Economie et Finance

Livret A : taux d’intérêt, plafond et intérêts

Livret A

Actuellement, une majeure partie de la population française possède un Livret A. Cela place alors ce produit d’épargne comme étant l’un des préférés au sein de l’Hexagone. Pour ceux qui n’ont pas encore sauté le pas, il existe quelques informations essentielles à connaître avant de se lancer. Même s’il s’agit d’une méthode plutôt simple de faire fructifier son capital, il y a des règles à respecter.

 

Ce que rapporte réellement un Livret A

Il faut savoir que le Livret A est un livret réglementé. Ainsi, c’est l’État qui fixe le taux d’intérêt directeur dont les épargnants pourront profiter. Pour cela, ils devraient suivre les recommandations faites par la Banque de France. La dernière revalorisation avait été effectuée au 1er février 2022. Le taux était alors passé de 0,5 % à 1 %. Un autre pourcentage entrera néanmoins en vigueur au 1er août 2022.

D’après les mots du gouverneur, une hausse est évidemment à prévoir et les 2 % devraient être atteints. Malheureusement, ce ne sera pas assez pour être rentable avec un taux d’inflation qui dépassera les 5 % pour l’année 2022 entière. Pour 10 000 € économisée, une perte de 361 € sera enregistrée.

Le plafond à ne pas dépasser

Une fois qu’un Livret A est ouvert, il est possible pour les titulaires du compte d’y verser, quand il le souhaite, les sommes à faire fructifier. Cependant, il ne devra pas dépasser un certain plafond. Les règles en vigueur prévoient ainsi une limite de 22 950 € pour les dépôts. Le franchissement est seulement possible par la capitalisation des intérêts.

D’un autre côté, les associations, pouvant aussi ouvrir un Livret A, ont plus de liberté. En effet, leur plafond est de 76 500 €. Les organismes qui gèrent les HLM ou habitations à loyer modéré font également l’objet d’un traitement spécial. Leurs dépôts ne sont soumis à aucune limite.

Pourquoi opter pour le Livret A ?

Malgré que les rendements réels d’un Livret A soient négatifs à cause de la montée exponentielle du niveau général des prix, les avantages d’opter pour ce type d’épargne restent encore nombreux. C’est d’abord le meilleur moyen de réaliser des économies dites de sécurité, sans aucuns frais à prévoir.

Il est possible de retirer ses fonds à tout moment et pour n’importe quelle raison. De plus, le capital de base et les intérêts sont totalement exonérés de charges fiscales. À part cela, les versements effectués ne risquent pas d’être perdus, car le capital est garanti.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !