Banque Crédit

Quels sont les frais liés au rachat de crédit immobilier ?

Quels sont les frais liés au rachat de crédit immobilier

Vous comptez faire racheter vos crédits immobiliers par une autre banque afin d’obtenir un meilleur taux et de réduire le montant de vos mensualités ? Si ça se trouve, vous avez peut-être déjà calculé les économiques que vous pourriez réaliser en regroupant vos crédits en un seul…

Mais est-ce que vous savez d’abord combien est-ce que votre rachat de crédit peut vous coûter réellement ? Et oui, vous l’ignorez sans doute mais lorsqu’on fait racheter ses crédits par une autre banque, on doit s’acquitter d’un certain nombre de frais importants. Ces frais peuvent varier non seulement en fonction de votre dossier d’emprunteur mais aussi en fonction des conditions d’emprunt fixées par votre banque. Pour en savoir plus vous avez la possibilité d'effectuer une simulation gratuitement en ligne.

Sans plus attendre, voici la liste des principaux frais rattachés au rachat de crédit immobilier.

1- Les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA)

Les Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA)Très peu de gens en ont connaissance mais le rachat d’un crédit immobilier ne peut pas forcément se faire du jour au lendemain. Avant de solder tous les crédits que vous avez contracté auprès de votre banque, vous devrez d’abord lui verser des indemnités de remboursement anticipé (IRA).

Les articles L312-21 et R312-2 stipulent très clairement que le montant des IRA ne peut cependant pas excéder plus de 3 % du capital restant dû. C’est pratiquement l’équivalent de 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé.

Peut-on négocier ses indemnités de remboursement anticipé ?

Oui, les IRA sont parfaitement négociables ! Par contre, vous ne pouvez les négocier qu’au moment de la mise en place de votre contrat de crédit seulement. Les IRA ne peuvent plus être négociées lorsque vous demandez un rachat de crédit immobilier. Si vous voulez réduire de montant de vos IRA, vous devez donc en parler à votre banquier avant même de signer votre contrat de crédit.

Peut-on ne pas payer d’indemnités de remboursement anticipé ?

Oui, les personnes ayant contracté des prêts immobiliers depuis le 1er juillet 1999 peuvent dans certains cas être exonérées d’indemnités de remboursement anticipé. En fait, vous pouvez bénéficier d’une exonération d’IRA si et seulement si :

  • La clôture de votre prêt résulte d’une cessation forcée de votre activité professionnelle ou de celle de votre conjoint(e).
  • Le changement de lieu de votre activité professionnelle ou de celle de votre conjoint(e) vous oblige à vendre votre bien immobilier.
  • Votre décès ou celui de votre conjoint(e) ne vous permet plus de rembourser votre prêt.

2- Les frais de dossier

Les frais de dossierLorsque vous entamez une procédure de rachat de crédit immobilier, vous vous engagez sur une nouveau contrat de crédit. Et qui dit nouveau contrat dit bien évidemment nouveau dossier. Donc, ne vous étonnez pas si votre banque (celle qui rachète vos crédits) vous prélève des frais de dossier au moment de votre souscription.

En général, le montant des frais de dossier prélevé dans le cadre d’un rachat de crédit s’élève à plus ou moins 1 % du capital emprunté.

Peut-on négocier ses frais de dossier ?

Oui, vous pouvez parfaitement négocier avec votre banquier pour réduire le montant de vos frais de dossier. En fait, vous devez savoir que la concurrence est extrêmement rude entre les différents établissements bancaires. Voilà pourquoi, la plupart d’entre eux n’hésitent pas à faire d’importants rabais sur vos frais de dossier pour que vous les choisissiez.

Certaines banques sont même prêtes à supprimer complètement vos frais de dossier si vous présenter un profil suffisamment bon. Mais pour bénéficier d’un rabais de frais, il se peut que votre banque vous demande en contrepartie de transférer vos opérations bancaires dans leurs agences.

3- Les frais de courtage

Parfois, les emprunteurs peuvent aussi faire appel à des courtiers de confiance (des intermédiaires) pour les accompagner dans les démarches de rachat de crédit immobilier. Le fait de passer par un courtier en rachat de crédit peut vous faire gagner beaucoup plus de temps.

Qui plus est, votre courtier peut aussi vous aider à trouver l’offre la mieux adaptée à votre profil emprunteur. Mais comme vous pouvez vous douter, certains courtiers peuvent facturer leurs services. En fonction de la complexité de votre dossier, vos frais de courtage pourront varier entre 1 % et 5 % du capital emprunté.

4- Les frais de garantie

Comme pour tout nouveau prêt, votre banque peut vous exiger certaines garanties lors du rachat de votre crédit. Ces garanties serviront principalement à protéger la banque au cas où vous ne seriez plus en mesure de rembourser votre prêt.

Selon votre profil, votre banque pourra vous exiger de garantir votre rachat de crédit immobilier soit avec une hypothèque soit avec une caution. Sachez toutefois qu’en cas de garantie hypothécaire, vous serez amené à payer les frais de notaire. En général, ces frais s’élèvent à plus ou moins 2 % du montant total emprunté.

5- L’assurance emprunteur

Tout comme la banque, vous pouvez prendre vos propres précautions en tant qu’emprunteur et souscrire à une assurance-crédit. Cette assurance n’est pas obligatoire, mais elle vous permettra de couvrir vos arrières si vous rencontrez des problèmes de remboursement (décès, invalidité, licenciement, etc …).

En cas d’insolvabilité, l’assureur prendra alors le relais pour rembourser le crédit à votre place. De nos jours, vous pouvez désormais changer d’assurance emprunteur tous les ans. Vous pourrez donc adapter facilement vos frais d’assurance en fonction du montant qu’il vous reste à rembourser.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !