Banque

Habiter dans un désert bancaire a de nombreux inconvénients, quels sont-ils ?

Habiter dans un désert bancaire a de nombreux inconvénients, quels sont-ils

La désertification bancaire n’est pas un phénomène nouveau en France. C’est devenu un véritable fléau depuis ces dernières années. Quels sont les inconvénients d’habiter dans un désert bancaire ?

Zoom sur les principaux inconvénients d’habiter dans un désert bancaire !

En 10 ans, 9 % des agences bancaires ont été fermées en France. En 2010, il y avait environ 41 800 agences physiques réparties sur tout le territoire national. En 2020, le pays ne comptait plus de 38 100 agences. En moyenne, la France a perdu 3 000 agences bancaires par an, sur les dix dernières années.

La fermeture d’une ou plusieurs agences n’est pas sans conséquence pour les commerces environnants. Plus concrètement, la désertification bancaire favorise l’isolement social, surtout pour les communes rurales. À cause de ce phénomène, les habitants ne pourront plus accéder aux services de proximité. Plus de retraits d’argent possibles sur automate bancaire. Et, les citoyens n’accèderont plus aux espèces.

Plusieurs distributeurs automatiques ont déjà disparu dans certaines villes françaises. Idem pour les fermetures d’agences liées à la désertification bancaire. Si cela continue, l’activité économique des communes en sera impactée.

La Fédération Bancaire Française surveille de très près la baisse des agences physiques sur le territoire national. Elle est consciente que la désertification bancaire impacte négativement la qualité de vie ainsi que le volume d’activité des commerçants. C’est pourquoi la Banque de France garde un œil sur la cadence de fermeture des agences.

Parmi les communes victimes de la désertification bancaire, on peut citer Clichy-sous-Bois. En effet, cette ville de plus de 30 000 habitants ne compte plus que deux distributeurs automatiques.

Petit rappel sur les facteurs responsables de la désertification bancaire

Il n’est pas très pratique d’habiter dans un désert bancaire, surtout dans les zones rurales. Il s’agit d’un phénomène qui touche plusieurs villes françaises. Partout sur le territoire national, il y a de plus en plus de fermetures d’agences physiques et de distributeurs automatiques. Cela s’explique notamment par la transformation du secteur bancaire. En effet, l’arrivée des banques en ligne et des néobanques a changé la donne.

De nos jours, les consommateurs utilisent de plus en plus les services en ligne des banques. Ils fréquentent de moins en moins les agences physiques. Certaines d’entre elles sont ainsi contraintes de fermer leurs portes. Les habitants des communes isolées doivent parcourir plusieurs kilomètres pour retirer leur argent.

Pour faire face à la fermeture croissante des agences bancaires, des solutions ont déjà été proposées. C’est notamment le cas du « cash back », une solution soutenue par le Ministère de l’Economie et des Finances. Elle s’avère être avantageuse notamment pour les zones rurales.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !