Banque

La néobanque Révolut continue sa croissance avec une importante levée de fonds

carte revolut
Julien Delarche
Ecrit par Julien Delarche

Grâce à une levée de fonds record de 500 millions de dollars, Revolut Bank est devenue la 3ème néobanque la mieux valorisée au monde. Désormais, elle est valorisée à 5,5 milliards de dollars. Bien entendu, la néobanque londonienne ne compte pas s’arrêter. Effectivement, ses nouvelles ambitions sont nombreuses. Revolut Bank projette de fidéliser 200 millions de clients d’ici la fin de cette année. Mais elle vise également la rentabilité et vient concurrencer les meilleures banques en ligne françaises.

S’inscrire sur Revolut

Revolut Bank a levé 500 millions de dollars

Créée en 2015 à Londres, Revolut Bank est une néobanque britannique qui s’adresse à tous les types de clients (personnes physiques et morales). Le 25 février 2020, Revolut a attiré le regard du monde entier en officialisant une importante levée de fonds de 500 millions de dollars menée par Technology Crossover Ventures (TCV).

C’est la première fois qu’une Fintech européenne parvient à réaliser une telle prouesse financière. Grâce à cela, le total des fonds levés par Revolut Bank, depuis son lancement en 2015, s’élève à 836 millions de dollars. La startup londonienne devient donc la 3ème néobanque la plus valorisée en Europe, et elle figure dans le top 10 des fintech les mieux valorisées de la planète.

La fintech Revolut est désormais la 3ème néobanque en Europe

Il convient de souligner que la néobanque Revolut a déjà levé 250 millions de dollars dans le passé (il y a environ deux ans). Malheureusement, cela n’a pas suffi pour la classer parmi les fintech les mieux valorisées au monde.

Aujourd’hui, Revolut Bank est valorisée 5,5 millions de dollars, contre 1,7 million de dollars auparavant. Grâce à cette opération, elle est entrée dans le classement des 10 startups non cotées en Bourse valorisées plus d’un milliard de dollars (source cabinet CB Insights). À l’échelle européenne, Revolut se trouve sur le même pied d’égalité que Klarna, une fintech suédoise.

Bien entendu, elle devra encore redoubler d’efforts pour espérer égaliser les performances de Stripe (valorisée à 35 milliards de dollars), l’une des meilleures fintech américaines.

La néobanque Revolut vise la rentabilité dès 2020

Afin de poursuivre ses ambitions, Revolut Bank projette de doubler sa base client pour en compter 20 millions d’ici la fin de l’année 2020. Mais ce n’est pas tout. La néobanque souhaite se concentrer davantage sur la rentabilité pour terminer l’année en beauté. Jusqu’ici, elle totalise plus de 10 millions de clients répartis dans 33 pays dans le monde. Revolut ambitionne d’accroitre sa présence dans les marchés financiers internationaux, notamment en Europe, aux États-Unis, en Australie, au Singapour et au Japon.

Nikolay Storonsky, le directeur général de Revolut est convaincu que sa startup va atteindre ses objectifs d’ici la fin de l’année. À noter que le chiffre d’affaires de cette néobanque s’élevait à environ 69 millions d’euros en 2018, contre 15 millions d’euros en 2017. Revolut Bank prévoit le lancement de Revolut Junoir, un produit d’épargne dédié aux mineurs à partir de 7 ans.

Dites nous ce que vous en pensez !