Economie et Finance

Vous ne croirez pas ces chiffres peu connus sur les Français les plus riches qui payent l’IFI

Vous ne croirez pas ces chiffres peu connus sur les Français les plus riches qui payent l'IFI

Comme nous le savons déjà, l’ISF (ou l’impôt de solidarité sur la fortune) a été remplacé par l’IFI (ou l’impôt sur la fortune immobilière) au 1er janvier 2018. Il concerne en particulier les foyers les plus riches. Découvrons ensemble dans cet article les chiffres clés du dernier rapport de la DGFIP sur l’IFI.

Environ 153 000 foyers ont payé l’IFI en 2021 !

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) publie chaque année un rapport détaillé sur l’IFI. D’après le dernier document, près de 153 000 foyers ont reçu un avis d’IFI. En d’autres mots, 0,37 % des foyers imposables en France ont payé l’IFI en 2021. Il s’agit d’une hausse de 7 % par rapport à 2020.

La DGFIP avance que cette hausse de l’IFI s’explique notamment par la progression des prix de l’immobilier en 2020. L’Institut National de la Statistique et des Études économiques (Insee) estime que la valeur des biens immobiliers détenus par les Français a bondi de + 5 % en 2020.

 

143 700 € de revenus imposables ont été déclaré par les foyers soumis à l’IFI en 2021

En 2021, les contribuables redevables à l’IFI ont déclaré 143 700 € de revenus imposable annuel. Ils progressent ainsi de 4 % sur 1 an. De leur côté, les foyers non redevables à l’IFI ont déclaré en moyenne 25 500 € de revenus imposables en 2021.

Toujours selon les chiffres de la DGFIP, le revenu imposable de la moitié des foyers soumis à l’IFI reste inférieur à 100 000 €. Un quart des contribuables concernés génère moins de 61 000 €. 25 % des foyers les plus aisés disposent de revenus supérieurs à 158 000 € par an.

D’autres chiffres éloquents sur l’IFI en 2021

En moyenne, le montant de l’IFI s’établit à 11 000 € par foyer. C’est un chiffre plutôt stable par rapport à l’année précédente (en 2020) : +0,5 %. En 2021, le montant de l’IFI collecté par l’État s’élève à 1,67 milliard d’euros. Il progresse de 7 % par rapport à celui de 2020. Explications, le nombre de foyers redevables de l’IFI a augmenté l’année dernière, du moins selon les données de la DGFIP.

L’âge moyen des déclarants à l’IFI est de 69 ans, selon les chiffres de la DGFIP, contre 52 ans pour les ménages soumis à l’impôt sur le revenu. L’âge du premier déclarant oscille entre 45 et 64 ans dans trois foyers « IFI » sur dix. Seuls 3 % des foyers assujettis à l’IFI ont un premier déclarant âgé de 44 ans ou moins.

Bon à savoir : les ménages soumis à l’IFI résident en Île-de-France et dans les grandes agglomérations comme Paris (plus de 40 000 foyers). 7 000 foyers IFI habitent à l’étranger.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !