Economie et Finance

Rachat de crédit : quelles sont les conditions pour être éligible ? Dossier de novembre 2019

rachat de crédit conditions novembre 2019
3 minutes de lecture

Afin d’améliorer leur niveau de vie ou de sortir d’une situation de surendettement, un très grand nombre de ménages effectuent chaque année une demande de rachat de crédit. On peut cependant constater que cette démarche n’est pas une des plus évidentes, car plus de 85 % des demandes sont infructueuses, et cela pour différentes raisons. Pour être éligible et obtenir un accord bancaire, voici une liste non exhaustive des conditions à remplir.

Aucun dossier de surendettement

C’est un critère fondamental pour être éligible, car vous ne pouvez pas avoir droit au rachat de crédit dans le cas où vous avez saisi la commission de surendettement. Les risques de refus de votre demande sont élevés si vous êtes inscrit au Fichier Central des Chèques (FCC), au Fichier national des incidents de remboursement de crédit aux particuliers (FICP) ou au Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI). Il existe toutefois une exception si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, car la banque pourra vous proposer un rachat de crédit hypothécaire. Les banques peuvent alors réexaminer votre cas et vous accorder un rachat de crédit sous quelques conditions.

Le type de contrat de travail

Les banques s’intéressent plus aux situations stables. Les profils qu’ils préfèrent sont les salariés en CDI, les fonctionnaires, ou même les retraités qui touchent des cotisations fixes (dû à la capacité de remboursement de ces derniers). Quant aux travailleurs non-salariés, ils doivent être en activité depuis au minimum 3 ans.

Malgré cela, il est tout de même possible de demander un rachat de crédit même sans disposer d’un CDI. Pour cela, il est nécessaire de :

  • Présenter 3 bilans positifs de votre entreprise si vous dirigez votre propre société ;
  • Solliciter un co-emprunteur qui dispose d’un CDI ;
  • Garantir l’opération de rachat de crédit en hypothéquant un bien dont vous êtes le propriétaire ;
  • Demander à un tiers en CDI de se porter caution. Il est sollicité pour le paiement des mensualités lorsque l’emprunteur se trouve en difficulté de remboursement.

Un taux d’endettement minimal et un reste à vivre important

La banque calcule le taux d’endettement obtenu après rachat, qui ne doit pas dépasser les 33 % du revenu disponible. Le reste à vivre doit aussi être élevé, car même si le taux d’endettement est inférieur à 33 % du revenu disponible, mais que le reste à vivre est faible, la demande sera refusée.

Les revenus du ménage

En toute logique, plus les revenus du demandeur sont élevés plus les chances d’acceptation de sib dossier est important. Généralement, les banques exigent un minimum de 1 500 €/mois. Cependant, elles étudient tout de même les demandes des ménages disposant d’un revenu global de 1 300 €/mois au minimum.

L’âge du demandeur

Même si le rachat de crédit est accessible à toutes les générations, le demandeur doit généralement avoir entre 25 et 75 ans pour regrouper ses dettes. Il existe cependant des cas d’exceptions rares où les banques donnent leur accord à des personnes hors de cette tranche d’âge.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top