La production écologique d’énergie

4 minutes de lecture

Il y a en ce moment 66 centrales nucléaires en construction dans le monde, un millier de centrales programmées ou planifiées.  Pratiquement toutes ces centrales en construction sont identiques aux nôtres, des copies de ce que Monsieur Nollet en Belgique et autres « écolos » veulent voir disparaître. Les « écolos » savent-ils qu’une centrale nucléaire est neuve en permanence, exactement comme sont maintenus à l’état neuf les avions ? La cuve n’est pas renouvelée, pas plus que la carlingue de l’avion. Les deux sont inspectées.

En Belgique, il a fallu 4 ans pour s’apercevoir que le métal des cuves était exactement dans son état d’origine. Comment est-il possible d’avoir besoin de 4 ans pour ce qui pouvait être fait en quelques semaines ? Une enquête ne s’imposerait-elle pas  sur les méthodes des « écolos »?  Aux USA, les cuves en service sont aujourd’hui garanties 80 ans…

Enthousiasmés par Bill Gates, 28 milliardaires célèbres ont décidé, en décembre 2015, d’unir leurs efforts pour accélérer le développement des réacteurs nucléaires de 4e génération dont plusieurs variantes réunissent toutes les qualités. Ils sont sûrs, sans aucun danger pour l’environnement même en cas d’explosion dans leur voisinage, consomment les déchets des précédentes et des matières premières éternellement disponibles et donc renouvelables (!), ils sont heureusement sans intérêt pour les militaires et ne laissent quasi pas de déchets.  Qui en a parlé ?

S’il fallait suivre les « écolos », il faudrait gérer éternellement des milliers de tonnes de déchets radioactifs car les centrales actuelles produisent 99% de déchets pour 1% de matière consommée.  Ces 99% sont le carburant idéal de centrales de 4e génération, rendent l’Europe autonome en énergie électrique pour… toujours ! C’est grâce à la demande d’isotopes radioactifs pour le monde médical et industriel que la Belgique a pu mettre au point un nouveau réacteur, MYRRHA, qui lui offre un marché évalué à 10 milliards d’euros en 10 ans. Ce réacteur est l’enfant du professeur Hamid Aït Abderrahim à Mol, il représente aussi une chance  pour la Belgique de participer réellement à la mise au point de réacteurs nucléaires de 4e génération, de disposer sans se ruiner d’une énergie propre, renouvelable, de 5 à 10 fois moins chère que celle des centrales en construction et sans danger. La vraie écologie… freinée par les « écolos » !

Quelques précisions ? Les recherches menées à Mol ont déjà permis de réunir toutes les connaissances nécessaires à la construction en série de petits réacteurs (25.000 Kw électriques) qui fonctionnent comme des piles que l’on renvoie à l’entretien tous les 15 ans. L’institut von Karman a mis au point les pompes internes prévues et la résistance aux séismes nécessaire. A Mol, le principal souci (rencontré par les Soviétiques dès 1968), la dissolution de la cuve par le plomb, a été résolu. Ainsi donc, l’Europe a une avance dans la fabrication de petits réacteurs. Ces petits réacteurs sont une solution au principal problème rencontré par AREVA, le capital dormant, Areva…qui n’arrive pas à mettre en service son EPR. Les petits réacteurs sont l’avenir et AREVA dilapide le budget de la recherche nucléaire sous le prétexte de construire ASTRID. Rien ne se passe sauf le don de la technologie à la Chine…

Les Etats en sont arrivés, par l’habitude prise d’assurer tous les gros investissements, à obliger la population à financer directement des programmes absurdes comme, par exemple, les 200.000 éoliennes géantes qui déparent et ruinent la planète. Ces éoliennes apportent une énergie électrique que l’on pourrait obtenir – à la demande et non au hasard – bien plus facilement et plus écologiquement. La population ne le sait pas parce que le lobby éolien achète chaque jour dans nombre de journaux une page de pub en sa faveur ou de critique des autres sources d’énergie. Si les éoliennes étaient utiles, devrait-on nous en convaincre chaque jour ?

Le vrai progrès continue et ceux qui voudraient en savoir plus, en langage compréhensible par tous, peuvent lire le livre de Michel Gay, Vive le nucléaire heureux.

La production écologique d’énergie
Notez cet article

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques, j’écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez être au courant des dernières techniques pour gagner de l'argent ?
+