Crédit

Le financement idéal pour l’achat d’une voiture, une question de logique !

Le financement idéal pour l'achat d'une voiture, une question de logique!

Selon les chiffres de l’Insee, les transports constituent le second poste de dépenses des français après les logements. En 2018, par exemple, ils représentaient 173,8 milliards d’euros par an dont 43,8 Md€ dédiés à l’achat de véhicules (neufs ou d’occasion). Dans la plupart des cas, les ménages préfèrent souscrire des crédits pour s’acheter des voitures. Il en existe différents types. Lesquels choisir ?

Financer l’achat d’une voiture en privilégiant le crédit auto : comment et pourquoi ?

Le crédit auto reste le mode de financement le plus répandu en France pour l’achat d’une voiture. Il s’adresse particulièrement aux personnes physiques disposant d’un apport suffisant. Il peut s’agir d’un propriétaire de bien immobilier générant un revenu locatif moyen de 8 %. Vu que le crédit auto ne lui coûtera qu’environ 2 à 4 %, il disposera quand même d’une marge positive de 4 % ou 6 %.

La meilleure solution consiste donc à conserver votre apport, c’est-à-dire votre argent disponible. Effectivement, votre capital vous sera très utile en cas de coup dur (perte d’emploi, accident de la vie, etc.). Vous pouvez ainsi obtenir facilement du crédit même si vous n’êtes pas salarié (auto-entrepreneur, CDD, etc.). Dans tous les cas, votre apport constitue une garantie supplémentaire retenue par votre banquier.

Maintenant, vous devez choisir entre deux options :

  • Prendre un crédit avec apport
  • Souscrire un crédit sans apport

L’option A s’avère avantageuse, surtout si votre taux d’endettement est inférieur à 35 %. Le prix du véhicule peut néanmoins changer la donne. L’autre avantage du crédit avec apport réside dans le coût du crédit. Plus concrètement, il est moins important tant que le montant et la durée de remboursement sont plus bas.

  • N’oublions pas qu’un crédit auto est plafonné à 75 000 €. Vous aurez donc besoin d’un apport complémentaire pour acheter une voiture (neuve) de 100 000 €.

Petit rappel sur les autres formes de crédits

Pour rappel, un crédit peut prendre deux formes de contrats bien distinctes :

  • Crédit affecté
  • Crédit non-affecté

Quand un crédit est classé dans la catégorie du crédit affecté, cela signifie qu’il est destiné à un bien particulier. En d’autres mots, il est directement rattaché à un produit. La vente s’annule automatiquement en cas de refus du dossier de financement par votre banque. L’avantage ? Cela vous évite d’accepter n’importe quel taux d’emprunt.

Petit rappel sur les autres formes de crédits

D’un point de vue général, un crédit affecté est plus facile à décrocher par rapport à un crédit non affecté. En revanche, la liberté d’utilisation de l’emprunt reste restreinte. En achetant un véhicule avec un crédit affecté, l’affectation des capitaux devrait s’afficher clairement dans le contrat.

Le crédit non-affecté offre donc plus de possibilités d’utilisation à l’emprunteur. Il présente toutefois des inconvénients comme le taux plus élevé et la complexité des démarches d’accès. C’est pourquoi le crédit affecté s’avère plus adapté pour l’achat d’une voiture.

Notons que différents types de crédits sont proposés par les banques françaises. En tête de liste, citons notamment le crédit auto dit classique. Il s’agit tout simplement d’un crédit à la consommation affecté directement à l’achat d’une voiture (neuve ou d’occasion). Plafonné à 75 000 €, le crédit auto classique doit être remboursé au travers d’un échéancier.

Il y a aussi le crédit à la consommation qui ne peut pas dépasser les 75 000 €. Affecté ou non-affecté, il ne permet pas d’acheter un bien immobilier ni de financer des travaux dans un logement. Les opérations de regroupement de crédits sont possibles avec un crédit à la consommation. Idem pour les crédits travaux, les découverts bancaires remboursables dans un délai de plus de 1 mois, les crédits auto, les LOA (location avec option d’achat) ou encore les crédits gratuits de plus de 3 mois.

En ce qui concerne la LLD (ou Location Longue Durée), évitez de la confondre avec le crédit auto. Il s’agit d’une location sans possibilité de rachat contrairement à la LOA.

A propos de l'auteur

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !