Economie et Finance

Quelles sont les actions qui ont le plus perdu pendant la crise boursière liée au Coronavirus

Quelles sont les actions qui ont le plus perdu pendant la crise boursière liée au Coronavirus

Les innombrables pays touchés par le Covid-19 font face à une crise économique sans pareil. La fermeture des usines et le krach boursier ne sont que les premiers exemples des problématiques liées à l’épidémie actuelle. Le ralentissement de toute activité économique entraîne une baisse de production affectant différents secteurs publics. C’est la source principale de la crise boursière et de la chute des actions.

Investir avec 0 comissions sur eToro

Le déroulement de la crise boursière

L’épidémie du coronavirus a pris une dimension planétaire, surtout en mars 2020. Le Covid-19 a infecté les économies mondiales. Dès le début du mois, la bourse de Paris a connu sa pire chute depuis 2008.

Après une négociation entre la Russie et l’OPEP, les cours du pétrole se sont quand même effondrés. La plus lourde baisse de 20 % a été enregistrée depuis 1991. La crise boursière actuelle a touché l’ensemble des marchés boursiers. Les effets du coronavirus ont touché affreusement les marchés financiers. Le FTSE-100 de Londres a baissé de quelque 8 %.

La pire chute depuis 2001 du Dax de la Bourse de Francfort atteint les 8 %. Quelques jours après, le CAC 40 perd 12,28 % de ses actions. Après, le marché financier a interdit la vente aux grandes compagnies, telles que les assurances et les banques. Mais à la fin du mois de mars 2020, les bourses mondiales ont repris de la couleur. Les observateurs positifs interprètent cette crise boursière comme une bonne nouvelle.

Ouvrir un PEA ou Compte-titre chez BforBank 

L’impact du coronavirus sur l’économie

Le tout premier danger du coronavirus touche la santé et la vie des êtres humains. Cette épidémie a fait prendre aux dirigeants du monde entier les mesures nécessaires pour éviter la propagation du virus.

Par conséquent, l’incubation et le confinement ont fait subir des effets néfastes à un secteur en particulier : l’économie. La paralysie de cette dernière a fait rapidement chuter les marchés de production dans le monde. En matière de crise boursière, une chute inédite atteignant presque les 10 % a été remarquée en Asie.

La plus lourde chute de l’histoire depuis une trentaine d’années a été constatée aux États-Unis. Comme dans le reste du monde, un ralentissement économique et un risque de grave récession profonde sont redoutés de s’accroître.

La Banque centrale américaine a dû subventionner 500 milliards de dollars pour compléter et assurer une liquidité suffisante. Comme l’a dit le président Emmanuel Macron : « Nous sommes en guerre ! ». À part la guerre sanitaire, celle économique contre la pandémie du covid-19 continue.

Les actions qui ont le plus perdu en bourse

Le secteur du voyage et surtout celui du transport ont dû cesser leurs activités à cause des mesures de confinement. Une forte baisse des déplacements a été remarquée dans toutes les villes de la planète.

Même les transactions des applications liées à ces secteurs ont impliqué une considérable baisse des opérations. En effet, la vente de voiture, la location de véhicules et le covoiturage, par exemple, sont des activités fortement touchées.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !