La défiscalisation en 2018 : 10 astuces pour réduire vos impôts

6 minutes de lecture

Chaque année, votre fiche d’imposition vous fait dresser les cheveux sur la tête ? Sachez qu’il existe, en France, des solutions tout à fait légales et qui vous permettront de défiscaliser de manière efficace. Elles concernent, entre autres, l’immobilier, les fonds d’investissement et même le bois ! Comment procéder pour enfin payer moins d’impôts ? On vous présente ici les différents dispositifs qui vous le proposent.

Immobilier et défiscalisation, avec la loi Pinel

La loi Pinel, vous la connaissez très certainement. Repoussé jusqu’en 2022, ce dispositif vous permet d’investir dans l’immobilier locatif et de payer moins d’impôts. La réduction sera de 12% si vous vous engagez à louer votre bien pendant une durée de 6 ans, de 18% pour une durée de 9 ans et de 21% pour une location de 12 ans.

Toutefois, pour bénéficier de la fameuse loi Pinel, il est indispensable de respecter certaines conditions, notamment un plafond d’investissement fixé à 300 000 euros, ainsi qu’un plafond de loyer variable selon les biens et les régions. De plus, toutes les zones ne sont pas éligibles au dispositif Pinel.

Précisons également que si tous les types de logements sont concernés (neufs ou anciens), vous devrez envisager des travaux de réhabilitation dans certains cas. Aussi, il est crucial de bien se renseigner avant de vous lancer dans un achat.

Secteurs sauvegardés et loi Malraux : idéal pour défiscaliser

Restons sur le thème de l’immobilier, avec la loi Malraux. Celle-ci concerne exclusivement les propriétaires d’immeubles situés dans des secteurs sauvegardés ou des quartiers dégradés. Visant à préserver le patrimoine architectural français, le dispositif Malraux aide les propriétaires à réaliser des travaux pour rénover un bien protégé, donnant ainsi lieu à des réduction d’impôts.

Celle-ci représente 30% des dépenses qui auront été engagées au sein d’une zone sauvegardée, et 22% concernant les immeubles situés dans les zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager.

Néanmoins, comme pour la loi Pinel, la location d’un bien dans ce type de secteur doit être de 9 ans minimum.

Investir dans un monument historique pour réduire ses impôts

Sachez qu’il est tout à fait envisageable de profiter d’une défiscalisation intéressante en investissant dans l’un des monuments historiques français.

Pour être qualifié de monument historique, celui-ci doit disposer d’un agrément spécifique provenant des services fiscaux, ou disposer du label « fondation du patrimoine ». Ils sont nombreux et grâce à cet achat, il vous sera possible d’imputer les intérêts d’emprunt notamment, sur votre revenu global.

Le montant des travaux ici ne donne pas lieu à un quelconque plafond, ce qui est particulièrement intéressant lorsque l’on souhaite payer moins d’impôts. Vous devrez en revanche louer et conserver, et ce pour une durée de 15 ans, le bien en question.

La loi Censi-Bouvard : devenez propriétaire d’une résidence de service en défiscalisant

Pour défiscaliser efficacement, pourquoi ne pas envisager l’achat d’un bien situé dans une résidence de services ? Par exemple, une résidence étudiante, de tourisme, ou même un EHPAD.

La location meublée non professionnelle vous accorde elle aussi une défiscalisation, elle représente 11% du montant total investi, à condition que la résidence ou l’appartement à laquelle il appartient soient neufs. Dans ce cas, vous profiterez de la loi Censi-Bouvard et comme tous les dispositifs de défiscalisation immobilière, la location est imposée pendant un minimum de 9 ans.

De plus, au même titre que la loi Pinel, l’investissement est plafonné à 300 000 euros.

Investissements industriels et défiscalisation

On parle ici de la loi Girardin 2018, concernant les investissements dans le secteur industriel ainsi que dans les logements sociaux dans les DOM-TOM. Il s’agit donc d’acheter pour louer un bien industriel ou à visée d’habitation sociale.

Ici, la réduction d’impôt est particulièrement intéressante, puisqu’elle s’élève à 50% du montant investi. Seulement 5 ans de location sont imposés, afin de profiter de la défiscalisation. De plus, le bien que vous allez acheter doit correspondre à l’activité précédemment évoquée (industrielle ou d’habitation).

Nous nous sommes intéressés jusqu’à présent aux dispositifs de défiscalisation immobilière qui, en plus de réduire significativement vos impôts, permettent également la création de votre patrimoine. Cependant, d’autres solutions que l’achat immobilier existent pour défiscaliser, on vous en parle dès à présent.

Investir dans la filière du bois pour défiscaliser, c’est possible

Un investissement dans la filière du bois, et plus particulièrement dans un groupement forestier, est une méthode efficace afin d’optimiser vos impôts sur le revenu. De plus, en 2018, ce dispositif est encore plus intéressant, car la déduction passe de 18% à 25%.

Découvrez le plan d’épargne populaire

Le PEP, pour plan d’épargne populaire, représente un bon moyen pour vous constituer un capital et profiter d’une défiscalisation. Il s’agit de placer de l’argent sur le long terme, qui vous sera reversé après un certain temps sous forme de viager.

Le PEP ne peut dépasser un total de versements de 92 000 euros, qui n’incluent pas les intérêts capitalisés. De plus, la réduction d’impôt est variable et dépend de la tranche marginale à laquelle vous appartenez.

Les rentes viagères sont déductibles de 10% de vos revenus professionnels ou, si le plafond annuel de la sécurité sociale est supérieur à la somme de vos revenus, de 10% de ce plafond.

Investir dans les petites et moyennes entreprises

Vous êtes célibataire et souhaitez investir dans une PME pour profiter d’une défiscalisation ? Dans ce cas, votre investissement ne devra pas dépasser les 9 000 euros.

Le plafond fixé pour les couples est de 18 000 euros et dans tous les cas, la réduction sera égale à 25% de vos versements, si toutefois ils sont effectués en 2018.

Les fonds de placement et d’investissement pour défiscaliser

En 2018, il est possible de payer moins d’impôts en optant pour un versement dans un fonds commun de placement pour l’innovation, ou dans un fonds d’investissement de proximité.

Là encore, un plafond de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple est retenu, la défiscalisation sera de 25%, toujours pour les versements effectués en 2018. Cependant, si vous souhaitez investir dans un fonds d’investissement de proximité en Corse, la réduction d’impôt passe de 25 à 38%.

Payez moins d’impôts en investissant dans le cinéma

Financer l’une des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (ou SOFICA), vous donne l’opportunité de payer moins d’impôts, à condition que celles-ci aient investi 10% de leurs actifs, ou plus, dans une société de production.

Vous pourrez alors envisager une réduction d’impôts égale à 48% de votre versement.

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *