Crédit

Ouvrir un PEL en 2023 est conseillé pour ces raisons

Les points essentiels à retenir sur la durée d’un PEL

Le Plan d’Epargne Logement ou PEL est sans doute l’un des principaux produits d’épargne ouvrant droit à des prêts immobiliers. Les nouveaux PEL offrent des avantages plus intéressants pour ces raisons.

Le taux d’intérêt du PEL va progresser en 2023

Vous avez sûrement déjà entendu parler du PEL. Il s’agit d’un dispositif permettant d’accéder à un prêt immobilier à un taux fixe (prédéterminé), au terme d’une phase d’épargne de 4 à 10 ans. L’avantage principal du PEL réside dans l’exonération d’impôt sur le revenu (jusqu’à la veille du 12ème anniversaire du PEL). Bien entendu, le PEL n’échappe pas aux prélèvements sociaux.

Vous avez intérêt à ouvrir un PEL en 2023. En raison, son taux d’intérêt va probablement progresser l’année prochaine. En vertu de la réglementation en vigueur, ce dernier ne peut pas être inférieur à 1 %.

Le mode de calcul du PEL est complètement différent des autres produits d’épargne à l’instar du Livret A. L’IPC (l’indice des prix à la consommation) n’est pas pris en compte par la Banque de France. En d’autres mots, le taux du PEL n’a aucun lien avec l’inflation. A la place, la Banque de France prend en compte les taux swap à 2, 5 et 10 ans. Ils ont progressé à 1,28 % en mai dernier, d’après les derniers chiffres reçus. C’est une première depuis 2014. L’année 2023 s’annonce donc prometteuse pour les futurs détenteurs du PEL !

Notons que les intérêts du PEL des nouveaux PEL sont imposés, et ce, depuis 2018. Malgré cela, les versements sont plafonnés à 61 200 € sur un PEL.

Le taux du PEL est resté bloqué depuis 6 ans

La Banque de France n’a pas encore annoncé de date officielle pour la revalorisation du taux du PEL. Mais, elle a déjà confirmé qu’il n’y aura pas de hausse avant le 1er janvier 2023. Il est donc préférable d’attendre que la revalorisation soit effective avant d’ouvrir un nouveau PEL.

N’oublions pas que le taux du PEL est resté bloqué à 1 % depuis 6 ans. Il est déjà fixé à l’ouverture jusqu’à terme du produit. Techniquement, c’est ce qu’on appelle un « taux générationnel ».

Les experts du marché s’accordent à dire que le taux du PEL devrait rester en dessous de celui du Livret A (2 % tout comme celui du LDDS) et du LEP (4,6 %).

Rappelons que le PEL est accessible à tous sans conditions spécifiques. Même les mineurs peuvent en ouvrir un. Bien entendu, vous ne pouvez détenir qu’un seul PEL. Mais ce dernier étant cumulable avec le CEL (compte épargne logement).

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !