Crédit

Si vous souhaitez souscrire à un crédit conso, éviter ces pièges !

Si vous souhaitez souscrire à un crédit conso, éviter ces pièges !

Le recours au crédit à la consommation est devenu une habitude pour un grand nombre de Français. Il permet généralement d’acheter des choses (des biens, des produits divers, etc.) inaccessibles. Notons toutefois qu’un crédit conso comporte quelques pièges insoupçonnés. Lesquels ?

Les offres promotionnelles !

Il s’agit d’une technique commerciale très sollicitée par certaines banques et autres établissements prêteurs. Elle consiste tout simplement à proposer des offres promotionnelles attrayantes aux nouveaux clients. Les taux sont compris entre 3 et 5 %. Visiblement, c’est tentant de souscrire à un crédit conso avec un taux pareil. Malheureusement, le bonheur ne sera qu’éphémère. Au bout de quelques mois, l’offre promotionnelle se boucle.

L’emprunteur se retrouve ainsi avec un taux qui frôle l’usure. Le coût du crédit sera nettement plus élevé si vous souscrivez à nouveau le crédit renouvelable. La solution pour éviter ce piège pervers : résiliez votre crédit conso juste avant la fin de l’offre promotionnelle en envoyant une lettre recommandée à votre banquier.

Simulation gratuite en ligne !

L’assurance DIT !

L’assurance DIT !

Les banques et les établissements prêteurs mettent toujours en avant l’assurance décès, invalidité, incapacité de travail (DIT) dans le cadre de la souscription d’un crédit à la consommation. Détrompez-vous, elle n’est pas obligatoire. Vous avez tout à fait le droit de refuser cette assurance. En raison, elle modifie le coût de votre crédit. Et dans la plupart des cas, il vous coûtera plus cher que d’habitude (10 à 20 fois plus cher).

Notons que chez certains établissements prêteurs, l’imputation de la mensualité d’assurance dans la mensualité de crédit remboursée est inévitable. L’assurance DIT n’est pas vraiment indispensable dans certains cas, surtout si vous souscrivez un crédit conso d’une somme modeste. En cas de difficulté, vous pouvez piocher directement dans vos fonds pour rembourser votre emprunt.

Il existe bien sûr d’autres alternatives à l’assurance DIT comme les contrats décès-invalidité classique. Ils permettent de couvrir un capital sur une période donnée sans alourdir le coût de votre crédit conso.

Les taux révisables !

Votre banquier peut vous proposer un crédit à taux révisable ou crédit à taux variable. Il peut s’agir d’un piège si vous ne faites pas attention ! En effet, le taux d’intérêt de ce type d’emprunt est susceptible d’évoluer dans le temps. Lisez et relisez bien les modalités du contrat avant d’y souscrire.

Autrement, vous tomberez dans l’un des pièges les plus vicieux élaborés par les établissements prêteurs. Préférez les crédits amortissables ! En raison, ils affichent des taux d’intérêt inférieurs à ceux des crédits renouvelables. De plus, vous connaissez déjà le coût total de votre crédit conso amortissable, et ce, dès la souscription.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !