Economie et Finance

Impôts 2022 : Voici le nouveau barème et ce qui change

Impôts 2022 Voici le nouveau barème et ce qui change

Le nouveau barème de l’impôt sur les revenus est déjà en vigueur depuis le 1er janvier 2022. En gros, il n’y a pas vraiment de changements majeurs. Il s’agit plutôt d’une revalorisation des seuils en raison notamment de l’inflation. Mise au point !

Zoom sur le nouveau barème de l’impôt sur les revenus, en vigueur depuis le 1er janvier 2022

Il est important pour les contribuables de connaître le nouveau barème de l’impôt sur les revenus en 2022. Bien qu’il soit déjà en vigueur depuis le début de cette année, certaines personnes ignorent encore quelques détails. Il faut retenir que le calendrier du nouveau barème a déjà été publié en fin d’année 2021. À l’évidence, il s’applique automatiquement à l’impôt à payer en 2022.

Pour éviter toute confusion, nous avons dressé un petit tableau récapitulatif du barème 2022 pour l’IR de l’année 2021 :

Tranche de revenu par part fiscale Taux applicable pour la tranche
Jusqu’à 10 225 € 0 %
De 10 225 € à 26 070 € 11 %
De 26 070 € à 74 545 € 30 %
De 74 545 € à 160 336 € 41 %
+ 160 336 € 45 %

Notons qu’il s’agit ici du barème figurant dans le projet de loi de finances pour 2022.

Le barème de l’impôt sur les revenus progresse : pourquoi ?

Les seuils du barème de l’impôt sur les revenus progressent de 1,4 %, contre 0,2 % auparavant. En raison, il y a eu une hausse des prix en 2021 lors du dépôt du projet de budget 2022. Cela date du mois de septembre 2021. En tout cas, cette revalorisation des seuils du barème 2022 reste une nouvelle réjouissante pour les contribuables concernés.

Progressif, le barème de l’impôt sur les revenus n’est pas si difficile à interpréter. Il signifie tout simplement que chaque tranche de revenus est imposée aux taux correspondants. Donc, personne n’est imposé à 45 % sur l’ensemble de ses revenus.

Pour mémoire, une personne seule (ou célibataire) représente 1 part fiscale. Si elle dispose d’un revenu net imposable de 50 000 €, le taux d’imposition applicable s’établit à :

  • 0 % sur 10 225 %
  • 11 % sur la tranche de revenus de 10 225 € à 26 070 €
  • 30 % sur le montant dépassant les 26 070 €.

Bien entendu, ces taux d’imposition ne varient pas cette année. Cela s’explique notamment par la refonte totale du barème et par la transformation de la tranche à 14 % en tranche à 11 %.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !