►   Recevoir la newsletter 
minc
Alain Minc est-il libéral ?
valls-je-suis-lie-de-maniere-eternelle-a-israel
Florian Philippot attaché de presse de Manuel Valls (et réciproquement)
venezuela_carte
Pourquoi les médias parlent de l’Ukraine et pas du Venezuela
Coup de gueule de Dray et Lienemann pour le Pacte de responsabilité

Oskar Freysinger : “L’absence de débat sur l’avortement démontre un manque de liberté d’expression”

15 février 2011, 19:38 Auteur : 8 commentaires

Voici la 2e partie de l’interview d’Oskar Freysinger enregistrée le 12 février 2011 (accessible à tous, souscripteurs ou non). Il y est question d’avortement et de la polémique récente née du refus du débat sur l’avortement par Anne Zélenski (qui l’avait accepté dans un premier temps). Des déclarations très politiquement incorrectes de Freysinger, notamment celle de “génocide invisible“.

Riposte laïque étant évoqué dans la vidéo, notez que Christine Tasin a donné son opinion sur ce débat avorté entre Anne Zélenski et Philippe Isnard.
http://www.dailymotion.com/video/xh1l0v

8 commentaires

  1. Ignitium dit :

    Merci pour cet extrait qui me rend le personnage encore plus sympathique : décidemment, il n’a peur de rien et va vraiment à l’encontre de toutes les positions bien-pensantes !!

  2. Marie dit :

    Merci Oskar ! Vous ne pouvez pas savoir comment cela fait du bien d’entendre la vérité de la part d’un politique. Il est d’une évidence que l’avortement est un génocide invisible. Les collabos de cette guerre contre l’enfant innocent sont tous ceux qui – sous prétexte fallacieux de “liberté individuelle” – font la promotion d’une loi infâme. Une loi infâme mais surtout irrationnelle. Expliquez moi pourquoi un bébé serait “bébé” à 12 semaines et 1 jour en France alors qu’il ne le serait pas en Angleterre ? Pourquoi l’IMG (possible jusqu’à la dernière seconde avant l’accouchement en France) ne serait pas un meurtre alors que l’IVG en serait un à 12 semaines et 1 jour ?

    Une loi qui est irrationnelle est obligatoirement fausse. Aucun pays n’est d’accord pour nous dire à partir de quand la personne humaine commence vraiment. Preuve supplèmentaire de l’escroquerie intellectuelle.

    • TheDevilCanDance dit :

      Qu`elle hypocrisie, “génocide invisible….” Lol. Combien d`enfants avez vous?. Êtes vous prêtes a adopter une demi douzaine d`orphelins?. Bien sur que non, vous n`en n`avez ni l`envie ni les moyens.
      De toute façon,il n`y a pas assez de place sur cette terre pour tout le monde,ceux dont on ne veut pas, c`est vous qui allez vous en occuper?.

      Escroquerie intellectuelle., quand tu nous tiens……

  3. geraldineF dit :

    Cet homme a-t-il oublié combien de femme sont mortes après des avortements clandestins par des faiseuses d’anges, parce qu’elles étaient dans des situations où elles ne pouvaient absolument pas garder leur enfant?

    Sait-il le drame qu’ont vécu les filles mères, larguées par ceux qui les ont mises enceintes et se sont barrés aprés? Le drame des enfants qui ne connaîtront jamais leur père qui aura fuit ses responsabilité? A-t-il, comme connu le drame d’être un “accident”, un enfant non-désiré? Celui qui catalysera toutes les frustrations des parents qui l’auront reçu comme une catastrophe dans leur vie et non pas un heureux événement? Il y a pire que de ne pas naître, c’est d’être un enfant, non-désiré, mal-aimé, de grandir dans un ventre qui maudit votre présence. De grandir dans un foyer qui ne vous a pas voulu. Et pour avoir vécu cette violence-là parce que l’avortement était interdit à l’époque de ma conception, je prétends qu’un enfant doit être le fruit de l’amour de deux gens qui l’ont désiré.

    Après, il faudrait tout de même rappeler à ce monsieur et à tout ceux qui pensent comme lui, qu’un enfant, ça demande des moyens pour pouvoir l’éduquer, ça demande de l’espace. A moins d’en faire des futurs dealers qui squatteront les cages d’escaliers des HLM, faute d’espace et de moyens pour exister ailleurs.

    Le pire drame sur la question de l’avortement, c’est quand une femme qui voudrait être mère, ne peut pas le garder pour des raisons économiques. C’est une politique de la famille qui devrait être développée. Et pas une politique de répression sur le droit de décider de son destin de parent.

    Enfin, je trouve que son raisonnement le plus limité est encore celui de : qui paiera nos pensions? Je rappelle à Mr Freysinger que j’apprécie beaucoup pour son courage politique sur de nombreux sujets, que nous sommes presques 7 milliards d’individus sur cette Terre, qui est limitée en espace et en ressources. Il serait temps, plutôt que de générer des “unités de production humaines”, que nous repensions notre système économique de A à Z. Mais cela demande plus d’imagination que de conservatisme. C’est plus difficile, je l’admets. Mais c’est indispensable.

  4. cerd dit :

    Ce qu’il m’embête avec l’avortement c’est que si c’est plus un droit et un choix libre, ça fait beaucoup d’interdit… et quand jadis l’avortement était interdit il était aussi tabou qu’a présent, sauf que c’est dans l’autre côté… en fait la “bien pensance” fait… un peu tennis, là la balle est dans le camp de l’avortement, mais le monde bouge… Peut avant cet acceptation dans les année 70s on avait que quelques personnes pro avortement c’était aussi très tabou (ma grand mère c’est fait giflé plus d’une fois rien qu’en en parlant) et cette minorité a influé jusqu’à des député qui pourtant “pro life” allaient demander discrètement si elles connaissait pas des médecins qui pouvait le faire, c’était comme un besoin, les gens le voulait et comme dans une démocratie le peuple a pouvoirs lorsqu’il est majoritaire, il a fallu attendre que tout beaucoup de député retournent leurs chemise en 1974.

    Mais je suis d’accord que tout ceci soit en discussion, on peut pas être contre les idée de M.Freysinger (que je trouve particulièrement sympa comme garçon) et ne pas les confronté au notre, peut être cela permettrait de faire un juste milieu pour faire moins de jaloux ou… je sais pas plus de prévention sur l’acte d’avorter, qui est tout de même pas anodins, privilégier les moyens de contraceptions les améliorer pour les rendre plus attractif (le condom est pas toujours très ragoutant a utiliser faut avouer), enfin pleins de choses pour éviter qu’on retombe dans une idéologie trop restrictive et trop dure (on sait en général comment ça fini même si c’est long) car si ce droit s’en va… ça fait encore un droit en moins… ça fait beaucoup…

  5. Emmanuel dit :

    Comme en termes simples et typiques de montagnard ces choses-là sont dites. Pas de grandes tirades, rien que tout le poids de mots simples: de ceux qui font respirer. C’est bon pour les poumons mais aussi surtout pour la cervelle. Bravo Oskar! Plût au Ciel que vous soyez entendu et compris par le plus grand nombre.

  6. TheDevilCanDance dit :

    Évidemment les mêmes grand prêtres de la constitution républicaine & des sociétés Occidentales des lumières sont prêt a vous proposez une conception Talibane de la condition feminine.l`avortement c`est la mort, vive la loi interdisant l`interruption volontaire de grossesse, retour aux épingles a tricoter, et vous les femmes qui ne respecteriez pas cette loi, on ne vous coupera pas un doigt,mais on vous retirera votre uterus.Quelle hypocrisie, C`est a vomir de rire, Les mêmes zigotos qui font leur beurre sur le dos de ces “méchants Arabo musulmans arriérés”. sont en fait aussi intolérant & intransigeant face a la liberté des femmes de disposer de leurs corps.

    Toujours aussi hypocrite & contradictoire professeur queue de cheval.”personne ne doit disposer de la vie d`autrui…”.Le Problème c`est que notre Charles Martel helvétique,il est pour la peine de mort.Lol

    Deuxième trésor, “n`étant pas matérialiste athée. je pense que la vie de quiconque n`est pas a la disposition de….”. Alors la, il nous fait ce qu`il reproche a ces méchants Musulmans qu`il hait avec si grande ferveur.Il prétend imposer a la société civile, républicaine & laïque, sa conception morale & religieuse de la vie & de l`ethique.

    Pauvre Oscar, c’est dur de percer a la TV. Avant on t’écoutait dire n’importe quoi, bientôt on t’invitera uniquement pour se moquer de toi. Et tu viendras?

  7. Patator dit :

    Contre l’avortement ? Pour le droit de l’enfant ?
    Et le droit de la mère à survivre si danger il y a ? Si l’enfant n’est pas viable, ou qu’il y a un risque pour la santé de la mère ? Si l’enfant est le résultat d’un viol ?

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant