Economie et Finance

Un décalage de prix entre certaines régions concernant l’assurance habitation est possible, découvrez pourquoi

Un décalage de prix entre certaines régions concernant l'assurance habitation est possible, découvrez pourquoi

Entre 2019 et 2020, les prix de l’assurance habitation ont progressé en moyenne de 0,9 %. En 2021, les tarifs continuaient d’augmenter. Quid de 2022 ? Les experts constatent un écart de prix entre certaines régions.

Combien coûte une assurance habitation en 2022 ?

Selon une étude récente menée par Assurland.com, une assurance habitation coûte en moyenne 260 € par an pour une maison, contre 180 € pour un appartement. Les tarifs diffèrent d’une région à l’autre.

Toujours selon cette étude poignante, une hausse de 33 % des primes d’assurance habitation a été constatée depuis 10 ans déjà. Cela est étroitement lié aux sinistres et catastrophes naturelles. En 2022, cette assurance coûte 216 € par an en moyenne, d’après le comparateur Assurland.com. Il faudra prévoir un budget de 260 € pour assurer une maison ou 180 € s’il s’agit d’un appartement. Visiblement, c’est un prix stable par rapport à l’an dernier.

D’après l’enquête menée par Assurland.com, 56 % des assurés optent pour la formule basique comprenant les garanties responsabilité civile, dégât des eaux, incendie, vol, catastrophes naturelles, etc. 44 % choisissent la formule supérieure intégrant des garanties supplémentaires : bris de vitre, dommages électriques, objets de valeur, remplacement du mobilier basé sur la valeur à neuf, etc. N’oublions pas que cette option coûte environ 20 % et 25 % plus cher.

Plus de 70 € d’écart entre l’Ile-de-France et la Bretagne !

Malgré la stabilité des prix d’une assurance habitation en France, de fortes disparités régionales subsistent encore. L’étude réalisée par Assrland.com révèle que la Bretagne reste la région la moins chère sur tout le territoire. En effet, il faut 171 € par an pour assurer une maison qui s’y trouve.

Si les tarifs sont moins chers en Bretagne, c’est notamment en raison du nombre de sinistres déclarés. Il est relativement plus faible par rapport aux autres régions. Idem pour le Pays de la Loire où le prix d’une assurance habitation s’établit à 178 €. Derrière la Bretagne, on retrouve la Bourgogne-Franche-Comté : 180 € par an. Quoi qu’il en soit, les prix progressent beaucoup dans cette région, soit une hausse comprise entre 18 % et 22 %.

Les records de hausse des primes d’assurance habitation ont été enregistrés dans les régions du Sud-Est. En raison, les sinistres y sont élevés avec notamment une recrudescence du nombre de catastrophes climatiques et de cambriolages. En moyenne, leur prime a augmenté de +33,3 % et +40,6 %. En tête de liste figure en particulier l’Ile-de-France. Il faut compter en moyenne 242 € par an pour assurer un logement situé en IDF, contre 171 € par an en Bretagne. Visiblement, il y a un écart notable entre ces deux régions en termes de primes d’assurance habitation.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !