Economie et Finance

L’épargne retraite est-t’il un bon placement ?

L’épargne retraite est-t’il un bon placement

Le nouveau Plan d’Épargne Retraite dit « PER » fait l’objet de longs débats dans les médias. Est-ce vraiment le produit d’épargne retraite idéal ?

Livret A, assurance-vie, PEA, etc. Les solutions dédiées à l’épargne retraite ne manquent pas. Il y en a tellement, et cela rend le choix de plus en plus difficile. Le nouveau Plan d’Épargne Retraite constitue une solution pertinente, à condition de bien maîtriser son fonctionnement, bien sûr.

Petit rappel sur le fonctionnement du Plan d’Épargne Retraite

Petit rappel sur le fonctionnement du Plan d’Épargne RetraiteIl est important, pour un jeune actif ou un senior, de mettre de l’argent de côté. Le mieux serait d’épargner le plus tôt possible. Parmi les solutions d’épargne envisageables, on peut citer notamment le nouveau Plan d’Épargne Retraite (disponible depuis le 1er octobre 2019), introduit par la loi PACTE.

Dans le secteur privé, les cadres enregistrent jusqu’à 30 %, voire 40 % de pertes considérables sur leur dernier revenu salarial. Dans la fonction publique, c’est encore pire : 50 % de déficit. Afin de vivre sereinement sa retraite, il faut se constituer un complément de revenus via un PER. L’idéal serait d’en ouvrir un vers 40 ans, au moins, selon ses objectifs.

Le PER fonctionne presque de la même façon que les produits d’épargne retraite classiques. Il suffit d’y verser continuellement un montant (au choix). La somme cumulée restera, ensuite, bloquée jusqu’à l’âge de départ à la retraite (62,7 ans en général). À la différence des autres produits d’épargne, le PER offre des modalités de sortie et de déblocage plus souples.

Quelle variante du Plan d’Épargne Retraite choisir ? (PERIN, PERCO, etc.)

Il existe plusieurs variantes du Plan d’Épargne Retraite. Elles sont classées en trois catégories bien distinctes :

  • Le PER individuel appelé PERIN
  • Le PER d’entreprise collectif (PERCOL)
  • Le PER catégoriel (PERCAT)

D’un point de vue concret, le PER individuel est ouvert à tous. Pas de condition d’âge à respecter. En revanche, le PERCOL est proposé uniquement aux salariés (nouveaux, anciens, cadres) d’une entreprise. La souscription étant optionnelle, parfois obligatoire dans le secteur privé. La transférabilité du PERCOL reste l’un de ses principaux avantages.

En somme, le PER, sous toutes ses formes, vient se substituer aux anciens produits d’épargne pour la retraite : PERP, PERFON, PERE, PERCO et contrat Madelin.

Mieux comprendre les modalités de sortie du PER

Mieux comprendre les modalités de sortie du PERLe capital versé sur un produit d’épargne classique est, dans la plupart des cas, converti en rente viagère. Fort heureusement, le nouveau PER offre des modalités de sortie plus avantageuses fiscalement et financièrement. Le déblocage anticipé n’est possible que lorsque les circonstances suivantes se présentent :

  • Vous souhaitez acquérir votre résidence principale (en tant que primo-accédant)
  • Vous êtes victime d’un accident de la vie (décès, invalidité, expiration des droits de chômage, surendettement, etc.)

En général, le déblocage d’un contrat PER est possible à partir de la liquidation des droits à la retraite ou de l’âge légal de départ à la retraite. En ce qui concerne les modalités de sortie, vous avez la possibilité de choisir entre trois 4 options :

  • Sortie en capital en une seule fois
  • Sortie en capital fractionné
  • Sortie partielle en capital puis en rente viagère
  • Sortie en viagère directement

Dans tous les cas, l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux s’appliquent sur le capital et la plus-value.

Bon à savoir

un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans est transférable vers un PER. Jusqu’au 1er janvier 2023, cette opération ouvre droit au doublement des abattements afférents à la durée de détention de plus de 8 ans.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !