Economie et Finance

La simplification de l’épargne retraite avec le PER

La simplification de l’épargne retraite avec le PER

Révolutionner complètement le paysage de la retraite supplémentaire ! C’est l’objectif que le gouvernement s’est fixé en mettant en place le PER ou Plan d’Epargne Retraite. Ce nouveau produit d’épargne retraite, qui a été lancé en octobre 2019, vient remplacer tous les anciens produits qui étaient encore en vigueur à l’époque. Des nombreuses améliorations ont été apportés de sorte à mieux harmoniser et à simplifier les règles régissant l’épargne retraite en France.

Pourquoi avoir réformé l’épargne retraite d’abord ?

Pourquoi avoir réformé l’épargne retraite d’abord Si l’épargne retraite a été reformée, c’est avant tout pour redynamiser le marché qui a pratiquement tourné au ralenti au cours de ces dernières années.

Vous l’ignoriez sans doute mais l’épargne retraite ne représentait que 2 % seulement de l’ensemble des pensions de retraite versés sur une année. Sachez également que l’encours de l’épargne retraite ne s’élevait qu’à 400 milliards d’euros en 2019 (avant le PER) contre 1 700 milliards pour l’assurance vie.

Mais pourquoi l’ancienne version de l’épargne retraite a-t-elle été autant boudée par les épargnants français, me direz-vous ? Et bien, c’est surtout parce que les offres proposées à l’époque ne répondaient pas efficacement à leurs besoins. Et oui, avec la multitude de produits d’épargne retraite qui existaient, on avait énormément de mal à s’y retrouver. D’où l’intérêt de la simplification des règlementations concernant l’épargne retraite à travers le nouveau PER.

Comme de nombreux Français, vous vous demandez peut-être aussi pourquoi le gouvernement a-t-il réformé l’épargne retraite dans le cadre de la loi Pacte ? Après tout, la loi Pacte est une loi qui est relative à la croissance et à la transformation des entreprises.

Et bien, sachez qu’à la base, le gouvernement voulait que les entreprises françaises puissent bénéficier de financements supplémentaires. Il a donc été décidé que l’épargne des Français, et plus spécialement l’épargne retraite, serait réorienter vers les fonds propres des entreprises.

Bref, c’est donc l’argent collecté sur l’épargne retraite qui va désormais servir à financer les entreprises françaises. Mais pour inciter les Français à épargner massivement pour leur retraite, il a d’abord fallu réformer totalement les produits d’épargne retraite existants et à simplifier les règles qui les régissent.

PER : vers une simplification de l’épargne retraite

Il faut d’abord savoir que l’objectif initial de l’épargne retraite était avant tout de permettre aux salariés d’améliorer leur retraite. Et bien, finalement, ce dispositif a été très peu utilisé par Francais notamment en raison de la rigidité et de la complexité dès règles auxquelles il a été soumis.

C’est justement dans ce sens que le nouveau PER constitue une solution d’épargne plus simple et plus flexible. Désormais, les épargnants ont la possibilité de ne conserver qu’un seul contrat d’épargne retraite tout au long de leur carrière. Mais en plus de ça, ils peuvent aussi basculer facilement d’un produit d’épargne retraite à un autre s’ils le souhaitent. Enfin, le nouveau PER prévoit désormais une sortie en capital, qui n’était pas possible avec les anciens produits d’épargne retraite existants.

PER vers une simplification de l’épargne retraite

Un seul contrat avec 3 modes de souscription

Certes, le PER est peut-être un contrat unique mais il n’est pas pour autant uniforme. En effet, le nouveau Plan d’Epargne Retraite se décline sous 3 versions différentes. Il y a d’abord le PER Individuel ou PERIN qui est un produit d’épargne retraite ouvert à tous basé sur le principe des versements volontaires.

Ensuite il y a le PER collectif ou PERCOL qui est destiné aux salariés et qui peut être alimenté soit par des versements volontaires ou une épargne salariale. Et enfin, il y a le PER catégoriel ou PERCAT qui est également un PER d’entreprises mais qui n’est accessible que pour une catégorie de salariés bien déterminée. Contrairement au PERIN et au PERCOL qui sont tous deux alimentés par des versements facultatifs, le PERCAT lui est obligatoire.

La portabilité entre les différents produitsF

Ce qu’il y a de vraiment génial avec ces nouveaux produits d’épargne retraite c’est qu’ils sont facilement transférables. Plus clairement, cela veut dire que vous pouvez basculer d’un produit à un autre quand vous le voudrez. C’est quelque chose qui n’était pas toujours possible avec les anciens produits qui existaient avant le PER.

Et c’est précisément la raison pour laquelle nous considérons que ce nouveau PER contribue effectivement à la simplification des règlementations de l’épargne retraite en France. Désormais vous n’aurez donc plus aucune difficulté à changer de contrat d’épargne retraite si un jour vous veniez à changer de statut professionnelle ou d’entreprises.

Une sortie en capital qui est désormais possible

Vous l’ignoriez sans doute mais tous les anciens produits d’épargne retraite qui existaient avant le PER ne proposaient qu’une seule option de sortie. En effet, les épargnants ne pouvaient disposer de leur épargne que sous forme de rente, c’est-à-dire par versements périodiques.

Aujourd’hui, grâce au nouveau PER et à la simplification des règles régissant l’épargne retraite, vous pouvez dorénavant opter pour une sortie en capital. Cela veut dire que vous pouvez disposer de la totalité de votre épargne au moment de votre départ à la retraite si vous le souhaitez. Vous pouvez même profiter d’une sortie en capital anticipée dans certains cas particuliers (achat de résidence principale, décès, invalidité, etc…).

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !