Devenir rentier : est-ce facile ? Les solutions

4 minutes de lecture

Si vous rêvez de devenir rentier, c’est tout à fait possible. Cependant, on ne devient pas rentier du jour au lendemain. Devenir rentier peut être une excellente idée pour anticiper l’avenir et notamment votre retraite. Dans cet article, nous vous proposons d’en apprendre un peu plus sur l’activité de rentier et savoir notamment comment le devenir sans que cela ne soit trop complexe.

Qu’est-ce qu’un rentier ?

Tout d’abord, il est important de commencer par définir ce qu’est clairement un rentier. Un rentier est une personne capable de vivre grâce aux biens qu’il possède sans devoir travailler pour gagner sa vie. Le rentier peut également vivre de la rente de ses investissements, sans que ces derniers ne soient forcément des investissements immobiliers. Le rentier peut donc gagner sa vie grâce à un contrat d’assurance vie, un compte à terme, des actions ou encore des placements financiers différents.

L’assurance-vie

La première solution pour devenir rentier est d’investir dans une assurance-vie. Actuellement, plus de 15 millions de personnes ont souscrit à ce contrat pour une épargne de 1700 milliards d’euros environ. Il faut notamment prendre en compte que l’assurance-vie est le placement favori des français car il possède de nombreux atouts. L’assurance-vie est aussi bien pour transmettre son capital que pour se créer un complément de revenu. Dans la majeure partie des cas, l’assurance-vie est idéale pour préparer la retraite, tandis que d’autres choisissent cette option pour transmettre leur patrimoine. L’assurance-vie va notamment vous permettre de vous constituer une rente viagère si vous le désirez. Ce placement vous permet aussi de profiter d’une exonération de 60 % pour les personnes dont l’âge est compris entre 60 et 69 ans, et de 70 % si la personne attend ses 70 ans pour toucher ses rentes. Dans tous les cas, sachez que votre épargne est exonérée de droits de succession dans la limite de 152 500 euros par bénéficiaire.

Le PEA

Le plan d’épargne en actions est la deuxième solution qui s’offre à vous pour devenir rentier. Ici, vous allez pouvoir investir jusqu’à 150 000 euros. Vos gains seront uniquement soumis aux prélèvements sociaux si vous retirez votre somme après cinq ans. Le PEA est également parfait pour devenir rentier. En effet, vous avez la possibilité de convertir votre PEA en rente viagère au bout de huit ans. De plus, le PEA est exonéré d’impôt sur le revenu.

Le Perp

Le Plan d’épargne populaire pour la retraite (Perp) est apparu en 2003. Il a séduit plus de 2,4 millions de personnes. Contrairement au PEA, vous avez la possibilité de posséder plusieurs Perp différents. Toutes les sommes versées sur ce placement financier sont déductibles des impôts sur le revenu dans la limite de 40 000 euros. Ce placement est dédié à la retraite à la base, comme son nom l’indique. Cependant, il est possible de devenir rentier grâce au Perp. En effet, ce placement financier vous permet notamment de profiter de rentes viagères imposables.

Faire fructifier vos investissements immobiliers

Devenir rentier, c’est posséder notamment un patrimoine immobilier. Cependant, sachez que vous allez devoir consacrer du temps à la gestion de ce patrimoine qu’il soit grand ou petit. En effet, vous allez devoir prendre le temps d’entretenir tous vos biens, gérer la rotation de tous vos locataires et vous assurer que vous puissiez être constamment payé tous les mois. Si vous possédez plusieurs biens, il est important de les tester sur un ou deux ans. Vous pourrez rapidement prendre connaissance de ceux qui sont les plus rentables et ceux où la demande locative est plus forte. Ainsi, vous ne devez pas hésiter à vendre un bien immobilier que vous ne jugez pas rentable pour acquérir un bien plus rentable. Le but étant de faire clairement fructifier vos investissements immobiliers. Sachez aussi que si vous pouvez dégager plus de 32 600 euros de bénéfices par an, vous pourrez alors profiter du régime des bénéfices industriels et commerciaux. Ainsi, cela vous permet notamment de profiter d’un abattement forfaitaire de 50 %.

Profitez des SCPI de bureaux

Pour finir, nous vous recommandons notamment d’investir en supplément dans des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Le cycle est différent de l’immobilier résidentiel et vous pourrez alors diversifier votre patrimoine. Cela vous permet aussi de réduire les risques en évitant d’investir votre épargne dans un seul et même placement. Sachez également que les SCPI sont parfaites pour améliorer votre rente. En effet, cela vous permet notamment de profiter d’un rendement de 5 % tout en vous déchargeant de tous les soucis de gestion. Vous ne faites qu’investir tout simplement et vous attendez tranquillement de toucher vos rentes régulières.

Le plus important à retenir est que vous devez diversifier vos investissements pour que vos rentes soient différentes. Cela permet ainsi de minimiser les risques. De plus, n’oubliez tout de même pas de vous constituer au fur et à mesure une épargne financière.

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *