Economie et Finance

Comment souscrire à une assurance responsabilité civile ?

Comment souscrire à une assurance responsabilité civile 

Causer des dommages à autrui sans faire exprès n’est pas rare, surtout pour les personnes les plus maladroites. Il est ainsi possible d’abîmer un objet dans un magasin ou de casser le téléphone d’un proche. Les situations de ce type peuvent alors causer des problèmes.

Les victimes sont en droit de demander des dédommagements pour le tort causé. La facture peut être plus ou moins élevée. Cependant, les assurances ont la solution pour pouvoir obtenir une aide financière. Il est conseillé de souscrire à la garantie responsabilité civile.

Les protections offertes par une bonne assurance

Les protections offertes

D’après les diverses définitions légales, la responsabilité civile ou RC est l’obligation d’un particulier à réparer des dégâts qu’il aura provoqués lui-même. Une assurance est spécialement dédiée à ce type de risque et couvre entre autres les ayant les préjudices moraux ou encore corporels.

Il est impératif pour un individu majeur d’opter pour ce type de protection. Le contrat peut inclure les enfants à charge du souscripteur, son personnel de maison, ses animaux de compagnies, mais aussi certaines catégories d’objet ainsi que son logement.

Plusieurs types de garanties RC existent actuellement sur le marché des assurances. On peut notamment citer la responsabilité civile privée ou professionnelle. À cela s’ajoute la responsabilité civile privée incendie ou dégâts des eaux, la RC voyage ou encore la RC habitation.

Les procédures à suivre

Les particuliers ou les professionnels devront tout d’abord se rendre auprès de l’assureur de leur choix. Certains établissements spécialisés proposent un contrat d’assurance RC dédié. Cependant, c’est une garantie qui est automatiquement incluse dans les offres de protection automobile, scolaire ou les contrats multirisques habitation.

Il sera alors nécessaire d’apporter toutes les pièces justificatives exigées par son conseiller pour se constituer un dossier. Celui-ci se chargera ensuite d’étudier le profil du souscripteur pour pouvoir calculer le montant des primes et le niveau de couverture offert.

L’étape finale sera évidemment la signature de l’agrément. Il faudra alors faire attention à bien lire les petits caractères. Une attestation d’assurance devrait être automatiquement délivrée. Si ce n’est pas le cas, le client est en droit d’en exiger un à tout moment.

Comment choisir son assureur ?

Comment choisir son assureur ?

Avant de signer quoi que ce soit, il est important de faire un peu de prospection. Si les assureurs offrent tous l’assurance de responsabilité civile, les tarifs et les niveaux de couverture ne sont pas les mêmes partout. Heureusement, il existe aujourd’hui des outils en ligne pour faire des comparaisons rapidement.

Par ailleurs, il est aussi possible de faire appel à un courtier. Il peut être mandaté pour aller dénicher les meilleures offres du marché, en échange de commissions.

Bref, les assurances peuvent réellement éviter bien des désagréments aux souscripteurs. Ces derniers pourront alors obtenir une aide financière pour réparer leurs erreurs, négligences ou manque d’attention. Attention, les frais ne sont pas toujours couverts à 100 %.

A propos de l'auteur

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !