action : parce que nous vivons dans un monde de consommation, et qu’il s’agit de le changer aussi par la consommation, à savoir une consommation intelligente, informée, basée sur des valeurs et du sens, une consommation plus écologique, qui ne gaspille pas quand elle peut faire autrement, qui ne pollue pas quand elle peut faire autrement, qui peut éduquer, qui peut faire grandir, qui peut créer du lien social, de la richesse nationale, qui peut créer de l’emploi, favoriser les entrepreneurs méritants et défavoriser ceux qui ne cherchent qu’un profit maximum, qui permet à la France de rayonner dans le monde et à des emplois locaux et non délocalisables d’être créés, qui augmente le pouvoir d’achat, baisse la part de taxes, le tout à qualité égale ou même supérieure. Nous avons beaucoup de pistes à explorer dans ce sens, le travail est immense mais nous ne sommes pas seuls, des gens comme Michel Bogé ont déjà exploré certains chemins, à nous de trouver d’autres Michel Bogé, de les faire connaître et de nouer des partenariats avec eux, afin qu’un maximum de Français puissent en bénéficier et que cette masse de gens informés puisse changer réellement le rapport de forces actuel qui favorise la quantité sur la qualité.
- la politique : faire émerger de nouvelles têtes, des gens de qualité mais dont les médias ne se préoccupent pas, trop occupés à inviter toujours les mêmes têtes d’affiche, qui nous rabâchent les mêmes histoires depuis des dizaines d’années, alors qu’ils ont tous échoué. L’élite française n’est pas au pouvoir, à nous de l’identifier et de lui permettre d’accéder un jour au pouvoir suprême, et en attendant à la rendre de plus en plus influente.

Ceux qui sont arrivés à ce stade de l’article et qui sont enfin convaincus de souscrire peuvent le faire en cliquant ici, le compteur dans le titre de l’article sera modifié à chaque nouvelle souscription reçue.

Vous pourrez toujours vous dire qu’Enquête & Débat c’était bien, et que c’est triste que ça n’ait pas continué, vraiment la vie est injuste, alors que c’est vous qui disposez de ce pouvoir de vie ou de mort sur notre média. Chacun doit prendre ses responsabilités, nous avons fait le premier pas, à vous de faire l’autre. Chaque souscription n’est pas simplement une façon pour nous d’être financé de manière indépendante, c’est aussi un encouragement, un soutien moral alors que nous sommes seuls ou presque au front, à la bataille, jusque dans les commentaire du site où des blasés, des destructeurs et des jaloux cherchent à nous saper le moral en tentant de nous rabaisser, de nous critiquer injustement, voire de nous calomnier. C’est maintenant ou jamais, le moment de vérité, le pouce levé ou baissé, la vie ou la mort, l’espoir ou le désespoir, ou pire, l’indifférence.

Les marges de manœuvre n’existent quasiment plus en politique, dans les médias, dans les entreprises, dans les administrations, mais elles existent encore sur Internet. C’est pour cela que nous avons créé Enquête & Débat, ce n’est pas pour être un site de témoignage ou une énième revue de presse. Nous avons conscience à la fois de la gravité de la situation et de l’opportunité inespéré qui s’offre à nous : la brèche existe, nous avons mis un pied dedans, ce peut être un pied dans la porte pour aller plus loin, ce peut aussi être un pied coupé. Vous êtes les seuls à pouvoir prendre cette décision, investir dans un partenaire de votre vie quotidienne, dont vous partagez les valeurs, et qui leur permettra de s’épanouir pour en faire bénéficier le plus de monde possible, à commencer par vous. Soyez égoïste, souscrivez, et en souscrivant vous serez altruiste, et permettrez d’améliorer la société. A l’instar d’un politique qui vous demande votre vote pour vous représenter, nous vous demandons de nous permettre de représenter vos intérêts, dans toute leur diversité, sans autre idéologie que celle de ne pas favoriser d’idéologie, mais au contraire l’éclectisme, l’esprit critique, l’ouverture à l’autre, à l’altérité, et défendre la qualité, qualité de vie, qualité au travail, qualité d’information, qualité de consommation, qualité d’éducation, qualité politique, qualité de la réflexion, qualité médiatique. Nous ne pouvons pas mettre en place une démarche marketing, ou communautariste, car il n’existe pas de communauté des gens ouverts, nous la créons de zéro.

Le contenu à haute valeur ajoutée que nous avons créé n’est pas souvent lié à l’actualité, il est donc toujours d’actualité, et nous vous invitons à le découvrir en cliquant sur les différents liens proposés en home page du site ou en utilisant le moteur de recherche. Des débats inédits, des interviews originales, des reportages sur le terrain au cœur de l’événement, des articles qui creusent des questions importantes pour ne pas dire cruciales, sur tous les aspects ou presque de la société. Nous avons publié plus de 2500 posts, dont plus de 500 vidéos inédites, autant d’articles, et le reste est une revue de presse non conformiste. Nous avons tout mis en œuvre pour que ce contenu soit consultable facilement, aisément, agréablement, et à loisir. Il est le prototype d’un média qui voit grand, qui voit loin, qui annonce des lendemains qui chantent dans ces moments de crise morale, économique, sociale. Et ça, ce n’est pas du luxe.

Ceux qui sont arrivés à ce stade de l’article et qui ne sont toujours pas convaincus de souscrire peuvent lire ce qui suit, c’est notre dernière chance.

Alors le passé et le présent c’est bien, vous l’avez devant les yeux, mais l’avenir c’est encore mieux. Et notre idée c’est que la souscription devienne une formalité, une normalité, qui n’oppose aucune résistance puisqu’elle offre tant d’avantages qu’il serait ruineux de ne pas s’y plier. Pour cela, si vous nous donnez l’occasion de poursuivre notre aventure avec vous, nous allons notamment et prioritairement explorer cette piste des réductions offertes aux souscripteurs sur des produits et des services de qualité que nous aurons identifiés.
Ainsi, les gains seront plus concrets, plus mesurables, et chaque souscripteur aura non seulement l’intense plaisir de permettre à un site de qualité de vivre et de se développer, mais aussi (et peut-être surtout) de lui permettre de vivre mieux au quotidien, en orientant son pouvoir d’achat sur des produits et des services qui vont dans le sens des valeurs prônées, tout en augmentant ce pouvoir d’achat.
Mais pour cela, il faut du temps, les partenariats ne se signent pas aussi facilement que cela, surtout quand on doit passer son temps à vérifier les commentaires du site, créer du contenu, valider les textes produits par d’autres (merci à eux au passage), faire la revue de presse, sortir pour filmer, contacter les invités et planifier les rendez-vous, organiser les conférences et tout le reste. Il faut aussi de l’argent, car un loyer dans Paris n’est pas donné, or il nous faut impérativement être sur Paris pour être au plus près des événements, et pouvoir recevoir nos invités sans qu’ils aient à traverser la moitié de la planète.

Une fois les 50 nouveaux souscripteurs atteints, le plus rapidement possible j’espère, nous allons indiquer en une du site en permanence un compteur, du nombre de souscripteurs avant d’atteindre les 800, qui seuls nous permettraient d’être à l’équilibre en permanence, et d’atteindre un stade de développement serein et constant. Nous ne sommes qu’au premier stade de développement d’un média de résistance, c’est sans nul doute le plus difficile à dépasser, mais ensemble nous pouvons y parvenir, et le reste ne sera plus qu’une formalité.

Voilà, vous savez tout, maintenant c’est à vous de jouer, ou de laisser passer le train et d’en avoir peut-être un jour des regrets.

Categories :

151 commentaires

  1. Thomas FERRIER dit :

    Il va falloir que je m’y colle. C’est prévu. Je t’envoie ma contribution début novembre.

  2. iakin dit :

    “Nous avons encore assez de trésorerie pour tenir 6 mois au minimum, au rythme actuel où vont les rentrées et les sorties. Il s’agit plutôt d’une volonté de réagir avant qu’il ne soit trop tard.”

    C’est une grève, avec une cagnotte pour tenir le coup en plus. Une prise en otage de vos souscripteurs en fait ^^

    J’espère pour vous qu’ils ont plus de compréhension pour les grévistes que vous n’en avez vous-même : )

  3. JL Jullien dit :

    Juste un conseil : cessez d’aboyer sur les souscripteurs qui critiquent vos billets d’opinion en les menaçant de bannissement et en les insultants, et vous aurez plus de souscripteurs.

  4. Kévin dit :

    La disparition d’Enquête & Débat serait vraiment une grosse perte étant donné l’originalité et la singularité du site. Espérons que tous les lecteurs assidus prennent leurs responsabilités.

  5. Votre soutien ne vous coûte pas grand chose… et vous rapporte tellement ! Aidez-nous à nous développer !

    Souscrivez, rédigez des articles, et faites tourner le site et ses contenus autour de vous (facebook, twitter…etc).

    Nous comptons sur vous.

  6. David dit :

    @Christopher Personnellement j’ai du mal à saisir ta phrase, tu veux que les gens payent et qu’en plus ce soit eux qui fournissent le contenu et le promeuvent. C’est étrange, non ? C’est de l’édition à compte d’auteur ce système.

  7. Guillaume dit :

    Je pense que tous ceux qui fréquentent régulièrement le site devraient souscrire. De plus, calculez à combien cela vous revient par jour, cela ne va pas vous ruiner…

  8. Balthus dit :

    Pourquoi ne pas créer une “société coopérative de presse ” ou envisager une autre structure juridique que
    la SARL ? Cette “ouverture” du capital aux souscripteurs et autres participants impliqués dans la ” vie et
    l’animation du site permettrait de garantir un financement durable. Le créateur et propriétaire du site resterait
    majoritaire ou disposerait d’une minorité de blocage (formule juridique à définir). Ce schéma serait novateur
    et garantirait l’indépendance de ce site. Cette formule devrait intéresser les lecteurs assidus d’E&D.

    • Jean dit :

      @Balthus
      excellente idée, mais je n’y connais rien. Ce genre de mise au point doit permettre en effet de se poser les bonnes questions, et là vous avez peut-être mis le doigt sur quelque chose. Si chaque souscripteur pouvait devenir propriétaire d’E&D, tout en laissant aux actionnaires actuels la très large majorité au capital, cela me paraîtrait être un excellent compromis. Si vous avez des documents : redac@enquete-debat.fr

  9. Kévin dit :

    @Guillaume : C’est surtout quand on fait le comparatif avec toutes les merdes qu’on s’achète par ailleurs qu’on se rend compte qu’il est stupide de ne pas souscrire si on est attaché à ce site, comme l’a bien montré Jean au début de son papier d’ailleurs.

  10. phuneral dit :

    bon me voila souscripteur, bonne chance pour la suite.

  11. Tryclo dit :

    Bonjour,

    Je vous suis depuis le debut et c’est mon premier post.
    Nous somme en pleine crise économique, vos opinions sont claires et donc peu suivi (normale). Vous n’aurez probablement pas assez de souscripteur (d’autant plus qu’internet c’est la gratuité et que votre publique doit etre plutot jeune) donc :
    5 solutions:
    1-La pub après tout pourquoi pas vous ne serrez pas pour autant sous tutelle d’un tiers
    2-Refonte graphique du site moin brouillon, plus radicale sur votre positionnement (d’un point de vue graphique)
    3-Developpper des partenariats en tout genre (perte d’independance probable)
    4-Meuilleur codage du site pour le référencement (c’est chère donc c’est pile ou face)
    5-S’enteter sur une ligne politique simple, à mort le contre-debat et la liberté d’expression comme egalité et réconciliation les personnes surfants d’un site à l’autre :( ???

    Je pense qu’en rendant la souscription obligatoire vous allez vous isoler, et n’avoir plus que des “clients” qui pense déja comme vous ! precher à des convertis en somme. Prennez rdv avec rue89 et d’autres sites exemplaire niveau trésorerie et demandez leurs comment ils se sont developpé (linking, referencement…) sous pretexte d’un interview… vous en apprendrais de toute façon. Faut bouger, rencontrer des patrons, frapper à toutes les portes et vous y arriverez ya pas de raison pour que ca foire à ce point.

    Bon courage

    • Jean dit :

      @tryclo
      merci pour vos conseils, j’aurais personnellement préféré une souscription mais bon, chacun choisit pour soi. La souscription n’est pas obligatoire, elle serait obligatoire si nous mettions en place un paywall, c’est donc tout le contraire. Ceux qui aiment particulièrement le site, peuvent souscrire, et s’en servir ensuite dans leur vie de tous les jours. Les autres ne le consulteront que de temps en temps, ou jamais, scotchés qu’ils resteront devant leur télé.

  12. Martine dit :

    Bonsoir à tous,

    C’est franchement moche, je n’arrive pas à comprendre pourquoi tant d’intervenants refusent obstinément de souscrire ! Ce n’est pourtant pas la mer à boire ….

    Donc, si j’ai bien compris, pas de réunion de souscripteurs pour le mois prochain ?
    Cela ne servirait à rien ?

    Zut, alors !

    J’espère malgré tout que cela peut et va s’arranger, IL FAUT ABSOLUMENT trouver une solution.

    :mrgreen:

  13. Faites circuler cet article autour de vous ! Merci ;)

  14. phuneral dit :

    Si je peux me permettre une suggestion je vous dirais que l’offre à 130 euros pour les éditions tatamis me parait intéressante. J’hésite par contre à y souscrire du fait que je ne dispose pas d’énormément de place chez moi et de temps pour lire convenablement autant de livres et d’autre part ces derniers temps j’ai eu pas mal de frais à couvrir ce qui a d’ailleurs quelque peu retardé ma souscription à enquête et débat. De ce fait ma proposition serait d’offrir par exemple 5 livres au choix parmi les livres déjà parus et ceux à paraitre pour mettons 60 ou 70 euros par exemple. Bien sur la quantité et le prix doivent être discutés selon vos possibilités mais personnellement je trouverais intéressant de disposer de ce genre d’offre intermédiaire. Bien sur cela n’engage que moi mais cette possibilité a particulièrement motivé ma souscription, alors qui sait peut être cela pourrait intéresser d’autres personnes. A vous de voir, quoiqu’il en soit j’espère que vous pourrez atteindre votre objectif de 800 abonnés et ainsi continuer à nous fournir du contenu de qualité. Merci par ailleurs pour tout ce qui figure déjà sur le site, c’est un vrai plaisir de consulter de le consulter.

  15. Balthus dit :

    @ Jean Robin

    Je vous ai transmis un courriel relatif à la structure juridique possible.
    @+,
    Guy Decoupigny

  16. Miles Gregarius dit :

    Cela me rappelle les manifestations de la Révolution Bleue.
    http://www.claudereichman.com/articles/larevolutionbleue.htm
    Tout le monde approuve, mais personne ne veut se bouger.
    Les français sont vaincus, ils ne secrètent plus l’hormone de la victoire.

  17. sylvain dit :

    Bonjour,
    50.000 visiteurs pour 250 souscriptions… Il me semble en effet qu’il y a un problème. Les stats pourraient être plus limpides encore si tu faisais apparaitre davantage les visiteurs fidèles, ceux qui restent “un certain temps” sur le site et qui y reviennent 2 ou 3 minimum dans le mois. Pour ma part, je m’y connecte au moins 1 fois par jour. C’est le nb de visiteurs fidèles qu’il faut considérer. Le web est plein d’abeilles qui butinent…

    Il me semble aussi qu’il faut réfléchir à la position d’un curseur essentiel : le prix. 50 euros sont à ma portée. Ce qui est vrai aujourd’hui ne l’était pas il y a quelques années. Pendant plus de 10 il m’aurait été difficile de sortir cette somme qui me semble si accessible aujourd’hui. Le rapport à l’argent est très variable et c’est un piège de penser avec son propre référentiel la capacité d’autrui à avancer cette somme. Ce n’est pas de la démagogie de dire que 50 euros (320 F) n’est pas à la portée de millions de personnes… Surtout si elles peuvent avoir le contenu gratuitement. A coté de ça j’ai appris il y a quelques jours qu’en France vivent plus de 2,6 millions de personnes millionnaires (en dollars). En poussant le curseur du mauvais coté et avec une petite dose d’absurde, je dirais, pourquoi ne pas proposer un abonnement à 5000 euros ? Avec 3 souscripteurs tu pourrais faire ton chiffre ;) Oui, c’est absurde je sais… Quoique… C’est ce qu’on appelle aussi de la subvention… Ou autrefois du Mécénat…

    Donc, la vraie question, sans absurde cette fois-ci, vaut-il mieux avoir 250 souscripteurs à 50 euros ou 1250 à 10 euros ?

    Le total comptable est le même effectivement. Mais la dynamique est différente. Encore faut-il être sûr que 1250 personnes s’abonneraient pour 10 euros… Alors, peut-être faut-il véritablement faire 2 offres: Une VIP à 50 euros et un abonnement standard à 10 euros. Il va sans dire que la VIP devrait véritablement apporter un plus: soirées débats, comité de lecture, etc. S’y abonneraient ceux qui ont à coeur cette liberté que tu défend. Je crois que les 250 abonnés actuels ne le sont déjà que pour cette raison.
    L’abonnement normal à 10 euros, qui ne serait pas un abonnement “bridé” au contraire, donnerait l’accès à des articles, vidéos, DVD en lignes. Il faudrait considérer peut-être alors à réduire l’accès gratuit. Mais alors quoi réduire et dans quelle proportion ? Faut-il jouer sur l’accès à certains articles ? Faut-il limiter plutôt le nombre d’articles en fonction de l’adresse IP du client ??? Cela me semble une voie intéressante. Pour le grand public, 2 articles par jour et par IP. Evidemment qu’on peut contourner cette limite (en passant par un proxy, un VPN). Mais il est certain que cela restera marginal par rapport aux nouveaux abonnements.
    Sans limiter l’accès par IP, peut-être peut-on prévoir un gros popup envahissant entre chaque clic pour les non abonné en rappelant qu’il n’en couterait que 10 euros par an (83 centimes/mois) pour supprimer cette pub…

    • Jean dit :

      @sylvain
      on a déjà testé cette formule de l’accès limité, à certaines vidéos, à certains articles… ça ne marche pas. Pour nous en tout cas. Peut-être dans quelques années, mais pour l’instant ça ne marche pas. Par ailleurs la souscription à 20€ existe, pour les étudiants, chômeurs et… radins.

  18. Shawn Hennessy Witkowski dit :

    Je ne peux qu’inciter chacun à réfléchir sur ce que représentent 50 euros (ou 20 !) par an par rapport à tous les bénéfices qu’apporte le site. Souscrivez !

  19. Alf dit :

    rue89 ils faisaient une web agence en plus au départ, le site était un peu un produit dérivé.

  20. Nicolas dit :

    l’Allemagne paiera !

  21. Rean Jobin dit :

    Bonne chance pour trouver vos souscriptions, mais ce sera sans moi.

  22. Hout dit :

    Il pourrait être mis en place une option “faire un don”. On peut penser que beaucoup de personnes visitant le site mais ne voulant pas souscrire seraient prêtes à donner 1 euro ou quelques centimes.

  23. Sarah dit :

    Le problème c’est que ce site, c’est le petit bb de Jean et qu’il veut tout contrôler à tous les niveaux. Voilà le seul vrai problème et ce qui tuera le site.

    • Jean dit :

      @Sarah
      je vais répéter ce que je dis tout le temps : écrivez des articles, de qualité, nous les publierons. Certains le font, une trentaine à ce jour, ce qui prouve bien qu’Enquête & Débat n’est pas mon bébé mais le bébé de ceux qui veulent faire progresser la qualité de l’information dans ce pays.

  24. Martine dit :

    Bonjour,

    ,@ Rean Jobin et à tous : Mon dernier commentaire est parti “à l’insu de mon plein gré” !!!
    Et je n’ai rien pu faire pour rattraper ma bourde !

    Je voulais juste dire : “Tu niques la Suisse” : débat fourni, passionné, argumenté : résultat des courses : 55 posts (pas mal) pour 4 SOUSCRIPTEURS …..

    Et c’est à peu près la même chose pour tous les grands sujets qui ont passionné les uns et les autres.

    Je crois que c’est très clair : tout le monde veut bien discuter, et passer beaucoup, beaucoup de temps à développer ses idées (c’est bien et parfois surprenant : certains sont carrément addicts ) mais GRATUITEMENT ……

    Je ne comprend pas alors que ces mêmes personnes prennent le risque de voir et faire péricliter le site : à moins qu’elles ne se disent qu’elles iront tout simplement placer leurs posts ailleurs ?

    Cela me semble un peu surréaliste !
    Lorsque l’on apprécie quelque chose, on n’a pas envie de le voir disparaitre, non ?

  25. Rean Jobin dit :

    @Martine
    J’apprécie Enquête & Débat, mais pas au point d’apporter une contribution financière au site. Certaines offres aux souscripteurs (conférences, soirées souscripteurs,…) pourraient être intéressantes si je vivais à Paris, mais ce n’est pas le cas.

    A part ça, je ne pense pas que cet article ait une véritable utilité, Jean aura quelques nouveaux souscripteurs, mais le fait de ne pas poster fera baisser le traffic et les revenus publicitaires.

    Le problème du web est que la concurrence est dure, il y a beaucoup de sites qui fournissent un travail équivalent à Enquête & Débat, mais gratuitement… Pourquoi payer alors?

  26. David Rouzeau dit :

    J’ai souscrit pour ma part il y a plusieurs mois pour trois ans je crois. J’avais à l’époque soutenu M. Robin, sans le connaître, en particulier parce que j’habite en Suisse…, pour son projet Tatamis en étant parmi les premiers souscripteurs pour une vie de livres…
    Je trouve bons ces projets de M. Robin. Il faut en effet aider à la diffusion des divers points de vue. Il faut aider la liberté d’expression, car il y a, même dans nos sociétés “démocratiques”, des censures, des omertas, des manipulations, etc.

    Mais je trouve quelques éléments problématiques.

    Tout d’abord, je n’approuve pas le positionnement hostile de ce site face à Alain Soral. J’ai compris qu’il y avait eu des problèmes personnels entre Jean Robin et Alain Soral, mais j’aurais envie de dire qu’ils appartiennent à ces deux personnes et non pas à ce site. C’est pourquoi, je vous demande, M. Robin, de faire la part des choses et de ne pas utiliser ce site comme arme de guerre contre Alain Soral. J’ai en effet l’impression qu’il y a une instrumentalisation de ce site qui a une visée générale (promouvoir la liberté d’expression) par des intérêts personnels (votre différent avec Alain Soral). Vous utilisez des termes dépréciatifs (le dihmmi, discours chavéliste, castriste, etc.) qui ne sont pas des arguments. Alors soit vous avez des arguments et vous les présentez, soit vous restez objectifs et vous parlez du travail de Soral et le relayer de façon neutre. Je pense que vous perdez peut-être des souscripteurs en agissant ainsi. Je vous perçois plutôt comme un médiateur, quelqu’un qui donne la parole aux autres, comme un journaliste au sens noble du terme. Soral lui est beaucoup plus un intellectuel militant, un penseur qui a des thèses propres à développer et à défendre. Je pense qu’il est aussi important de tenir compte de ces différences d’attitude et de charisme.

    Ensuite, l’article concernant le sous-marin de Marine Le Pen a suscité en moi l’impression que vous aviez une posture un peu trop puriste à l’endroit d’une candidate qui subit par ailleurs des milliers de ces sous-marins, partout dans le monde politico-médiatique. Qu’elle ait elle, un ou deux aides, par-ci par-là, quel est le mal aurait-on envie de dire. Alors certes, le devoir de vérité implique qu’on le dise, mais il faudrait remettre les choses dans leurs justes proportions, par rapport en particulier aux machines de guerre adverses.

    Par ailleurs, vous avez un commentateur qui s’est plaint d’être censuré ou que sais-je? Il faudrait répondre, car ce genre de commentaires sont des contradictions pour votre propos et peuvent être dévastateurs pour votre projet. Ensuite, s’il s’agit d’une personne déséquilibrée, comme il y en a, et bien on peut l’indiquer de manière euphémistique et les choses sont claires.

    Enfin, et cela touche à nouveau la problématique avec Soral, la question juive, d’Israël, du sionisme, etc. ne devrait pas devenir un sujet particulièrement central dans le travail d’enquête et débat, ni explicitement, ni implicitement. Ce n’est pas forcément le cas, mais j’aurais envie de prévenir cet écueil. Je sais que Soral vous a reproché de rester trop pro-israélien et de ne pas voir que cet Etat a une politique belliqueuse impérialiste et suprématiste en particulier vis-à-vis des Palestiniens (je résume certainement de manière imparfaite). Et bien de tout cela il faudrait en parler et même si Soral est dur avec vous, restez dans l’argumentation, dans la réfutation, et s’il vous plaît ne tombez pas dans l’anathème consistant à l’accuser d’antisémitisme… Pour être antisémite, il faut dire que tous les Juifs sont des salauds, que c’est un peuple intrinsèquement mauvais, etc. Hitler a eu des positions antisémites caractérisées et claires, comme il a été un raciste caractérisé, un racialiste. Mais il faut être capable de démontrer les choses. Alors peut-être que Soral est très méfiant face à des personnes qui sont liées de près ou de loin au monde juif, mais cela n’en fait pas un antisémite. Dans son analyse, des membres de cette communauté sont tellement critiqués que l’on peut comprendre une méfiance de Soral. En bref, il faut argumenter par rapport aux thèses et hypothèses de Soral. C’est ça qui est important, ce n’est pas de l’accuser sans preuve qu’il est antisémite. Cela revient à de la diffamation. On a toujours tort de ne pas argumenter et d’accuser sans fondement.
    Je vous souhaite du courage pour être le plus possible proche de votre idéal de liberté d’expression au service de la vérité, qui est aussi notre idéal. Je souhaite beaucoup de courage et de force à tout le monde.
    Un salut cordial à tous les lecteurs d’enquête et débat et, en particulier, aux souscripteurs de votre site.
    Si vous agissez vraiment dans la voie de la vérité, je pense que votre site se développera, mais pour cela il faudra être nuancé, intelligent, subtil.

    • Jean dit :

      @David Rouzeau
      nous avons proposé une dizaine de débats à Soral, il n’en a accepté qu’un. Nous avons publié 2 critiques de son livre Comprendre l’Empire, une à charge, une à décharge. Nous avons invité des gens proches de Soral (Hillard récemment, qui était à l’AG d’E&R, Sarfati, Drac, etc.). Nombre de commentateurs le défendent ici sans être censuré, à commencer par vous-mêmes. En gros vous demandez à E&D de devenir E&R, comprenez bien que ce n’est pas possible. J’ajoute qu’il y a un différend entre lui et moi en effet, et que je me suis déjà largement expliqué là-dessus.

  27. Freeworld dit :

    @Rean “il y a beaucoup de sites qui fournissent un travail équivalent à Enquête & Débat, mais gratuitement” allez donnez-nous des exemples,on vous voit souvent par ici, il semble que ce qui vous amène aussi souvent ne se trouve pas de tout ailleurs.

  28. Kévin dit :

    @Rean Jobin : Je crois que nous serions tous très curieux de connaître les sites fournissant un “travail équivalent” à ce que fait E&D… surtout si ce site s’arrête, ça arrangera tout le monde ! Pourriez-vous nous les citer SVP ?

    @David Rouzeau : On ne peut pas reprocher à Jean d’utiliser ce site aussi pour faire passer ses idées, ce serait le comble qu’il s’interdise de le faire. Encore une fois, libre à chacun de les contester (même de façon virulente) par des articles, des enquêtes : il accepte TOUT à partir du moment où c’est un minimum argumenté ! S’il fallait adhérer à toutes les opinions de Jean pour adhérer au site, mais qui le ferait ? Sûrement pas moi… mais ce serait des plus absurdes, puisque le site est précisément axé sur le thème de l’ouverture d’esprit ! En souscrivant à E&D, on n’adhère pas à une ligne éditoriale mais à un état d’esprit, il faut bien se le mettre dans la tête ! Je crois donc qu’il faut avant tout regarder le travail journalistique ; le reste fait partie du débat, libre à chacun de le contester ou non.

    Et je vous rappelle tout de même que Jean a offert à Soral l’opportunité de débattre pendant près de 2h avec Freysinger (vidéo vue près de 50 000 fois) ! Si vous voulez proposer un article vantant les mérites de Soral, comme Christopher Lings l’avait fait pour chroniquer “Comprendre l’Empire”, mais libre à vous, il sera toléré ! Il n’y a pas de censure sur ce site, c’est d’ailleurs son principe même : à partir de là, je ne comprends absolument pas de quoi vous vous plaignez. D’ailleurs, je vous suggère der proposer votre long commentaire comme article (en l’approfondissant un peu) quand E&D redémarrera, je suis certain que ça fera réagir et que ça nous permettra d’avancer, de mettre certaines choses au point.

  29. Balthus dit :

    @Jean Robin
    Cet article amènera probablement, péniblement, les 50 souscripteurs supplémentaires espérés.
    Cela ne suffira pas malgré un argumentaire crédible bien construit, logique et cohérent. Imaginons 500 souscrpiteurs à 50€, soit : 25 000 € par an. Somme qui permet uniquement de rémunérer le propriétaire et
    animateur du site à raison de 1400 € (brut mensuel auquel il convient d’ajouter au minimum 40% de charges
    sociales patronales calculées sur le brut). Quel intérêt pour le créateur de stresser, “ramer” pour si peu ?
    Ce site doit vivre, et, existe un intérêt collectif pour assurer sa pérennité. Consultons nos amis qui dirigent
    d’autres sites “amis” souventes fois cités sur E&D. Ajoutons quelques investisseurs privés et professionnels
    qui s’impliqueraient dans la gestion tout en laissant une majorité suffisante au propriétaire. Par exemple,
    dans le cadre d’une coopérative, trouvons rapidement 10 investisseurs + 10 prêteurs à 5000 € chacun
    ( nous servirons aux prêteurs un intérêt équivalent aux taux des livrets A et DD). Ceci pour résoudre
    le problème urgent de trésorerie à l’échéance des 6 mois en cours. Première étape qui nous accorderait
    un délai pour ouvrir davantage encore le capital de la coopérative afin d’investir en matériel technique, disposer
    d’un budget publicitaire, et, ensuite rémunérer (salaires ou honoraires) d’autres collaborateurs.

  30. Balthus dit :

    @ Jean Robin
    Je complète. Estimons et évaluons ce site aujourd’hui. Imaginons (pure hypothèse) que nous obtenions
    une valeur approximative de 150.000€ (après 18 mois d’exploitation). Jean apporte donc à la coopérative
    150.000 € (la valeur du site). 20 sociétaires (personnes physques ou morales) versent 5000€, ce qui représente un total de 100.000€. Nous obtenons une capitalisation de 250.000€. Jean reste ainsi majoritaire
    à 60% (150/250)……

  31. David Rouzeau dit :

    Merci, M. Robin, pour votre réponse.
    Si Soral refuse de débattre, c’est en effet sa responsabilité. Je ne vous demande pas de devenir E&R, donc pas de problème de ce côté.
    Je vous demande simplement de ne pas lui faire de tort par la bande sans argumenter ou en argumentant de manière peut-être légère.
    Sinon pour le reste, je suis parfaitement d’accord avec ce que vous dites et vous avez tout mon soutien.
    Je ne comprends toujours pas pourquoi je n’ai pas droit à la mention souscripteur alors que vous indiquez cette qualité. Dans notre monde d’indifférenciation, cette marque me comblerait, rajouterais-je hyperboliquement.
    Bien à vous!

  32. Bougre dit :

    Jean Robin, je vais être clair et honnête.

    Ne dit-on pas qu’il vaut mieux faire envie que pitié ?
    Enquête et débat illustre parfaitement ce bel adage : malgré toute votre bonne volonté, vous faites pitié.

    Ce n’est pas gratuit c’est la réalité.
    Mark Twain disait avec l’humour qui fut le sien qu’il “ne voudrait pas faire partie d’un club qui accepterait les types comme lui comme membres”.
    Pourquoi voulez-vous que l’on paye pour un site qui passe son temps à se plaindre et à faire l’aumône ?
    Vous, le libéral, devriez savoir que la stratégie de la pleurniche n’est pas compatible avec l’esprit d’entreprise.
    Celle-ci suppose de prendre des risques, de l’audace et des initiatives.
    Il n’y a qu’avec cela que vous pourrez faire votre trou.

    Votre positionnement n’est pas simple. Vous avez choisi de combattre le système avec les méthodes de celui-ci. Vous êtes trop respectueux et pas assez subversif. Dés lors, vous qui aspirez à changer les choses n’êtes pas crédible.

    Idéologiquement vous êtes à un carrefour, mais aussi dans une impasse.
    Tout le monde s’accorde à dire qu’il y a de bonnes choses chez vous, mais si l’on est politisé on est davantage tenté par Fdesouche, Riposte Laique, Egalité et Réconciliation, Atlantico voire médiapart selon ses inclinaisons.
    Vous êtes partout et nulle part à la fois.
    Vous ne pourrez jamais vivre en ayant uniquement pour but de “défendre la liberté d’expression”, il faut aller plus loin.
    Vous aspirez à être un parti d’information de masse mais êtes réduit à une grande confidentialité.

    Aussi voici quelques modestes conseils pour arriver à vos fins :

    - créer des buzz : soyez dans les bons coups médiatiques du moment. Il faut que vous vous bougiez, quitte à prendre des coups ou à vous faire violemment virer d’endroits ou il faut être médiatiquement.
    Quand on parlera de vous dans “le grand journal”, ne fusse que pour une broutille, votre audience s’accroitra massivement.

    - opter pour une stratégie d’ouverture : cesser de faire la chasse au moindre internaute afin de le transformer en souscripteur. On se croirait dans “Pièces jaunes et débat” chez vous parfois !
    Le fait de savoir que vous ne comptez que 300 abonnés et que vous cessez vos activités jusqu’à en recruter 50 de plus est un repoussoir intégral !
    Vous comprenez, on a pas envie “d’en être” dans cette situation !
    Offrez des souscriptions à de nombreuses personnes. Lorsque nous serons 2000, on vous prendra au sérieux et les nouveaux arrivants souhaiteront participer à votre aventure.

    Pardonnez-moi mais là on se dit que vous avez fait souscrire toute votre famille, vos amis et vos anciens camarades de classe démarchés via Copain d’avant et que vous vous lancer dans une opération de racket sur le quidam !

    Ce n’est pas très attirant…

    Vous avez besoin d’un coach, remettez-vous en question et soyez plus conquérant.

    Les souscriptions ne doivent pas se quémander mais se gagner, et vos méthodes sont tout sauf efficaces pour séduire les gens.

    • Jean dit :

      @Bougre
      que ne perdez-vous votre temps sur un site qui fait pitié, à passer 1/2h à y écrire un commentaire ? On ne s’abaisse pas à cela quand on a votre niveau. PS : on a déjà parlé de moi au Grand Journal, mais vous ne pouvez pas tout savoir.

  33. Rean Jobin dit :

    @Jean
    Oui, si je viens régulièrement sur ce site, c’est parce que j’y trouve un intérêt, je vous félicite d’ailleurs pour votre travail. Mon commentaire ne se voulait en aucun cas insultant, il signifiait juste que l’arrêt d’Enquête & Débat ne me ferait ni chaud ni froid.

    @Freeworld & Kevin
    Je vais retirer la moitié de mes propos. Il y a en effet peu de gens qui font un effort comparable à celui de Jean de couverture d’évènements, interviews et débats. Ce que je voulais dire, c’est que les personnes qu’on entend s’exprimer sur Enquête & Débat peuvent pour la plupart être entendues ailleurs, et en général quand on a entendu une interview/conférence on les a toutes entendues (Par ex.: Pierre Hillard, Finkie, Cassen, Michel Drac,…). Bref, vous ne serez probablement pas d’accord avec moi mais j’espère avoir été plus clair.

  34. bubu dit :

    Comme sans doute beaucoup de lecteurs réguliers d’E&D, je suis depuis plusieurs semaines, à un cheveu de souscrire, et même à plusieurs reprises à un clic, de le faire. Le rapport qualité/prix est évident, la démarche utile, bref c’est un bon site.

    Mais…..j’ignore si je suis le seul parmi les lecteurs à être bloqué par ce probléme, ou si nous sommes nombreux, mais je n’avale pas, une contradiction entre
    - la déclaration d’intention ( la liberté d’expression pour améliorer le jugement et le sens critique de chacun, par la confrontation de points de vues contradictoires, en privilégiant les approches iconoclastes et/ou sous-médiatisées ),
    - et la promotion d’idées ou de personnages, clairement impliqués dans la dramatique progression de la pensée magique, anti-rationnelle, bref de la crétinisation générale, laquelle m’inquiéte par dessus tout.

    L’incapacité de Jean, à séparer le bon grain ( des idées et des personnages, peu connus, originaux, intéressants..), de l’ivraie ( des imposteurs, radiesthésistes, homéopathes,comploteurs du onze septembre, etc… ) , conduit au résultat inverse du but recherché .

    En mélangeant sur le site les deux catégories – Boudon et Lance, Pommier et Petit, même combat (!) – le message devient confus, obscur, et loin de faire progresser la qualité de jugement des lecteurs, se trouve entaché d’un gloubiboulga intellectuel, où le vrai débat et la promotion de l’obscurantisme sont exposés à parité, le critére se limitant à la marginalité du point de vue.

    J’ignore si je suis le seul à éprouver ce malaise.

  35. Kévin dit :

    @Rean Jobin :

    “Ce que je voulais dire, c’est que les personnes qu’on entend s’exprimer sur Enquête & Débat peuvent pour la plupart être entendues ailleurs”

    => Ah bon ? Citez-moi des médias où l’on voit, lit ou entend ne serait-ce que la moitié des personnalités invitées par E&D :

    http://www.enquete-debat.fr/nous-avons-invite

  36. Shawn Hennessy Witkowski dit :

    à Bubu :

    je suis assez d’accord, je trouve que le site (Jean en l’occurrence) gagnerait à faire un tri entre ce qui mérite d’être publié et ce qui ne mérite pas de l’être. Cela impliquerait d’avoir des critères un peu plus stricts quant à ce qui est publiable, ce qui n’est pas du tout incompatible avec la liberté d’expression. Le site gagnerait à publier moins (il y a beaucoup d’articles, interviews, dessins, etc.) mais en visant toujours la meilleure qualité. Ca contribuerait aussi à rendre le site plus facilement identifiable par les visiteurs, et à affirmer sa marque, à le différencier des autres. On a parfois l’impression d’un fourre-tout sans ligne directrice (dessins ironiques, billets d’humeurs, analyse sérieuse, simple lien vers un article d’un autre site).

    Les articles sur Daniel Lance, J-P. Petit etc. sont certes peut-être intéressants car on les entend peu ailleurs et iconoclastes, mais ça contribue une fois de plus à brouiller la ligne du site et à diffuser en effet une pensée “magique”, iconoclaste mais déplacée par rapport à ce qui fait le noyau dur du site (interviews, débats et articles de qualité). Je sais que beaucoup de gens pensent de même à propos d’EetD et souscriraient immédiatement si ces choses changaient.

    En somme : il me semble qu’il y a trop de publications, et pas assez de tri parmi elles (tri favorisant la qualité de contenu, quelle que soit la nature de l’opinion).

    Bon courage, en espérant que ça reparte très bientôt, mais je suis pas trop inquiet.

    • Jean dit :

      @Shawn
      sans la vente de DVD de Jean-Pierre Petit et de Pierre Lance, le site aurait déjà fermé. Par ailleurs vos critiques au sujet de Lance et de Petit sont dénuées de tout fondement scientifique. A moins que Polytechnique invite un imposteur à donner une conférence d’1h en 2009 (c’était Jean-Pierre Petit), et que les 4 volumes de Savants maudits – chercheurs exclus soient inventés de toutes pièces (Pierre Lance). Je suis dans l’esprit de Planète, Pauwels/Bergier, c’est ça la démarche scientifique, s’ouvrir aux faits, quels qu’ils soient, dès lors qu’ils sont démontrés scientifiquement, même si la science ne peut expliquer pourquoi. J’ai consacré un chapitre entier de mon dictionnaire des débats interdits mais légaux à cette question, “Démontrer scientifiquement l’existence du paranormal”. Maintenant s’il n’y a que cela pour vous faire souscrire (je parle de bubu), alors vous ne souscrirez jamais, car il n’est pas question que je me censure pour obtenir votre souscription. A vous de revenir sans cesse sur ce site en visiteur clandestin, et d’en garder bonne (ou mauvaise) conscience.

  37. bruno dit :

    Jean a dit
    “nous sommes une SARL, les dons nous sont interdits par la loi.”

    Mettez en vente quelques articles à bas prix : ce serait parfaitement légal !

    Je suis un lecteur régulier depuis quelques semaines. Je ne peux pas financièrement claquer 20 € parce que je suis au rsa, en revanche j’achèterai volontier un petit article autour de 2 ou 3 €.

  38. David Rouzeau dit :

    Souscripteur ;-)

    A Kévin. Bien lu votre mot à mon attention. Parfaitement d’accord avec vous. J’ai mieux compris la ligne de ce site que vous connaissez mieux que moi. En effet, il est axé sur la libre expression, l’ouverture d’esprit.
    Il serait bien de rédiger parfois des textes de manière plus argumentée et structurée que des commentaires rapidement rédigés. Je vais réfléchir à cela.
    Bien à vous.

  39. Martine dit :

    Bonsoir,

    Peut-être faudrait-il aussi faire passer des avis contradictoires aux nombreux articles parus sur J.P. PETIT,
    car il est vrai, comme le pense Bubu et probablement bien d’autres, qu’il y a une volonté de faire passer le
    message J.P. PETIT à tout prix. Cela peut irriter, car de nombreux, très nombreux scientifiques, tout en
    reconnaissant les qualités de ce dernier, n’adhèrent pas à la totalité de ses thèses, loin de là.

    Le rééquilibrage des différentes opinions, scientifiques (ou non), semble s’imposer d’urgence.

    Car “le critère se limitant à la marginalité du point de vue” comme le dit Bubu, est certes intéressant, mais appelle une réponse contradictoire, sinon cela donne l’impression d’être amené doucement mais sûrement à l’obligation d’adopter le point de vue “officiel” du site, c’est-à-dire l’approbation totale et inconditionnelle de la démarche scientifique de J.P. PETIT, ce qui peut heurter.

    J’ai déjà proposé le nom d’un “opposant” à certaines thèses de J.P.P. je ne sais plus où cela en est, il y en a d’autres, tout aussi intéressants, il ne faut pas en rester là. :mrgreen:

  40. moreau patrick dit :

    Disons que fallait pas s’en prendre à Soral personnellement. C’est lui qui dirige la droite nationale en France. L’avoir contre soi c’est ne plus avoir de visiteurs. Désolé Jean. J’aimais bien ton site.

  41. Flo dit :

    Allez encore un petit effort E&D mérite vraiment un peu d’investissement !

  42. Martine dit :

    @ Flo : Bravo, Flo !!!

    Bonne soirée,

    :mrgreen:

  43. Arcibalde dit :

    Lol. Souscrire au moment où le site est justement à l’arrêt, qui est assez c*n pour faire ça ?

    Réponse : un lecteur de Jean Robin, grand expert en “intelligence économique”.

  44. Flo dit :

    @Martine

    Visiblement, il y’a deux Flo!

  45. Olaf dit :

    Et moi qui vient tout juste de souscrire ….

  46. Martine dit :

    @ Flo : Dont l’un n’a pas encore souscrit ? T’as pas honte ?

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  47. Flo dit :

    @Martine

    “@ Flo : Dont l’un n’a pas encore souscrit ? T’as pas honte ?”

    Suis a sec en ce moment, mais le mois prochain j’essaierais de faire ce que je peux…mais dorénavant pour me différencier de l’imposteur (mdr) je me proclame King Flo, d’une part parce que je suis un homme, grand, beau, fort, et intelligent, et ensuite parce que je le vaux bien ( C’est Bettencourt qui me paie!)

  48. Winnie dit :

    Au dénommé Jean,
    Je n’ai pas l’habitude d’écrire beaucoup de commentaires et je dois dire que le seul que j’ai pu faire et posté dans ton blog n’a jamais vu le jour compte tenu que tu l’as censuré – désolé, le terme “modéré” ne plaît qu’aux tapettes. Je t’ai donc écrit pour te demander ce qui, dans mon texte, méritait de ta part ce blâme. Je n’ai jamais reçu de réponse. Tu comprendras donc qu’après s’être fait censurée puis méprisée, ton appel à souscriptions me fasse doucement rigoler. N’ayant aucune illusion sur le devenir de mon écrit de ce jour que je ne retrouverai jamais sur ton blog, je me permets donc, avec bonheur, de te dire en tant que française de souche, perclue de ses traditions et fidèle à ses coutumes, les mots suivants « Va te faire foutre, fils de pute ! » et j’ajoute que je t’adresse un vrai doigt d’honneur pour ton appel à souscriptions. J’espère d’ailleurs que tu auras tout le mal possible pour boucler ton budget et que ton salaire en prendra un bon coup. Voilà, je me réjouis déjà à la pensée que tu m’aies lu et peu m’importe ce que tu en penses car je sais déjà que j’ai pu t’adresser toutes mes pensées les plus hostiles.
    P.S. : Une lectrice qui t’enmerde !

  49. flo dit :

    @Winnie

    Emmerder s’écrit avec deux M!

    De plus Pippa Middleton n’est pas vraiment française de souche! Botoxée de souche, peut-être!

  50. King Flo dit :

    @Jean ( vous êtes un tombeur)

    ” Je t’ai donc écrit pour te demander ce qui, dans mon texte, méritait de ta part ce blâme. Je n’ai jamais reçu de réponse”, c’est digne des Feux de l’Amour!

    Quand même, briser le coeur à une demoiselle en détresse, ce n’est guère chevaleresque!

  51. Cedric dit :

    Je dirai à la Winnie qu’elle aille se foutre!!!!

    Sinon, il y a DRZZ qui soutient la démarche de Jean : http://www.drzz.info/article-il-manque-31-souscriptions-a-50-pour-qu-enquete-debat-redemarre-87194397.html

  52. Freeworld dit :

    A la dénommée pôvre et vulgaire Winnie-the-Pooh ” française de souche, perclue de ses traditions et fidèle à ses coutumes,” allez cracher vos saletés souchiennes ailleurs sinon c’est l’heure de faire dodo http://www.youtube.com/watch?v=hRT86ZggCEk

  53. Le Saint dit :

    à Triclo : Comment Rue89 s’est développé ?
    comme tous les autres journaux en ligne (Mediapart, Slate, Atlantico etc.) : ils bouffent le pognon récupéré par le tour de table, et ensuite vont faire la manche (chasse aux subventions publiques). Aucun d’entre eux n’a de modèle économique viable. Leur avenir est écrit : c’est la disparition (comme Bakchich), ou la perte d’indépendance.

  54. William dit :

    Je comprend pas cette article :

    il y a 6 mois, vous écriviez ceci :

    atteindre les 300 souscripteurs pour notre 1er anniversaire, ce qui serait à la fois un beau cadeau et une pierre angulaire pour la suite de notre développement, puisque notre indépendance financière serait en bonne voie. Nous en sommes à 230 souscriptions à ce jour, nous avons donc besoin de 70 souscriptions en 15 jours.

    Source : http://www.enquete-debat.fr/archives/enquete-debat-bientot-1-an-et-300-souscripteurs

    il y a 6 mois, le seuil de “300 souscripteurs” était, selon vos mots, un BEAU CADEAU et une pierre ANGULAIRE pour la suite de votre développement ….. et vous rajoutiez “puisque notre indépendance financière serait en bonne voie”.

    Aujourd’hui, vous avez les 300 souscripteurs et …… vous exprimez une insatisfaction et vous demandez si votre “site répond véritablement à un besoin dans la population”.

    il y a de quoi se poser des questions ….

    • Jean dit :

      @William
      c’est pourtant clair, vous l’avez cité vous-mêmes : “nous avons donc besoin de 70 souscriptions en 15 jours.” Nous les avons eues en… 6 mois. Désolé mais ça change tout, 6 mois de frais c’est 12 fois plus que 15 jours de frais. Je pense que c’est compréhensible de tous.

  55. Pierre LANCE dit :

    Navré d’apprendre les difficultés d’Enquête et Débat. Mais elles ne sont pas surprenantes. Tous ceux qui tentent de sortir des sentiers battus, de nager à contre-courant et de lutter contre toutes les désinformations qui nous encerclent doivent s’attendre à manger de la vache enragée. Je suis bien placé pour le savoir, puisque je dirige depuis 30 ans une revue “hors normes” qui a failli mourir 4 ou 5 fois. Il s’agit de L’ERE NOUVELLE, que vous avez présenté récemment sur votre site. Dès que l’on demande un abonnement ou une participation, on se heurte à une énorme passivité. Cela peut se comprendre, car, à notre époque, les citoyens sont sollicités de toutes parts et de plus, dans le domaine de l’information, la gratuité apparaît à beaucoup comme normale. Peu de gens comprennent que l’information indépendante et pertinente est une denrée vitale et qu’elle a un coût. Mais il y a les journaux gratuits partout désormais (qui dépendent de la publicité ou de soutiens occultes) et la gratuité générale d’Internet. Néanmoins, il est possible d’obtenir des soutiens, mais à mon avis, 50 euros, c’est un peu cher pour beaucoup de gens qui seraient disposés à souscrire une somme plus modique. Pourquoi ne pas proposer, comme le font la plupart des associations, une échelle de participations, par exemple : 15 euros, 30 euros, 50 euros, voire 100 euros pour les plus aisés? Ainsi, à L’Ere nouvelle, nous n’avons pas augmenté le prix de notre abonnement depuis plus de 10 ans (ce qui revient à l’avoir diminué). Pourquoi ? Parce que lorsqu’on augmentait l’abonnement de 10 % on perdait quasi automatiquement 10 % de lecteurs. Résultat : gain de recette nul et perte d’audience. Mieux vaut demander le moins d’argent possible et avoir beaucoup de souscripteurs, comme le disait un autre de vos correspondants. Bon courage !
    (L’Ere nouvelle, BP 80171, 06407 CANNES cedex – Abonnement annuel 6 numéros : 29 euros – spécimen contre 2 timbres).

    • Jean dit :

      @Pierre Lance
      nous avons 2 souscriptions, une à 20€ pour les étudiants, chômeurs et même radins (sans justificatif), et une à 50€ pour les autres. Quant à ceux qui veulent donner plus, il y a la souscription à 100 ou 150€, et ceux qui veulent donner encore plus peuvent en prendre plusieurs naturellement.

  56. William dit :

    Dans l’article du 6 juin 2011, vous expliquez que aviez besoin de 70 souscriptions en 15 jours pour les 300 visites à la date anniversaire d’ou mon incompréhension.

    la société ISVTEC vous facture le site combien ?
    il peut y avoir des solutions pas cher d’autant plus que le site est réalisé avec “wordpress” et que c’est une solution gratuite libre de droit et d’usage.

  57. Bougre dit :

    Si Môssieur je sais que vous avez eu les honneurs de Michel Denisot, mais on ne vous avait pas beaucoup vu ni entendu si je ne m’abuse. Si ma mémoire est bonne on vous a même fait passer pour un partisan de dieudonné…

    Vous êtes perdant sur toute la ligne car vous ne savez pas faire de buzz.

    Un vrai chef d’entreprise ne fait pas que se lamenter sur son sort. Il trouve des idées qui sauvent la vie de sa société.

    Engagez des streakers pour courir à poil dans une convention de l’UMP avec une pancarte “Enquête et débat” ou faites le vous même… Vous verrez, yann barthes ne manquera pas de vous rendre hommage et vous fera un joli coup de pub !

    Dédiez une partie du site à du porno; votre crédibilité s’en trouvera atténuée mais les recettes suivront.

    Faites du cash en proposant à Faurisson une rubrique sur votre site, pas forcément pour parler de ses lubbies mais de n’importe quoi d’autre… une griffe est toujours nécessaire !

    Bref trouvez une IDEE au lieu de faire la quête en permanence car vous ne suscitez que de la pitié voire du mépris.

    C’est le principe de la sélection naturelle; si vous ne trouvez rien pour relancer la machine, le site fermera.
    Cela voudra dire que vous n’avez pas été à la hauteur. Tantpis, d’autres le seront à votre place si vous ne vous creusez pas les méninges.

    Une chose est certaine, ce n’est pas en chouinant tous les 3 mois que vous donnerez envie à des gens d’investir sur votre plateforme.

    Et j’ai d’ailleurs une question simple à vous poser : êtes-vous là pour lutter contre la désinformation ou bien votre but n’est-il pas simplement de vous faire un max de fric avec ce buisness ?

    On a le droit de savoir.

  58. Arcibalde dit :

    Relisez-moi mieux : ce n’est pas vous que je méprise, mais les lecteurs qui voudraient vous rejoindre. Car franchement, je pense que vous auriez pu mieux ficeler votre coup : qui peut être séduit par ce petit chantage “du fric ou j’arrête” ? Personne n’est indispensable, vous savez.

    WINNIE : votre diatribe est terriblement excitante…voulez-vous m’épouser ? (sérieusement)

  59. sam dit :

    A mon avis, Jean Robin, ce qui fait que vous ayez peu de souscripteurs, ce n’est pas le contenu, ou le prix de la souscription. C’est une chose toute simple, et du coup très facile à corriger:

    Vous êtes beaucoup trop cassant dans vos réponses aux commentaires, même à ceux des souscripteurs.

    Il n’y a pas une seule critique à laquelle vous ne répondez pas, il y a un besoin compulsif chez vous d’avoir tout le temps le dernier mot.
    C’est très, très répulsif (et agaçant, et ça vous met beaucoup de monde à dos).

    En menaçant régulièrement des lecteurs de les virer, fût-ce de manière légitime, c’est très, très négatif pour l’image d’E&D, et loin de contribuer à l’apaisement des débats, ça ne fait qu’augmenter encore l’animosité.

    Laissez, au lieu de réagir de façon épidermique, les provocations que vous jugez antisémites, ou négationnistes et tombant sous le coup de la loi, sur le forum (on attendrait de l’opposant que vous dites être à cette loi, qu’il ne l’invoquât ni ne la devançât aussi facilement, aussi rapidement, aussi systématiquement et j’allais dire pour un prétendu opposant, aussi servilement que vous le faites, sur le mode Godwin, sous peine de donner l’impression que vous vous êtes résigné à en prendre définitivement votre parti et à vous y soumettre), ne bannissez pas leurs auteurs de votre site et vous verrez qu’ils n’éprouveront pas, comme c’est le cas actuellement, le besoin de récidiver dans la provocation sous un autre IP ou sur les plages où la “modération” n’est pas assurée.

    Vous aurez laissé leur provocation sur le forum, du coup vous aurez fait baisser leur animosité à votre égard, et ils reviendront poster sans récidiver car ils seront satisfaits qu’on leur ait laissé dire ce qu’ils avaient à coeur de dire, aussi blâmable que ça vous sera apparu. Vous les aurez laissés se délester une bonne fois pour toute de leur obsession, ils vous en seront gré et du coup ils passeront à autre chose et ne pollueront plus votre site de cette obsession. Les débats sur le forum des lecteurs seront donc plus sereins, et moins empreints de rancoeurs et de volonté de régler ses comptes.

    Je pense que vous devriez vous interdire totalement de participer au forum des commentaires, et ne laisser ce forum qu’aux lecteurs et aux débats entre lecteurs. Et ce, même quand vous vous sentez attaqué.

    Tout est devenu beaucoup trop personnalisé, et donc passionnel.

    Même si ça vous coûte et vous est pénible, vous devriez vous fixer cette règle. Comme une mère qui doit accepter que, à partir d’un certain âge, ses enfants quittent le domicile familial et prennent leur indépendance, pour pouvoir s’épanouir et parvenir à maturité. Si vous vous pliez à cette règle d’abstinence et consentez à ne pas chercher à tout régenter, alors votre site E&D pourra atteindre sa maturité.
    Et ce sera autant de temps en plus que vous pourrez consacrez à votre coeur de métier, le journalisme: enquêter, faire découvrir, faire se rencontrer, informer, être un passeur, un médiateur.
    Quand vous commentez et répondez aux commentaires des lecteurs, vous perdez votre temps et vous ne faites pas votre métier.
    En vous mêlant aux débats entre lecteurs, en vous jetant dans la mêlée, vous brouillez les rôles et les frontières: vous sortez de votre rôle de journaliste et on ne vous traite plus comme un journaliste.
    Votre rôle de journaliste doit se limiter à écrire un billet, à y ouvrir un sujet de réflexion, et ensuite à laisser les lecteurs en débattre librement entre eux, sans que vous interfériez.

    Des gens comme Philippe Bilger, Ivan Rioufol n’interviennent jamais dans les commentaires. Ils rédigent un billet, dans lequel il se contente de lancer un sujet de débat, et ensuite ils laissent les lecteurs s’en emparer et en débattre entre eux, librement, sans jamais intervenir.

    Car comme vous intervenez massivement dans les commentaires, les lecteurs ont le sentiment d’être surveillés en permanence tels des enfants par leur mère, le sentiment que leur liberté de commenter et critiquer est parasitée par le propriétaire du site (vous, donc), et que pèse en permanence sur eux la menace de se voir bannir du site si un écrit de travers venait à froisser votre susceptibilité.

    Par vos commentaires et votre omniprésence, vous les empêchez de s’approprier E&D, et leur rappelez que E&D, c’est à vous, et uniquement à vous. Il faut vous faire oublier des lecteurs et alors, E&D pourra parvenir à maturité.
    Faute de quoi, les lecteurs ont le sentiment que s’ils souscrivent, ils donneront leur argent à Jean Robin, et non à E&D.
    Quand un client achète, ou loue, une chose à un vendeur, un fabricant, ce dernier lui en cède alors le total usage (locataire), voire la totale propriété (acheteur). Si le propriétaire empiète sur cette liberté, le contrat de location, ou de vente, n’est pas respecté.

    • Jean dit :

      @sam
      “Merci beaucoup Jean pour votre indication. J’aurais pu y penser! C’est tout à votre honneur de prendre soin de répondre à tout un chacun. Bravo. Cela parle pour vous.” David Rouzeau, qui avait envoyé son commentaire avant de pouvoir lire le vôtre puisque je viens juste de le rendre public.

  60. David Rouzeau dit :

    Merci beaucoup Jean pour votre indication. J’aurais pu y penser! C’est tout à votre honneur de prendre soin de répondre à tout un chacun. Bravo. Cela parle pour vous.
    Et bravo pour votre courage, publier par exemple le commentaire de la dénommée “Winnie”. Dans son commentaire, il n’y a aucun argument, mais des insultes. C’est triste. Y avait-il plus d’argument dans le premier commentaire? On ne comprend pas sa haine. Et si elle veut défendre la civilisation française, qu’elle le fasse avant tout positivement. Mais peut-être est-ce une manipulation? Certainement même, de la part de quelqu’un qui veut vous nuire. Etonnant qu’une femme s’exprime de cette manière aussi.
    Bien à vous tous, et bonne suite.

  61. Abraham dit :

    @ Rouzeau

    Jean Robin ne censure pas toujours les commentaires insultants, mais plutot ceux qui ne vont pas dans son sens ou qui démontrent ses erreurs / ses conneries à force d’arguments ou d’ironie.
    J’en ai fait les frais plusieurs fois ici, et je rigole quand je vois ce monsieur “défendre” la liberté d’expression.

  62. Eli dit :

    Tout d’abord, il est à constater la tristesse de la situation d’un site qui aurait mérité un soutien beaucoup plus important…

    Jean et divers autres souscripteurs ont insisté sur les points forts d’E&D et je les rejoins sur ces points. Je suis très régulièrement sur le site que j’apprécie globalement par sa diversité.
    Mais cela ne doit pas empêcher la critique constructive et les remises en causes (qui n’apparaissent nullement dans le texte d’appel aux souscripteurs).
    Je suis, pour ma part, souscripteur depuis 9 mois et il est vrai qu’il y a un décalage entre ma vision de départ et celle d’aujourd’hui. L’argument principal de ma souscription était l’ouverture d’esprit et le développement d’un site journalistique hors des considérations partisanes. Je voyais en effet E&D comme un médiateur capable de réunir et de faire communiquer des avis très divergents et Jean comme un « Taddei » du net pouvant par sa neutralité obtenir la confiance de personnes aux idées très différentes pour s’exprimer sur le site. Un Eden pour les infréquentables et anticonformistes de tout bord (personnes ou idées).
    Le problème principal selon moi réside dans les prises de position d’E&D et particulièrement de Jean qui entraîne le site vers un site d’opinion (anti Soral, anti MLP,…).
    Quelle valeur ajoutée peuvent apporter les prises de position de Jean et quel intérêt ais-je à connaître ses opinions ? J’ai souscrit à E&D pour ne pas financer des prises de positions politiques et accéder à une réelle neutralité journalistique.
    Que Jean ait ses opinions est normal mais doit-il les faire passer par son média ? Ne pensez-vous pas qu’une séparation est nécessaire ? Que Jean crée son propre site d’opinion indépendant d’E&D et cela règlera déjà de nombreux malentendus.
    Bref, la vraie question aujourd’hui est le positionnement d’E&D entre neutralité, respect des opinions et prises de position marquées sur tel ou tel sujet.
    D’autre part, même s’il faut tous avoir conscience que Jean doit répondre à de très nombreux commentaires, l’arrogance de certaines de ses réponses n’a rien de constructif et coupe clairement l’envie de s’exprimer. Je ne parle pas des commentaires d’attaques de certains non souscripteurs mais des commentaires critiques mais bienveillants de souscripteurs qui ne sont pas perçus comme tels par Jean.
    J’encourage néanmoins fortement tous les visiteurs d’E&D à franchir le pas de la souscription pour qu’une parole libre, variée et non convenue puisse s’exprimer en dehors des sites partisans qui n’apportent rien d’autre qu’une confortation dans ses propres opinions.
    Pour que l’aventure continue….

    • Jean dit :

      @Eli
      la neutralité n’existe pas, après il y a ceux qui acceptent nos invitations, et ceux qui les refusent, mais nous invitons tout le monde, y compris mes adversaires personnels. Un débat ne peut avoir lieu qu’à deux. Si les gens qui se classent eux-mêmes à gauche ou à l’extrême-gauche refusent plus souvent que les autres de venir, je n’y peux rien, ça les regarde et ça en dit plus long sur cette tendance qui veut s’appeler gauche et extrême-gauche que sur E&D qui leur ouvre ses colonnes.

  63. bubu dit :

    Bon, débat trés éclairant. Que Jean soit félicité pour son honnêteté, sa franchise, vous êtes pétri de qualités et sincérement, vous méritez de réussir. C’est d’autant plus dommage de vous faire aveugler par les pseudo-sciences, les imposteurs, une plaie récurente dont, soit dit en passant, l’influence croissante de l’islam ne risque pas de nous soulager, bien au contraire.

    Impossible de financer un site dont la survie dépend, dites-vous, en partie, de la diffusion des idées d’un hurluberlu déjanté, depuis longtemps parti dans la cinquiéme – ou sixiéme – dimension. Ce serait aller contre mes convictions les plus profondes, d’autant que vous ne comprenez pas : Personne ne vous demande de vous “auto-censurer”. On ( Shawn, moi, sûrement bien d’autres ) vous demande de réfléchir à votre ligne éditoriale.
    A la différence de nature entre la censure justifiée, celle exercée par le systéme contre ceux qui tentent de saper les valeurs les plus hautes de notre culture, et la censure injustifiée, celle exercée par le systéme contre ceux qui tentent d’en corriger les défauts, les silences, les mythes, et les mensonges.

    Vous répondez “Pas de différence, pas de censure”. Réponse courte, dérives assurées.Contrairement à ce que vous dites, il y a un bien un curseur : Y-a-t-il des reportages prévus sur Raél, la Scientologie, “injustement baîllonnés par la presse mainstream” ? Non, bien sûr….

    Bref, je vous souhaite, à la fois, de réussir votre entreprise, et de réaliser que la place que vous avez assigné à votre curseur n’est pas cohérente avec les fondamentaux culturels qu’une personne aussi avertie que vous l’êtes, ne peut pas ignorer.
    Good luck !

    • Jean dit :

      @bubu
      vous ne voulez pas croire que ma position n’est pas un coup de tête mais qu’elle est réfléchie, et ce depuis une dizaine d’années, tant pis pour vous. Si vous avez encore un minimum de démarche scientifique, je vous invite à visionner les DVD de Pierre Lance et de Jean-Pierre Petit, vous ne serez toujours pas souscripteur, mais au moins vous permettrez de financer le site !

  64. rémi dit :

    Y’a pas besoin de remettre enquete et debat en cause..je veux dire le contenu, le ton, etc ..le problème n’est pas là …. déjà la vie est chère … je crois que c’est la raison N*1 du manque de souscripteurs, ensuite un manque de volonté des lecteurs… pourquoi payer ce qui *semble* gratuit ?
    ———————————
    Le plus simple serait de “capitaliser” le nombre de visiteur, avec la publicité …(pour les gratuits) …
    On peut quand meme faire de la pub sans vendre son ame non ?
    Publicité sur le site, discrete ,legere, et surtout publicité sur les videos,

    La Pub tout le monde s’en fout… du moment que c’est pas trop invasif … c’est dommage d’avoir des milliers de visiteurs “pour rien” (economiquement) alors bon.

  65. Martine dit :

    Bonsoir,

    @ Jean & à Bubu : Je viens d’adresser la conférence de J.P. PETIT à Polytechnique à un “vieil” ami polytechnicien : je dois honnêtement avouer que ce dernier penche plutôt du côté de Bubu !
    Il faudrait faire un sondage à l’Ecole polytechnique ! Bien que je pense que le résultat ne serait pas celui que Jean espère ….

    Sinon, je pense que nous pouvons attirer d’autres intervenants (contradicteurs) à J.P. Petit, ne serait-ce que pour équilibrer le débat; ce n’est pas impossible, je vais essayer de trouver une solution (à moins que le site ne ferme brutalement, auquel cas ….)

    :mrgreen:

  66. King Flo dit :

    @Jean

    La neutralité axiologique existe, et est définie par ailleurs chez Max Weber, ou plus subepticement chez Arendt. De nos jours elle pourrait être possible à atteindre, mais celui ou celle qui le fait est classé parmi les ringards, les ovnis, ou les je ne sais quoi…bon, vivement que je ne sois plus à sec!

  67. David Rouzeau dit :

    A Abraham. Je vous lis bien. Je pense que la mission que s’est donnée Jean Robin est élevée. Il veut défendre la libre expression, le libre débat. Mais ensuite il faut être à la hauteur de cette tâche. Peut-être n’a-t-il pas toujours réussi à le faire, je ne le sais. Je le trouve plutôt assez bon dans son travail. Je l’encourage en tous les cas à cette hauteur d’esprit et d’âme que l’humain n’a pas spontanément tendance à occuper…
    Jean Robin me paraît avoir le potentiel intellectuel et éthique pour relever ce défi. A nous de l’aiguillonner quand il pourra faiblir, de le critiquer le cas échéant. Il faut jamais abandonner l’esprit critique, la recherche de la vérité. C’est cela qui doit nous conduire.
    Ensuite, il a en effet le droit de ne pas être d’accord. Et il y a certainement des choses qui doivent être censurées ou encadrées dès lors qu’elles émanent de personnes dérangées (il y en a…) ou de personnes trop violentes ou extrémistes. Je comprends qu’on ne laisse pas la parole à des dérangés ou à des monstres, mais ce n’est certainement pas votre cas. Je suis désolé donc d’entendre que vous fûtes censuré. On devrait plutôt écouter les gens, contextualiser leurs propos, essayer de voir ce qu’ils cherchent à dire, et se positionner par rapport à ce qui est dit, en accord ou en désaccord, qu’importe. Ensuite, les gens doivent accepter les grandes règles de la tolérance mutuelle, de la pluralité des idées, du respect des libertés d’expression, précisément, et de croyance. On devra toujours rétorquer à un absolutiste qu’il doit accepter le primat de la pluralité. Il n’est pas seul. On n’a pas seul la vérité, sauf à être un extrémiste totalitaire. Nous ne sommes pas des fourmis, nous sommes des humains ; nous ne sommes pas seul, nous sommes 7 milliards, c’est pour dire… La pluralité et la différence sont indépassables.
    J’espère que ce site sera l’occasion de plus d’intelligence de l’esprit et d’intelligence du coeur. Voilà j’ai un peu philosophé…
    Bien à vous, Abraham.

  68. seamus dit :

    Je suis tout a fait d’accord avec Sam et Eli.

  69. Globulus dit :

    Cher jean Robin, que faites vous de vos journées depuis qu’enquête et débat est “fermé” ?

  70. dissident dit :

    On ne peut prétendre vouloir défendre la liberté d’expression et la museler.
    Un site qui prétend vouloir défendre la liberté d’expression ne peut être géré par une seule personne, mais par une équipe, avec une charte de neutralité affichée et respectée.

  71. sylvain dit :

    @Jean & Dissident

    Dissident n’a pas tout à fait tord sur la nécessité de la neutralité.

  72. Nicolas dit :

    “une charte de neutralité ” vous voulez dire des feuilles de papier qu’on enroule autour d’un bout de carton circulaire puis qu’on pose dans les toilettes?

  73. Eli dit :

    @Jean
    Je suis complètement d’accord avec vous sauf que nous ne parlons pas tout à fait de la même chose…

    Naturellement, le choix des invités, leurs nombres, les thèmes abordés, la structure d’un reportage ou d’une émission, sa durée, les questions posées ne sont jamais neutre…. Je pense que nous sommes en accord sur ce point.
    Quant au choix des intervenants, je n’ai jamais émis la moindre critique : vous recevez ceux qui acceptent et c’est bien normal.
    Si je me suis fait mal comprendre, permettez-moi d’être plus direct et plus précis : Pensez-vous que vos vidéos « personnelles » (Soral, Blanrue,…) déjà longuement commentées sur ce site avaient ou ont leur place sur E&D ? Les lecteurs du site doivent-ils être témoins de vos humeurs et de vos querelles de personnes ? Bref, où fixez-vous les limites ?
    Je ne parle que de quelques vidéos qui selon moi n’apportent rien car uniquement « anti… » et qui m’apparaisse (jugement totalement subjectif et personnel) comme improductive et contraire aux attentes que je me fais du site. Quant à vos réponses à certains commentaires, je reprendrai ce qu’en dit Sam “Tout est devenu beaucoup trop personnalisé, et donc passionnel.” ce qui empêche toute prise de recul…

    Cela ne remet absolument pas en cause les 98% du site qui demeurent très intéressants et très variés et qui méritent amplement la souscription de tous ceux qui souhaitent de l’originalité.

    @Seamus : Merci – Je pense en effet, au vue de vos différents commentaires, que nous sommes sur la même vision d’E&D.

  74. Eli dit :

    @Jean
    Une nouvelle fois, discussion stérile…
    Vos réponses n’ont aucun rapport avec mes questions.

  75. Kévin dit :

    @Dissident :

    Comme l’a dit Jean, le site est ouvert à toutes les contributions, d’où qu’elles viennent. A partir de là, dur de dire que le site n’est géré que par une seule personne. Et s’il ne devait exister qu’à partir du moment où se formerait une équipe (je crois que Jean espère pouvoir en embaucher une à terme), il faut bien se dire que ce site ne serait jamais né, et nous ne serions pas là pour en discuter. Position un peu absurde à mon sens.

    Ensuite, je crois que Jean a toujours argumenté ses prises de position à l’encontre des productions de Soral ou de Blanrue lorsqu’il les publiait dans la section “nos infos”. Il a pu arriver qu’il publie dans la section “revue de presse” des vidéos polémiques liées à un conflit uniquement personnel et tirées de son blog, mais je ne crois pas que ce soit bien répréhensible. Si le site est ouvert à toutes les contributions, pourquoi ne devrait-il pas l’être à celles du gérant ? Ce serait un peu absurde, non ? Et encore une fois, libre à chacun de publier des réponses argumentées à chacun de ces articles. Jean est complètement ouvert au droit de réponse, comme ça avait été le cas par exemple avec Morad El Hattab.

  76. Eli dit :

    @Jean

    Répeter une 3eme fois ce que vous avez probablement compris dès la 1ere est une perte de temps pour nous deux. Continuez donc à répondre aux questions que je ne vous posent pas, à vous complaire dans votre auto satisfaction mais, de grâce, épargnez-moi au moins vos conseils à la con…

  77. dissident dit :

    Je ne connais pas le fonctionnement interne d’E&D. Ce que je sais par contre c’est que derrière tout site, blog ou forum, il y a UN administrateur, qui est le plus souvent le créateur ou l’initiateur de la chose. Aussi ce dernier se doit-il d’intervenir le moins possible (en tout cas sûrement pas es qualité !) dans le fonctionnement du bidule, sauf à confondre les casquettes, celle d’animateur impartial ou de membre partial. Dans le cas contraire, qu’il se cantonne à un blog perso et basta.
    Certes, une gestion collective d’un site est chose quasi impossible. Nombre de forums ont toutefois contourné -parfois avec succès- la difficulté en mettant en place une équipe de modérateurs, ce qui soustrait quelque peu l’ego de l’administrateur à la possible (et parfois justifiée) vindicte de ses lecteurs. Cela suppose que ce dernier sache s’effacer au maximum pour se cantonner à un simple rôle d’animateur. Dans le cas présent, on est plutôt dans la configuration inverse.
    Je ne suis pas sûr pour finir que la rubrique “commentaire” soit la plus appropriée pour évoquer ce genre de problèmes, mais peut-être le débat se fait il ailleurs ?
    Tout ça pour dire qu’il y a du grain à moudre avant d’évoquer une souscription éventuelle …

  78. Patrick2 dit :

    hop ! une souscription de plus avec les DVD de JP Petit en bonus !

  79. murarmand dit :

    Je ne pense pas qu’il vaille la peine de répondre à ceux qui critique le site confortablement assis dans leur bureau, et qui lancent des “je ne connais pas le fonctionnement interne d’E&D”, alors que les réunions souscripteurs sont ouvertes à tous, alors que la souscription coûte au minimum 20€, et que le site fait preuve d’une transparence exemplaire. Moi, je suis allé à une réunion souscripteurs pour savoir ce qu’il en est ! Et la question de savoir si E&D n’avait pas tendance à être le journal de Jean Robin a été évoquée ! Il est toujours facile de critiquer à distance. Comme on dit, seul celui qui ne fait rien ressort avec les mains propres. Jean, avec tout le respect que je vous dois, vous n’auriez pas du répondre à ces commentaires faciles et improductifs.

    Je tiens beaucoup au site. Je vais donc opter pour une plus grosse souscription et lancer ma propre campagne. Je dois dire que ça me ferait vraiment **** que E&D ferme. En même temps, je me demande si le projet d’un tel site n’est pas trop élitiste, ce qui expliquerait le faible nombre de souscriptions. Mais avec 50 000 visionnages par mois, ce n’est pas possible ! Que dire ? Bon courage ! Persévérons, nous vaincrons !
    “A vaincre sans péril…”

    • Jean dit :

      @murarmand
      merci ! mais je vous corrige sur un point : nous avons 50 000 visiteurs uniques par mois, ce qui signifie le triple de visionnages. Eh oui, on n’est pas comme d’autres sites, qui mettent en avant le nombre de hits, de visiteurs ou de pages vues, ce qui gonfle artificiellement les chiffres. La seule mesure qui compte est le nombre de visiteurs uniques par mois, cela permet de se faire une véritable idée de l’audience réelle.

  80. JL Jullien dit :

    Je remarque qu’à aucun moment vus n’avez répondu aux principal grief qui vous ait fait : émotivité épidermique lorsque vos billets de type “point de vue” sont critiqués au fond et menaces de bannissement ou de “partez si ça vous plait pas” qui s’ensuit.

    Aussi comme il vous l’a été suggéré, la meilleure chose à faire serait – si vous refusez de reconsidérez votre approche émotive du commentaire – que vous ne participiez plus aux commentaires, afin de reprendre une hauteur de vue; il n’est pas sain pour vous ni pour la notoriété du site que son acteur principal participent (et souvent, envenime) à des combats de boues dans les commentaires. Je vais retourner votre sémantique contre vous : si les commentaires ne vous plaisent pas, n’y répondez pas! Même si ils vous plaisent d’ailleurs…

    On essaye de vous aidez, prenez note. En ce qui me concerne si votre attitude personnelle ne change pas, vous perdez un souscripteur (et je pense beaucoup plus d’un) à l’issue de l’abonnement.

  81. Laurent dit :

    Personnellement, tous les soirs je visite E&D, E&R et le blog d’Eric Zemmour (dont je suis fan) etc. j’ouvre mon esprit à divers courants d’idées qui me semblent pertinents.

    Je partage 100% de vos idées, vous faites un travail remarquable.

    Mais ce qui me trouble et en me faisant l’avocat du diable, E&D entre exactement dans ce que dénonce Alain Soral, cet à dire :

    - Une personne de la droite populaire traditionnelle (au passage : une droite qui a eu 5 ans pour agir sur l’immigration/laïcité et qui n’a strictement rien fait sinon parler)
    - Une personne qui dénigre systématiquement le FN (un parti qui partage pourtant la majorité des idées de la droite populaire et susceptible d’arriver au pouvoir)
    - Qui dénonce l’islamisation de la France (qui est une vérité) sous couvert de liberté d’expression
    - Mais qui va au final aboutir à une guerre civile en France (qui je l’espère n’est pas le but de la manœuvre, rassurez moi)
    - Et forcement qui dénonce la seule personne (Alain Soral) tentant d’éviter ce choc de civilisation et cette guerre civile.

    En étant un peu parano, E&R pourrait être tout à fait compatible avec la fameuse théorie du complot dont le but serait le chaos et la division.

    Je sais, mon intervention est atypique et va faire sourire, mais c’est ce doute qui m’empêche de souscrire….. internet est un lieu où se côtoie sous la même apparence bienfaitrice le pire comme le meilleurs, la méfiance est de mise.

    (J’espère ne pas vous décourager avec cette intervention, ce n’est surtout pas le but, et je ne suis pas un soralien, je me pose autant de questions à son sujet)

    • Jean dit :

      @Laurent
      merci pour votre commentaire, je ne me considère pas comme de droite, mais comme gaulliste libéral. La droite aujourd’hui c’est Sarko et l’UMP, tous des traîtres. Le FN n’est pas de droite mais est devenu communiste, je n’y peux rien. Ecoutez Marchais dans les années 80 et dites-moi quelles sont les différences avec le FN de Marine. Soral n’évite pas la guerre civile, il l’encourage en montant les communautés entre elles. Nous l’évitons en faisant débattre des gens à la vision opposée. Après on ne peut pas forcer les gens à débattre, beaucoup refusent nos propositions sous prétexte qu’on serait trop ci ou trop ça. Des prétextes, si vous voulez mon avis. Par exemple, Soral a refusé une dizaine de débats avant d’accepter celui avec Freysinger. Ici, c’est bien Enquête & Débat, pas égalité et chais pas quoi. L’égalité passe après la liberté, dans liberté égalité fraternité, ce n’est pas un hasard, la liberté est source d’égalité, mais l’égalité n’est pas source de liberté. Soral et tous les marxistes (jusqu’à Sarkozy et Marine) l’ont hélas oublié.

  82. seamus dit :

    @ Jean

    “@JL Jullien
    au lieu d’essayer de m’aider (toujours cette altruisme et cette ingérence insupportables), produisez des articles, ça sera plus constructif.”

    Jean, vous etes quelqu’un d’intelligent, je n’ai aucun doute la-dessus. En tant que journaliste vous avez du “nez” pour denicher des sujets interessants, des interviews de personnages atypiques, organiser des debats “interdits”. Bref vous etes vraiment un bon journaliste.

    Et pourtant vous arrivez a sortir des reponses comme celleque vous venez de faire a JL Jullien, qui sont d’une betise sans nom… C’est a desesperer…
    OUI certaines personnes (probablement l’ensembles des souscripteurs) essayent de vous aider ! Et ce malgre vous ! Et ce egalement en depit du fait que, non seulement vous ne prenez pas en compte ce qu’on vous dit, mais en plus vous rembarrez les gens comme s’ils vous insultaient…
    Pourquoi croyez-vous que nous vous donnons de l’argent ? Si ce n’est pour vous aider vous et votre site ? Nous sommes sur un billet dans lequel vous demandez au gens de souscrire, donc de vous aider, et dans les commentaires de ce meme billet vous fustigez ceux qui veulent vous aider… C’est carrement ubuesque comme demarche !

  83. seamus dit :

    Sinon j’espere que vous trouverez les souscriptions manquantes car on l’aime bien votre site ! C’est pour ca qu’on veut vous aider ! Ah la la, si mon grand-pere etait encore de ce monde il vous dirait que vous etes une “sacree tete de pioche” (j’aime bien cette expression :-) ). Allez longue vie au site mais prenez du recul Jean, vous allez couler une bielle a ce rythme la !

  84. sam dit :

    @Jean:
    Je suis moi aussi vraiment surpris de voir comme vous pouvez traiter certains de vos souscripteurs comme du poisson pourri. C’est encore plus de mauvais goût et malvenu sous un article où vous lancez un appel à souscriptions.
    J’ai cru comprendre que vous aviez fait des études de guerre économique. Or il me semble que selon un vieil adage économique, que ça vous déplaise ou non, LE CLIENT EST ROI: le client est réputé avoir toujours raison, même quand il a tort. Il n’y a pas besoin d’avoir un bac+5 en économie pour se douter de cela.
    Un commerçant qui se comporterait comme un goujat avec ses clients les ferait fuir et ne les verrait pas revenir, quand bien même il aurait par ailleurs les meilleurs produits au meilleur prix.
    Vous avez décidé d’inscrire le site que vous aviez créé dans une démarche commerciale: vous ne pouvez pas avoir le beurre (l’argent des souscripteurs) et l’argent du beurre (leur approbation inconditionnelle à tout ce que vous faites): il vous faut choisir, il y aura toujours une contrepartie quoique vous fassiez. S’il vous est vraiment impossible de réprimer vos sentiments intimes et de ne pas signifier à un nombre croissant de vos souscripteurs le mépris qu’il vous inspire et combien ils vous horripilent, si vous êtes incapable de tolérer des critiques bienveillantes, alors il ne vous reste plus qu’à mettre fin au caractère commercial de votre site et, à défaut de gagner de l’argent, vous pourrez vous entourer comme vous l’espériez de courtisans. E&D redeviendrait votre entière propriété, votre chose, et vous pourrez légitimement dénier tout droit de regard sur celle-ci à quiconque.
    Vous faites du bon, voire très bon, travail de journaliste, et vous gâchez tout par des attitudes périphériques. C’est très dommage.
    Mais libre à vous de voir votre site péricliter en vous enorgueillant de n’avoir jamais abandonné un pouce de vos principes.

    • Jean dit :

      @sam
      j’ai déjà expliqué que je suis ouvert à toutes les critiques dès lors qu’elles sont constructives. Les gens qui critiquent pour critiquer et pour dévaloriser sans rien proposer ne m’intéressent guère, qu’ils soient souscripteurs ou pas. Je préfère qu’ils se taisent. J’ai d’ailleurs rendu son argent à un souscripteur qui déversait des propos antisémites ici, la souscription ne permet pas tout, et sûrement pas le chantage à la souscription comme je le lis souvent (si vous agissez comme ça je ne souscrirai pas). Et là-dessus vous ne dites rien, libre à vous mais permettez-moi de ne pas partager votre critique à ce niveau-là. Si le client insulte le boulanger, ou dit que son pain est de la merde, le boulanger répond au client d’aller voir ailleurs, c’est la moindre des choses me semble-t-il.

  85. Laurent dit :

    @Jean

    Merci pour votre réponse, c’est un honneur.

    ”La droite aujourd’hui c’est Sarko et l’UMP, tous des traîtres”
    Entièrement d’accord, j’espère même qu’un jour l’ensemble des politicards qui se sont succédés depuis les années 70 passeront au tribunal pour haute trahison envers notre nation.

    ”Le FN n’est pas de droite mais est devenu communiste”
    Moi qui visionne la totalité des interventions télé/radio de Marine le Pen depuis au moins1 an, j’ai pas eu cette impression même s’il y a un assouplissement social inédit depuis Marine, le FN reste tout de même un parti capitaliste à l’ancienne (celui de petits patrons).

    ”Ecoutez Marchais dans les années 80 et dites-moi quelles sont les différences avec le FN de Marine”
    Pas faux, d’ailleurs sur certains sujets elle s’en est vanté plusieurs fois à la télé.

    ”Soral n’évite pas la guerre civile, il l’encourage en montant les communautés entre elles”
    Exact, il emploie d’ailleurs une ficelle vieille comme le monde : Comment unir 2 communautés qui se détestent, il suffit de leur trouver un ennemi commun. Et ça marche, c’est une ficelle inusable.

    Sinon, au niveau de votre implication dans les commentaires qui est exceptionnelle et louable, mais à mon humble avis c’est risqué. Moi qui surf depuis 11 ans, vous n’imaginez même pas le nombre de forums que j’ai vu se fermer pour cause d’épuisement verbal et émotionnel du créateur face à une armée de contradicteurs (voir trolls).

    - Le créateur est investis émotionnellement dans son oeuvre, chaque remarque va le toucher, l’affaiblir.
    - Le contradicteur n’a rien créé, il détruit plutôt (ce qui peut même lui donner du plaisir), le troll attaque toujours en équipe face au créateur d’un site, à 5 contre 1 l’affaire est faite.
    100% des sites qui ont survécus à ce genre de déstabilisation ont appliqués une fermeté de fer à l’encontre des déstabilisateurs, bien sûre ça a crié au fascisme etc, mais finalement tout le monde a été bien content que le site perdure.

    Bonne continuation.

  86. Thomas FERRIER dit :

    @ Laurent

    Ce n’est pas parce que quelqu’un par des provocations stériles se présente comme un opposant au Système en place qu’il l’est réellement. Dans le cas de Soral, c’est exactement l’exemple que j’ai en tête. Or démasquer les faux opposants au Système, c’est aussi il me semble tout l’intérêt d’un site comme Enquête et Débat de pouvoir le faire.

    A part les poncifs de l’anti-sionisme (pour ne pas dire l’autre terme), qu’on retrouve chez tous les gauchistes et dans tout l’allogénat, son hypothétique réconciliation du torchon d’avec la serviette est exactement le discours en place, là encore, qui refuse toute différenciation. Le discours anti-remigration à prétention réalistique de Soral… se retrouve mot à mot dans les propos de Nicolas Sarkozy à Arlette Chabot il y a quelques années.

  87. sylvain dit :

    Le débat devient intéressant, et ne doute pas que l’on va bientôt atteindre le point de Godwin ;)

    Je retiens quelques points intéressants:

    Beaucoup de lecteurs dont un certain nombre de souscripteurs critiquent ton interventionnisme dans les commentaires. J’ai l’impression qu’ils ont attendu cet article pour se “lâcher”. Peut-être peux-tu proposer plus souvent des articles relatifs au fonctionnement du site où les souscripteurs pourraient débattre ? Des articles regroupés dans une “agora” réservée aux souscripteurs ?

    J’ai remarqué le “départ” de Bercoff du site… Pourquoi ne propose-t-il plus de billets d’humeur ? Si ce n’est pas trop indiscret de le demander ?

    J’ai cru deviner que tu étais pour la démocratie directe. Pourquoi ne pas organiser auprès des souscripteurs, des sondages en ligne sur différents points qui semblent les diviser ? Ex: Suis-je trop/pas assez présent etc.

    On devrait relire parfois Platon, de la démocratie à la tyrannie…

  88. seamus dit :

    @ Jean,

    Ok, mais une critique peut aussi etre constructive non ? C’est comme ca que je ressens les messages de JL Jullien, il vous fait part de ce qui, selon lui, sont des erreurs qui nuisent a votre site. Apres on peut etre d’accord ou pas avec ce qu’il dit. Je suis plutot d’accord avec lui, mais ca ne veut pas dire que j’ai raison, c’est juste mon avis.
    Encore une fois, je pense que c’est un probleme de communication, nous nous expliquons peut-etre mal… Nous ne sommes pas ici pour “casser du Jean Robin”, sinon nous n’aurions jamais souscrit. Bon je devrais plutot parler juste pour mon cas personnel, mais il me semble que ca doit etre pareil pour les autres souscripteurs qui vous “critiquent”. Je veux reellement vous aider, dans le cas contraire il y a bien longtemps que j’aurais annule mon abonnement.

    Personnellement, a votre place (je sais que je n’y suis pas mais admettons), j’aimerais avoir l’avis des gens qui me soutiennent, meme si cet avis est negatif, surtout si c’est negatif en fait ! Enquete et Debat ne decolle pas, il y a forcement une raison a cela. Certains d’entre nous essaient simplement de vous donner une opinion sur le sujet pour reflechir a ce qui ne va pas. Il ne s’agit que de cela, il n’y a vraiment aucune volonte de vous agresser.

    Allez plus que 9 ! Ca devrait le faire ! :-)

  89. Kévin dit :

    @sylvain : L’agora que vous réclamez existe déjà, c’est la section “vous avez la parole” qui est visible en-dessous de l’article à la une je crois.

    http://www.enquete-debat.fr/vous-avez-la-parole

  90. tribal dit :

    N’avez vous pas l’impression d’être hors sujet en faisant “ici” le procés de Jean Robin ?
    C’est degeulasse comme procédé ! Vous insinuez que le responsable est Jean Robin !! (plus precisement: “si les gens ne souscrivent pas c’est de sa faute,a cause de son comportement”)
    Et aussi le fait que E et D = Jean Robin !! (tout site est affillié a “quelqu’un Voltaire: Meyssan, E et R: Soral, etc)

    Donc je résume le site doit une bonne partie de son succés a Jean Robin, mais tout ce qui ne va pas c’est de la faute de Jean Robin … c’est un peu immature non comme raisonnement ?

    Dans 2 jours ce manque de souscription sera certainement temporairement réglé, et M. Robin en aura pris plein la tête …gratuitement !

    Y’a pratiquement aucun media alternatif qui arrive a survivre … c’est normal !! bon sang !
    Ce n’est pas en critiquant ce que vous appelez “l’admin” que ca va aller mieux !

  91. JL Jullien dit :

    Insultes, procès d’intention, insinuation. Aucune remise en question.
    Même des arguments raisonnables venant de personnes différentes qui ne se connaissent pas ne le touchent pas, elles le stimulent pour continuer dans une attitude négative!

    Vous venez de perdre un souscripteur.

  92. Alf dit :

    @JL Jullien

    à la différence de vous, je viens de souscrire, mais je suis d’accord sur le fait que Jean ne devrait pas intervenir dans les commentaires, il devrait ouvrir un blog à lui pour ça, mais là il met en danger une activité commerciale vraiment utile.

    @Jean
    “il n’est pas sain pour vous ni pour la notoriété du site que son acteur principal participent (et souvent, envenime) à des combats de boues dans les commentaires”

    Ceci est une critique constructive.

  93. dissident dit :

    La réponse faite plus haut est typique d’un mélange des genres assumé en dépit des avertissements de nombre de vos lecteurs. La même personne ne peut à la fois “administrer” la liberté d’expression d’un site et y défendre un positionnement personnel inévitablement partisan: c’est tout simplement INGÉRABLE !
    Pour le reste la défense de la liberté d’expression demande obligatoirement un dépassement des clivages partisans. Que cette liberté d’expression soit défendue par le FN ou les gaullistes libéraux est de peu d’importance: ce qu’il l’est, c’est de savoir qui la prend effectivement en compte dans son programme.

  94. Abraham dit :

    Par pitié Jean, arrêtez de vous prendre pour le Robin des bois de la subversion alors que des médias comme Mediapart ou le Canard Enchainé le sont bien plus que vous…
    C’est en révélant que Charles Pasqua n’a pas d’accent ou que des trains arrivent en retard (une photo d’il y a quelques mois) que vous croyez être “subversif” ?! Lol… Un peu de sérieux, voyons.
    Murissez un peu, et vous ne devriez plus avoir de problème avec ce site.

  95. bubu dit :

    @ Abraham : Médiapart subversif ? Vous avez fumé quoi ce matin ? Plenel , le Jules Vallés du XXIe siécle, lol… Bon, je suis hors-sujet, je sors

  96. kogazet dit :

    En souscrivant, j’apporte mon soutien à enquête et débat,
    que perdure l’ouverture d’esprit et la liberté d’expression.
    Amicalement

  97. Martine dit :

    @ Bubu : Non, Bubu, ne partez pas ! Il faut bien rire de temps en temps, je pense qu’on en a bien besoin en ce moment …. et que votre “humour” est très apprécié ! (etpicétou …) !

  98. bubu dit :

    @Martine : Merci, c’est gentil. A dire vrai je suis partagé entre : – l’envie de participer à ce qui est une trés intéressante tentative, et de qualité, menée par Jean, avec l’espoir de mettre un peu de zététique ( science du doute ) dans sa mécanique intellectuelle. Pas gagné jusque là, pas perdu non plus. L’est coriace le bougre, mais étant croisé breton/auvergnat , donc têtu (et pas effrayé par les clichés..), je ne désespère pas.
    – et le refus de cautionner une pensée magique, du genre à organiser des réunions de “radiesthésie”, confondant la libre expression d’une pensée avec, je l’ai dit mille fois, l’empoisonnement mental de foutaises moyen-âgeuses, suffisamment répandues, hélas, pour ne pas avoir besoin de prosélytisme…
    Délicat, trés délicat. Je vais demander leur avis à Henri Broch, ou à Eric Maillot, et revenir ici ensuite. Ca pourrait même faire l’objet d’un article, pourquoi pas ? Bref. Je contacte l’OZ, et je reviens .Amicalement.

  99. Martine dit :

    @ Bubu : Comme je l’avais dit dans un vieux message, il faut de tout pour faire un monde !
    (Sinon on s’emmerderait …., , zut, pardon !)

    Les “bougre” “coriace” et autre “têtu” sont parfois bien utiles, il va se passer encore plein de “trucs” intéressants sur ce site, alors ce n’est pas le moment de lâcher !
    Dépêchez-vous, siou plaît, de souscrire (Non, je ne touche pas de commission …) que l’on puisse
    continuer tous ensemble.

    :mrgreen:

  100. LearningFish dit :

    Gonflée quand même cette méthode pour obtenir presque “de force” des souscriptions… Je ne sais pas pourquoi, ça me fait penser à une prise d’otage… Déjà “x” jours que nos collègues sont retenus otages… Ou Encore “x” jour et untel sera libéré! LOL. Ici c’est encore “x” souscripteurs, et le site redémarre… Méthode disons… audacieuse, pour ne pas dire très casse gueule pour vos renouvellements de souscription!

    Et par pitié Jean, je me joins à la majorité des autres commentaires pour dire que vous faites un très honorable job de journaliste indépendant, vous avez monté un site prometteur et riche (en contenu), soyez un peu plus ouvert, moins dogmatique, moins agressif avec les gens qui vous aident! C’est une chose de ne pas flatter bassement son lectorat, c’en est une autre de s’en prendre à lui! Cordialement. LF

  101. Martine dit :

    @ LearningFish : Moi, je ne dirais pas “prise d’otage” mais “prise de conscience”.

    “soyez un peu plus ouvert, moins dogmatique, moins agressif avec les gens qui vous aident! ”

    Bon, cela fait moult et moult commentaires qui vont dans ce sens, je pense que Jean a entendu le message,
    est-il besoin maintenant de ressasser jusqu’à satiété ?
    On ne va pas rester la-dessus jusqu’à la fin des temps !

    :mrgreen:

  102. Alf dit :

    Plus que 5, allez, allez, allez, des volontaires !

  103. Globulus dit :

    Cher jean robin, s’il advenait que je souscrive, combien de temps vous engagez-vous à maintenir une activité journalistique quotidienne sur le site avant d’éventuellement effectuer une nouvelle “grève” ?

  104. Mia Vossen dit :

    Ce globulus OSE! 50 euros, c’est le prix de deux livres… et pour les pas intellos, c’est le prix d’un repas pas terrible au resto, de quelques paquets de cigarettes. Et je constate qu’ici, on arrive à plus de 200 commentaires alors que des textes “qui font réfléchir” n’en obtiennent souvent aucun! Jean, tu continues malgré les râleurs et je t’admire énormément! MERCI

  105. Alf dit :

    @Mia Vossen
    J’ai pris l’abonnement radin à 20€ avec 30€ en plus pour les 3 DVD de Jean-Pierre Petit (5h de propos intelligents) c’est une dépense qui se défend très bien.
    http://www.enquete-debat.fr/dvd

  106. mia Vossen dit :

    @Alf et Jean
    Elle est bonne! Je ne suis pas renseignée comme souscripteur… peut-être parce que mon mari, Claude Brasseur, effectue les payements par Pay Pall? Ce serait effectivement assez incongru de faire la leçon aux gens sans donner l’exemple…

  107. ChevalierArverne dit :

    Jean
    Le RSA, malgré 120 demandes en un an, me sert à survivre, je ne peux pas donner plus pour l’instant. Je fais ce que je peux!

  108. king flo dit :

    @ChevalierArverne

    Mes excuses pour le commentaire de la dernière fois!

  109. Jeanne dit :

    Je n’ai plus beaucoup de temps pour consulter internet en ce moment, mais je vais anticiper le renouvellement de ma souscription, parce que je serais trop embêtée que le site ferme.

    Ps ; tout à fait d’accord avec Laurent.

    @ Learning fish la demande de Jean est peut-être “du chantage”, mais le nombre de souscripteurs est une réalité factuelle.
    (à moins que ce ne soit pas exact… Hein, Jean ???)

  110. Jeanne dit :

    Je n’en doutais pas, Jean…

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant