Economie et Finance

Quel est l’avantage fiscal d’ouvrir un PER pour financer sa retraite ?

Per

Ces derniers temps, nous avons pu constater que les Français s’intéressaient de plus en plus au fameux PER ou Plan d’Épargne Retraite.

Ce nouveau produit d’épargne retraite est notamment réputé pour être fiscalement plus attractif comparé aux anciens produits qui étaient proposés sur le marché auparavant. Mais quel est le principal avantage fiscal du PER exactement ? Et bien, c’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers cet article.

Qu’est-ce que le PER ou Plan d’Épargne Retraite d’abord ?

Comme son nom l’indique, le PER est un produit d’épargne qui vous permet de vous constituer un complément de revenus au moment de votre retraite. Sachez que ce produit a été instauré par la loi Pacte en 2019 dans le cadre de la réforme de l’épargne retraite en France.

L’objectif de cette réforme était de relancer le marché de l’épargne retraite en proposant une solution d’épargne unique et plus flexible. Le PER vient donc remplacer tous les anciens produits d’épargne retraite jugés trop “rigides” à l’époque.

Quels sont les différents types de PER ?

Sachez qu’il existe 3 grandes catégories de PER :

Quels sont les différents types de PER

Le PER individuel ou PERIN

Le PERIN a été conçu pour remplacer l’ancien PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) et le contrat Madelin. Il fonctionne notamment sur le principe des versements volontaires et libres. Sachez que la souscription à cette catégorie de PER est individuelle et facultative.

Le PER collectif ou PERCOL

Le PERCOL, quant à lui, est un produit d’épargne d’entreprise qui a été spécialement conçu pour les salariés. Il remplace notamment l’ancien PERCO (Plan d’Épargne pour la Retraite Collective). Ce PER entreprise peut être alimenté soit par des versements volontaires soit par une épargne salariale (par intéressement, par participation, par abondement ou par CET).

Le PER catégoriel ou PERCAT

Pour sa part, le PER catégoriel ou PERCAT vient remplacer l’ancien contrat “article 83”. Contrairement au PERCOL, le PERCAT n’est accessible que pour une certaine,catégorie de salariés seulement. Il est alimenté uniquement par des versements obligatoires ou des transferts de fonds.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le PERCAT peut parfois être appelé “PER obligatoire” ou “PERO”. Cela étant dit, les épargnants ont aussi la possibilité d’effectuer des versements volontaires en complément s’ils le souhaitent.

Ouvrir un PER pour financer sa retraite : quels avantages ?

Sachez que le fait d’ouvrir un Plan d’Épargne Retraite vous permet de bénéficier de plusieurs avantages considérables :

Une gestion pilotée

Et oui, vous pourrez déléguer la gestion de votre épargne retraite à un professionnel spécialisé. Votre gestionnaire se chargera d’optimiser et de sécuriser votre placement en répartissant votre épargne sur différents supports stratégiques.

Une excellente portabilité

Vous avez aussi la possibilité de transférer à tout moment votre épargne vers une autre catégorie de PER et ce, en toute facilité. C’est une option intéressante pour les épargnants qui peuvent éventuellement être amené à changer de statut ou d’entreprise.

Une sortie en capital

Les anciens produits d’épargne retraite proposés sur le marché ne prévoyaient qu’une sortie en rente, c’est-à-dire par mensualités. Et bien, désormais vous pouvez disposer de la totalité (en capital) de votre épargne dès votre passage à la retraite. Vous pouvez même bénéficier d’une sortie en capital anticipée au cas où vous auriez besoin de votre épargne pour acheter votre résidence principale.

Plan d’Épargne Retraite : quel avantage fiscal ?

Plan d'Épargne Retraite quel avantage fiscal Vous l’ignoriez sans doute mais c’est sur le plan fiscal que le PER est le plus avantageux. En effet, le PER vous permet désormais de bénéficier d’une déduction fiscale, ce qui n’était pas possible avec les anciens produits d’épargne qui existaient avant.

Concrètement, cela veut dire que les sommes que vous versez dans votre PER seront déduites de vos revenus imposables. Et la chose la plus importante que vous devez savoir c’est que l’avantage fiscal du PER est plus intéressant lorsque vous êtes fortement imposé.

Et oui, plus votre taux marginal d’imposition sera élevé, plus votre déduction fiscale sera importante. Sachez toutefois que le montant de cette déduction fiscale pourra être limité en fonction de votre statut professionnel et des plafonds fixés par la loi.

Si vous êtes salarié, vous pourrez bénéficier d’une déduction fiscale de 10 % sur vos revenus de l’année précédente dans la limite de 32 419 €.Si vous êtes Travailleur Non Salarié (TNS), votre déduction fiscale s’élèvera à hauteur de 10 % de la fraction du bénéfice imposable dans la limite de 32 909 €.

À cela vient s’ajouter 15 % pour la fraction du bénéfice imposable comprise entre 41 136 et 329 088 € soit une plafond de 43 193 €. Sachant que ces deux plafonds sont cumulables, le plafond global d’un TNS s’élève donc à 76 102 €.

Comment ouvrir un PER ?

Sachez que vous pouvez ouvrir un PER et profiter d’une déduction fiscale dans presque n’importe quel établissement financier (banque, assurance, mutuelle, gestionnaire d’actifs, etc…). En fonction de votre profil, votre épargne pourra être investie soit dans des fonds en euros soit dans des unités de compte.

En général, les fonds en euros sont moins rentables mais ils conviennent aux épargnants plus âgés puisqu’ils sont plus sécurisés. Les unités de compte, quant à eux, sont plus volatiles mais aussi plus rémunérateurs, ce qui fait qu’ils conviennent parfaitement aux profils “jeunes”. Sachez également que vous êtes libre de choisir le montant et la fréquence de vos versements.

En cas de difficulté financière, vous pourrez même modifier ces paramètres voire suspendre complètement vos versements si vous le souhaitez.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !