Economie et Finance

Les formations trading sont-elles éligibles au CPF ?

Formations trading

Certains internautes se demandent si les formations trading sont éligibles au CPF. Pour rappel, chaque Français ayant déjà pratiqué une activité professionnelle et participé aux cotisations sociales durant sa période de travail dispose d’un fond tout particulier, le CPF justement, ou compte personnel de formation.

À une époque où le trading se popularise encore, eu égard notamment au « boom » des cryptomonnaies, il est légitime de se demander si la fameuse épargne ciblée peut être utilisée afin d’apprendre les rouages de la spéculation. Étudions la question de plus près.

Le CPF : bref rappel du principe

Le CPF, ou compte personnel de formation, a été créé en 2013. Le principe sous-jacent est de garantir aux Français une certaine somme individuelle utile à se reformer dans un domaine précis. Il vise, on l’aura compris, à favoriser la réinsertion professionnelle.

Mais il n’est pas nécessaire d’être chômeur pour mobiliser les fonds du CPF. Certaines personnes l’utilisent en emploi, dans l’optique d’une reconversion ou d’une spécialisation. Par ailleurs, suite à la pandémie, le catalogue des offres de formation à distance s’est étoffé, et certains sont éligibles au CPF. Mais est-ce le cas des formations trading ?

Les formations « trading » sont-elles éligibles au CPF ?

Il est difficile de répondre « oui » ou « non » de manière tranchée à cette question. En réalité, il faut distinguer la maîtrise du trading en tant qu’activité ponctuelle, à court terme (ce qu’on appelle familièrement le « boursicotage »)… et l’acquisition de connaissances plus larges sur l’investissement en Bourse.

En effet :

  • Les formations en ligne vendues souvent par « pack », avec des leçons en vidéo et des astuces proposées par ceux qui ont déjà fait leur chemin dans le monde du trading ne sont en principe pas remboursées.
  • En revanche, les formations officielles et agrégées, données au sein d’instituts Français et permettant d’apprendre les cordons de la Bourse dans une mesure plus large (gestion de patrimoine financier, relations bancaires…) peuvent être remboursées, selon les cas.

En somme, même si cela peut vexer certains experts du trading en ligne, mettre en jeu sa fortune ponctuellement sur les marchés financiers ressemble davantage à une activité récréative pour les autorités Françaises qu’à un véritable levier d’évolution professionnelle.

Puisque le CPF est une initiative gouvernementale, il doit tendre vers une sécurisation des revenus. Cela dit, les grands principes de la Bourse, son jargon, son historique, ses caractéristiques peuvent faire partie d’un métier, et il arrive dès lors que certaines formations officielles et éligibles au CPF permettent d’en savoir plus à ce sujet.

Mais si l’on ne cherche que des conseils et astuces pour maximiser ses chances dans l’univers parfois déroutant du trading, alors il faut en principe investir de sa propre poche.

Les formations « trading » payées par le CPF : peut-on espérer une évolution ?

Avec l’essor fulgurant des pratiques « connectées », il n’est pas exclu que le trading soit de plus en plus considéré comme une activité sérieuse et rémunératrice. S’il est difficile d’imaginer que les formations pour apprendre à bien spéculer en ligne soit un jour totalement couvertes par le CPF – de nombreuses ne le sont pas et vous pouvez les découvrir sur le site https://www.lesformationstrading.fr/ qui les test – on peut en revanche espérer qu’elles soient intégrées, d’une manière ou d’une autre, dans les cursus de formation officielle.

Il n’y a pas si longtemps, le catalogue des cursus éligibles était nettement moins fourni que maintenant. L’explosion des leçons distancielles a permis de normaliser l’enseignement à distance, même si certains voient cette pratique d’un mauvais œil. Ainsi, il devient plus simple de proposer des formations éclectiques, touchant à de nombreux sujets.

Le trading s’inscrivant dans les choix d’investissement d’un nombre croissant de Français, il pourrait bien compter parmi les thèmes qu’abordent certains enseignants, à un niveau toujours plus élevé.

Notre bilan : le trading et le compte de formation personnel

Pour résumer, les formations « brutes » de trading en ligne ne sont normalement pas éligibles au CPF. Voici un rappel des raisons :

  • Les CPF sont généralement mobilisables pour des formations agrégées et données par des établissements à filiation universitaire.
  • Le trading ne s’inscrit pas vraiment dans le sillon d’une reconversion ou d’une spécialisation professionnelle.
  • La spéculation comporte des risques majeurs et suppose des fluctuations qui ne permettent pas de garantir une stabilité financière.

Ceci étant dit, à mesure que les mentalités et les pratiques évoluent, le trading pourrait bien se normaliser. On voit mal comment les leçons en ligne, données par des groupes indépendants, pourraient être remboursées par les fonds du CPF.

En revanche, les rouages des marchés, les stratégies à adopter, les principes de l’analyse technique pourraient s’inscrire progressivement dans les formations officielles, en complément.
Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à se renseigner et à vérifier l’éligibilité au CPF d’une formation : elle est toujours indiquée dans la description. L’important, c’est de mettre en place un projet pérenne et raisonnable tout en bénéficiant des fonds accumulés.

A propos de l'auteur

julien delarche

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !