Economie et Finance

Assurez votre logement lors de vos vacances d’été en suivant ces solutions

Assurez votre logement lors de vos vacances d'été en suivant ces solutions

Les vacances d’été 2022 se termineront bientôt. En effet, elles devraient prendre fin au 1er septembre prochain. Malgré cela, vous pouvez toujours assurer votre logement. Les solutions ne manquent pas (assurance multirisque, etc.

Est-ce obligatoire d’assurer une location saisonnière ?

Si vous êtes propriétaire, rien ne vous oblige à assurer votre location saisonnière. En effet, la souscription d’un contrat multirisque habitation n’est pas imposée en France. Ne le confondez surtout pas avec l’assurance auto, qui est obligatoire. Bien entendu, vous pouvez assurer votre logement dans le cadre d’une location de courte durée ou saisonnière. Votre habitat sera ainsi couvert contre un certain nombre de sinistre lors de vos vacances.

En tant que locataire temporaire, vous n’êtes pas contraint d’assurer le logement que vous occupez. En revanche, le propriétaire peut vous demander une attestation d’assurance comme preuve de responsabilité civile ou d’assurance dédiée. Sans elle, votre réservation sera automatiquement annulée.

Privilégiez la garantie d’assurance villégiature

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, une assurance multirisque habitation offre quelques avantages insoupçonnés. Il y a, par exemple, la garantie d’assurance villégiature. C’est une sorte de clause ou plutôt une option figurant dans ce type de contrat. Elle couvre notamment les locations de vacances. Idem pour les séjours inférieurs à 3 mois.

Il s’avère être avantageux d’opter pour la garantie d’assurance villégiature. En raison, elle propose une couverture contre des dommages causés par :

  • Vous (en qualité de locataire)
  • Votre famille, en particulier vos enfants qui habitent avec vous
  • Vos animaux domestiques (chats, chiens, etc.)
  • Votre femme de ménage, votre baby-sitter ou jeune fille au pair

Vous devez bien sûr fournir un certain nombre d’informations à votre assureur pour activer l’assurance responsabilité civile villégiature. Il s’agit, plus précisément, de :

  • L’adresse de la location (saisonnière)
  • Les dates du séjour.

Les caractéristiques de votre maison permettant d’évaluer d’éventuels risques

N’oublions pas que le coût d’une assurance n’est pas déterminé à l’avance. Il diffère beaucoup d’un assureur à l’autre, selon le niveau de couverture proposé. Consultez votre compagnie d’assurance pour en savoir davantage, surtout dans le cadre d’une location à l’étranger.

En cas de sinistre, vous devez immédiatement prévenir le propriétaire ainsi que son assureur. Il suffit de lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception.

Les offres d’assurances habitation dédiées aux locations de vacances ne manquent pas. Prenons par exemple le système AirCover de Airbnb. Il comporte à la fois la responsabilité civile ainsi qu’une garantie dommages à hauteur de 1 million de dollars, soit environ 942 250 €. Cela couvre les dommages causés par un voyageur durant son séjour (réservé sur Airbnb).

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !