Crédit

Crédits immobiliers des taux attractifs et stables (MAI 2021)

Crédits immobiliers des taux attractifs et stables (Avril 2021)

Les taux crédits immobiliers sont toujours attractifs. D’ailleurs, ils se sont stabilisés au cours du mois d’avril 2021. Plus de détails dans cette rubrique.

Des taux toujours attractifs et stables, ce sont les dernières nouvelles apparues récemment dans les médias en Mai 2021. Inutile de rappeler que les conditions d’octroi de crédits immobiliers ont été assouplies. C’est un changement très profitable pour les particuliers, et surtout pour les primo-accédants.

La stabilité des taux immobiliers se poursuit en avril

La stabilité des taux immobiliers se poursuit en avrilLe mois de mars dernier a été marqué par une baisse plus au moins modérée des taux d’emprunt. Les chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement/CSA sont éloquents. En moyenne, les taux moyens passent de 1,14 % (en février) à 1,1 % (en mars). Ils se sont ensuite stabilisés au cours du mois d’avril 2021, avec des taux allant de 0,55 % à 1,05 % sur 15 ans, 0,80 % à 1,25 % sur 20 ans et 1 % à 1,45 % sur 25 ans (source : Vousfinancer).

La Fintech française Pretto a déjà publié des chiffres provisoires concernant les taux moyens en vigueur au début du mois d’avril. Le constat est positif : des taux généralement en baisse. Très concrètement, les taux moyens oscillent entre 0,7 % et 0,84 % sur 15 ans, 0,88 % à 1 % sur 20 ans et 1,08 % à 1,22 % sur 25 ans. Tout comme en mars dernier, ils sont toujours attractifs et stables en avril 2021.

De nouvelles conditions d’octroi plus souples

De nouvelles conditions d’octroi plus souplesLe groupe Cafpi, l’un des plus anciens courtiers en crédits, a également publié des chiffres sur les taux moyens entre mars, avril et Mai 2021. Sur 10 ans, ils avoisinent les 0,7 %, contre 1,20 % sur 25 ans. Ils sont très attractifs et s’adressent particulièrement aux futurs emprunteurs (des porteurs de projets immobiliers).

Le marché des prêts immobiliers en France se porte à merveille depuis le début de l’année 2021. Il convient de rappeler que les conditions d’octroi des crédits sont devenues plus avantageuses. Elles ont été assouplies et permettent aux particuliers de bénéficier d’un prêt immobilier dans de meilleures conditions.

Désormais, le taux d’endettement requis par les banques et autres établissements prêteurs sera porté à 35 %, contre 33 % auparavant. Il s’agit d’une recommandation du Haut Conseil de Stabilité Financière appliquée depuis le 1er janvier 2021. Les ménages aux revenus modestes et les primo-accédants pourront ainsi accéder plus facilement à la propriété. En ce qui concerne la dure de remboursement du crédit immobilier, elle a été prolongée à 27 ans (sous certaines conditions).

Qu’en est-il du taux d’usure ?

Les conditions d’octroi de prêts immobiliers ont fait l’objet d’une mise à jour le 20 décembre 2020. C’est une nouvelle très réjouissante pour les investisseurs particuliers et les primo-accédants. Quoi qu’il en soit, les taux d’usure ont été rabaissés par la Banque de France. De même pour les banques en ligne :

Il est interdit aux banques de proposer des offres de crédits immobiliers avec un TAEG supérieur à 2,52 % pour des durées ne dépassant pas les 20 ans. Il s’établit à 2,60 % pour les prêts souscrits pour une durée supérieure à égale à 20 ans. Cette nouvelle restriction fixée par la Banque de France.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !