Economie et Finance

Faut-il s’inquiéter pour notre épargne à cause du Coronavirus ?

Coronavirus : faut-il s'inquiéter pour notre épargne ?

Il est normal de s’inquiéter. Le Coronavirus a provoqué une pandémie qui plonge le monde dans une guerre contre un ennemi invisible. Mais les conséquences, elles, se font bien ressentir, surtout au niveau de l’économie. L’épargne des Français sera-t-elle impactée ?

Petit point sur la situation

2020 est sans aucun doute une année qui va rester dans les annales alors qu’actuellement, il ne s’est écoulé que 4 mois. Les conséquences de la crise sanitaire liée au COVID-19 se font déjà très bien ressentir sur le marché financier.

Rien qu’en un seul mois, c’est 37 % de perdu au CAC40, qui, en février, était encore à son plus haut. C’est donc une situation inédite, car ce n’est pas habituel qu’un virus provoque ce genre de réaction dans l’économie du monde.

Toutefois, beaucoup d’épargnants semblent pourtant sereins malgré tout cela. Mais cette sérénité est surtout due au fait que le public préfère se concentrer sur l’urgence sanitaire plutôt que sur l’épargne. Néanmoins, il y a bien des impacts, et tous les différents types de produits, d’une manière ou d’une autre, se retrouvent affectés.

Il faut noter que les Français ne sont pas tellement des férus de la bourse, pas comme en 1987, après la vague de privatisation. En effet, après la crise financière de 2008, ils préfèrent prendre moins de risques.

Changement de comportement

Le livret A est-il en danger

Il est alors évident que cette chute du marché financier va avoir de lourdes conséquences sur l’économie de la France dans son ensemble. Cette situation va pousser beaucoup d’épargnants à prendre des précautions et à privilégier des placements en compte courant ou vers le Livret A qui connait un véritable entassement depuis quelques semaines.

En effet, ce type d’épargne n’est en aucun cas affecté par les dérives de la bourse, et des garanties existent pour le protéger.

Impacts négatifs sur certains produits

Vers fin 2019, de nombreuses compagnies ont incité des épargnants, dans le cadre de leur assurance-vie, à opter pour des supports investis en Bourse. C’est bien évidemment la douche froide pour ces derniers vu la situation actuelle des marchés financiers. Les contrats d’assurance-vie se basant sur les fonds en euros semblent alors ceux qui sont épargnés.

Néanmoins, à cause des difficultés des entreprises par suite des mesures de confinement, et des obligations de l’État d’apporter son aide financière, les fonds en euros risquent de ne plus être alimentés. Cela provoquera une chute importante des rendements.

Il en est de même pour les investissements du type pierre papier qui, pour cette année, n’atteindront surement pas leurs objectifs. Mais les experts espèrent vraiment que ce soient des conséquences à court terme et que la croissance repartira de plus belle après cette crise sanitaire.

Bref, il y a bien quelques soucis au niveau des marchés financiers et de différents produits d’épargne. Mais il ne faut pas pour autant paniquer. Les économies des Français sont en partie sécurisées.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !