Crédit

Attention, le taux d’usure d’un crédit immobilier est bloquant, découvrez pourquoi

Attention, le taux d'usure d'un crédit immobilier est bloquant, découvrez pourquoi

Vous ignorez peut-être que le taux d’usure est bloquant. En effet, votre dossier de prêt immobilier est susceptible d’être rejeté à cause de ce paramètre. Pourquoi ? Voici des éléments de réponse !

Pourquoi le taux d’usure d’un crédit immobilier peut-il bloquer votre dossier ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du taux d’usure. Il s’agit, pour mémoire, du taux maximal légal en France que les banques doivent respecter. C’est un seuil applicable à tous les prêts proposés par les établissements prêteurs. Le taux d’usure est mis en place par l’État. Il vise notamment à protéger les emprunteurs contre la pratique de taux excessifs, surtout en période d’instabilité économique. C’est ainsi que l’équilibre économique global est préservé sur le secteur.

 

Encadré par l’article L. 314-6 du Code de la consommation, le taux d’usure est fixé à la fin de chaque trimestre par la Banque de France elle-même. Il s’applique aux :

  • Prêts immobiliers
  • Crédits à la consommation
  • Crédits renouvelables
  • Découverts en compte.

Dans tous les cas, il y a toujours le TAEG (ou taux annuel effectif global). Exprimé en pourcentage, il correspond à la somme totale empruntée. Même les frais de dossier et l’assurance emprunteur sont pris en compte dans le TAEG. Votre dossier est automatiquement bloqué en cas de dépassement du taux d’usure.

Le courtier Cafpi a déjà mené une enquête à ce sujet. Elle démontre qu’un dossier d’emprunt immobilier sur cinq est bloqué à cause du taux d’usure. Le courtier Pretto s’est aussi penché sur ce sujet chaud. Il estime que sur les dossiers reçus et financés par les banques en 2021, 60 000 dossiers ne seraient pas financés en 2022 en raison du dépassement du taux d’usure.

D’après les experts, le blocage d’un dossier à cause du taux d’usure permet généralement de protéger le pouvoir d’achat des emprunteurs. C’est logique !

La Banque de France a déjà publié les nouveaux taux d’usure en 2022

Au début de l’été, la Banque de France a publié officiellement les nouveaux taux d’usure. Bien entendu, ils sont applicables dès le 1er juillet 2022. Pour les prêts à taux fixe d’une durée de 10 à 20 ans, ils passent à 2,60 %. Ce sera un taux à 2,57 % pour les prêts à taux fixe d’une durée de 20 ans et plus.

Visiblement, il s’agit d’une faible hausse. De quoi protéger davantage le pouvoir d’achat des emprunteurs. Quoi qu’il en soit, pour certains, cela n’est pas une bonne nouvelle. Les dossiers de prêt immobilier de nombreux ménages vont être impactés directement par cette hausse des taux d’usures. Les taux d’emprunt, les frais de dossier ou encore les assurances viendront gonfler le TAEG. Environ un ménage sur cinq ne pourrait pas accéder à un emprunt à cause du taux d’usure.

A propos de l'auteur

julien delarche

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !