Banque

La Banque de France va se munir d’une nouvelle imprimerie de billets pour 2026

Banque de france

La Banque de France a annoncé en juillet dernier la construction d’une nouvelle imprimerie de billets pour 2026. C’est un projet d’envergure. Enquete-Debat fait le point !

Une nouvelle imprimerie s’implante à Vic-le-Comte dans le Puy-de-Dôme

Le mardi 12 juillet 2022, la Banque de France a acté la construction d’une nouvelle imprimerie de billets à Vic-le-Comte, dans le Puy-de-Dôme. À quelque 30 kilomètres de son emplacement se trouve l’usine de fabrication de billets de Chamalières. Celle-ci sera donc remplacée par cette nouvelle imprimerie de billets dès 2026.

La Banque centrale précise dans un communiqué que le Conseil général de la Banque de France (équivalent du conseil d’administration NDLR) a adopté à l’unanimité de ses membres la construction d’une nouvelle imprimerie fiduciaire sur le site de sa papeterie de Vic-le-Comte.

Hugo Coldeboeuf, le délégué syndical de la CGT Banque de France, a déjà réagi auprès de l’AFP en affirmant que c’est une bonne nouvelle pour les salariés, mais aussi pour la pérennité des missions dans le giron public. Bien entendu, le syndicat restera attentif à la non-dégradation des conditions de travail au moment du déménagement. Vieille de plus d’un siècle, l’imprimerie de Chamalières avait été touchée d’un violent incendie le 8 février dernier. Forte heureusement, il n’y a pas eu de victimes : 34 blessés légers et 10 personnes évacuées vers l’hôpital de Clermont-Ferrand.

Une nouvelle imprimerie dont la construction va coûter 220 M€ !

La construction de cette nouvelle usine de fabrication de billets a été envisagée depuis plusieurs années déjà. Il s’agit d’une imprimerie flambant neuve dont le coût est estimé à 220 millions d’euros. La Banque de France précise que la France disposera du pôle de production publique de billets le plus moderne grâce à ce projet d’envergure.

La construction de cette nouvelle imprimerie répond à des objectifs précis. Plus concrètement, cela permet d’améliorer les conditions de travail et la compétitivité de la production de billets. Il s’agit essentiellement des euros et des francs CFA.

Toujours selon le communiqué, cette nouvelle imprimerie à Vic-le-Comte va permettre de garantir la souveraineté de cette production sensible.

N’oublions pas que la construction de l’imprimerie actuelle à Chamalières a duré 9 ans, de 1917 à 1926. La production de billets avait débuté dès 1919. C’est la dernière banque à avoir son propre centre de recherche et de développement. 700 employés travaillent sur les sites de Chamalières et de Vic-le-Comte. Ils produisent chaque année 2,5 milliards de billets. 50 % pour les euros et 50 % de devises étrangères, essentiellement en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !