Economie et Finance

Quels réflexes devez-vous adopter pour contourner la prochaine flambée des tarifs réglementés d’EDF ?

Quels réflexes devez-vous adopter pour contourner la prochaine flambée des tarifs réglementés d'EDF

La prochaine flambée des tarifs réglementés de l’EDF reste inévitable. Bien entendu, il est tout à fait possible de la contourner en adoptant les bons réflexes. Mise au point !

Peut-on vraiment contourner la prochaine flambée des tarifs réglementés de l’EDF ? Comment s’y prendre ?

N’oublions pas que l’EDF (Électricité de France) est le premier producteur et fournisseur d’électricité partout en France et en Europe. Une éventuelle augmentation des tarifs réglementés ne sera donc pas sans conséquence. Ne vous en faites pas, vous pouvez la contourner en passant sur une offre de marché.

En choisissant l’option Base avec une puissance souscrite de 6 kVA ainsi qu’une consommation de 2 400 kWh par an, le montant de votre facture annuelle s’établit à 500 € par an avec les tarifs réglementés. Il existe une offre de marché plus avantageuse développée par EDF : le Digiwatt. Vous gagnez ainsi 3 % réduisant votre facture annuelle à 487 €.

Il existe d’ailleurs des offres sous les 480 € annuels. Elles vous permettent de gagner 20 euros de plus par rapport aux TRV. Moins nombreuses, les offres dites fixes affichent un prix du kwh figé pendant 12, 24 ou 36 mois.

Il y a aussi l’option Heures Pleines/Heures Creuses avec une puissance souscrite de 9 kVA et une consommation de 8 500 kWh par an. En hausse de 5 € sur six mois, le montant de la facture annuelle monte à 1 509 € par an avec les tarifs réglementés. Il existe heureusement une offre de marché plus avantageuse, le Digiwatt. Il permet également de gagner 3 % en fixant la facture annuelle à 1 459 €.

Ne vous privez pas des comparateurs en ligne pour réaliser de belles économies sur votre facture d’électricité. D’ailleurs, vous pouvez changer de fournisseur en 24h.

D’autres alternatives pour faire face à la hausse des prix de l’électricité

Si vous n’avez pas pu contourner la flambée des prix réglementés de l’EDF, vous pouvez toujours y faire face. Le Gouvernement prévoit d’accorder un chèque énergie exceptionnel à 5,8 millions de foyers les plus modestes. Son montant s’établit à 100 €.

Si vous n’êtes pas éligible au chèque énergie, ne désespérez pas. Il existe d’autres alternatives comme les réductions sur le prix de l’électricité HT accordées par certains fournisseurs. Elles oscillent généralement entre 2 % et 12 %. Il y a aussi des offres à prix bloqué. En principe, les prix de l’électricité seront bloqués durant une période déterminée, fixée dans le contrat.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !