►   Recevoir la newsletter 
bentz
Retranscription du Quart d’heure de célébrité de Christophe Bentz
lewrock2002b75
Comment l’Etat corrompt les valeurs morales
LE JT INTELLIGENT
JT Intelligent n°9 : 25 novembre 2013
3307204-4742939
Le Débloque-Note de Marc Hillman (Semaine du 8 Avril 2013)

La liberté d’expression perdue : nous ne sommes plus en démocratie (partie 4)

19 février 2012, 3:10 Auteur : 7 commentaires

Après la première partie sur la pré-sélection des candidats, la seconde sur l’inégalité médiatique, et la troisième sur le référendum de 2005 piétiné, voici la quatrième partie de notre série “Pourquoi nous ne sommes pas en démocratie” sur la liberté d’expression perdue.

http://www.dailymotion.com/video/xou4s2
Categories : Médias

7 commentaires

  1. Borowic dit :

    « Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi» Article ? de la DdesDdeH

    Cette formule porte en elle une terrible contradiction. Puisque nul ne peut voter une loi contraire a la Constitution comment la loi pourrait elle restreindre un principe constitutionnel? On voit bien que l enfumage du peuple par une rhétorique ambiguë qui permet tout et son contraire donc en définitive plus rien du tout ne date pas d hier. On est loin du 1er amendement de la Constitution americaine.

    NON la France n est pas le pays de la liberté d expression.

  2. Bérenger dit :

    Hors sujet

    J’ai regulierement des difficultés pour voir les videos de votre site sur dailymotion depuis mon iphone. La video n’apparait pas avec le player, mais sous forme d’un lien vers un 404 not found. Je peux aller sur l’app dailymotion et chercher votre video, ou allumer le pc, mais c’est agaçant. Quelqu’un connait ce problème ?

  3. David dit :

    “la seconde sur l’inégalité médiatique” -> Ce n’est pas la “seconde”, mais la “deuxième”, puisqu’il y en a d’autres après. ;)

  4. fatala dit :

    Oui la remarque de Borowic est pertinante, j’en partage la conclusion mais pas la démonstration.

    La fonction de la constitution est de définir le cadre de la loi, donc il n’y a pas d’ambiguité à ce que la constitution sur la liberté d’expression sous traite si on peut dire à la loi.

    Je parle de mémoire, donc désolé si pas d’exemple précis et référence sur ce qui va suivre.
    J’accepte même par avance de me tromper ;)

    La constitusion est basée sur la déclaration des droits de l’homme.
    Cette déclaration commence par “sous les auspices de l’être suprême” et dans le contenu on y retrouve des notions de “morale”.

    Prenez n’importe quel dictionnaire, vous y trouverez “morale : ce qui est bien du point de vue religieux”.

    Ensuite, une fois la déclaration des droits de l’homme française, allez comparer avec celle de la cour européenne des droits de l’homme.

    L’indice bien sur pour faire cette différence est la notion “morale”.
    Bien que des efforts soient faits pour l’y introduire à travers une déviation de la culture par la droite européenne. Mais c’est un autre sujet.

    Cette notion de morale est inquiétant, car elle est sur les textes fondateurs de la législation et l’organisation d’un pays dit laïque.

    Je ne peux pas aller plus loin, d’un point de vue technique.
    je suis qu’un simple citoyen qui a compris qu’il fallait pas regarder la télé et rechercher l’info par soi-même.
    Donc quand j’avais fait ma propre enquête perso sur internet, c’était pour comprendre et j’ai pas eu l’idée de prendre ou des références car je suis pas journaliste.

    Ce qui suit est ma pensée : là aussi, vous pouvez taper ;)

    Donc à partir du moment ou la constitution et les droits de l’homme permettent de légiférer dans l’intérêt de “morale” ou “bonne moeurs” , faut pas rêver.

    Car si la morale est ce qui est bien du point de vue religieux, chacun peut y mettre ce qu’il veut.
    Il n’y a rien d’universel aussi longtemps qu’il y a cette notion subjective qui peut aussi se déguiser sous des mots comme “culture” “tradition” “identité ” et autres futures dérives sémantiques.

    La base du problème, remonte donc jusqu’au texte de la déclaration dite universelle des droits de l’homme française sur laquelle s’appuie la constitution.

    Je pense jusqu’à présent avoir inciter à comparer les différentes déclarations des droits de l’homme et voir que celle de la France a dans sa composition des failles.
    Par la notion religieuse d’être suprême, et moralité donc subjectivité.

    Mais allons plus loin.

    La fameuse loi 1905 telle qu’affichée, et le contraste que l’on trouve telle qu’elle appliquée y trouvent toutes une partie de la réponse ci-dessus.

    On a gardé l’essence de la pensée ou d’une vision religieuse si ce n’est pas des liens.

    Exemple : Le recensement INSEE
    *****************************************

    Avant il était anonyme.
    D’un seul coup il est passé “nominatif” et “obligatoire”.
    Des organismes on été consulté par le législateur pour établir la légitimité de l’obligation pour le bien public.
    Parmi eux on trouve “l’association des familles catholiques de france”.
    En soi, ça me dérange pas, mais pourquoi une seule religion consulté ?
    On est laic. Là, ça me dérange !

    *******************************************
    On change de sujet mais on reste dans le contexte avec le “moyen”. Comment s’exerce la censure ?
    Je ne parlerai pas de la notion de grands patron copains de politiques qui possèdent les médias et font des pressions dans les couloirs. Car en tant que simple téléspectateur, j’ai des doutes mais voyant rien, j’en sais rien on dira ^^

    Je parle plutôt de moyens “psychologique” …. l’inquisition.
    Là aussi, c’est un mot que je maitrise pas car pas spécialiste en histoire religieuse, j’ai que le bac ^^

    Dans l’inquisition que je voie, on accuse les gens et ont leur met la pression à des fins d’attrition.
    J’ai vu ce mot la première dans le film ‘seven” avec brad pitt et morgan freeman, il m’est resté.
    La définition théologique du wiki correspond à cette culture acquise par un film américain ^^

    Attrition : copie/colle wiki partie théo :
    *******************************************
    L’attrition correspond au regret d’avoir offensé Dieu, causé par un motif humain tel que la honte ou la crainte du châtiment.

    L’attrition est le regret d’avoir péché, par crainte du châtiment de l’enfer. À différencier de la contrition qui est le regret d’offenser Dieu par le péché. La charité peut transformer l’attrition en contrition.
    *********************************************

    En fait il s’agit de regretter par honte ou crainte… C’est exactement ce qui est recherché dans la procédure de censure médiatique.

    Prenons par exemple Mme Lepen, j’en suis pas fan, mais je suis assez humain pour lui reconnaitre sa dignité de parler.
    Allez sur youtube et sur son thème faites les emissions ou elle a participé. Surtout les premières.

    Et vous verrez qu’à chaque émission, le (soi disant) journaliste lui demande ce qu’elle pense de la déclaration de son père sur sa déclaration de “détail” de l’histoire.

    Pourquoi la fille devrait répondre de son père ?? c’est quoi ce délire ??
    Mais là ou c’est pire, c’est que presque tout les journalistes lui posent la même question, même si elle y a déjà répondu dans l’émission de la chaine d’en face la veille…..

    En tant que simple téléspacteur, j’ai presque envie de me dire, que tout les journaliste ce sont mit d’accort quelques soit leur employeur et sensibilité sur ce point de mettre en attrition Mme Lepen. Un peu comme les opérateurs de téléphonies en monopole s’accordent secrètement sur les prix.

    Mais ce serait parano, et jeter la supiscion sur des journaliste surement sincères.

    Est-ce que cette recherche ne serait pas de purifier symboliquement la démarche journalistique de toute opprobe en invitant Mme Lepen. Ou s’offrir une bonne conscience de l’inviter (discutable) en la forçant à l’attrition systématique ?

    Un peu comme si :
    -Mme Lepen, vous êtes là au nom de mes valeurs déontologique d’écouter tout le monde. Et pour me remercier, merci de vous humilier avant de commencer cette émission.

    là, c’est un peu délire, je reconnais et j’ateint ma limite dans la notion psy ou médiatico-psy qui pourrait expliquer.
    J’espère que d’autres savent mieux que moi, et il me tarde les lire.

    C’est pareil pour Mr Ramadan et son idée de moratoire sur la lapidation, ou son ascendance des frères musulmans en egype, d’ou son accusation redondante de double discourt.

    Pour conclure, je parlerai de complot murement réfléchi mais de réflexes religieux inquisitoires qui restent dans nos élites.
    D’ailleurs, pour vous amuser, chaque année est promulgué un décret de nomination des magistrats en France. Vous trouverez facilement des noms à particule dans cette liste, les rares étranger ont des consonnances ibériques ou de l’est.. mais pas de moktar.
    Posez-vous des questions sur le reste, c’est à dire de la composition des élites et leur origines sociales (ancien nobles ?? ) …

    Bon, ça part en HS, désolé.. je poste tel que…

    Y’a qu’un truc, je suis pas un grand cerveau donc ce peut être flou, mais je pense avoir tenté de pointer du doigts le noeud du problème que j’ai jamais vu ailleurs…

  5. fatala dit :

    complément sur le dernier message….

    J’étais en mode “correction” mais la fenêtre c’est fermé et impossible d’y revenir..

    Il me manquais cette dernière phrase à corriger :

    ***************
    Pour conclure, je parlerai de complot murement réfléchi mais de réflexes religieux inquisitoires qui restent dans nos élites.
    ***************

    corriger, “je parlerai PAS de complot……………………”

    Merci …

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant