Economie et Finance

L’investissement socialement responsable : arnaque ou nouvel eldorado ?

Label ISR

Actuellement, l’environnement subit de plein fouet les effets néfastes de l’activité humaine. C’est pour cela que l’initiative du label ISR ou Investissement Socialement Responsable a vu le jour. Il est possible pour les institutions financières ainsi que les SCPI de se faire certifier dans ce sens.

Le but est de pouvoir allier développement durable et recherche de profits. Cependant, les épargnants se posent alors la question sur les réels avantages que cela pourrait leur apporter.

 

Caractéristiques d’un investissement socialement responsable

Un investissement est dit socialement responsable lorsque les valeurs concernées respectent certaines normes ESG ou Environnementaux, Sociaux, et de Gouvernance. Ainsi, un fonds labellisé ISR gère ses actifs tout en prenant en compte les impacts que ses actions pourraient avoir sur l’écosystème terrestre et sur la société également.

Les épargnants participent alors à financer des entreprises ou organisations qui accordent une grande importance au développement durable, que ce soit dans leur business model ou leur mode de fonctionnement interne.

La mise en place de ce type de reconnaissance a essentiellement pour but de donner la possibilité aux personnes physiques et morales de faire des placements plus sains. Les réglementations à cet effet font d’ailleurs l’objet de rigoureux contrôles de la part des organismes d’audit accrédités.

Investir dans un fonds ISR est-il réellement profitable ?

Il est évident que de plus en plus d’investisseurs souhaitent se tourner vers des produits issus d’institutions qui possèdent le label ISR. En effet, plusieurs milliards d’euros ont déjà été injectés depuis la création du dispositif. Mais beaucoup sont encore réticents à se lancer, faute d’informations quant aux éventuels retombés que cela pourrait leur rapporter.

Des études démontrent néanmoins qu’être plus éthique est une manière de booster les performances financières. Les rendements restent quand même très intéressants même si les normes à respecter sont plus strictes pour les entreprises ou établissements concernés. De plus, cela offre plus de marge de manœuvre pour les investisseurs, car ils optent pour des actifs qui sont plus susceptibles de se pérenniser sur le long terme.

Faut-il se méfier de ce label ISR ?

Il faut savoir que la création du label ISR a été soutenue, en 2016, par le ministère de l’Économie et des Finances. De ce fait, il s’agit d’une initiative légitime qui repose sur des fondations solides. Ainsi, il existe réellement un référentiel national qu’il faudra suivre pour se faire certifier.

Les évaluations effectuées sur les distributeurs et institutions financières, par les organes accrédités sont extrêmement pointues. Les investisseurs peuvent donc se rassurer.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !