Economie et Finance

Souscription, versements, rachats… les astuces pour limiter l’impôt sur votre PER

Souscription, versements, rachats... les astuces pour limiter l’impôt sur votre PER

Né de la loi PACTE de 2019, le Plan d’Épargne Retraite a conquis le cœur de nombreux épargnants en l’espace de quelques années. La preuve, fin septembre 2021, le nombre de titulaires du PER s’élevait à 3,8 millions. Les chiffres sont éloquents ! Découvrez dans notre rubrique des astuces pour limiter l’impôt sur votre PER.

Déterminez votre tranche marginale d’imposition pour défiscaliser avec votre PER

La souscription d’un PER s’avère avantageuse fiscalement, surtout pour ceux et celles ayant un TMI élevé. Vu que ce n’est pas le cas de tout le monde, il importe de déterminer son taux marginal d’imposition au préalable.

Il faudra également calculer le montant de sa future retraite. Des outils en ligne facilitent grandement les choses. Le simulateur d’impôt sur le revenu de l’Administration fiscale constitue un exemple concret. Le simulateur d’impôt. gouv.fr vous sera également utile pour calculer votre TMI à la retraite.

Pour rappel, 5 différentes tranches d’imposition sont prévues par le FISC :

  • TMI à 0 % jusqu’à 10 084 €
  • TMI à 14 % de 10 085 € à 25 710 €
  • TMI à 30 % de 25 711 € à 73 516 €
  • TMI à 41 % de 73 517 € à 158 122 €
  • TMI à 45 % + 158 122 €

En général, le calcul du TMI n’est pas si difficile. Il s’obtient simplement par le rapport entre le montant du revenu net imposable et du nombre de parts du foyer fiscal. Il ne reste plus qu’à prendre le résultat et l’appliquer sur la tranche du barème progressif de l’impôt.

Calculez les montants exacts à verser sur votre PER

Optimisez votre imposition en calculant au préalable les montants à verser sur votre PER. Dans ce cas, vous devez vous rapprocher d’un expert qualifié. Vous avez besoin de conseils plus pointus pour atteindre un tel objectif. Il existe, bien sûr, un moyen plus simple. Il suffit de calculer la différence entre votre revenu imposable et votre tranche d’imposition pour déterminer les montants exacts des versements sur votre PER.

Il y a néanmoins des plafonds de versements à respecter. Normalement, votre plafond d’épargne retraite personnel devrait figurer sur votre dernier avis d’imposition. Des plafonds non utilisés au cours des trois années précédentes peuvent changer la donne en gonflant votre plafond d’épargne retraite.

Bon à savoir : pour les versements de 2021, le plafond minimum d’épargne retraite est fixé à 4 113 €. Le montant maximal autorisé s’établit à 32 904 € et 76 101 € pour les travailleurs non-salariés (TNS).

Optez pour une sortie en rachats fractionnés

Le PER compte environ 1,4 million d’épargnants fin mars 2021Différentes options de sorties sont possibles avec le PER. Il y a notamment la sortie en capital imposable au barème de l’impôt sur le revenu. Elle s’avère moins avantageuse, d’un point de vue fiscal, par rapport à une sortie en rachats fractionnés.

En découpant vos retraits, votre revenu imposable n’augmente pas considérablement. Et il n’y a pas de saut de tranche d’imposition. En effectuant, un rachat trop important, votre TIM pourrait vite passer de 11 % à 30 %. Cela peut être avantageux pour certains contribuables, mais pas pour tous.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !