►   Recevoir la newsletter 
ramadan
L’intellectuel le plus surévalué du monde
905522rentredesclassesAlbertAnker
Alerte aux pervers de la “théorie du genre” dans les écoles !
jean_robin
Impression suite au passage de Jean Robin à Ce soir ou jamais
10commandements
Idée reçue : les 10 commandements

Mélenchon accepte l’invitation du “larbin” et du “salaud” Pujadas

19 novembre 2011, 21:50 Auteur : 25 commentaires

Rappelez-vous :

Image de prévisualisation YouTube

Et puis… :

http://www.dailymotion.com/video/xmel32

Qui est le véritable “larbin” ?

Categories : Médias

25 commentaires

  1. Alf dit :

    Mechancon:”l’austérité tue la grêce”
    c’est l’augmentation des taxes faites en grece TVA13%>23% qui tue la grece son commerce et son industrie. L’austérité, ce n’est que pour les contribuables.

    Copé:”L’allemagne à fait ceci, celà”
    Et elle à aussi la démocratie directe dans tous ses landers… alors, on copie ?

  2. Kévin dit :

    Mélenchon a déjà fait ça plein de fois, et même en s’excusant explicitement face à ceux qui le recevaient et qu’il avait accusés, voire insultés auparavant. Par exemple avec Laurence Ferrari, qu’il avait qualifiée de perruche (voir la vidéo ci-dessous à 2:30, il retire ses propos sur son salaire alors qu’il n’en pense pas moins… dans le but de “faciliter l’entretien”).

    http://www.youtube.com/watch?v=dHZ1BOt9jhg

    Ou avec Jean-Marc Sylvestre, qu’il avait qualifié de propagandiste et qu’il avait explicitement menacé de licenciement s’il arrivait au pouvoir. En noyant le poisson, il reniera ses propos sur LCI face au même Jean-Marc Sylvestre.

    http://www.wat.tv/video/face-face-jean-luc-melenchon-10nhg_2frhb_.html

    Ces exemples montrent que Mélenchon est pris au piège de sa tactique d’entrisme médiatique. Au moment où on lui demande s’il va au bout de sa critique médiatique consistant à “couper les têtes” ou à ce “qu’ils s’en aillent tous”, il refuse, pour mieux être réinvité. Il y a là un vrai problème, qu’on retrouve d’ailleurs avec Zemmour. On critique le système, mais au moment où l’on est confronté à ses représentants, on devient plus aimable et docile, pour mieux y rester.

  3. King flo dit :

    @Kevin

    Mettons que Laurence Ferrari soit votre femme ou votre copine…et que vous travaillez dans le même milieu où l’image de soi importe cent fois plus que l’interlocuteur d’en face qui est imbuvable? Vous ferez quoi? Vous la fermeriez parce que le salaire vaut mieux qu’un crachat!

    Montiel avait une fois dit ce qu’il pensait je ne sais plus sur qui, enfin c’était chez Ardisson le grand ami de Jean, et qu’a t-on dit? Celui-là il est has-been, il est devenu gaga après avoir fait tant d’années sur Vidéo gag. Ce milieu là c’est un panier à crabe, un rien peut vous envoyer dans la poubelle.

    Ces journalistes, on leur demande d’assurer le côté kitsch de la chose, pas d’être profonds ( ce qu’ils peuvent être bien sur, mais en dehors des caméras).

  4. FabriceM dit :

    C’est la tactique de Mélenchon : s’assurer une visibilité dans les médias, occuper le terrain, en acceptant toutes les invitations.

    La question c’est donc effectivement “que pense-t-il vraiment de ces gens ?”

    Le truc, quand on est en désaccord avec quelqu’un, ce n’est pas seulement de dire “je ne suis pas d’accord !”.
    Quel intérêt pour les citoyens ? A la bonne heure, mélenchon n’est pas d’accord avec copé, les bras m’en tombent !
    C’est en acceptant ce genre de débat qu’il peut montrer que ce n’est pas un extrémiste, un illuminé, mais quelqu’un qui a construit une argumentation DIFFERENTE de celle de l’UMPS. Pas irrationnelle, pas illuminée, différente, avec des objectifs et des principes fondamentaux différents.

    Pourquoi laisser à l’UMP le privilège d’étendre ses thèses à la télé, pendant que les thèses alternatives devraient se limiter à l’internet, qui est certes un espace de liberté, mais qui nécessite de nombreux efforts pour être fonctionnel, alors qu’il existe DEJA des plate formes de communication permettant de toucher des millions de gens.

    Mélenchon joue l’équilibriste, c’est sur. Mais a-t-il vraiment d’autre choix possibles s’il veut donner du sens à son combat ?

  5. Kévin dit :

    J’ai cité Zemmour dans mon précédent message, on pourrait aussi citer Finkielkraut, qui avait violemment attaqué le Grand Journal (“c’est honteux que Diam’s ait été célébrée par l’élite bling-bling du grand journal de Canal +”) avant d’en accepter l’invitation. Et j’imagine que c’est loin d’être la seule fois où il a attaqué une émission ou un animateur avant de se rendre chez lui.

    • Jean dit :

      @Kévin
      Finkielkraut est un spécialiste du genre, il avait très durement attaqué Libé (proche de “je suis partout”) avant d’accepter leur interview, comme je le rapporte dans mon livre Alain Finkielkraut décrypté. C’est obligatoire quand on passe souvent dans les médias, soit on ne parle pas du tout des médias, soit on est amené à les critiquer et à y passer donc à se contredire.

  6. King flo dit :

    @Kevin

    Ils font tous pareil, ceci afin de se faire remarquer.

  7. Kévin dit :

    @King flo :

    Le problème n’est pas tellement qu’ils acceptent de se faire inviter, mais qu’ils taisent leurs critiques sur le plateau, voire qu’ils s’excusent comme le fait Mélenchon. Contrairement à ce qu’a fait Jean sur le plateau de “Toutes les France”. On ne peut pas refuser le magistère des grands médias et faire la serpillière une fois qu’on y est invité, à moins de tomber dans l’incohérence. Pour un politique comme Mélenchon qui axe sa stratégie sur la visibilité médiatique, on peut à la limite tolérer ce double jeu (on sait que malgré ses excuses ou ses silences, il n’en pense pas moins) ; mais beaucoup plus difficilement pour des intellectuels comme Zemmour ou Finkielkraut.

  8. King flo dit :

    @Kevin

    Jean n’a été invité qu’une seule fois à ce jour et c’est bien regréttable pour quelqu’un qui ait des choses à dire, alors que les gogols de la téléréalité- ces parasites- squattent nos écrans de télévision pour n’avoir rien à dire, on est dans le prêt-à-penser antinomique. Deuxio, quant vous allez sur ce genre de plateau vous devez jouer le jeu. Comprenez qu’ils vont sur le plateau pour promouvoir leurs derniers opus alimentaires ces gens-là, faut bien qu’ils mangent à la fin du mois…Non?

    Oui, la télé est un gros panier à crabe! Et les intellectuels, ces tâcherons, ne sont rien d’autre qu’un exemple typique du double langage opérant.

  9. Kévin dit :

    @Jean :

    Comme je l’ai dit, Mélenchon, dans le rôle de candidat à la présidentielle qui est le sien, est obligé de passer dans les médias pour convaincre son électorat, donc obligé de se plier à un numéro d’équilibriste (c’est-à-dire mettre en sourdine sa critique médiatique sur les plateaux télé, voire se contredire ou s’excuser). Ce n’est pas le cas de Finkielkraut, qui n’est qu’un intellectuel, qui n’est donc pas obligé de passer dans les médias, et qui ne peut pas avancer d’alibi pour son incohérence.

    Et encore une fois, passer dans les médias qu’on critique n’est pas incohérent. Ce qui l’est, c’est de s’y rendre et de faire comme si on ne leur était pas hostile. Tu avais fait preuve d’une intégrité exemplaire à mon sens en critiquant durement “Toutes les France” et France Ô quand tu y avais été invité.

  10. King flo dit :

    @Jean et Kevin

    Si on ne parle pas d’eux, de quoi ils vivent?

  11. Kévin dit :

    @King flo :

    Vous n’allez pas me faire croire que Finkielkraut est dans le besoin au point d’être obligé de “se prostituer” auprès des médias qu’il critique. On peut être un grand intellectuel tout en étant royalement ignoré par les médias de masse, encore heureux.

  12. King flo dit :

    @Kevin

    Vous avez vu la flambée de l’immobilier? Je n’habite même pas à Paris, mais je devine bien qu’un loyer au plus bas doit être de 700 euros sans l’eau et l’électricité.

    Deuxièmement, certes vous avez raison sur le fait qu’on peut vivre ignorer de la masse et être lu que par quelques uns ( fantasme cher à Richard Millet)…sauf que c’est totalement ridicule et dépourvu d’intérêt, que ça sert juste à se flagorner l’égo.

  13. Kévin dit :

    … ou à être cohérent et intègre, et surtout subversif. Ce ne sont pas les moindres des qualités pour un intellectuel. Par ailleurs, avec internet, vous pouvez être ignoré des grands médias tout en étant beaucoup lu (et même plus que ceux qui sont sponsorisés par le système) : cf les ventes sur Amazon…

    http://www.enquete-debat.fr/archives/la-dissidence-politique-caracole-sur-amazon

  14. FabriceM dit :

    @ Jean :

    Quel intérêt aux yeux du public sinon celui de passer pour un enragé ?
    Si Pujadas est un larbin, pourquoi lui faire l’honneur de prendre de son temps de parole pour le sermonner ?
    Si c’était une remarque sur un plateau télé qui pouvait changer la donne, ça ce saurait …

  15. Kévin dit :

    @King flo : Faire quoi ? Comprends pas.

  16. King flo dit :

    Une révolte de grande ampleur, qui pourrait nous faire passer à autre chose ( de façon pacifique je précise, même si l’article est un peu virulent par moment). C’est-à-dire rallier tous les mécontents…

  17. Kévin dit :

    @King flo : Ah oui, bien entendu. Mais va falloir se retrousser les manches parce que la tâche n’est pas aisée. ;)

  18. King flo dit :

    @Kevin

    Certes, certes. Mais Impossible n’est pas un mot Français!

  19. Bruno dit :

    Si Mélanchon était réellement ce qu’il prétend être, en clair, un révolutionnaire qui met en danger le “Système”, le dit “Système” se serait occupé de lui, déjà par les media, en le blacklistant.
    Allez, il faut quoi.. Disons une heure de travail d’enquête journalistique sérieux, pour démystifier et démonter complètement la baudruche Mélanchon. Or ce travail n’a jamais été fait, et les media ne le font pas et n’ont pas envie de le faire. Comme à Marine Le Pen, son autre pendant démago-populiste, les media dominants lui servent incroyablement la soupe.
    Il suffirait de savoir d’où il vient, comment il est monté en grade médiatiquement, qu’est-ce qu’il fait ou a fait professionnellement, quand travaille-t-il, où est-ce qu’il habite, qui il fréquente, quelles ont été ses différentes fonctions et responsabilités politiques qu’il a exercées, quels sont ses mandats électifs qu’il cumule, les émoluments mensuels que ça lui permet de percevoir, etc..
    Ce travail serait facile à effectuer, or il n’a jamais été fait.
    A l’approche de ce nième sit-com qu’est la présidentielle française, des journalistes sérieux devraient faire ce travail, un vrai travail d’enquête, “qui est Mélanchon ?”, ce qu’il nous dit, et la réalité.
    Le jour où Mélanchon sera mis au silence dans les media, là on saura que c’est parce que soit il fait peur (ce qui n’est pas prêt d’arriver), ou parce que soit qu’il est devenu inutile, passé de mode (un autre aura pris sa place).
    Or il est le chouchou du “Système”, tout comme Marine Le Pen, et cela est signe d’une arnaque…

  20. lanael dit :

    @Bruno : Il semble y avoir des réponses à toutes tes questions dans la page Wikipédia ( http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lenchon ) de JLM, qui ne doit pas être complètement fausse ( même son appartenance à la franc-maçonnerie y est mentionnée ).

    Sinon, il apparait que le “Système” donne la parole aux personnalités politiques qui atteignent un certain pourcentage dans les sondages ( les autres sont ignorés ), surtout s’ils sèment du buzz de temps en temps; ce qui est le cas de JLM et MLP.

    Je ne vois pas de mystification là-dedans; mais si tu as des informations…

  21. Bruno dit :

    @ lanaël
    Ayant trouvé quelques infos, je relance ce fil.
    Tout d’abord l’appartenance à la FM confirmée par l’intéressé lui-même sur RMC.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=CR8yMM1ATMI

    Bien entendu, cela ne prouve pas grand chose, puisque beaucoup de “célébrités” diverses et variées tout à fait estimables furent membres de la FM : Mozart, Goethe, probablement Beethoven, de même Kipling, Abraham Lincoln, John Wayne, Proudhon, Vacher de Lapouge, Dumézil, l’excellent Louis Ménard également (jusqu’à même Jean-Michel Dubois du FN ! :lol: )…

    Si dans cette video, Mélanchon rappelle l’appartenance de beaucoup de communards aux loges, il oublie sciemment de mentionner celle aussi d’Adophe Thiers, le larbin de la bourgeoisie affairiste qui a fait tirer sur les révoltés de la Commune…
    Ou encore celle du colonialiste Ferry, avec son prétendu “droit des races supérieures à apporter la civilisation”…
    Ou encore celle du pourri Gambetta…
    Ou encore celle de Mangin, l’ineffable général qui a recruté des tirailleurs sénégalais et autres goumiers dans l’armée, pour les envoyer occuper la Rhur après la 1ère Guerre Mondiale…

    Ce qui n’a pas empêché Mélanchon de prendre la parole au GODF
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=bgtUeNUNp_E

    Donc pourquoi se targuer de cette appartenance quand on prétend par ailleurs être “contre les nantis”, “les puissants”, et qu’on joue la carte du “révolutionnaire”…
    Simple conformisme digne d’un “bobo”…

    Autre exemple :
    Mélanchon dit ne pas savoir ce qu’est le club d’oligarques « Le Siècle » alors que beaucoup de membres du PS qu’il a côtoyé pendant plus de 30 ans en ont fait partie comme Martine Aubry ou Lionel Jospin par exemple.
    http://www.youtube.com/watch?v=qR7dwkzDkQs

    Donc Mélanchon, est un révolutionnaire bidon, pour ne pas dire un escroc CQFD.

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Anna Lauwaert - Copie
20 octobre 2014

Allocations familiales ?

Contribuez au développement du site en souscrivant