Economie et Finance

Remboursement des impôts : les arnaques mails fleurissent

3 minutes de lecture

Les arnaques mails sur le remboursement des impôts font actuellement la une des médias. Cette escroquerie en ligne a pris de l’ampleur depuis quelques mois déjà. Il s’agit d’un e-mail frauduleux qui semble réellement provenir de la direction des Finances publiques. Bien que ce type d’arnaque en ligne soit déjà bien connu de tous, il faut toujours être prudent. Leur objectif est d’obtenir votre numéro de carte bancaire, mais il est tout à fait possible d’éviter cela. Nous vous en disons plus sur le sujet dans cet article.

En quoi ça consiste ?

Alors que les avis d’imposition sur le revenu viennent d’être rendus disponibles en ligne, l’arnaque aux faux remboursements des impôts fait de nouveau surface. En effet, de nouveaux envois de mails frauduleux provenant soi-disant de la direction générale des Finances publiques ont été signalés par la gendarmerie de Côte-d’Or, qui donne l’alerte.

Il s’agit de courriers électroniques intitulés « IMPOT GOUV FR », en lettres capitales et sans point. C’est un titre qui peut être très trompeur, surtout si l’on ne fait pas attention, d’autant plus qu’il ne fait presque aucune différence avec l’URL du véritable site des impôts, qui est : Impots.gouv.fr.

phishing impots faux mail

faux mails du centre des impots

Le contenu mail est assez bien organisé pour faire croire aux destinataires qu’ils vont toucher un remboursement à la suite d’un trop-perçu de fisc. Mais il ne s’agit là que du début de la manœuvre malveillante, car la véritable arnaque réside dans l’étape suivante dans laquelle la victime potentielle est demandée de cliquer sur un lien et de remplir le formulaire qui s’en suit. Ce formulaire a une apparence tout à fait officielle, avec l’en-tête des impôts.

Lorsque la victime potentielle remplit ce faux formulaire, il est amené à renseigner toutes sortes d’informations personnelles et confidentielles, telles que les coordonnées bancaires et le numéro de mobile. Lorsque la victime valide ces renseignements sur le faux formulaire, elle reçoit par la suite un ou plusieurs SMS l’invitant à valider un code. Ce code aura permis aux malfaiteurs de débiter le compte bancaire de la victime une ou plusieurs fois de plusieurs centaines d’euros. Ils peuvent également s’en servir pour financer des achats sur internet. Il s’agit d’un cas classique de « fishing » (ou « hameçonnage » en français).

Comment éviter cela ?

Pour éviter de vous faire entourlouper, il est évident que vous ne devez pas répondre à ce type de mail. Vous devez donc être capable de repérer ces faux mails. Pour ce faire, commencez par vérifier l’adresse e-mail de l’expéditeur. Sachez que celle des Finances publiques se termine par gouv.fr et ne comporte strictement pas de nom ou prénom. Vous ne devez surtout pas cliquer sur le lien contenu dans le mail ni ouvrir les éventuelles pièces jointes. Ne transmettez en aucun cas vos données personnelles et coordonnées bancaires par mail. Le fisc ne sollicite jamais ces informations.

Si vous avez des doutes sur l’authenticité d’un mail, contactez les services des impôts pour savoir s’ils vous ont envoyé un tel message. Vous pouvez également signaler ce mail indésirable aux autorités sur Signal-spam.fr.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top