►   Recevoir la newsletter 
517LRAfwBeL._AA278_PIkin4,BottomRight,-45,22_AA300_SH20_OU08_
Les femmes et le sexe dans la Rome antique, de Virginie Girod (ed. Tallandier)
atlantico_carre
Y a-t-il des blogueurs à Atlantico ?
guillaume-faye-a-moscou-e1407917783828
Vers un crash économique mondial ? 
Jean-Pierre OBIN
200 Ecoles contestent la Minute de silence … et on accuse les Français de stigmatiser les musulmans

Pourquoi j’ai quitté Sud Radio

26 août 2011, 13:03 Auteur : 106 commentaires

Après seulement 4 jours de travail et 2 jours d’antenne, j’ai décidé dimanche 21 août de quitter Sud Radio et l’émission de Robert Ménard, “Ménard en liberté”, dont j’étais l’un des deux assistants. Je n’en ai pas parlé avant car je reviens juste du rendez-vous où je me suis expliqué et où j’ai rendu toutes les affaires qui avaient été mises à ma disposition par la radio. Ayant annoncé ici ma collaboration avec Sud Radio, je me devais d’expliquer mon départ. Je ne chercherai pas à polémiquer, voici simplement les raisons qui m’ont poussé à cette démission.

1/ Ma participation dans l’émission de Pascal Bataille du 19 août en tant que témoin a été très mal perçue, et très critiquée en interne, jusqu’à me montrer la porte, alors que je l’avais fait en accord avec Pascal Bataille (qui m’avait demandé de prendre un pseudonyme). Ce qui est étonnant de la part d’une radio dont le “claim” est “ouvrez-la”, et dont l’animateur vedette avec lequel je travaillais défend la liberté d’expression. Une grande part de la confiance mutuelle a été brisée à ce moment-là, malgré l’annulation de mon limogeage.
2/ Les conditions de travail ne sont pas conformes à celles que j’espérais quand j’ai signé mon contrat. 7 ans passés en tant que salarié me faisaient dire jusqu’à présent que le salariat correspond à de l’esclavage moderne, je dois nuancer désormais, c’est juste de la soumission librement consentie, à Sud Radio comme dans la plupart des entreprises au monde. Il convient vraiment de sortir de ce mode de fonctionnement archaïque, et de promouvoir la création d’entreprise, l’auto-entreprenariat, le free-lance, etc.
3/ Les sujets abordés, et la manière de les aborder, ne sont pas conformes à la conception que je me fais de l’esprit critique, de la liberté d’expression et de l’information utile pour un citoyen en démocratie. C’est quasiment l’opposé de ce que nous essayons de faire ici à Enquête & Débat, et le grand écart permanent n’est pas dans mes capacités. Ainsi parler de DSK deux matins de suite, alors que ce sujet a été traité partout et de toutes les manières possibles depuis 3 mois, ne m’intéresse pas, pas plus que de savoir si les riches doivent être taxés ou s’il faut brûler le Pape ou pas. J’espère que mon départ poussera la radio à traiter des sujets moins bateaux, et plus stimulants.

Depuis mon départ dimanche 21 août, je me demande même si je n’aurais pas dû quitter la radio de toute façon, après ce qu’il s’est passé cette semaine, à l’antenne de Sud Radio.
Dans les émissions de Robert Ménard et de Cardoze/Mazet, dont j’ai fait un petit montage, on a parlé très librement de l’antisémitisme, avec notamment une parole libre laissée à des antisémites avérés mais pas revendiqués, je vous laisse juger par vous-mêmes. En tout cas, même si on est pour la liberté d’expression, comme je le suis, on est pour le moins mal à l’aise à l’écoute de ces extraits d’émission, et on se dit que les animateurs de la radio confondent liberté d’expression et légalité. Les lois antiracistes sont critiquables, mais qu’une radio nationale choisisse, dès son lancement, d’inciter des antisémites à appeler à l’antenne (“Si vous pensez que DSK est soutenu par les juifs, appelez au 36 28″), et avec une telle insistance (je crois qu’Eric Mazet l’a dit 4 fois de suite), ça laisse perplexe, et le mot est faible. Ce Mazet, qui n’est pourtant pas un débutant, est à mon avis un peu jaloux envers Robert Ménard, qui  occupe sa place à la matinale : “Il accède finalement aux matinales de Sud_Radio en 2008, et présente Sud Info Matin. Il interviewe les plus grands politiques du moment : Martine Aubry, François Bayrou, Olivier Besancenot, Jean-Marie Le Pen, José Bové, Noel Mamère, Marine Le Pen, etc. En décembre 2010 il est élu par un jury de professionnel (NEWSMEDIA) 3ème voix TALK RADIO Française, derrière Jean-Jacques BOURDIN et Georges LANG.” Source

Voici le montage en question :
http://www.dailymotion.com/video/xkpwub

Je souhaite bon courage à Robert Ménard et à son équipe, et sans rancune, mais ce sera sans moi.

Categories : Médias

106 commentaires

  1. Pete Bondurant dit :

    Je peux comprendre la raison 1 et 2 … car cela peut concerner n’importe quel employé salarié dans une entreprise…
    Mais la raison 3 est absurde, peut etre il faut trouver un job dans une radio plus consensuelle, qui n’evoque pas de sujets qui fachent et qui garde l’esprit formaté.

  2. PascalDEM dit :

    Cher Jean, “qu’alliez-vous faire dans cette galère” me suis-je dit. Sud Radio, Ménard etc., tous celà ne cadre pas avec ce qui fait la spécificité d’Enquête&Débat. Votre départ me rassure.
    Le “salariat correspond à de l’esclavage moderne, je dois nuancer désormais, c’est juste de la soumission librement consentie”. Voilà une pensée à laquelle j’adhère. Le jour où un candidat à la présidentielle poura énoncer cette idée, que dis-je, cette évidence, nous aurons fait un pas de géant en avant.

  3. Ignitium dit :

    Jean, dans le point 1, de quel témoignage avec Pascal Bataille parles-tu ?

    As-tu un lien ?

    Merci.

  4. Kévin dit :

    Au vu surtout des arguments 1 et 3, je crois qu’il s’agit d’une décision très sage.
    Sur le traitement de l’antisémitisme, je ne vois honnêtement pas en quoi les interventions étaient illégales, et même proprement antisémites. Après, on peut discuter de l’intérêt de ce genre de discussion.

  5. Syl dit :

    Je ne comprends pas.
    Diallo n’a-t-elle pas été soutenue par la communauté noire ?

    C’est si honteux que DSK soit soutenu par la communauté juive ou bien ?
    Cela ne veut pas dire qu’il est coupable, puisque Diallo aurait pu profiter de son lobby pour inculper DSK, éventuellement à tort.

    Simplement, il est évident que la justice n’est pas juste une affaire de Vérité, mais aussi de réseaux et de pressions, surtout dans une aussi grosse affaire.

    Qu’après, il y ait un fantasme du lobby juif tout puissant, soit. Mais nier qu’il existe (ce qui ne veut pas dire qu’il est homogène, sans contradictions internes, sans scissions même), c’est vraiment ridicule.

    Si les arguments 1 et 2 se tiennent parfaitement, franchement le 3ème argument est abusif. On dirait les arguments de tous les gauchistes qui crient au racisme et à l’islamophobie lorsqu’on parle de pressions de la communauté musulmane (alors qu’évidemment, elles existent).

    • Jean dit :

      @Syl
      j’ai écrit un livre intitulé la judéomanie, donc je ne tombe pas dans les excès dont vous parlez. Il y a lobby juif et lobby juif. Dans mon interview de Philippe Karsenty, il parle de deux lobbies juifs en France : un sioniste, un anti-sioniste. J’ai moi-même écrit qu’on devait pouvoir parler du lobby juif, comme le demandait Elisabeth Chemla dans un édito de Proche-orient.info. Le problème c’est qu’on ne parle pas d’un lobby juif dans ces conversations sur Sud Radio, mais d’une alliance d’individus juifs riches et puissants, parce qu’ils sont juifs, ce qui n’a rien à voir. Le CRIF est un lobby juif, l’UEJF aussi, pas Jack Lang, ni Jean-François Kahn, qui sont des personnalités qui ne mettent pas en avant leur judéité. Là est la limite, entre ceux qui mettent en avant leur judéité, ou des organisations ouvertement juives, et des organisations et des personnalités qui ne mettent pas leur judéité en avant. Voilà ce qui me rend mal à l’aise, après je ne demande évidemment la censure de personne, chacun prend ses responsabilités, j’ai pris les miennes.

  6. Solon dit :

    “Ma participation dans l’émission de Pascal Bataille du 19 août en tant que témoin ” De quoi s’agit t-il ?

    Quand au point 3 je n’ai rien entendu qui me paraisse illégal en ce qui me concerne.

  7. Virgile dit :

    L’art et la manière de se mettre en scène… Mais bon, vous êtes ici chez vous.

    Il y a une semaine : “Attention, J-2 avant mon entrée en scène, etc.”

    Aujourd’hui : “Voilà pourquoi ils m’ont perdu, etc.”

  8. Virgile dit :

    Ce genre d’émission “avec des vrais morceaux de liberté d’expression” est parfaitement stupide. Mais je trouve tout aussi stupide l’attitude de Carmouze : est-ce que l’emploi du syntagme “lobby juif” fait ipso facto de son auteur un antisémite ? Je trouve assez édifiant d’aller dire aux gens “Venez dire en direct à l’antenne ce que vous avez sur le cœur”, puis de se réserver le droit une fois que la personne a raccroché de dire “Ne l’écoutez surtout pas, cette personne est stupide, voire dangereuse”.

  9. Syl dit :

    Votre livre est bien sûr un crédit à vous accorder. (Et l’absence de censure, même lors de débat acerbe.) Je tiens à le préciser pour que le froid apparent de mes écrits ne soit pas mal interprété (rien ne vaut en ce sens les discussions de visu).

    Mais franchement, j’ai écouté la vidéo du début jusqu’à la fin, je ne vois pas où est le problème (si ce n’est peut-être la franchise trop prononcée des paroles populaires).
    Jack Lang ne met pas en avant sa judéité, bien entendu. Mais il est possible aussi qu’il soutienne DSK par communautarisme.
    On peut bien sûr remettre en question l’analyse simpliste que untel soutien DSK UNIQUEMENT parce qu’il est juif. Et bien entendu, le fait d’être juif n’implique pas un soutien inconditionnel à DSK. Dans mon esprit, cela est clair.
    Mais il faut comprendre que pour de nombreuses personnes issues du peuple, le soutien plus visible de type comme Jack Lang est assimilé au soutien (beaucoup) moins visible du lobby communautaire. Tout comme d’importants Noirs peuvent soutenir Diallo sans être membre direct d’une association représentant les noirs ; tout le monde interprétant cela comme une action dans le cadre d’une pression communautaire (même si donc cela est évidemment simpliste, puisqu’on peut être noir et soutenir Diallo nullement parce qu’elle est noire)

    Toutes ces paroles sont donc, à mon sens, des paroles simples, de gens qui ont le sentiment de souffrir à la place de parvenus et autres escrocs. Elles sont simplistes, mais elles sont autant intéressantes que les paroles qui dénoncent, parfois trop simplement, le communautarisme “naturel” (sans appartenance à des lobbies) de musulmans.

    • Jean dit :

      @Syl
      vu que Jack Lang ne met pas en avant sa judéité (que j’ignorais pour ma part), associer son soutien à DSK parce qu’il serait juif signifie que vous réduisez Jack Lang à sa judéité, que vous êtes allé chercher sur des supports qui mettent ça en avant, non ? Idem pour ces auditeurs, et pour Mazet, selon moi.

  10. Virgile dit :

    Une fois de plus, ce qui dérange un type comme Carmouze, non Cardoze (je les confonds toutes les deux moi…), c’est la démocratie non assumée.
    Cet ancien coco est prêt à reconnaître à chacun la même faculté à raisonner, mais devant le fait accompli, au vu de ce que la raison de certains peut produire, il invoque la morale. Pourquoi ? Parce qu’il ne faudrait surtout pas qu’il y ait contagion et que la peste brune s’installe à nouveau !
    De deux choses l’une : ou bien toutes les intelligences se valent, ou bien il faut filtrer, mais admettre que certains puissent être limités.

  11. Ron dit :

    Moi je suis Juif et un type comme Dominique Strauss Kahn me dégoûte. Je me fiche totalement du fait qu’il soit né Juif, je déteste ses idées, son mode de vie et son attitude vis à vis des femmes.
    Croire que parce que quelqu’un est Juif, il va automatiquement soutenir un autre Juif, c’est de l’antisémitisme. DSK a reçu beaucoup de manifestations de soutien médiatique en France non pas parce qu’il est Juif et que la France est contrôlée par les Juifs, mais parce que c’est un individu puissant et prestigieux et qu’il règne en France parmi nos “élites” une tendance à se croire au-dessus des lois et à mépriser le peuple (et aussi évidemment parce que c’était le candidat sur lequel comptait une partie de la “gauche” pour revenir au pouvoir, d’où la déception). Tout cela n’a rien à voir avec un communautarisme juif tout-puissant.
    Autre point : le CRIF ne représente pas la “communauté” juive de France. Le CRIF est un petit lobby de merde dont les membres ne sont pas élus, qui pratique la cooptation et le copinage, et qui contribue à alimenter l’antisémitisme en France. J’irais même plus loin : l’idée même de “communauté juive” de France ne veut pas dire grand-chose. Il y a des Juifs de “droite” et des Juifs de “gauche”, des Juifs libéraux et des Juifs socialistes, des Juifs souverainistes et des Juifs européistes, etc. En bref, il y a une grande hétérogénéité de points de vue et des clivages importants parmi les Juifs comme dans le reste de la population française.

    • Jean dit :

      @Ron
      d’accord avec vous, sauf sur “Le CRIF est un petit lobby de merde” : vous en connaissez beaucoup des petits lobbies qui ont le Président de la République, le 1er Ministre, la moitié du gouvernement et une bonne partie de l’opposition à leur dîner annuel ? Moi non.

  12. flo dit :

    @Ron

    Au moins quelqu’un qui partage ma vision concernant l’identité. A moitié Noir, à moitié blanc. Je pense la même chose du CRAN. Toutes ces institutions Cran, Crif, Uoif, sont composés de parvenus issus du systême politique et si ils nous ressortent leurs appartenances c’est bien par pur opportunisme. Du paraître en bonne et due forme, sauf que ça engendre des tensions au sein des population précaires ( hétéroclites, faut-il le rappeler) qui sont abreuvés de messages abrutissants par la télévision.

  13. flo dit :

    Maintenant aux citoyens de toutes origines de faire un peu de ménage, ça nous perméttra de sortir de toutes ces moralines communautaires à la noix!

  14. Ron dit :

    @ Jean

    Il y a un dîner annuel auquel les hommes politiques vont raccoler, et alors ? Ils font le même genre d’apparitions auprès d’autres lobbies (musulmans, agriculteurs, homosexuels, etc.) pour essayer de gagner des voix. Quelle est l’influence réelle du CRIF sur la politique française ? Elle est faible, d’autant plus que le CRIF a des revendications de portée limitée, il cherche très peu à infléchir les grandes orientations de la politique française. On entend souvent les “antisionistes” nous dire que le CRIF influence la politique étrangère française dans un sens favorable à Israel. Mais les faits contredisent doublement cette affirmation : 1) parce que la politique du Quai d’Orsay est largement pro-Arabe; 2) parce que le CRIF lui-même n’est que très modérément pro-Israel; certes, il ne souhaite pas la destruction d’Israel comme les antisionistes, mais il soutient le dépeçage du minuscule territoire israélien par la création d’un deuxième Etat Palestinien (après la Jordanie) en plein coeur d’Israel, il s’associe au déferlement hystérique de propagande anti-israélienne lors de l’affaire de la flotille soi-disant “humanitaire” de Gaza, il reçoit Mahmud Abbas, etc. En ce qui me concerne, je n’appelle pas cela soutenir Israel.

    Si vous voulez évoquer des lobbies puissants en France, ce n’est pas du côté du CRIF qu’il faut se tourner, il me semble qu’il vaudrait mieux parler des syndicats qui, bien que très peu représentatifs des salariés Français, sont capables de paralyser le pays entier et de bloquer des réformes voulues par les représentants du peuple élus au suffrage universel.
    Les lobbies musulmans sont aussi en train de devenir très puissants, du fait de la masse électorale qu’ils seraient susceptibles de mobiliser si les Français d’origine maghrébine faisaient un retour massif à l’Islam (masse bien plus grande que la petite “communauté” juive). Ils sont très courtisés par les plus hautes autorités de l’Etat, à commencer par le Président de la République lui-même. Au niveau local, le financement massif de construction de mosquées par les élus que l’on observe en ce moment, en violation de la loi sur la laïcité, montre bien qui sont les lobbies qui ont le vent en poupe en ce moment…

  15. Je comprends parfaitement la 1ère et 2ème raison. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec la 3ème. Et encore moins avec l’histoire de l’antisémitisme. Ces propos m’étonnent d’autant plus qu’ils sortent de la bouche du créateur d’Enquête&Débat…

    Enfin bon, ce n’est pas grave. Ca fera, en tous les cas, plus de temps à consacrer à E&D ;)

  16. sopode dit :

    @Ron: allez-y mollo ou vous risquez d’avoir des ennuis.. (je ne vous le souhaite pas)

  17. Ron dit :

    @ Sopode

    Merci pour le conseil amical, mais des ennuis j’en ai déjà, comme tous ceux qui essaient de résister au conditionnement, au terrorisme et à l’intimidation sous toutes leurs formes.
    C’est bien de pouvoir trouver des sites comme celui-ci où l’on peut s’exprimer librement.

  18. Sylvain dit :

    @Jean,

    Me voici en tant que souscripteur (Syl)

    Comme je disais, je ne fais pas de lien absolu, et d’ailleurs, pour Jack Lang, je n’en sais rien.
    Mais reconnaissons qu’il y a un minimum de logique communautaire (comme il y en a chez les Noirs, les Arabes, les Gays etc.) et que le soutien qu’a eu DSK procède EN PARTIE (après je ne saurais définir le % exact) de sa judéité.
    Attribuer le communautarisme seulement à la pression des lobbies expressément constitués serait, à mon sens, omettre une partie de la réalité. Les pressions communautaires musulmanes, par exemple, ne procèdent pas uniquement de lobbies, mais aussi de musulmans lambdas (ce n’est pas le cas de tous les musulmans, bien au contraire). DSK a le soutien de nombreux juifs, puissants ou non, là n’est d’ailleurs pas la question ; sauf qu’évidemment quand ils sont puissants, c’est plus efficace.
    Encore une fois, je ne dis pas que tous les juifs sont pareils, je conçois des différences, j’estime Zemmour ; je conteste simplement l’idée qu’entre les juifs, il n’existerait jamais et en aucun cas de soutien communautaire, mais que par contre, les Noirs et les Arabes (qui pourtant ne sont pas indemnes de dissensions internes très fortes), eux, seraient nécessairement communautaires.

  19. Francois dit :

    Bonjour Jean, je suis fan de Queen moi aussi :)

    Saviez-vous que la chanson preferee de Freddie Mercury etait “it’s a hard life” (ecrite par lui-meme) ?
    Compte tenu des soucis relationnels que vous avez eu ces derniers temps, re-ecouter cette chanson pourrait vous etre agreable:

    http://www.youtube.com/watch?v=tEXm5974kUc

    A propos de votre depart de Sud Radio, je vous plains d’etre si bute, vous aviez une chance de travailler avec Menard qui est un type de grande qualite et d’avoir du poids au sein d’un grand media. Vous semblez peu docile et quasiment inapte a accepter toute forme de compromis.
    Reconnaissez aussi que c est un peu deconnant de faire un temoignage (presente comme celui d’un auditeur) alors que vous etes amene a intervenir en tant qu’animateur dans une emission de la meme radio ? En ecoutant votre intervention, je ne pouvais m’empecher de trouver ca peu professionel.
    Par ailleurs, votre explication 3 est tres etonnante de votre part qui defendez la liberte d expression. Certains l’ont dit avant moi, ce qui a ete dit n’est pas illegal, on peut ne pas etre d’accord mais ces opinions existent et il est sain de les laisser s’exprimer, c est precisement ce que vous faites sur ce site. alors je ne comprends pas ou se situe votre coherence. Si toutes les opinions doivent pouvoir etre exprimees (a l’exception des appels a la haine) pourquoi l’opinion qui consiste comme ici a sur-estimer la solidarite entre juifs ne pourrait pas l’etre ?
    Au dela de votre depart regrettable de Sud Radio, c’est sur cette faille dans la coherence de votre projet que cette histoire revele qui m’inquiete en tant que lecteur de votre site.
    Cela dit je continuerai a vous lire et si un jour je comprends un peu mieux votre coherence, je pourrais aller jusqu’a souscrire.

    Bon courage en tous cas.

    • Jean dit :

      @François
      je suis à la fois pour la liberté d’expression et le respect de la loi, or ce n’est pas moi qui fais les lois, ni vous, et vous savez très bien que Zemmour a été condamné par la loi par exemple, donc les lois antiracistes existent, soit on en tient compte, soit on n’en tient pas compte, c’est la seule chose qui semble nous différencier vous et moi, mais permettez-moi de vous contredire, ma cohérence est très claire pour le coup.

    • Jean dit :

      @François
      comment savez-vous qu’il s’agissait de la chanson préférée de Mercury ?

  20. Jean dit :

    @Sylvain
    réécoutez l’émission, les auditeurs disent très clairement “les juifs”, ou “le soutien des juifs” dans leur ensemble, ce à quoi les animateurs ne répondent pas.

  21. Sylvain dit :

    @Jean

    Vous exagérez, que ce soit Ménard ou Cardoze, il y a bien eu des réactions.
    Mazet insiste pour avoir des avis de ce genre, car admettez qu’ils sont intéressants (même de votre point de vue, puisqu’ils procèdent d’une réaction à la “judéomanie” que vous avez bien décrite).

    Je ne nie pas encore une fois qu’une telle formule “soutien des juifs” est simpliste, mais ce sont des réactions populaires ; on n’est pas dans le verbiage intellectuel, c’est pas les avis d’un homme politique ou d’un intellectuel qui sont demandés. Après, il faut faire preuve de pédagogie, on est tous d’accord ; de toute façon, je suis sûr que si vous parlez 2 secondes à ces auditeurs de visu, ils vous diront que bien entendu, il ne s’agit pas de mettre tous les juifs dans le même sac.

  22. Ron dit :

    @ Sylvain

    Bien sûr qu’il y a du communautarisme chez certains Juifs. Mais, en général, le communautarisme s’observe surtout chez les Juifs orthodoxes ou intégristes, qui se sont mis dans la tête (sans fondement réel) que leur religion leur ordonnait de se tenir à l’écart des non-Juifs autant que possible. C’est pour cela qu’ils refusent les mariages “mixtes” (avec des non-Juifs), qu’ils continuent à défendre une conception archaïque (et là encore non fondée dans la Bible) de la transmission maternelle de l’identité juive à la naissance, qu’ils fuient la nourriture qui n’est pas casher, etc. Ce genre de dérive est d’ailleurs commun à toutes les grandes religions, cela s’appelle l’intégrisme, même si chez les Juifs, au moins, cela ne débouche pas sur un projet de conquête et de domination du monde comme chez les Musulmans intégristes – les Juifs orthodoxes demandent juste qu’on leur fiche la paix et qu’on les laisse s’isoler entre eux, après tout c’est leur problème, qu’ils vivent comme ils le souhaitent, même si c’est dommage pour eux…

    En revanche, le communautarisme est assez peu répandu chez les Juifs libéraux ou laïques ou athées. Ces Juifs-là, tout en étant parfois très attachés à leur culture (comme je le suis moi-même par exemple), adhèrent aux valeurs universalistes des Lumières et sont donc opposés aux discriminations, positives (favoritisme) ou négatives (exclusion), en fonction de l’origine ethnique ou communautaire d’un individu. Ils sont très majoritaires en France. De toute façon, la seule façon de vivre véritablement comme un orthodoxe est d’aller vivre en Israel.

  23. Francois dit :

    Je suis content de vous apprendre un truc. Je vous le dois bien.
    J’ai vu ca dans Queen Greatest Video Hits 2 en DVD. Il est explique que Mercury s’est enormement implique dans cette chanson ainsi que dans le clip. Cette chanson parle des blessures profondes avec lesquelles il vivait.

  24. flo dit :

    @Jean

    Cardoze le sage impuissant face à l’Ardissonniste Mazet!

  25. Quidam dit :

    A priori, on pourrait définir la limite du débat sur : parler de l’existence de lobbys juifs n’est pas antisémite en soi, mais le fait d’y inclure tous les juifs, si.

    Il est vrai que le premier auditeur parle de “ces juifs qui veulent dominer le monde”. Soit on considère qu’il généralise, soit qu’il parle uniquement des juifs du pouvoir. Vous l’entendez sous le premier sens. Eric Mazet l’entend sous le second sens, il est très précis dans son appel à témoigner. Son analyse est donc divergente de la votre. Il ne s’agit donc pas d’un appel aux antisémites.

  26. boltzmann dit :

    Il n’y a pas de lobby juifs????
    On appel cela le lobby sioniste comme ça on englobe les juifs et les non juifs.
    CQFD

  27. valid dit :

    “les animateurs de la radio confondent liberté d’expression et légalité.”

    Rien qu’avec cette phrase , tout est dit….La réalité , c’est que la liberté d’expression n’existes pas. Jean , à son idée de ce qu’est supposé etre la soit disant “liberté d’expression”….Et si elle dépasse les limites de sa vision ( de sa morale) alors ,arrêt buffet !….Jean Robin defend une certaine forme de liberté d’expression..Mais ne defend pas “LA” liberté d’expression….Ou du moins , il n’est pas capable de l’encaisser.

    C’est exactement ce que Noam chomsky expliquait sur france 3 dans l’émission de Taddéï. (sur les français et la soit disant liberté d’epression)

    ” Les lois antiracistes sont critiquables, mais qu’une radio nationale choisisse, dès son lancement, d’inciter des antisémites à appeler à l’antenne (“Si vous pensez que DSK est soutenu par les juifs, appelez au 36 28″), et avec une telle insistance (je crois qu’Eric Mazet l’a dit 4 fois de suite), ça laisse perplexe, et le mot est faibl”

    Oui , en fait , t’es bien content que ces lois antiracistes existent toujours va…(Quand ça t’arrange)… Et si ce sont des antisémites ? hein ? et alors ?….tu fais ton effarouché ?….La vrai liberté d’expression ne se limite pas là ou des antisémites se lachent….

    Si tu parles de “LA”…liberté d’expression….(le 100% brut de coffrage..)…Alors tu donnes carte blanche à des gens qui détestent:
    – Les juifs ,arabes , blancs , noirs , indiens , asiatiques , roms etc…..etc… Tout y va. TOUT.

    Les gens qui font des amalgames ? idem…
    Les conspirateurs ( théorie du complot et autre conneries) idem….
    Les antisionistes , les anti-religieux , les communistes , islamistes , neo-nazis ,xenophobes , xenophiles , gauchistes , nationalistes , anti-nationalistes , etc…..y’a aucune censure si on parle de “LA” liberté d’expression. Aucune limite…. Meme si c’est des conneries , des mensonges , ou des vérités qui choquent , peu importe.

    Pour résumer….la vrai liberté d’expression à ses limites. Elle n’existes pas vraiment. Si tu veus vraiment l’avoir , il faut alors sortir des societés modernes, se barrer sur une ile….Plus de souçis avec des associations à la con , plus de souçis avec la religion , avec les proces aux culs…plus de souçis d’offenser certaines personnes etc…

  28. flo dit :

    @Valid

    C’est le risque à prendre avec la liberté totale d’expression. La chose vient d’Aristote qui en fait te parle de parôle libérée, c’est-à-dire je dis ce que je ressens et je n’ai aucunement à me justifier devant ma famille, devant mon patron, ou devant on ne sait quoi d’autre. Le problême est qu’il y’à des gens qui se croient intelligent d’aller balancer des conneries sur tel ou tel peuple,et là c’est plus la même chose…parce que là tu vas atteindre l’intégrité physique ou morale d’un type d’individus. Ce que font Zemmour, Soral, Dieudonné, le likoudnik qui n’aime pas les Arabes, ou le néo-nazi qui ne comprend rien à la vie. Ceux-là vont même te dire qu’en faisant ce qu’ils font ils sont politiquement incorrect, or c’est là leur erreur…parce que à cause de leurs dérapages celui ou celle qui voudra par exemple exprimer des idées patriotiques, sans être pour autant un extrêmiste fixé sur la couleur ou la religion des autres, eh ben il sera taxé de ” Raciste”, d'”Antisémite”, ou d'”islamophobe”. Par exemple tu trouves la Gay Pride indécent, provoc’ pour pas grand chose, tout ça parce qu’un crétin aura eu un délire homophobe on va te confondre immédiatement avec ce dernier, alors que tu as des gens homosexuels ou bisexuels qui ne se reconnaissent pas dans la Gay Pride, ou qui trouvent que le Coming Out c’est atteindre sa propre intimité. On s’est américanisé, voila tout. On va vers l’outrance, et l’outrance ce n’est pas de la liberté.

  29. Henri G dit :

    c’est gagné ! j’estime et je ferai LARGEMENT PARTAGER que “M. Jean” n’est pas à fréquenter et dans la même charette Ménard : NOUS PEUPLE INTERNAUTE N AVONS PAS BESOIN DE VOUS NI DES MONSTRES SACRES DES GRANDS MEDIA NI DES SITES EBOUEURS OPPORTUNISTES COMME LES VOTRES … AMEN … nous ne vous “visiterons” : plus jamais, mourez en paix solitaire de narcissiques béats auto-sacrés …

  30. flo dit :

    D’où il sort celui-là?

  31. Francois dit :

    Elle a tout de ete 6 eme meilleur single a sa sortie en 84 en GB, pas si nul.
    Je pense vous avoir dit une erreur en revanche, cette chanson est la preferee de May et Deacon parmi celles ecrites par Mercury. Il semblerait que la preferee de Mercury soit Somebody to love.
    Le clip de “it s a hard life” est tres “cheulou” comme on dit, c est Mercury qui a insiste absolument pour avoir carte blanche dessus. Les autres n’etaient pas tres partant (surtout les costumes) mais cette chanson ayant une place particuliere dans le coeur de Freddie, ils l’ont laisse faire.
    C est pourquoi j’ai toujours mis cette chanson dans mon top 5 des meilleures de Queen (avec under pressure, bohemian rhapsody, las palabras de amor, somebody to love/ ou killer queen j’hesite…).

    • Jean dit :

      @François
      ouh là, on n’est pas du tout d’accord sur le classement… Voici le mien : 1/ Kind of magic 2/ Just keep passing the open windows 3/ Was it all worth it 4/Innuendo 5/ Another one bites the dust.
      Quant à mon top 5 albums : 1/ The works 2/ Miracle 3/ Kind of Magic 4/ Queen I 5/ The Game

  32. Jaime Horta dit :

    “On appel cela le lobby sioniste comme ça on
    englobe les juifs et les non juifs.”

    Ainsi ça permet surtout lors de manifs de s’attaquer aux passants, caillasser des retraités (ils sont persuadés de reconnaitre des juifs) qui passent en voiture, de casser les vitrines et menacer de mort les commerçants, et règle générale tout ce qui blanc et européen.

    Le thème du “sionisme” ça permet par là de légitimer et de laisser s’exprimer un racisme bien plus large en assimilant au sionisme à peu près tout ce qu’on veut.

  33. flo dit :

    @Jaime

    En ayant fait un stage en psychiatrie voici le top cinq des délires conspirationistes stupides:

    Place N°5: les Noirs.

    Place N°4: les Communistes

    Place N°3: les Arabo-Musulmans

    Place N°2: les Illuminatis, les Extraterrestre qui prépareraient une invasion quelque part dans la voie lactée

    Place N°1: Aex-Aequo: Les Francs-Maçons, les Nazis, et les Juifs ( On se demande ce que ces trois catégories peuvent avoir de commun)

  34. Henri Dumas dit :

    Bonjour,
    Le salariat, dans sa dimension économique, est la négociation de la valeur marchande individuelle conclue entre deux propriétaires: le propriétaire de sa personne et le propriétaire de l’entreprise. Ce point acquis, il reste toute la partie sociologique et politique de la situation ainsi créée. La soumission, qui peut aussi s’appeler “la fidélité à la ligne de l’entreprise”, est une question d’émotion personnelle. C’est cette émotion qui fait choisir entre le vertige de la solitude de l’entrepreneur et le confort du salariat.
    Vient ensuite dans votre billet la ligne éditoriale, elle n’échappe à aucune entreprise. La liberté d’expression à un coût que peu sont prêts à payer. La plupart du temps ils n’en n’ont pas les moyens. L’entreprise, trop souvent dépendante de ses résultats, est à la poursuite de clients. Il n’y a pas lieu de s’étonner lorsqu’elle va dans le sens du plus grand nombre à la recherche stupide des boucs-émissaires. Que diriez vous si vous vous éleviez comme moi contre la folie des contrôles fiscaux et ne rencontriez que rebuffades et lâcheté? Cordialement. H. Dumas

    • Jean dit :

      @Henri
      sauf qu’un média ne vend pas à ses auditeurs, mais à des annonceurs. L’auditeur n’achète rien, donc le média dépendant de la publicité n’a que faire de ce que pense l’auditeur. Il doit plaire à l’annonceur, et pour cela il faut faire de l’audience, donc parler au plus grand nombre, au plus petit dénominateur commun, le conformisme. Quant au salarié, il signe un contrat par lequel il se soumet à son employeur, il n’y a donc pas liberté.

  35. Seb dit :

    @ Jean et François
    Sympa vos interludes sur Queen… cela donne un ton plus léger à l’ambiance générale des autres commentaires ;-)

  36. alexis dit :

    Encore une pleurnicherie de Jean Robin… ca faisait longtemps tiens !

  37. Thomas FERRIER dit :

    @ Jean

    Sur le sujet, les propos des auditeurs concernés sont particulièrement affligeants. Ils ne sont pas illégaux au sens strict, mais a minima à la limite de la légalité. Maintenant, effectivement, c’est comme vous le dites “prendre vos responsabilités” que de ne pas vouloir cautionner la tolérance à certains excès. Il est évident que dire “les” au lieu de dire “des” est un amalgame explicitement judéophobe. Les soutiens et les détracteurs de DSK sont de toutes origines et de toutes confessions.

    Sur le groupe Queen, j’ai aussi une position ;)

    1/ Kind of magic
    Clairement, un excellent album qui a servi de bande originale à Highlander.
    Et sinon les 2 (premiers) best of de Queen d’une manière générale.

  38. Martine dit :

    @ Thomas : on peut être ou ne pas être d’accord avec les propos des auditeurs, mais dire qu’ils étaient
    “particulièrement affligeants” me semble quelque peu exagéré, et fait preuve soit de mépris, soit de condescendance à leur encontre ! Pourquoi dénigrer sans arrêt l’opinion publique considérée “crétine de chez crétin” ? Si c’est vraiment cela, alors qu’on ne lui demande plus son avis, l’affaire sera entendue !

    Il faut raison garder, et ne pas s’emballer.

  39. lokout dit :

    Le bon sens populaire. Malgré le matraquage, les gens sont très conscients de la main mise d’un certain lobby. Quoi qu’on dise, les menaces, les pleurnichailleries victimaires… Rien n’y fera : le constat est tellement accablant. ce fut pareil pour l’affaire Polansky. Les français ne sont pas des veaux, il y a de l’espoir.

  40. Casta Niet dit :

    « d’inciter des antisémites à appeler à l’antenne (“Si vous pensez que DSK est soutenu par les juifs, appelez au 36 28″) »

    Jean, je suis déçu de voir que dès qu’il s’agit d’une certaine matière, vous jetez aux orties l’élémentaire mesure du sens critique. Etudier l’hypothèse que quelqu’un ait des soutiens pour tout ou partie communautaires, en l’espèce de par la judéité, n’est en rien assimilable à une forme de racisme, en l’espèce d’antisémitisme. Il en est de même pour les Arabes, les Français, les Chinois, les Français de souche, les Francs-Maçons, les Musulmans, les paysans, les Bretons, etc. Peut-être niez-vous la force des communautés, des races, des religions, des fraternités ? Si c’est le cas, je vous invite à ouvrir les yeux. Si ce n’est pas le cas, l’ouverture d’esprit et la liberté d’expression que vous souhaitez défendre devraient vous inciter à ne pas vous offusquer de tels débats, qu’il convient de ne pas porter au pinacle, mais de ne pas évacuer non plus.

  41. Thomas FERRIER dit :

    @ Martine

    Disons qu’ils sont alors particulièrement pauvres au niveau argumentaire, si vous préférez, et témoignent d’un niveau de réflexion primaire. Que certaines personnes au nom d’une sympathie confessionnelle aient pu apporter leur soutien à DSK, c’est très vraisemblable. Dire cela n’est pas inadmissible. Mais tout ramener à ça, tout résumer à ça, et de cette manière cela témoigne d’une obsession bien connue. La judéomanie, dénoncée par Jean Robin dans son ouvrage, est en vérité dans les deux sens, à savoir tout ramener à cela, tout revenir à cela.

    Par ailleurs, si j’ai bien compris, la question n’est pas de savoir si ces gens ont le droit de s’exprimer, et je pense que Jean n’a pas affirmé qu’ils ne devaient pas en avoir le droit, mais si Jean devait par sa présence cautionner ces faits. Ce qui est très différent, vous en conviendrez.

  42. boltzmann dit :

    @Thomas FERRIER
    Si demain Mr,Robin à un associé musulman qui,par ailleurs, après avoir lu des commentaires degueux sur les musulmans et l’islam émit par quelques petit cons qui se disent sioniste ou autre, décide de couper contact avec Mr.Robin afin de ne pas cautionner les faits.

    Moi je vous le dit, il serait taxer de communautarisme, d’ailleurs Mr.Robin se déclare ouvertement juif donc je comprends sa réaction mais qu’il ne parle pas de liberté d’expression, il a eu un réflexe communautaire qu’il cherche à déguiser le mieux qu’il peut.

  43. Thomas FERRIER dit :

    Dans le cas théorique que vous évoquez, j’ignore si un tel reproche sera fait, à moins que bien entendu l’associé imaginaire que vous évoquez se réclame explicitement de l’islam. Or dans le cas de Jean, ce reproche est, je vous l’assure, infondé et vous faites l’erreur, Boltzmann, de vouloir à tout prix justifier sa réaction par son origine supposée, dont vous supposez qu’il le revendique explicitement. Sur ce dernier point, je n’en sais rien, mais il a eu parfaitement raison de se désolidariser d’une attitude qui n’est pas satisfaisante. La meilleure façon d’encourager les restrictions à la liberté d’expression est justement d’en faire un mauvais usage, provocateur et stérile, dans un contexte peu propice à ce genre de débats très pauvres en qualité.

    Je suis donc persuadé que cela n’est en aucun cas selon les raisons que vous supposez. Enfin, il n’a pas cherché à restreindre la liberté d’expression mais a choisi de se dissocier de propos qu’il n’a simplement pas envie de défendre. Là encore, c’est ainsi que je le comprends.

    Maintenant, si des propos ouvertement paganophobes étaient tenus sur une radio, et si j’étais amené à travailler avec une radio les autorisant, je ne demanderais pas leur censure mais je considérerais n’avoir rien à faire sur une radio s’en prenant à mes convictions. Là encore, rien de communautaire, mais un choix libre de ne pas vouloir s’associer avec cela.

    Bien évidemment, on peut admettre des propos de toutes natures à partir du moment où il y a une réaction intelligente de la part de ceux qui demandent aux auditeurs de s’exprimer. Je n’ai aucun souci à discuter avec quiconque mais à partir du moment où j’ai la liberté complète d’exprimer mon désaccord et qu’on ne me demande pas de cautionner par mon silence (imposé) n’importe quoi.

    Après, Boltzmann, libre à vous de penser que Jean a réagi en raison des origines que vous lui prêtez. Mais ça n’a sérieusement aucun intérêt. Ce qui est intéressant, c’est que Jean Robin montre qu’il a des convictions et qu’il les fait primer sur des questions professionnelles. Et je trouve cela tout à son honneur.

  44. boltzmann dit :

    @Thomas FERRIER

    Vous abordez la question des origines de Mr.Robin avec tellement de tacts que j’ai envie de vous ouvrir un peu les yeux.
    Si vous suiviez Mr.Robin depuis un certain temps vous seriez tombé sur des vidéos où il explique qu’à la base il devait s’appeler Mr.Rabin mais que son père à voulut franciser le nom, donc voila pour ces origines de plus il ne s’en cache pas du tout, d’où toute la polémique avec Alain Soral, qui voit en lui une sorte d’agent double destiné à créer un pont entre la communauté juif et une certaine extrême droite alors que Soral veut créer un pont entre les musulmans et une autre extreme droite.

    Vous comprenez dés lors pourquoi jean robin fait une fixette sur Alain soral qui le voit comme son double maléfique, si je peut m’exprimer ainsi.

  45. Kévin dit :

    @boltzmann : Vos propos sur Jean tombent dans la diffamation pure et simple. Preuve est faite que vous êtes soit fou, soit malveillant (ou les deux).

  46. boltzmann dit :

    @Kévin:
    Ha bon??? laisser le principal intéresser en juger, ok?

    Pouvez expliciter ce qu’il y a de diffamant dans mes propos

  47. Thomas FERRIER dit :

    à créer un pont entre la communauté juif et une certaine extrême droite

    Je connais ces accusations et je sais d’où elles viennent, et justement, comme vous le dites, de gens qui ouvertement défendent des positions islamophiles, si pas islamistes. Si Jean Robin avait été ce que vous dites, il travaillerait avec la mouvance identitaire, qui a de son côté abandonné toute démarche judéophobique. Or, Jean Robin n’a jamais nié ses propres convictions personnelles, qui ne sont à ma connaissance pas compatibles avec celles de la dite mouvance que j’évoque.

    En outre, vous ne devez pas bien connaître Alain Soral pour oser cette équivalence (inversée). Jean Robin donne la parole à des gens avec qui il n’est pas d’accord.

    Et sur le sujet plus général que vous évoquez implicitement, oui il y a une convergence de fait d’intérêts entre ceux qui veulent défendre l’Europe et ceux qui veulent défendre Israël. Je n’ai jamais lu ni entendu Jean Robin souscrire à cette démarche, ce que je ne lui aurais nullement reproché d’ailleurs.

    Jean Robin est quelqu’un d’attaché à la liberté d’expression, au débat d’idées, quand ces dernières sont argumentées, et croit au modèle “républicain” français. Sur ce dernier point, je ne suis pas du tout d’accord avec lui, il le sait, je le sais, mais c’est justement cela le débat.

    Or, que reprochez-vous à Jean Robin ? Son origine supposée ? Des objectifs cachés que vous lui prêtez de manière supposée mais dont il n’a jamais fait état, et qui s’ils étaient avérés seraient plutôt justes de toutes façons ? Vous faites, je vous le dis, dans l’ad hominem. Vous ne choisissez pas d’avoir une démarche ouverte vis à vis d’autrui.

    Lisez ce que dit Jean Robin, écoutez le, et jugez le sur ses propos, sur son opinion, sur ses idées, et pas sur autre chose. Et vous verrez qu’il n’est pas ce que vous dites de lui.

    J’ai rencontré beaucoup de gens dans ma vie, et les deux personnes que vous citez et comparez indûment. Et je vous le dis. Cela n’a rien à voir.

    Si un européiste identitaire comme Fabrice Robert et un républicain souverainiste comme Pierre Cassen peuvent, au-delà de leurs différences, travailler ensemble, c’est que le débat progresse dans notre pays, malgré tout. Que les gens apprennent à se combattre en se respectant ou à s’unir sur des objectifs communs.

    Jean unit. D’autres divisent, compartimentent…

    Ayez un peu de hauteur dans le regard, grand Zeus ! :(

  48. Thomas FERRIER dit :

    Euh… Boltzmann, si je ne me trompe pas, vous citez dans cette affaire un propos video de Soral, si je ne m’abuse. Il ne faut pas prendre comme “sources d’information” les accusations de l’adversaire de quelqu’un.

    Par exemple, certains esprits primitifs d’internet m’accusent d’être “juif” (ce qui n’est pas une insulte bien sûr, sauf dans leur bouche, mais qui est une affirmation simplement erronée) sous prétexte que je ne suis ni antisémite ni antisioniste… alors que je suis ouvertement païen, qui plus est. C’est ridicule…

    De la hauteur de vue, je vous le répète, et si vous affirmez quelque chose sans preuve, amenant à une légitime ire de ceux que vous attaquez, le minimum sera de vous en excuser. Il n’y a aucun déshonneur à reconnaître avoir été hâtif ou s’être trompé. Cela m’arrive de temps en temps… pas souvent, mais ça arrive !

  49. boltzmann dit :

    @Jean Robin
    Mea culpa, j’avais crus comprendre en lisant les commentaires que c’était les quelques propos entendu d’auditeurs anti-sémite qui vous ont conforté dans le choix de quitter sud Radio. Je crois pas être le seul à me tromper d’ailleurs.

    Sinon vous parlez de quel vidéo?

  50. Thomas FERRIER dit :

    Si vous suiviez Mr.Robin depuis un certain temps vous seriez tombé sur des vidéos où il explique qu’à la base il devait s’appeler Mr.Rabin mais que son père à voulut franciser le nom, donc voila pour ces origines de plus il ne s’en cache pas du tout, d’où toute la polémique avec Alain Soral

    Ce propos là, je suppose. Vous évoquez des videos spécifiques où vous prêtez à Jean Robin certains propos sur ses origines supposées. Si ces videos n’ont jamais existé ou que vous n’êtes pas en mesure de prouver leur existence, je crois que vous devriez présenter vos excuses.

  51. Thomas FERRIER dit :

    @ Boltzmann

    Son appartenance confessionnelle le regarde, ce n’est pas mon affaire. A partir du moment où il ne justifie pas ses positions politiques en fonction de cela. Et ce n’est pas à ma connaissance le cas. S’il s’affirmait tel, ce qui est son droit, ça ne changerait rien à mon opinion favorable à son égard.

  52. flo dit :

    Pour Queen: Show must go on! We will rock you aussi, ça fait penser à l’atmosphère des stades de foot anglais! et même Princes the universe qui rappelle qu’il fut un temps où Christophe Lambert savait être un bon acteur ( avant de participer à des daubes scénarisé et réalisé par on ne sait quel Thomas Ferrier)

    Ah le foot, Queen, ce n’est plus ce que c’était…Freddie Mercury avait de la voix, du charisme, les années 80 en somme. Sans oublier Madonna et ses provocs authentiques, Prince, Michael Jackson, Trust, enfin j’étais môme!

    @Jean

    Sex Pistols, Ramones, ACDC, David Bowie, The Stooges

  53. Thomas FERRIER dit :

    avant de participer à des daubes scénarisé et réalisé par on ne sait quel Thomas Ferrier

    Merci de vous abstenir de m’insulter gratuitement, merci. Même dans Highlander, je ne trouve pas le jeu d’acteur de Lambert époustouflant… heureusement il y a Sean.

  54. flo dit :

    @Thomas Ferrier

    Je plaisante! Vous prenez trop les choses à coeur. Quand même ce serait tout à votre honneur que des films de série Z soit imprégné de votre esprit!

    On va dire que Lambert est- comme tant d’autre- un acteur alimentaire, comme Schwarzenneger, Lundgren, Stallone, Van Damme, Jet Li, Jackie Chan, Wesley snipes…j’allais dire Sami Naceri mais là je crois que les acteurs alimentaires n’ont pas non plus besoin d’être insulté.

    Vous me parliez l’autre jours des Films Russes Serie B, le seul truc crédible que j’ai pu voir et lire ce sont les Night Watch ( Nochnoy Dozor). Tous ces navets Lichtny Numer, Interceptor, Brat2, c’est de la propagande US bêtement singée. Mais les maîtres du cinema Russe sont Lounguine ( dont aucune plateforme internet n’est pourvue), Bondartchouk, Mikhalkov, et sans oublier Tarkovski avec Solaris, Stalker, et le hautement magistral Andreï Roublev!

    Quant à Sean Connery, selon moi, c’est le vrai James Bond! Moore est bon mais un peu mou. Lazanby, éphémére. Dalton, pathétique. Brosnan, artificiel. Craig, pas trop mal ( Par contre en Mikaël Blomqvist je ne suis pas sur que ça va être crédible…pensant bien que Millenium ne doit pas faire partie de votre genre de film, évidemment)

  55. Thomas FERRIER dit :

    Sean Connery est évidemment la meilleure incarnation du héros de Ian Fleming, en raison aussi de ses origines écossaises (comme Bond). Lazenby arrive en 2ème position mais on ne l’a vu à l’oeuvre que dans un seul film. Craig correspond à notre époque, mais les scenarii relèvent le niveau.

    Brat 2, j’ai connu son scénario, qui a l’air assez jouissif, mais je n’ai jamais pu le visionner. J’ai cité Volkodab, mais ce n’est pas pour moi une série B…

    PS: Stallone a quand même un vrai talent d’acteur, ce qui est a priori aussi le cas de Schwarzie (même si c’est trop stéréotypé) ou encore de Willis (plus évident dans son cas).

  56. flo dit :

    Pour Willis, Schwarzie, ou Stallone, voir Cage, je ne remets pas en cause leurs talents d’acteurs! faut bien qu’ils mangent et paient leurs impôts! Statham m’est sympathique: tout d’un anglais à la fois classe et brutal!

    Le massacre, par exemple, va être la prochaine adaptation des 3 mousquetaires! Quant on voit la Princesse de Montpensier par Tavernier et une merde qui vous refait des actions en Bullet Time…

    Et dire qu’en France -dans ce registre- on à Jean Reno ( qui à prit un coup de vieux depuis son soutien à Sarkozy), Vincent Cassel ( mouais, bof, il est mieux chez Cronenberg ou chez Aronofsky), Samuel Le Bihan ( pas mauvais, mais peut mieux faire).

  57. Thomas FERRIER dit :

    J’ai vu à peu près tous les films de Stallone et Schwarzie. Les seuls échecs vraiment significatifs sont les films où ils se sont essayés à l’humour (“attention, maman va tirer”, “un flic à la maternelle”, “jumeaux”… etc) et qui sont de gros navets.

    L’adaptation des trois mousquetaires, en mode uchronique, risque en effet de faire un bon film d’action mais va totalement dénaturer les personnages. Ca va être pire que “Le masque de fer” avec Di Caprio… Alors que l’adaptation de Sherlock Holmes avec l’acteur d’Iron Man était plutôt réussie…

  58. flo dit :

    Pas vu le dernier Sherlock Holmes. Attends impatiemment le Dark Knight Rises. Par contre belle réussite de Stallone avec Expendables, même Lundgren sort son épingle du jeu.

  59. Thomas FERRIER dit :

    L’opus 2 d’Expendables ne serait pas réalisé par Stallone. Je suis donc “inquiet”.

    The Dark Knight Rises de Nolan sortira le 26 juillet 2012, je crois. Je l’attends impatiemment ainsi que la nouvelle BO de Hans Zimmer… Avec une nouvelle incarnation de Selina Kyle.

  60. flo dit :

    Anne Hathaway? On verra. Michelle Pfeipfer à quand même mis la barre haute!

    Par contre j’ai vu qu’ils vont faire une nouvelle version de l’Aube Rouge ( cette fois pas d’alliance Russo-Cubaine, mais les Chinois je crois). Le premier était pas térrible, de la propagande reaganienne qui transforme Jennifer Grey en résistante capable de passer l’arme à gauche ( Aujourd’hui ce serait Myley Cyrus ou Justin Bieber!)

  61. Martine dit :

    Bonsoir !

    On a du mal à s’y retrouver !
    On parle de quoi au juste ?
    Des problèmes de Jean avec Sud Radio ou du dernier film à la mode ?
    D’une vidéo qui n’a jamais existé à Michelle Pfeipfer, en passant par Sean Connery, je suis perdue, ça part vraiment dans tous les sens, à moins qu’il ne s’agisse du scénario d’un nouveau James Bond !

  62. flo dit :

    C’est à peu près ça Martine, à prendre ou à laisser.

    Non, le sujet principal reste le pourquoi de la démission de Jean!

  63. Jeanne dit :

    D’accord avec Ron et François.

    J’ajoute que ma boîte mail a été remplie de messages provenant de divers forums se qualifiant de juifs et prenant frénétiquement la défense de DSK. L’un d’eux disait explicitement que lorsqu’un juif était attaqué, il fallait que tous les juifs s’unissent pour le défendre.
    Malheureusement, je l’ai détruit.

    D’autres -forums juifs- étaient plus circonspects.
    J’en reçois beaucoup, je ne sais comment ils ont obtenu mon adresse. (Enfin, j’ai une idée).

    Il y a donc en effet diversité d’opinions, mais les plus visibles sont celles des organismes cités plus haut.
    Les plus puissants par leur judiciarisation du problème.

    Il faudrait constituer un contre-pouvoir, mais ce n’est pas en tenant exactement le même discours qu’eux qu’on y parviendra.

    Et dire “”faut-il brûler le Pape ?” je m’en fous”, c’est révélateur. De pensées peut-être très refoulées, qui font surface dans les moments de perte de sang-froid. Beaucoup de gens le souhaitent, et se moquent du génocide actuel des chrétiens, qui se poursuit dans de nombreux pays, et même culturellement, en France.
    C’est un peu dommage de s’associer à la meute.

    Je pourrais dire, en tant que catholique, que je trouve ça inadmissible. Mais je ne pourrais, si j’en avais la volonté, poursuivre personne en justice. Même invectiver serait mis à ma charge…

  64. loren dit :

    Cela saute aux yeux qu’il existe une solidarité tribale. Pourquoi doit on s’interdire de le dire ? Si Tariq Ramadan était accusé de viol, et que tous les musulmans connus, du CFCM à Djamel Debouzze, en passant par Rama Yade, Dati, Ramzy, Ali Badou etc… venait à sa rescousse, qu’est ce qu’on dirait ? Là on se lacherait bien plus aisément.

    Bref la vérité saute aux yeux, baillonez qui vous voulez. Les élites d’une certaine communauté, très puissantes, se sert les coudes, tout simplement. C’est une évidence. Mais je comprend que certains montent au crénau, parce que si on laisse dire ça, c’est la porte à toutes les révélations..et on comprendrai enfin pourquoi notre pays est gangréné, au niveau politique et médiatique, ainsi que financier, par une caste talmudique.

  65. Casta Niet dit :

    « @Casta Niet : je n’ai pas le droit de m’offusquer ? Et ma liberté d’expression à moi, qu’en faites-vous ? »

    A aucun moment je ne vous ai parlé de droit. Et d’ailleurs, qui serais-je pour venir vous imposer un quelconque code législatif ou moral. En plus vous êtes chez vous. Non, la question n’est pas là.

    Je vous ai simplement signifié ma déception de voir un décalage entre ce que vous semblez vouloir incarner – la liberté d’expression qui rendrait droit de citer au bon sens, et réciproquement – et votre comportement qui semble dévier de cette ligne dès lors qu’une question touche à la judéité. Cela m’attriste, non parce que j’ai moi-même une quelconque sensibilité sur ces questions (qui ne me concernent ni de près ni de loin), mais parce que c’est une brèche dans votre travail, dont j’apprécie les fondements phisolophiques, et que je souhaiterais exemplaire. Agiter régulièrement et de façon inconsidérée le spectre d’un antisémitisme bien souvent fantomatique, jette un voile sur votre oeuvre journalistique. C’est dommage. C’est vrai que vous êtes très loin d’être le seul dans ce cas, mais ce n’est pas une raison. Au contraire.

    • Jean dit :

      @Casta Niet
      avez-vous lu la judéomanie ? J’ai écrit ce livre en 2006, et je n’en renie pas un mot. J’ai aussi écrit L’état de la judéomanie en 2007. En tout 1000 pages sur la question. Donc je ne vois pas trop ce que vous voulez dire. Et je distingue clairement la discrimination positive des juifs de France qui génère un antisémitisme de ressentiment, et l’appel d’un animateur radio “Si vous pensez que DSK est soutenu par les juifs, faites le 36 28″. Rien à voir. Si pour vous c’est kif kif, je suis ravi de vous décevoir.

  66. Rachid dit :

    @Tous,

    Jean Robin, juif?!? Où est le problème? Je trouve ça courageux de démissionner quand on est pas d’accord avec la ligne éditoriale, ou que l’on soit blessé par des propos, rien de plus naturel et normal. En tant que musulman, j’aurais fait exactement la même chose. Et surtout en tant que Croyant, moi aussi je me serais révolté contre l’anti-sémitisme, parce que comme il y écrit dans le Coran Sourate3. V113 à 115: “Ils ne sont pas tous semblables, il y a parmi les Gens du livre, une communauté droite…Quelque bien qu’ils fassent il ne leur sera pas dénié. Dieu sait parfaitement qui est vertueux…”.

    Par contre concernant les sionistes déclarés, effectivement j’ai un problème avec eux, un problème de justice.

    Concernant toutes les conneries qu’on peut lire sur le site à propos de l’Islam et les musulmans, je suis là pour en discuter et par pitié pas d’insultes, de raccourcis ou de poncifs imbéciles, faites au moins un travail critique honnête. Sinon gardez vos commentaires pour vous et vos amis du bistro et ne polluer pas le site. La liberté d’expression, c’est bien mais elle ne doit pas être le prétexte à du n’importe quoi!

    @Jean

    Concernant votre problème avec la supposée violence de l’Islam, je vous propose la lecture du livre du Dr Al Ajami, et tout particulièrement le chapitre ” Terrorisme et Kamikazes”.

    Concernant votre démission, je vous soutiens!

    • Jean dit :

      @Rachid
      pour la énième fois je n’ai pas démissionné à cause d’émissions diffusées après ma démission. C’est très clair dans mon article, relisez-le au besoin. Et ce n’est pas parce que je suis d’origine juive que j’ai été choqué par les propos tenus. Je suis avant tout légaliste, or les propos me paraissent illégaux, voilà tout. Cette manie de tout ramener à l’origine des gens est insupportable, et c’est la même manie que je reproche aux auditeurs qui parlent du juif Jack Lang, du juif Jean-François Kahn, etc., alors que ces personnalités ne mettent pas leur judéité en avant et ne l’instrumentalisent pas. Concernant la violence de l’islam (pas des musulmans, on est bien d’accord), je pense que 1400 ans d’histoire nous renseignent assez sur ce point, de même que la vie du prophète, “paix soit sur lui” comme disent les musulmans. Moi j’aimerais que la paix soit aussi sur les musulmans et sur les autres, en ce sens Jésus est plus proche de l’idéal d’un messie ou d’un prophète, selon moi, pas vous?

  67. flo dit :

    @Jean

    Mais peut-être qu’au fond il faudrait expliquer aux gens que liberté d’expression signifie faire partager son ressenti, pas beugler sa haine des autres comme un Homme des Cavernes!

  68. Rachid dit :

    @Casta Niet

    Il existe un réel anti-sémitisme, comme il existe une islamophobie et personne ne peut le nier. Mais sincèrement pourquoi faire un lien entre un comportement délictuel et une origine confessionnel comme si il existait une consubstantialité. C’est un non-sens et je crois qu’il (Jean) ou d’autres (comme moi musulman) avons le droit d’exprimer notre désaccord avec tous les moyens légaux mis à notre disposition.

    Et je le répète, La liberté d’expression, c’est bien mais elle ne doit pas être le prétexte à du n’importe quoi et surtout pas à de la diffamation.

    Alors dire que DSK est juif ou que le dealer ou le voleur de quartier est musulman, c’est avec des raccourcis imbéciles de ce genre qu’on alimente, en même temps que les antagonismes, l’anti-sémitisme ou l’islamophobie. Et je trouve cela dégueulasse et d’une malhonnêteté intellectuelle inouïe.

  69. loren dit :

    Rachid : personne ne dit que DSK est un violeur parce qu’il est juif. On a juste relever, à juste titre, c’est un fait, que les trois quart des personnalités s’étant exprimées en sa faveur font partie, et ceci est revendiqué par elles, de sa communauté : Michel Sabban, Michel Taubmann (qui a rédigé un livre ditirembique), BHL, Lang, Cohn Bendit, Kahn etc… Ceci pose forcément question : les réseaux se sont rapidement mis en branle partout dans les médias. Vous imaginez si Tariq Ramadan ou un musulman était à sa place ? On aurait eu l’excès inverse : tout le monde se serait acharné sur lui.

    Il existe un réel problème, et il est simple à définir. C’est une expression brute, mais simple, d’un ultra-communautarisme d’en haut. En France, il y a quasiment consensus pour pourfendre tout communautarisme, surtout celui d’en bas (ghettos etc..). Mais celui d’en haut, qui s’exprime à I télé, à BFM, à Canal plus, mettant en scène des Ruth El krief, El kabash, Drucker, qui ne font, et cela se voit comme le nez au milieu de la figure, que de se renvoyer des ascenseurs. Le communautarisme doit être dénoncé où qu’il se trouve, en bas comme en haut.

    • Jean dit :

      @Loren
      vous citez tous ces noms parce qu’ils seraient juifs (ce qui reste à vérifier, et comment le faire d’ailleurs, et faut-il distinguer les pratiquants et les non-pratiquants, ceux qui sont amis de la communauté de ceux qui sont ennemis, les sionistes et les anti-sionistes, etc.), et non parce qu’ils seraient des hommes blancs de la même génération que DSK, et de gauche, ce qu’ils sont pourtant tous, et que là au moins ils le revendiquent. Intéressant, notamment au niveau des conclusions que vous tirez de tout cela.

  70. Rachid dit :

    @Loren,

    Vous dites:”personne ne dit que DSK est un violeur parce qu’il est juif”

    Oui j’ai bien compris. Relisez ce que j’ai écrit, j’ai dit faire le lien entre un délit et une culture ou une confession, c’est créer un amalgame dans l’inconscient collectif. Et pour moi c’est très douteux comme manière d’exposer ou de décrire des faits.

    Vous savez Loren, on peut comprendre qu’un peuple qui a été persécuté pendant des siècles, même s’ils ne sont pas les seuls dans l’histoire, ait envie de se soutenir ou de se protéger mutuellement, c’est un sentiment humain.
    Il est vrai que si un musulman était à sa place, on aurait eu l”excès inverse comme vous dites. Mais je pense qu’il existe des personnes de bonnes volontés un peu partout et c’est avec elles qu’il faut s’allier pour plus de justice.

  71. flo dit :

    @Rachid

    Le problême est que les gens sont tentés de plus en plus à se replier sur eux-mêmes!

  72. Jacques dit :

    Pourquoi pensez vous que plus d’une quinzaine de journalistes , animateurs ou autres soient partis ou ont démissionnés de SUD RADIO ? D’autres licenciés , apparemment abusivement , puisque une ancienne rédactrice en Chef de la station , en désaccord avec les projets de sa Direction , a gagnée aux prudhommes et SUD RADIO condamnée à lui verser 150000€.
    Cette radio perd l’âme qui avait fait son succès à l’époque . Et voulant imiter d’autres radios ( RMC entre autres ) se fourvoit dans des imitations d’émission avec le talent en moins , on se demande ainsi que fait un Michel CARDOZE avec un Eric MAZETau sommet de son art, éructant dans le micro SES vérités avec un langage à la limite du supportable et prenant souvent les auditeurs pour des imbéciles. ( On se demande qui compose le jury de professionnels NEWSMEDIA ??)
    L’audience ,en perte de vitesse accélérée depuis quelques temps, devrait ,à mon avis se poursuivre .

  73. Thomas FERRIER dit :

    @ Jean

    Comme on ne sait historiquement et de manière certaine pas grand chose de Jésus, on peut lui prêter tous les traits que l’on souhaite. Sincèrement, je pense que s’il a existé, son message ne s’est jamais adressé qu’à son peuple et sa démarche devait être très vraisemblablement un appel à la révolte contre l’occupation romaine. Un libérateur, oui. Un conquérant, certainement pas. Le côté universaliste, “ni juif ni grec”, n’a rien à voir avec lui mais tout avec Paul/Saül de Tarse.

    Ceci étant dit, je ne pense pas que Muhammad ait eu d’autre objectif que l’unité de l’Arabie, qu’il a obtenue à la veille de sa mort en 632.

    Ainsi l’un comme l’autre étaient sans doute ce qu’il est permis d’appeler des nationalistes, le premier de libération, le second d’unification.

  74. Casta Niet dit :

    @Jean
    « Et je distingue clairement la discrimination positive des juifs de France qui génère un antisémitisme de ressentiment, et l’appel d’un animateur radio “Si vous pensez que DSK est soutenu par les juifs, faites le 36 28″. Rien à voir. Si pour vous c’est kif kif, je suis ravi de vous décevoir. »

    Et dans ces deux cas, que vous opposez de façon manifestement complémentaire, il est question d’antisémitisme. C’est donc bien ce que je disais, vous n’imaginez pas qu’évoquer la judéité de quelqu’un puisse se départir d’effets ou de sous-entendus antisémites. Pas de quartier, pas d’autres issues, il faut « choisir son camp ». Alors que ce n’est pas le sujet. La question du communautarisme juif, au même titre que les autres, ne se réduit pas de façon automatique, voire obsessionnelle, à celle de l’antisémitisme, du racisme ou d’une quelconque machinphobie.

    Pointer de l’antisémitisme là il n’y en a pas, tout du moins pas de façon claire (ce qui est le cas dans le montage de Sud Radio que vous avez réalisé, à mon avis), est aussi néfaste aux Juifs que la discrimination positive que vous avez fustigé dans vos livres. Surtout lorsqu’on n’arbore pas la même « ultra-sensibilité » pour d’autres communautés.

  75. Sam dit :

    Sage décision, en vous souhaitant bonne chance pour la suite.

  76. Corsu2b dit :

    @Jean : Et si un auditeur était intervenu pour parler de la pratique du Ramadan en France, en exprimant que tout Musulman le pratiquant, est vecteur de propagation de la Charia en France et œuvre par défaut à l’instauration de celle ci dans notre pays car le Ramadan en est un pendant. Auriez vous dénoncé cet amalgame Islamophobe? Encore mieux auriez vous démissionné?

    Enfin, je ne vois pas comment vous pourriez nier, compte tenu de votre travail, que vous êtes proche des idées identitaires de ces nouveaux partis dit : “d’extrême droite” , qui sont obligés (pour être validés) de faire un pèlerinage en terre d’Israël pour “dialoguer” avec le Likoud.

  77. fpotazman dit :

    @Rachid
    mettre sur le même plan l’antisémitisme et “l’islamophobie” est une escroquerie intellectuelle.
    L’antisémite au mieux n’aime pas les Juifs au pire souhaite leur annihilation.
    L’islamophobe* n’aime pas l’islam. C’est à dire n’aime pas un ensemble organisé d’idées et de préceptes. Comme il pourrait être par ailleurs anti communiste ou anti capitaliste.

    *je n’aime pas ce mot inventé par ayatollah Khomeyni

  78. flo dit :

    @Fpotazman

    Désolé de vous contredire mais aucun scientifique n’à vraiment pu déterminer l’origine du terme islamophobe, et si il aurait employé par Khomeiny ( Bruckner) il à été introduit en Occident par les frères Ramadan et Sofian Bencheickh.

    Maintenant, antisémite ça vient de quoi…de Sem, fils de Noé. Des tribus Sémitiques sont né les Hébreux, les Arabes, les Berbères, les Ethiopiens et les Erythréens.

    Le terme d’antisémitisme a été introduit par un journaliste Allemand nommé Wilhelm Marr, qui fut à la fois antisémite mais aussi marié à des femmes Juives. Les Allemands du temps d’Hitler désignaient les Juifs comme orientaux, car leur vision consistait à bâtir un ordre racial pur. Hors, aujourd’hui, nous assistons plutôt à de l’antisraèlisme ( forme vicieuse d’antisémitisme) qu’autre chose, car les porteurs de la haine envers les Juifs- à l’heure actuelle, outre les néo-nazes- sont eux aussi d’origines sémitiques et mondialisent consciemment un différent tribal, à l’instar d’une certaine droite dure pro-israélienne “anti-arabe” qui à sa façon pratique également de l’antisémitisme.

    Alors il ne faut pas confondre Christianophobie ( refus du christianisme) avec racisme anti-blanc ( des chrétiens on en a dans le monde entier: Blancs, Noirs, Latinos, Arabes – ceux qui se font massacrer à l’heure actuelle), Islamophobie avec haine envers les Arabes ( car tous les Maghrèbins ne sont pas Musulmans, et tous les Maghrèbins ne portent pas forcément l’Islam dans leurs coeurs), ou Israèlophobie ( D’Israël, religion de Jacob, par ailleurs moquée dans les écrits de grands écrivains tel que Kafka, Norman Mailer ou Philip Roth) avec Peuple Juif ( le môt Juif vient de Yehouda ou Judée) où l’on ne retrouve pas forcément des individus à la peau blanche…puisque récémment des scientifiques ont attesté de présences de communautés Judaïsantes en Afrique Noire, en Inde, en Chine, ou au Vietnam, communautés par ailleurs qui ne créent aucun trouble dans les continents évoqués.

    Alors peut-être êtes vous contre le Dogme Islamique, comme on peut l’être contre les Dogmes Chrétiens et Israëlites…toutes les religions sont criticables…mais vous êtes un peu clément avec l’Islamophobe, si vous me perméttez. Rien qu’à entendre certains membres de Riposte Laïque on sent des relents d’urine…comme ce reportage où Mme Tasin articulait avec grand sourire qu’elle se disait Islamophobe et qu’un des adhérents jurait de prendre la mitraillette contre les Musulmans qu’il assimillait aux troupes Nazies ( Reductio ad hitlerum, si c’est vrai que les barbus font peur faut pas non plus assimiller tout le monde à une sâle image)

    * je n’aime pas ce môt non plus car il casse les débâts, tout comme l’accusation d’antisémitisme, de racisme, d’homophobie, et j’en passe!

  79. Thomas FERRIER dit :

    Je n’aime pas la notion d’homophobie car elle signifie “peur du même” et non “peur de l’homosexualité”. Le bon terme est homophylophilophobie (“la peur de ceux qui aiment ceux de même sexe”) [du grec homoios, "même" + phylon, "sexe" + philô, "aimer"]. Remarque d’ordre purement sémantique.

    La notion d’ “antisémite” a été inventée par Moritz Steinschneider en 1860 en réponse aux travaux d’Ernest Renan a priori. Remarque d’ordre purement historique.

  80. flo dit :

    @Thomas Ferrier

    Tout est question de langage. L’inventeur d’un néologisme ne sera pas forcément celui qui saura l’introduire dans les moeurs.

    Mais c’est vrai que les Médias cassent la langue au plus haut point, et le plus grave vient de ces esprits dogmatiques qui ont plus le culôt de vous citer Orwell.

  81. fpotazman dit :

    @flo
    est-ce un débat sémantique ou une débat sur des idées représentés par des mots. Mots pas forcément pas très bien choisis peut-être mais dont le sens semble communément admis.
    je me répète donc : quand Rachis écrit :”Il existe un réel anti-sémitisme, comme il existe une islamophobie et personne ne peut le nier.” je dis que cela procède d’une escroquerie intellectuelle.
    Quand Houellebecq déclare “qu’il pense que l’Islam est la religion la plus con du monde ” je comprend qu’il exprime une appréciation envers un ensemble d’idées et de précepte. Dirons nous qu’il est islamophobe ??? et en quoi l’ expression de son opinion serait-elle condamnable ? Quand une autre personne déclare ” je n’aime pas les Juifs” au prétexte qu’il présuppose une “nature” ou “comportement “malfaisant lié à l’origine de la naissance de certains individus nous ne sommes plus dans le même registre. C’est en cela que je dit que lier les deux termes ( antisémitisme et islamophobie) est une escroquerie.

  82. flo dit :

    @Fpotazman

    C’est vrai critiquer un dogme ou un terme ne revient pas, en soi, à insulter des individus. Le problême est ce manque d’esprit critique trouvable dans n’importe quelle formation politique qui s’appuie sur l’émotionnel pour tout casser!

  83. Marie dit :

    Bien évidemment qu’il y a un lobby juif ! Est-ce être antisémite que d’utiliser sa jugeotte à partir des faits ?

    N’y a-t-il pas eu un lobby français qui a soutenu et soutient encore l’odieuse Florence Cassez ?

    Cela signifie-t-il que tous les Français, ou “les Français” d’une manière générale partagent ce qui fait leur honte ?

    Grâce à Dieu, certains juifs, et non des moindres, n’ont aucune fausse pudeur à dénoncer les tares de certains de leurs congénères !

    C’est tout à leur honneur !

    Que l’on arrête, de grâce, ces stigmatisations stupides, contraires à l’intelligence à la plus élémentaire – ET DONT LE SEUL RESULTAT, par le déni des évidences, EST DE SUSCITER DES VOCATIONS DE VRAIS ANTISEMITES, ceci surtout chez des jeunes perdus et sans solide culture dans notre société décadente !

  84. daniel dit :

    fpotazman tu dis n’importe quoi. C’est plutôt toi qui nous fait de l’escroquerie intellectuelle! Et pourquoi ce besoin constant des juifs de ramener dans leur débat l’islam ou le pape pour se faire oublier!!!! Faites votre vie et laissez le reste du monde TRANQUIL!!!!

  85. Solifuge dit :

    Juif moi-même, je n’ai jamais pu blairer DSK et vote pour le Font de Gauche.
    Après avoir lu ça, y’en a qui vont se choper de ces migraines….! Tssssss !

  86. DIDIER dit :

    Bien sûr qu’il y a un lobby juif, et pas qu’en France, regardez où en sont les USA maintenant, ils sont pieds et poings liés au bon vouloir d’Israël et de ses ressortissants vivant aux States, c’est eux qui leur dictent s’il faut faire une guerre et contre qui, et pourquoi. En France nous sommes le second satellite de Tel Aviv, ça en devient insupportable, je suis anti sioniste, pas antisémite, mais bon sang, nous ne sommes pas une nation juive en France que je sache, alors pourquoi ne peut-on plus dire le moindre mot (surtout quand c’est justifié) sur cette
    représentation communautaire de notre pays? Messieurs Gayssot et Fabius je vous maudis, vos lois
    sont scélérates et ont ouvert un grand boulevard à l’arrogance et à l’impunité à bien des gens mal intentionnés,
    plutôt que de protéger la communauté israélite !

Ecrire un commentaire :

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Contribuez au développement du site en souscrivant