Peut-on parler d’argent librement ?

3 minutes de lecture

On se targue d’être dans une époque dans laquelle les gens communiquent plus librement. Cette apparence de liberté est due aux nombreux moyens de communication qui sont à notre disposition mais sommes-nous pour autant disposés à parler librement de n’importe quel sujet ?

En surface on pourrait penser que c’est le cas, il suffit de se balader sur les réseaux sociaux pour s’apercevoir que les gens parlent de tous les sujets, même les plus scabreux, sans aucune restriction. Pourtant il en reste un qui semble toujours plus ou moins tabou, particulièrement en France : l’argent.

Dire combien l’on gagne, comparer sa fiche de paye avec le voisin restent des jardins secrets jalousement gardés.

Le français et l’argent

Alors que dans les pays anglo-saxons on étale avec plaisir sa richesse, en Hexagone on préfère garder tout cela bien secret. Est-ce un héritage de l’Avare de Molière ou une application stricte du proverbe : « pour vivre heureux, vivons cachés » ou alors un rejet postrévolutionnaire des fastes de la royauté ? Quoi qu’il en soit, le rapport à l’argent reste un véritable tabou, et celui qui en gagne trop est très vite montré du doigt. Lors du précédent quinquennat nous avions un président qui avait déclaré ne pas aimer les riches et actuellement nous en avons un qui est qualifié de : « président des riches », c’est dire la relation complexe que nous entretenons avec l’argent.

Parler d’argent

Au XXIème siècle il devrait être possible de parler d’argent, de dire combien on gagne, de comparer nos salaires sans pour autant être jugé ou jalousé. Entre une idéologie communiste qui voit d’un mauvais œil tout enrichissement et un capitalisme effréné où l’appât du gain devient l’unique moteur, il doit exister un juste milieu. Celui où chacun est récompensé pour son travail quel que soit sa condition sociale sans pour autant créer des inimités. On devrait pouvoir dire ce que l’on gagne sans être mal perçu ou enviés, loin des préjugés.

Jeux d’argent

Si on n’ose pas dire ce que l’on gagne alors que cela ne devrait pas être un problème, on a encore plus de mal à dire que l’on joue à des jeux d’argent. Les français sont friands de jeux de casino en ligne, de paris sportifs et pourtant ce ne sont pas des sujets sur lesquels on s’étale. Combien de fois a-t-on entendu dire : « oui je joue de temps en temps au loto » alors que la personne y joue régulièrement. On se sent obligé de cacher le fait de peur de perdre toute considération sociale. La société, particulièrement la française, a confondu une addiction et un plaisir. Ce n’est pas parce que quelqu’un joue qu’il en est forcément dépendant. Le jeu c’est comme toute chose : on peut le faire avec modération ou avec excès. Mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac et surtout changer notre regard sur l’argent.

Libérer la parole

C’est en changeant notre point de vue sur l’argent que l’on pourra en parler tranquillement. Il faut se libérer de toutes les idéologies ou religions qui voient d’un mauvais œil l’enrichissement personnel afin de considérer que c’est finalement un sujet comme un autre qui ne mérite pas qu’on en fasse un secret d’état.

 

Peut-on parler d’argent librement ?
5 (100%) 1 vote

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez être au courant des dernières techniques pour gagner de l'argent ?
+