►   Recevoir la newsletter 
jean_pierre_petit
Dialogue entre Jean-Pierre Petit et l’abbé de Tanouarn sur la Bible en BD non censurée
mouvement-leclerc
E.Leclerc vous invite à faire un geste par la planète !
AnatolyLivry2
Nabokov, la pédomanie et le National-socialisme
immigration France 2011
Manuel Valls, François Hollande confrontés à une Saint Barthélemy avec leurs discours ambigus, fausse laïcité …

Le sous-marin de Marine

19 octobre 2011, 23:48 Auteur : 49 commentaires

Les médias ont largement relayé ces derniers jours la dépêche AFP du 7 octobre 2011 intitulée “Florian Philippot, énarque de 29 ans et stratège de Marine Le Pen“. Ce qu’ils n’ont pas relayé pour l’instant toutefois, c’est que le stratège de la campagne du FN a dirigé en sous-marin levraidebat.com, un site très fréquenté, soi-disant neutre politiquement, et repris régulièrement par Marianne en ligne. Ainsi, celui qui reconnaît aider Marine le Pen depuis 2009, a-t-il fait passer innocemment ses idées dans l’espace public jusqu’en avril 2011, date de sa première participation publique dans la campagne. Après une première erreur de communication (avec le Parisien), voici la seconde.

Premières rencontres
Nous sommes le mercredi 13 mai 2009, à Paris. Paul-Marie Coûteaux m’a convié (Jean Robin) à une rencontre importante, puisqu’il veut me faire rencontrer une certaine Marine le Pen. J’accepte avec intérêt, ne l’ayant encore jamais rencontrée. Nous nous donnons donc rendez-vous à 19h30, à deux pas du studio de Radio Courtoisie, où il s’apprête à diffuser une émission avec la députée européenne du FN, dans moins de 2h. J’arrive un peu en avance, et je vois Paul-Marie attablé avec Marine le Pen et deux autres personnes, de jeunes hommes, dont l’un ne m’est pas inconnu. Je connais Florian Philippot (photo) depuis quelques années, puisque nous sommes tous les deux blogueurs, lui sous pseudonyme, moi sous mon vrai nom. L’autre personne m’est présentée, il s’agit de Damien Philippot, frère de Florian. Les Philippot n’ont encore jamais rencontré Marine le Pen, mais je suis loin d’imaginer que de cette rencontre allait naître une telle idylle entre eux.
La conversation est libre, et Marine le Pen semble très intéressée par Florian Philippot, qui lui promet (déjà) une série de notes, et qui lui explique que le FN aurait tout intérêt à cibler les fonctionnaires, “clientèle électorale délaissée par le PS et l’UMP” selon lui. Son frère, qui travaille dans un institut de sondages bien connu, a également toute l’attention de Mme le Pen. Soudain, une dame la reconnaît et l’aborde plutôt brutalement : “Ah, bravo Mme Le Pen, vous êtes courageuse ! Mais il faudrait m’aider moi, je suis patriote, je vote FN depuis longtemps, je suis pauvre, il faut m’aider !” Marine Le Pen est gênée, remercie la dame pour ses compliments, mais lui demande de la laisser boire son café tranquillement. L’autre n’en a cure et continue sa ritournelle, avant d’être dégagée par des passants. Il est temps de rejoindre le studio d’enregistrement, j’assiste (comme les deux Philippot) à toute l’émission dans le studio mais sans parler.
Par la suite j’aurais l’occasion de revoir plusieurs fois Florian Philippot, il défendra clairement Marine le Pen devant moi mais à aucun moment je n’aurais su dire qu’il travaillait pour elle. Il ne m’a jamais caché être le responsable du site levraidebat.com, dont j’étais un lecteur régulier. Mais depuis ce mercredi 13 mai 2009, et pendant près de 2 ans, il allait mentir par omission à ses lecteurs, à ses partenaires (Marianne 2 en tête), pour mieux faire passer ses idées et celles de Marine le Pen, sans la réputation sulfureuse due à l’étiquette FN. Cette stratégie de dissimulation est-elle appropriée en politique ? Ce sera à chacun d’apprécier, mais avoir animé un site intitulé “Le vrai débat” aurait peut-être mérité de révéler sa vraie identité et ses vraies intentions.

Conflit d’intérêt ?
Le site levraidebat.com se présente ainsi : “Nous sommes un collectif de citoyens (actifs, étudiants) décidés à promouvoir un débat de fond après le rendez-vous manqué de la présidentielle. Nous ne sommes d’aucun parti et n’avons pas d’ancrage politique particulier.” Ses articles étaient lus, notamment lorsqu’ils étaient repris par le site Marianne, plusieurs milliers voire dizaines de milliers de fois. Il est intéressant de se pencher sur certains des articles les plus parlants de ce site qui en compte plusieurs centaines.
Par exemple, le 20 février 2011, paraît le dernier papier d’analyse du site, qui s’intitule : “Marine Le Pen à 20 %. Derrière les chiffres, quelle réalité électorale ?“. En introduction : “Soucieux de ne pas s’arrêter aux seuls résultats des sondages, Le Vrai Débat a interviewé Damien Philippot, Directeur de clientèle au Département Opinions de l’Ifop, pour un décryptage en profondeur de l’intention de vote publiée vendredi 18 février dans France Soir et des dynamiques actuellement à l’œuvre dans l’électorat.” En voici la première question : “Le Vrai Débat : L’Ifop a publié vendredi dans France Soir un sondage qui a fait beaucoup de bruit. Dans l’hypothèse d’une candidature de Martine Aubry pour le PS, Nicolas Sarkozy arrive à peine en tête au premier tour, suivi de très près par la candidate socialiste et par Marine Le Pen. Peut-on assister à un 21 avril bis ?” Question légèrement orientée, vous en conviendrez.
Une question se pose forcément : Damien Philippot travaille-t-il lui aussi pour Marine le Pen, et pour son frère ? Aucun journaliste n’a encore posé la question à la présidente du FN, qui refuse de répondre à nos questions tout comme elle repousse toutes nos propositions d’interview. La suspicion de conflit d’intérêt est pourtant réelle : rappelez-vous, le 24 avril 2011 un sondage très favorable à Marine le Pen est publié par… l’IFOP : “Selon un sondage IFOP/Paris Match/Europe 1, qui sera publié mardi mais dont le Journal du dimanche publie les résultats, elle recueillerait 36 % des voix dans l’électorat populaire au premier tour.”
Mme Le Pen, qu’on a connu très “sondagophobe”, l’est beaucoup moins depuis quelques temps, par hasard ou par coïncidence ? En tout cas, Florian Philippot qui demande sous pseudonyme à son frère un avis sur Marine le Pen pour laquelle il travaille, ce n’est pas très discret. Heureusement, cet article n’a pas été repris par Marianne 2, mais ce n’est pas le cas de tous.

Blogueur associé à Marianne 2
En tant que “blogueur associé” à Marianne, le Vrai débat fait passer ses idées sans dire d’où il parle, contrairement à d’autres blogueurs associés (Laurent Pinsolle, membre de la direction de DLR, écrit par exemple sous son vrai nom, il a lancé depuis quelques mois un nouveau blog). Cela permet naturellement de bénéficier d’une écoute maximale, puisque personne n’a de préjugé sur un auteur qui s’appelle “le vrai débat”. Même le pseudonyme ne dérange pas la direction de Marianne2, puisque Philippe Cohen lui donne toute sa légitimité de journaliste expérimenté : “Si les animateurs du blog associé Le Vrai Débat ont lu les posts qui ont suivi leur article, publié le 1° mars, l’écologie ou l’imposture technocratique, ils ont dû s’en rendre compte.
Tantôt “les animateurs du blog”, tantôt “le blogueur du Vrai Débat“, Marianne n’a pas l’air d’être sûr. En réalité Florian Philippot utilise ce paravent judicieux avec son équipe pour mieux taper sur les concurrents du FN, comme Europe Écologie les Verts par exemple. C’est toujours Philippe Cohen qui parle : “Mais d’abord, quelle était le propos du Vrai Débat ? Passablement agacés par l’auréole qui entoure Europe Écologie, nos amis du Vrai Débat ont voulu décortiquer leur programme. Ils y ont trouvé un vocabulaire des plus techno, un improbable jargon où prolifèrent des schémas directeurs et des tables rondes. Or, pour le Vrai Débat, la pollution est l’enfant en directe ligne du libre-échangisme : c’est parce que l’on fait venir des légumes cultivés à 10 000 km d’ici que la terre est polluée.
Florian Philippot s’en sert également lors de la campagne interne du FN pour taper sur Bruno Gollnisch, comme le remarquera un des partisans de ce dernier sur son site de campagne, sans apparemment se douter du subterfuge : “Pourtant, certains avancent que Bruno ne se serait pas départi d’une vision du monde assez passéiste, faisant encore la part belle aux vieux clivages hérités de la guerre froide. Le 2 novembre le site Marianne publiait ainsi un long article d’un blogueur associé (Le vrai débat), tendant à prouver que Marine est la seule à avoir œuvré ces derniers temps pour rendre le programme frontiste plus cohérent.

Un pro-marinisme évident, même sous pseudo
Les responsables de Marianne 2, qui parlent de “nos amis du Vrai Débat”, auraient-ils pu se douter de la manipulation dont ils ont été la victime plus ou moins consentante ? De deux choses l’une : soit ils étaient au courant, et ils avaient accepté que Florian Philippot et son équipe gardent leur pseudonyme ; soit ils n’étaient pas au courant mais dans ce cas ils auraient dû vérifier l’identité des auteurs d’un blog que leur journal en ligne ont mis ainsi particulièrement en avant, et sur lequel la moindre critique de Marine le Pen reste introuvable.
A contrario, on trouve bon nombre d’articles pro-Marine sur levraidebat.com, dont voici un petit échantillon représentatif :
– “Et si la vraie tête pensante du FN, c’était Marine Le Pen ?Source
– “Si le sondé vote mal, il faut dissoudre le sondeur… La publication dimanche par le Parisien d’un sondage choc plaçant Marine Le Pen en tête du premier tour de l’élection présidentielle à 23% a fait couler énormément d’encre. Une large partie de cette encre n’a pas été consacrée, comme on aurait pu s’y attendre, à une analyse politique de cette nouvelle confirmation de la dynamique qui entoure la candidate du Front National, mais à une critique en règle de l’instrument de révélation de ce phénomène : le sondage réalisé par Harris Interactive.” Source
– “Affaire Mitterrand : halte au chantage au fascisme ! [...] Et bien oui, nous osons l’écrire : Marine Le Pen a eu 100 fois raison de s’étonner publiquement du fait qu’un ministre de la République, et peut-être plus encore parce qu’il est ministre de la Culture avec tout ce que cela signifie pour un pays comme le nôtre, ait pu écrire de telles insanités.Source
– “Émoi dans la blogosphère : une interview censurée ! [...] La semaine dernière, Buzzbazar met en ligne sa dernière interview, celle de Marine Le Pen. Quelques heures plus tard, l’hébergeur du site (Podemus) décide unilatéralement de censurer la vidéo de l’entretien.Source
– “Insupportable télévision. Après avoir joué le procureur avec Marine Le Pen, sommée pendant dix longues minutes d’interrogatoire de désavouer les dérapages verbaux de son père par un journaliste qui oubliant son devoir de neutralité se présentait comme “un fils de détail”, Serge Moati nous servait l’un de ces faux débats dont la télévision a le secret : Copé contre Peillon, UMP contre PS, UMPS contre UMPS.” Source
– “Quick 100% hallal : le bal des imposteurs. L’affaire du Quick 100% hallal de Roubaix aura été l’occasion pour la classe politique d’emboîter unanimement le pas de Marine Le Pen en dénonçant les dérives communautaristes.” Source
– “Marine Le Pen : fille de ou fille contre (son père) ? Dans la course à la tête du Front National, Marine Le Pen semble avoir une longueur d’avance. Parce qu’elle est la « Fille de » ou celle qui est plus médiatisée que son concurrent Bruno Gollnisch ? Ou bien parce qu’elle cherche à rectifier les incohérences de programme du Front National ? C’est ce que se demande Le Vrai Débat.Source

On trouve généralement les cibles habituelles du FN, principalement l’UMP et le PS. On appréciera les fleurs que Florian Philippot n’hésite pas à se lancer à lui-même : “Depuis quelques temps, un des points forts de Marine Le Pen a été de repérer patiemment ces points d’incohérence, et de les corriger. Ainsi, Marine Le Pen a mis l’accent sur l’économique et le social, avant d’en appeler à l’émergence de ce qu’elle nomme “un État fort, un État stratège“.” On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

Bref, Florian Philippot a bien appris et retenu l’une des règles de la guerre de l’information, à savoir que personne ne sache d’où elle vient, il a oublié une autre règle de l’infoguerre : ne pas laisser de traces qui permettent de prouver d’où elle vient. Or, même la date d’arrêt du site levraidebat.com (1er avril 2011, un beau poisson) correspond à quelques jours près à la première annonce publique de Florian Philippot (sous pseudonyme) avec le FN le 8 avril 2011.

Categories :

49 commentaires

  1. Thomas FERRIER dit :

    Enquête intéressante. On apprend ainsi, Jean, que vous avez donc rencontré MLP. Votre avis est donc intéressant à plus d’un titre. Pourriez-vous nous en faire part. Vos impressions ? Votre analyse ?

  2. Kévin dit :

    Révélations très intéressantes. Tout cela me semble révélateur des liens que Marine Le Pen commence à tisser avec le système dans sa stratégie de conquête, que n’a jamais eue son père. Et en trempant dans le système, forcément, on finit par accepter, voire reprendre ses techniques, notamment en termes de manipulation… Jusqu’à quel point peut-on se dire anti-système lorsqu’on a une “taupe” à l’IFOP ou à Marianne ? Il sera très intéressant de suivre, sur le long terme, les prochaines personnalités à se rallier au FN, pour constater le nouveau degré de tolérance de ce parti par le système, et surtout voir dans quelle mesure il s’y intègre, et donc se métamorphose. Il n’est pas impossible qu’on assiste à la naissance d’un parti conservateur relativement banal (en termes idéologiques), difficilement qualifiable d’extrême-droite, et qui pourrait bien piller de plus en plus sur l’aile droite de l’UMP. Il semble que cela commence déjà à se faire sur le plan de l’électorat, et si Sarkozy perd l’an prochain, ça pourrait s’accélérer au niveau des élites.

  3. Pierre Lenoir dit :

    “il allait mentir par omission à ses lecteurs, à ses partenaires (Marianne 2 en tête), pour mieux faire passer ses idées et celles de Marine le Pen, sans la réputation sulfureuse due à l’étiquette FN.”

    Ce qui importe ce sont les idées et non les préjugés rattachés au fait qu’il sympathiserait avec X ou Y.

    Je suis tout à fait pour l’anonymat pour qu’on juge les faits et les arguments à leurs valeurs mêmes, pas selon la réputation de ceux qui les auraient ou non (voir les nègres) écrits.

    Bref, il n’y a pas péché pour moi. Je trouve d’ailleurs étrange ce genre de déballage.

  4. C’est intéressant de le savoir mais il n’y a vraiment pas de quoi crier au scandale. Elle tisse ses liens avec le système en douce, et lui il ne donne pas son nom pour ne pas se griller… rien de plus habituel.

    C’est de la politique. La sincérité n’existe pas.

  5. Snake Plissken dit :

    @ Lings : “Elle tisse ses liens avec le système en douce…C’est de la politique. La sincérité n’existe pas”

    Mais justement, il faut lutter contre cela si l’on veut réconcilier les citoyens avec la République. Il n’y a pas de fatalité à ce que la politique passe par des pratiques de mensonge et de dissimulation. Je suis convaincu qu’il nous faudrait un leader idéaliste, qui ne transige sur aucun principe fondamental de vérité, pour réveiller l’engagement citoyen des Français.
    Quant à MLP, si elle mettait ses actes en conformité avec ses discours, elle n’aurait pas accepté de toucher ses 15 000 euros par mois + nombreux avantages divers du Parlement européen depuis plusieurs années. C’est hypocrite de prétendre dénoncer un système “oligarchique” quand on profite soi-même à fond du système.

  6. V12 dit :

    Au lieu de taper sur Marine et sur ses équipiers, Robin ferait mieux de se demander pourquoi des personnages tels que PM Couteaux ou G Collard ont rejoint le comité de soutien du FN.

    Jean Robin n’est pas “des bois”. Une fois encore, il se trompe de cible et en plus il rate son coup.

    Pour finir: – une citation de feu André Gide : “Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu’ils y réussissent mieux que les sots.”
    – et un conseil à Mr Robin : “mieux vaut fermer sa gueule et passer pour un con plutôt que l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet, je vous laisse réfléchir là-dessus…” Gustave Parking

  7. Samy dit :

    @ Snake
    “Quant à MLP, si elle mettait ses actes en conformité avec ses discours, elle n’aurait pas accepté de toucher ses 15 000 euros par mois + nombreux avantages divers du Parlement européen depuis plusieurs années. C’est hypocrite de prétendre dénoncer un système “oligarchique” quand on profite soi-même à fond du système.”
    L’argent reste quand même le nerf de la guerre, on peut en tout état de cause imaginer que ces indemnités financent en partie son mouvement. Partant du principe qu’un candidat défend une certaine vision du monde, (presque) toutes les aides sont les bienvenues pour faire triompher celle-ci, surtout si elles viennent directement de ceux auxquels il s’attaque, vous ne croyez pas?

    Pour le titre de l’article, le sous-Marin(e) c’était pas mal non plus.

  8. Manu dit :

    J’avoue ne pas très bien comprendre : que reprochez-vous aux journalistes de Marianne? S’ils ont repris les articles d’un site, c’est qu’ils étaient d’accord.
    Ce sont des professionnels qui ont un esprit critique bien affûté et choisissent avec discernement les articles et idées qu’ils souhaitent reprendre.
    Juste une question : avant de savoir ce que vous dites, aimiez-vous le journal Marianne? Le trouvez-vous fasciste?
    J’avoue être un peu perplexe….
    Mais peut-être pourrez-vous m’expliquer.

  9. Kévin dit :

    @Jean : Et ce serait pas possible d’interviewer Coûteaux à ce sujet ? Ce serait sûrement intéressant.

  10. Jean dit :

    @Kévin
    est-il besoin de préciser que je suis fâché avec lui ?

  11. Kévin dit :

    @Jean : OK, dont acte, mais ce n’était pas écrit dans mon marc de café. ;)

  12. V12 dit :

    morceau choisi : “je dois, quant-à-moi, me dégager des chapelles dont les divisions sont lassantes et stériles, comme le savent ceux qui connaissent les limites du système partisan, et m’efforcer de dépasser les partis, grands ou petits, pour incarner, là où je serai, un plus large rassemblement des patriotes au service de l’indépendance et de la souveraineté de la France.”

    l’intégralité est sur http://www.medias-france-libre.fr/chroniques/25-communiques-politique/1749-lettre-de-paul-marie-couteaux-aux-membres-du-rif

    Ceux qui pensent que DLR et NDA représentent une solution se fourrent le doigt dans l’oeil. Pourquoi ? Parce que JAMAIS ! JAMAIS NDA ne met les pieds dans le plat sur l’islam !

  13. JL Jullien dit :

    Ah un sujet sur Le Pen, ça faisait quoi, 4 jours? Pendant ce temps les vrais fossoyeurs de ce pays continuent de gouverner tranquillement.

  14. enzo dit :

    @jean
    c’est reparti mon kiki !
    Marine le pen elle est méchante, Marine le Pen elle refuse mes interviews, Marine le pen ceci, MarineLe Pen cela … c’est une véritable obsessions chez vous !
    pendant ce temps là, notre pays s’enfonce dans la mouise de jour en jour, et les seuls qui pourraient changer un peu les choses sont “sabotés” par les collaborateurs comme vous, du système en place !
    vous nous fatiguez avec ça Jean Robin, jetez dons vos vieux disques rayés à la poubelle, et aidez plutôt les vrais patriotes à sauver ce qui peut l’être encore …. mince alors !

  15. Félix dit :

    C’est une technique classique d’avancer masqué (un mode d’emploi très utilisé par les sectes, notamment). Mais cela n’est pas l’apanage de l’extrême droite. Voir par exemple la naissance de SOS-Racisme, association se présentant comme “apolitique” et possédant en fait d’étroits liens avec le PS, aussi bien physiques qu’idéologiques (lire le livre de Paul Yonnet “Voyage au centre du malaise français).

    Par ailleurs, Florian Philippot a cessé ses activités de blogueur après avoir rejoint le FN, et son blog n’était pas très connu ; la “manipulation” n’a donc pas été de très grande ampleur.
    Certains ont aussi soupçonné l’association “SOS-égalité” (qui milite contre la discrimination positive) d’être un sous-marin du FN… De toute façon, leur site n’est plus mis à jour depuis avril 2010, là non plus.

    Le vrai dilemme de Marine Le Pen, c’est que d’un côté le sigle FN est un répulsif pour beaucoup de gens (en particulier les médias : ils invitent Marine tout en pourfendant le FN) et de l’autre, c’est ce qui lui permet d’engranger des voix. Aucun parti d’extrême droite (ou “droite nationale”) n’a réussi à percer à part le FN. (Qui se souvient du MNR de Bruno Mégret, issu de la scission d’avec le FN ?) Si Marine Le Pen formait un autre parti sans le nom FN, elle perdrait immédiatement une bonne partie de ses électeurs ; c’est pourquoi elle fait le grand écart entre, d’un côté un discours de façade qui se veut plus modernisé et soft, et de l’autre le vieux fond du parti qui n’a pas forcément changé.

    Cet exemple de blog “sous-marin” montre bien, en tout cas, que la stratégie a payé puisque Marianne, qui se pose en permanence comme un journal antilepéniste intransigeant, s’est laissé séduire par le discours du blog “le Vrai Débat” sans savoir qu’il s’agissait d’idées du FN. S’ils l’avaient su, il y a fort à parier qu’ils ne lui auraient jamais apporté son soutien…

  16. seamus dit :

    @JL Jullien,
    ” Pendant ce temps les vrais fossoyeurs de ce pays continuent de gouverner tranquillement.”

    C’est ca que je trouve magnifique. Personnellement je n’ai pas d’opinion tranchee sur le FN, et ce principalement parce qu’on ne les a jmais vus a l’oeuvre. Mais je trouve le delire sur le FN completment ridicule.
    Je l’ai deja dit, je le redis et je le redirai encore: le FN n’a jamais ete au pouvoir. Le FN n’a pris aucune mesure qui a conduit la France ou elle en est a l’heure actuelle. Jamais un membre de ce parti n’a ete president ou premier ministre, ou meme ministre tout court que je sache (a moins que je me trompe sur ce point). Et pourtant, le FN est toujours la pire menace, c’est toujours l’ennemi, c’est toujours le parti auquel il faut absolument refuser le pouvoir. Ils sont mechants, incompetents, sournois, magouilleurs, menteurs, manipulateurs, etc etc. (au contraire des autres politiques qui eux ne sont pas tout ca bien entendu).

    Personnellement je trouve qu’il est bien plus urgent de lutter et de “faire barrage” a certaines personnes qui elles ont une reelle influence sur la vie du pays plutot qu’a un parti qui n’a aucun pouvoir !

    Ensuite, pour ce qui est de l’article, je ne vois pas trop ou est le probleme. Tous les journalistes sont orientes, tous sans exception. Donc il est evident que dans leurs enquetes/chroniques/interviews ils vont tous faire passer des idees qui leur sont cheres ou sont celles de politiques qu’ils soutiennent.
    Les instituts de sondage, quant a eux, sont fideles a celui ou celle qui commande le sondage. Si demain j’ai assez d’argent pour payer un sondage sur ma personne, ils arriveront a me sortir des resultats ou j’aurai au moins 15% d’intentions de votes, c’est comme ca que ca marche.

    Ce que je trouve genant dans cet article (mais ce n’est qu’un ressenti personnel qui n’a peut-etre rien a voir avec ce que Jean a voulu dire) c’est l’impression que tout commentaire non defavorable au FN est forcement partial, ce qui sous-entendrait que pour etre impartial au sujet du FN il faut forcement faire un article a charge.

    Personnellement, un article a charge sur le FN ne me derange pas (le fait que je trouve qu’il y a d’autres priorites mis a part), c’est un parti politique, donc on doit pouvoir en parler librement. Par contre, dans ce cas precis, on est jamais dans le jugement des actes. C’est toujours : “Le Pen PENSE ceci”, “Le Pen veut faire cela mais ne le DIT PAS…”, “SI Le Pen etait au pouvoir alors…”. On est jamais dans le concret.
    En fait, l’analyse sur le FN s’arrete a : “Jean-Marie le Pen a dit que les camps de concentration etaient un detail de l’Histoire”. On a l’impression que c’est tout ce qu’il y a a savoir sur ce parti, pour toujours. Perso je trouve ca un peu leger mais bon ca vient peut-etre de moi…

    Cela dit Marine le Pen ne sera pas elue en 2012, donc nous sommes tous sauves et la France sera forcement entre de bonnes mains. Ouf, j’etais a deux doigts de me faire du souci moi…

  17. JL Jullien dit :

    @Théophraste

    Croyez vous que JR soit “neutre”? Je ne m’avancerais pas à désigner sa ligne politique car il a le bannissement facile (la “liberté” d’expression est limitée voyez-vous : lui peut faire des procès d’intention aux autre (“machin pense que, en fait il veut dire” ça etc), mais le commentateur moyen ouh la, interdit!)

    Je passerais sur le non-argument “si vous défendez le FN, vous êtes du FN”, argument diabolisant et catégorisant qui permet de noyer le poisson sans répondre au fond.

    Ensuite je remarque qu’ici personne ne “défend” le FN mais s’étonne de l’acharnement de M Robin vis à vis d’un parti qui n’a jamais gouverné… son positionnement de dénonciation permanente d’un parti qui n’a aucun pouvoir rappelle furieusement les méthodes du “système” qu’il prétend dénoncer : détourner l’attention des véritables enjeux posés par l’alternance entre bourgeoisie intellectuelle et bourgeoisie d’argent, le lobbyisme communautaire et le rôle de la bureaucratie dans le déclin de cette nation… on agite un épouvantail et comme un troupeau les vertueux de service se précipitent…

    Enfin comme vous me semblez très à cheval sur la “dénonciation des erreurs”, peut être devriez-vous vous posez cette question : pourquoi parle-t-on autant du FN et quasiment jamais des grands partis au pouvoir sur un site qui se positionne comme un antidote contre la pensée du système…?

    La réponse est simple, mais il faut enlever ses œillères.

    • Jean dit :

      @JL Jullien
      parce que le site n’a pas à démontrer que l’UMP et le PS c’est le système, alors que le FN est plus malin, donc il faut plus de temps. Quand le FN sera mort, les patriotes pourront enfin gagner dans ce pays.

  18. seamus dit :

    Théophraste dit :
    20 octobre 2011 à 21 h 10 min
    “De nombreux commentateurs, visiblement des soutiens ou électeurs du Front National, démontrent donc ici leur incapacité à condamner ce qu’ils condamneraient venant d’autres partis politiques…”

    Ben voyons… Il vaut mieux en rire je crois…

  19. seamus dit :

    Jean dit :
    “Quand le FN sera mort, les patriotes pourront enfin gagner dans ce pays.”

    Oulah vivement que le FN meurt alors ! Mais au fait c’est quoi un patriote ?

  20. JL Jullien dit :

    Un doux rêveur qui pense qu’on peut régénérer une identité française qui décline inexorablement depuis 1793, l’immigration musulmane ne faisant qu’accélérer la chute.

    Plus le temps passe moins il se trouve d’individus pour défendre ou revendiquer cette certaine idée de la France, car elle ne peut s’incarner ni dans une multitude pluriculturelle, ni dans la république soumise au culte de l’argent aujourd’hui apatride.

    La Monarchie, Napoléon et De Gaulle l’ont prouvé par l’exemple: “la France” n’est pas le peuple, c’est son capitaine.

  21. seamus dit :

    JL Jullien,

    Ah mais non voyons, vous avez tout faux la ! Un patriote c’est quelqu’un qui dit les memes choses que le FN tout en clamant la haine qu’il a de ce parti. :-D
    Enfin j’ai l’impression que c’est la definition a la mode en tout cas. ;-)

    • Jean dit :

      @seamus
      être pour plus d’Etat comme le FN dans la situation de crise actuelle, d’endettement notamment, de chômage, de déprime générale, ce n’est pas être patriote, c’est être pour la disparition de la France, ou au mieux pour son rachat par les élites mondialisées. Choisis ton camp camarade.

  22. seamus dit :

    Sinon, plus serieusement, je suis bien sur d’accord avec vous, mais le patriotisme est mort en France. Etre patriote c’est aimer la France, et aimer la France c’est etre un esclavagiste/collabo/raciste, on nous le repete a longueur de journee.

  23. seamus dit :

    @ Jean,

    Mais je ne dis pas que le FN a raison, ni tort d’ailleurs. Je dis simplement que ce n’est pas lui qui nous a conduit la ou nous sommes actuellement.
    Et comme ils n’ont jamais ete au pouvoir, on ne peut que supposer l’efficacite (ou la non efficacite) de leur politique. Leur projet politique est peut-etre absurde, ou genial, ou entre les deux, seuls les faits comptent.
    Dans l’ensemble je n’ai jamais ete convaincu par le FN, mais je trouve dommage de refermer la porte sur eux de facon definitive, on ne sait jamais, les gens evoluent, le FN aussi.
    Et ca n’est pas de la naivete, tout evolue. Le Front National n’est pas le meme parti qu’il y a 30 ans. Les adherents ne sont pas les memes non plus. C’est ca que je regrette, l’analyse unilateral du probleme sous la forme FN = caca. La politique est quand-meme bien plus complexe que ca il me semble. Mais je peux me tromper…

    • Jean dit :

      @seamus
      il serait bien naïf de croire que le FN n’est pour rien dans la situation actuelle, et notamment le terrorisme intellectuel qui règne partout. Enfin, j’ai déjà parlé de ça des centaines de fois, je ne vais pas recommencer encore ici.

  24. veliocas dit :

    Malin ce Philippot. Je trouve qu’il a été très bon, par son seul talent, pour devenir un blogger associé Marianne2. Le combat politique c’est la guerre, je trouve tes reproches déplacés Jean moi je lui dit bravo à ce gars. J’espère seulement qu’il infléchira certaines positions économiques du FN, car défendre la retraite à 60 ans ou les 35 heures, ça fait pas vraiment parti de gouvernement, et encore moins “parti de la vérité”

  25. Snake Plissken dit :

    @ JL jullien : “La Monarchie, Napoléon et De Gaulle l’ont prouvé par l’exemple: “la France” n’est pas le peuple, c’est son capitaine”

    La France, c’est d’abord une terre, une histoire et une culture, indépendamment des vicissitudes du pouvoir. En ce sens, aucun courant politique ni philosophique particulier ne peut s’approprier la France. Personnellement, je suis un républicain laïc affirmé et convaincu, mais je sais que la France, ce sont aussi ses rois et ses églises, et c’est un riche héritage que je ne renie pas. D’ailleurs, l’Etat moderne a commencé à se construire sous la monarchie.
    Depuis plus de deux siècles, la France, c’est la tentative de réalisation d’une grande idée : Liberté – Egalité – Fraternité, ces trois termes apparaissant selon un ordre précis décrivant leur hiérarchie respective en cas de contradiction entre eux. Ce grand dessein a été mis en péril plusieurs fois déjà, et il est à nouveau en danger aujourd’hui, sous l’effet des coups de boutoir du mondialisme et du multiculturalisme.

  26. sopode dit :

    @Jean:

    Donc pour résumer votre pensée, le système UMPS est en fait un système UMPSFN ?

  27. enzo dit :

    ah voila , enfin vous sortez du bois comme chaque fois que quelqu’un vous dit vos quatre vérités .
    de plus, vous êtes méprisant en disant : “tirez vous”, ou “je vous vire” etc …
    cela me fait penser à un de vos amis qui avait dit : “casse toi pov con” !
    vous me répondez : “ce qui est fatiguant, c’est que des gens viennent se plaindre d’un site dans ses commentaires”
    je ne me plains pas du site, pas du tout ! je vous dit vos quatre vérités au sujet des attaques ridicules et répétés tout les quatre jours que vous ( vous Jean Robin !) faites à marine le Pen . (et je ne suis pas le seul ! )
    alors virez moi (comme vous dites ) si vous voulez, mais moi je vous dirais toujours ce que je pense mon cher Robin, c’est ça la liberté d’expression, c’est quand on peux supporter les avis qui nous déplaisent . alors je continuerait à le faire sauf si “Sa Majesté Jean Robin ” décide de me “virer !
    quand à votre : “tirez vous” meprisant,
    je vous répondrai dans la même veine :… pauvre type !

  28. Lupin dit :

    Dieu que vous êtes naïfs lecteur d’E&D, le modèle politique de monsieur Robin n’est pas le FN, mais une droite islamophobe et irresponsable de type PVV ou UDC qui mettent de l’huile sur le feu.

  29. enzo dit :

    @ lupin
    vous dites :
    “le modèle politique de monsieur Robin n’est pas le FN, mais une droite islamophobe et irresponsable de type PVV ou UDC …”
    si monsieur Robin préfère les parti du type PVV ou UDC, c’est tout à son honneur, car combattre l’islam est primordial en France et en Europe.
    s’opposer à une idéologie (la charia) dont les adeptes prônent l’inégalité homme femme, la lapidation, coupent la main des voleurs, pendent des homosexuels aux grues, incendient des églises en Egypte, discriminent et martyrisent les juifs et les chrétiens partout ou ils sont majoritaires dans le monde : c’est vital pour nous !
    mais là ou il se trompe, c’est qu’il croit que parce-que Marine le Pen à dit que l’islam n’était pas incompatible avec la démocratie, celle-ci est pro- islam ! pas du tout, croyez-moi, je la connais un peu, elle pense que si elle était au pouvoir, elle remettrait tout ce petit monde islamique à sa place: dans la sphère privé, sans aucune faiblesse et sans aucun accommodement !
    et ceux qui ne voudraient pas comprendre que notre pays est laïc, seraient invités ( très) fermement à retourner dans un des pays musulmans de leur choix.
    Monsieur Robin pense peut être que Marine est antisémite , si c’est le cas , il se trompe vraiment lourdement.
    Marine n’est ni antisémite, ni raciste,ni islamophobe, mais elle pense que ce qui prime en tout premier lieu s’est la France. la France multiséculaire.
    donc elle ne veux reconnaître de droits particuliers à aucune communauté si ce ne sont ceux de tous les citoyens français.

  30. Thomas FERRIER dit :

    @ enzo

    En fait, Marine Le Pen ne pense rien. C’est le dernier conseiller politique qui parle qui a raison avec elle. Lui prêter des qualités politiques autres qu’une rhétorique facilitée par le modèle paternel, le talent de ce dernier en moins, c’est céder à une lubie…

    La nullité des autres candidats (Hollande, “Mongolène”… etc) ne saurait être une excuse à sa propre nullité.

    Jean dénonce l’arnaque FN et il a raison de le faire. Même si malheureusement la lepénolâtrie empêche à certains d’ouvrir les yeux, qui attaquent le messager au lieu de comprendre le message.

  31. Thomas FERRIER dit :

    donc elle ne veux reconnaître de droits particuliers à aucune communauté si ce ne sont ceux de tous les citoyens français.

    Donc, avec elle, en bonne “marxiste”, indigènes/allogènes même combat. Malheureusement l’influence soralienne et celle de ses amis “N””R” à la Chatillon se fait encore sentir. Si elle s’imagine qu’en allant flirter avec les banlieues, cela va lui amener des électeurs nouveaux, elle se met le doigt dans l’oeil.

    En Europe, la seule communauté qui ait du sens c’est la communauté européenne (pas au sens de la CEE).

  32. flo dit :

    @Jean
    ” parce que le site n’a pas à démontrer que l’UMP et le PS c’est le système, alors que le FN est plus malin, donc il faut plus de temps. Quand le FN sera mort, les patriotes pourront enfin gagner dans ce pays.”

    Euh…non, c’est le contraire…les patriotes ont perdu beaucoup déjà avec les manoeuvres d’une certaine gauche. Dans le vocable d’aujourd’hui on désigne les patriotes comme étant des “ringards”, des ” franchouillards”, ou des ” beaufs”…). Ensuite, avec Zemmour et ses idées se réclamant d’une Révolution Conservatrice des Talks-Show, la chose est devenue dérisoire…

    Il faudrait donc quelqu’un qui ait l’élocution Gaullienne pour réparer ça, et qui surtout ne tombe pas dans le travers lepeno-poujadien ( imiter Poujade de nos jours c’est un petit peu risqué en matière de crédibilité, Melechon, Le Pen, Bové, l’auront apprit à leurs dépens. Quelqu’un qui sâche assembler toutes les cordes ( non Thomas Ferrier la Théorie des Cordes n’est pas un fantasme! mdr)

  33. seamus dit :

    @ Théophraste,

    Ou ai-je dit que, pour moi, le FN repesente l’espoir ? Ou ai-je dit que le systeme politique actuel me convient ? Enfin ou ai-je dit que je votais ?
    Vous reagissez a un commentaire que je n’ai pas ecrit, c’est interessant comme demarche…

  34. JL Jullien dit :

    Je sais que c’est très très dur à admettre pour des militants mais critiquer votre raisonnement n’est pas “aduler” la famille Le Pen. C’est simplement critiquer votre raisonnement. Tout le monde n’est pas encarté ici.

    Tout ce que je lis ici c’est du complotisme et du procès d’intention :
    -“le FN fait partie du système” pour un partie en faillite, sans pouvoir, sans élus et rejeté par tous les médias, c’est un peu léger comme démonstration. Si vous disiez que c’est la caution du système, là je vous suivrais…

    – “le FN au pouvoir ferait comme les autres”. Soyons clair : le FN ne sera jamais au pouvoir, il revient de trop loin pour se refaire une image; malgré tout votre accusation péremptoire s’appelle du procès d’intention, elle n’a donc aucune valeur. Vous ne savez tout simplement pas ce que ferait le FN au pouvoir, à moins de lire dans le mar de café.

    – “Marine le Pen est stupide et se contente d’apprendre des fiches”. Quel homme/femme politique ne s’abreuve pas de fiches pour avoir des réponses sur un maximum de sujets? Si vous voulez dire qu’elle n’est pas la “femme” de la situation vous avez sans doute raison, mais de la à mettre en doute son intelligence… c’est ridicule. C’est une personne qui a oublié d’être bête; elle est avocate pas balayeuse.

    On attend toujours le leader charismatique qui va créer un grand parti souverainiste ex-nihilo et piquer l’électorat frontiste; NDA n’est évidemment pas cet homme là. Peut être en 2017?

  35. JL Jullien dit :

    Dans toute l’histoire de l’humanité, les grands changements se sont fait sous la direction de grands hommes. La masse d’intérêts divergeant constituée par “le peuple” n’a pas l’inertie nécessaire pour s’engager dans une direction positive commune.

    Je n’attends plus rien, mais je sais que sans un homme providentiel, aucun changement n’est possible.

  36. Kévin dit :

    @JL Jullien :

    Si vous regardez attentivement l’histoire, vous constaterez au contraire que les grands hommes ont généralement lamentablement échoué après avoir noué un rêve qui s’est fatalement transformé en cauchemar. Tout simplement parce que les grands hommes construisent des empires qui ont, par définition, la croix de la mort au front, et sont sans lendemain ; ou alors, a minima, sont obligés de faire taire le peuple à un moment ou à un autre pour conserver leur pseudo-légitimité, ce qui conduit souvent à une révolution. A l’inverse, je vous conseille d’observer la stabilité de régimes démocratiques ou semi-démocratiques comme Athènes (pendant 200 ans) ou la Suisse. Un peuple respecte toujours infiniment plus les décisions qui sont prises par sa propre voix, que celles qui sont prises par un despote qui ose s’exprimer en son nom.

    Cela me fait penser à la dernière conférence de François Asselineau à laquelle j’ai assisté, dans laquelle il vantait (à juste titre) les mérites de de Gaulle sur le plan international, puisqu’il avait donné à la France une aura qu’on n’avait plus connue depuis longtemps, avant de regretter que celui-ci n’ait pas adoubé un successeur pour éviter qu’un traître comme Pompidou ne lui prenne le trône ! Et M. Asselineau nous parle de démocratie ? Si M. Asselineau avait fait une conférence un peu moins courte (près de 4h30 en soirée) et n’avait pas continué à monopoliser la parole au moment de converser avec ceux qui étaient venus, je lui aurais volontiers fait remarquer que tant que son mouvement ne donnera pas le pouvoir au peuple AVANT de sortir de l’Union européenne, il ne casserait pas le véritable verrou, celui d’une Constitution de type gouvernement représentatif. Car un grand homme pourra toujours faire tout le bien qu’il voudra : s’il est remplacé par un autre despote qui pourra à loisir briser tout ce qu’il aura accompli, ne s’agit-il pas d’un leurre monumental ? La continuité d’action, elle ne peut être que dans le peuple lui-même.

    J’aurai l’occasion d’exposer tout cela plus longuement dans un prochain papier pour Enquête & Débat.

  37. Thomas FERRIER dit :

    Il n’y a pas d’homme providentiel mais il peut y avoir un homme des bonnes décisions, une figure majeure d’un mouvement politique révolutionnaire. Simplement cet homme doit être un primus inter pares et surtout pas un primus supra omnes. En clair… Augustus et non Caesar ! Des hommes comme Octavien par exemple ou comme Périclès représentent ce type d’homme dévoué à leur patrie dont nous avons besoin. De Gaulle appartient aussi à ces natures. Jeunes, on est facilement séduit par la figure des grands conquérants de l’histoire (Alexandre, César, Napoléon, Hitler), en oubliant que derrière eux ils ne laissent que ruine et malheur et qu’ils répandent beaucoup de sang innocent. En vieillissant, on n’est plus dupes de ces héros sanglants, qui en fait ne sont que d’atroces bouchers. Glorieux certes, fascinants aussi, mais de sombres titans pour reprendre le mot de De Gaulle.

    Donc, des Augustes, des Périclès… oui bien sûr. Parce qu’ils fuient l’hybris et rejettent tout culte en leur honneur.

  38. Thomas FERRIER dit :

    @ JL Jullien

    Vous attendez donc le kalki aux cheveux blonds, lancé à plein galop sur son cheval blanc, l’épée tranchante et brillante à la main en train de pourfendre lors de la fin de notre ère les mlecchas du monde entier ? Car, l’homme providentiel ne peut alors être que lui…

    En attendant le kalki, nous ferons ce qui est nécessaire et dénoncerons donc les faux messies, les faux héros, ceux qui capitalisent sur le chaos et la détresse humaine, comme cette MLP. Caricature grossière de l’homme politique solaire que vous prétendez attendre (je traduis).

    Nous n’avons pas besoin d’un homme providentiel mais d’une armée de hérauts, première ligne d’une armée de héros en gestation. L’avenir montrera, j’en suis sûr, des dizaines de milliers de héros européens sortis d’on ne sait où, partout sur l’Europe, héros banals d’une société européenne sur le déclin. Nietzsche avait annoncé que l’Europe se ferait au bord du tombeau. Nous y sommes.

    Ces patriotes européens, pour qui le mot “patrie” signifie “pays des pères”, “pays des ancêtres”, qui vivent l’Europe sur leur peau et dans leur sang, vont se lever. Et en effet, les faux prophètes seront balayés par le vent de l’histoire.

    Ainsi faut-il donc écraser le FN et ses épigones…

    Mais dans le même temps que le PS et l’UMP…

    Et préparer le parti révolutionnaire européen qui balaiera tout cela dès maintenant !

  39. Thomas FERRIER dit :

    Une démocratie semi-directe n’est envisageable qu’au niveau national ou européen. La démocratie directe au niveau municipal est possible.

    Mais la providence nous envoie des hommes d’exception (le pluriel est de rigueur) et la Suisse, comme le reste de l’Europe, en a cruellement besoin. Il y a un temps où Cincinnatus doit quitter son champ et arborer le faisceau des licteurs. Et il y a un temps où il peut ensuite retourner à son champ.

  40. Vincent Jappi dit :

    On n’est pas surpris de voir que l’auteur d’un programme d’analphabète économique, stupidement autoritaire et violent, est en même temps un sournois, un tricheur.
    Quand ce n’est pas à la vérité mais au pouvoir qu’on s’intéresse, c’est ce que ça donne.

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant