Economie et Finance

Assurance-vie : votre fonds en euros est-il encore garanti ?

Assurance-vie : votre fonds en euros est-il encore garanti ?

L’année 2020 s’annonce catastrophique pour les contrats d’assurance-vie en fonds euros. Ces derniers temps, les garanties accordées par les assureurs ne cessent de diminuer. En déclin, les contrats investis en fonds euros pourraient même faire perdre plus de 10 % du capital investi aux épargnants.

Le fonds en euros a toujours été considéré comme le support financier idéal pour tous les épargnants désireux de souscrire à un contrat d’assurance-vie. Il a longtemps été présenté comme un support fiable, sans risque mais surtout “garanti” ! C’est un slogan qui semble pourtant contraster avec la réalité car la rentabilité des fonds en euros a fortement chutée ces dernières années.

Depuis quelques mois maintenant, tous les voyants sont au rouge ! La baisse de rendement s’aggrave de plus en plus, les autorités publiques font pression sur les assureurs, l’accès aux fonds euros est de plus en plus restreint… Les assureurs vont même jusqu’à réduire les garanties proposées sur les fonds en euros pour dissuader les épargnants et limiter le nombre de souscription.

Assurance-vie: quel bilan pour les fonds en euros en 2020 ?

Assurance-vie quel bilan pour les fonds en euros en 2020

Baisse du taux de rendement

Les assureurs se voilaient la face mais la baisse du taux de rendement des fonds en euros a été constatée depuis plusieurs années déjà. Si ce taux était estimé à 5,30 % en 2000, et bien, il est passé de 3,50 % en 2010 à 1,80 % en 2018. Vous l’aurez compris, c’est une véritable descente au enfer ! Et ça risque même de continuer car pour cette année 2020, les experts tablent sur un taux prévisionnel à 1 %. En cause, il y a la crise du Coronavirus qui a fortement impacté les actions en bourse où était investie une partie des fonds euros.

Restriction de l’accès aux fonds euros

Conscient du décroissement du taux des fonds en euros, les assureurs ont donc décidé de durcir petit à petit l’accès à ce support financier. De nombreuses compagnies n’ont pas hésité à transférer une partie de l’investissement de ses épargnants dans des supports plus risqués comme les unités de compte. Il y en a d’autres qui ont choisi de limiter le montant des sommes pouvant être versées sur les fonds euros.

Diminution de la garantie

C’est sans doute la modification la plus importante que les assureurs ont apporté sur les fonds en euros. Il y a quelques années encore, les fonds euros étaient tous garantis à 100 %. Et bien, figurez-vous que certains assureurs ont déjà décidé de réduire la garantie de ses fonds euros à 98 % !

En clair, si vous investissez 10 000 € dans sur un fonds euros, vous n’êtes sûr de recevoir que 9 800 € d’ici un an. Et c’est un scénario qui risque de se généraliser très bientôt compte tenu de la politique de taux bas qui commence à se répandre. Selon de nombreux experts, cette pratique pourrait faire perdre 10 % du capital investi par l’épargnant sur le long terme.

Quel avenir pour contrats d’assurance-vie investis en fonds euros ?

Quel avenir pour contrats d’assurance-vie investis en fonds euros

Même si le décor s’assombrit pour les épargnants en fonds euros, il reste quand même une petite lueur d’espoir. En effet, les fonds euros peuvent éventuellement bénéficier d’un relèvement des taux obligataires.

Mais pour rendre ce scénario possible, il faudrait d’abord que la Banque Centrale Européenne limite ses interventions sur le marché, ce qui est peu probable.

Sinon, une reprise économique rapide permettant à l’immobilier, aux actions et aux fonds d’investissement de réaliser d’importantes plus-values est aussi une option envisageable. Mais pour l’instant, l'incertitude économique qui plane autour du pays ne permet pas encore cette alternative.

En dernier recours, les assureurs peuvent aussi absorber la baisse de rendement des fonds euros en activant les “PPB” (Provision pour Participation aux Bénéfices). Mais on imaginerait mal les assureurs prendre des décisions pareils étant donné que ça impacterait automatiquement les rendements futurs.

Bref, l’avenir des contrats d’assurance-vie investis en fonds euros reste encore très incertain. Les experts les plus optimistes prétendent que le taux de rendement des fonds euros ne seront sûrement en hausse que d’ici 2 ou 3 ans.

Notre sélection de 3 contrats d'assurance vie

Pour choisir le meilleur contrat d'assurance vie, l'épargnant doit être très sélectif dans sa recherche en se basant sur les différentes caractéristiques du contrat d'assurance vie. Pour vous aider dans votre choix, nous avons sélectionné pour vous les 3 meilleurs contrats disponibles sur le marché.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !