Economie et Finance

Épargne : les meilleurs placements pour les jeunes de 18 à 30 ans

Épargne les meilleurs placements pour les jeunes de 18 à 30 ans

Il est possible, dès l’atteinte de la majorité, d’envisager de placer son argent. En effet, entre 18 et 30 ans, les opportunités de faire fructifier son capital de manière considérable sont nombreuses. Certains produits de placement sont réellement plus pertinents pour les jeunes actifs, notamment pour leur facilité d’accès ou pour les performances à attendre, surtout sur le long terme.

Les différents Livrets réglementés

La vie d’un jeune actif peut être extrêmement mouvementée avec les aléas et imprévus qui l’attendent. Ainsi, il doit préférer les méthodes d’épargne qui lui permettent quand même d’accéder aux fonds accumulés à tout moment, pour financer des projets ou faire face à des dépenses surprises.

Ouvrir un compte épargne est donc à privilégier. Pour les moins de 25 ans, un Livret jeune serait l’idéal. Les banques proposent habituellement des taux supérieurs au Livret A classique. Cependant, les versements seront plafonnés à 1600 €. Sinon, le Livret A aussi n’est pas une mauvaise idée. Le capital est non imposable et il pourra être retiré à tout moment sans frais. Le Livret d’épargne populaire ou LEP est également très intéressant, à condition d’être conforme aux critères d’ouverture.

Le PEL ou Plan d’Épargne Logement

Toutes les banques de France doivent normalement proposer l’accès à un PEL ou Plan d’Épargne Logement. C’est un produit dont les conditions sont fixes, peu importe l’établissement fournisseur. Comme il n’y a pas de limite d’âge, les jeunes peuvent très bien y souscrire.

Le principe est simple. Tout titulaire de compte doit d’abord effectuer un versement initial de 225 €. Par ailleurs, les sommes injectées périodiquement doivent atteindre un total de 540 € minimum pendant une année.

Les contrats offrent alors souvent le choix entre déposer 45 € par mois, 135 € par trimestre ou 270 € par semestre. Les intérêts sont actuellement de 1 % bruts par an. Le capital accumulé pourra ainsi servir comme apport personnel au moment de souscrire à un crédit immobilier.

L’achat de parts de SCPI

Les parts de SCPI sont réellement des actifs passe-partout. En effet, retraités comme jeunes actifs peuvent y avoir recours. Même avec de minces économies, il est tout à fait possible d’acquérir ce type d’actif. Quelques milliers d’euros devraient suffire afin de profiter des avantages de la pierre papier.

Cependant, avec un crédit immobilier, le placement sera beaucoup plus pertinent avec la possibilité de faire jusqu’à plus de 6 % de rendement par an avec l’absence de contraintes de gestion.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !