Gagner de largent

Les étapes à suivre pour atteindre l’indépendance financière

Obtenir l’indépendance financière en 8 étapes

Avant tout chose, il est impératif de définir clairement ce qu’est l’indépendance financière. Selon les définitions les plus courantes, il s’agit d’un statut obtenu par les personnes qui reçoivent des revenus réguliers sans pour autant occuper un emploi ni être sous les ordres d’un patron.

De quoi alors permettre aux particuliers de profiter de nombreux privilèges (temps libre, possibilité de voyager, etc.) sans être contraints par des responsabilités professionnelles. Pour parvenir à un tel mode de vie, il est essentiel de passer par des étapes incontournables. Elles sont au nombre de huit.

Évaluer ses besoins financiers

Évaluer ses besoins financiersIl est impératif pour l’épargnant qui souhaite gagner en indépendance financière d’assurer une gestion optimale des fonds dont il dispose. Pour cela, il doit commencer par fixer la somme qui lui sera nécessaire pour garder le train de vie dont il aspire.

Définir un budget est donc indispensable pour avoir plus de visibilité sur la quantité de revenus dont il aura besoin. Il faudra alors prendre en compte les différentes charges fixes, mais aussi variables. Afin de se faciliter la tâche, il est vivement conseillé d’appliquer la règle des 50 – 30 – 20.

Cette dernière préconise ainsi d’allouer 50 % du budget aux dépenses fixes. La part de revenus pour se faire plaisir ne doit pas excéder 30 %. Enfin, au minimum, 20 % des fonds disponibles sont à épargner.

Envisager une réduction des dépenses

Dans le cas où l’argent à disposition des épargnants est inférieur à ce que son budget prévoit, il est nécessaire de réaliser quelques sacrifices. En effet, en attendant de faire fructifier ses économies, il va alors falloir se serrer la ceinture.

De ce fait, certaines dépenses devront être réduites. Il est possible de cibler certains abonnements comme ses forfaits de télécommunication ou son loyer, en déménageant dans un quartier plus abordable par exemple. Il faut ainsi rester à l’affût des bons plans ou des promotions afin de payer moins cher sur certains frais incontournables. Certains outils sur internet permettent aujourd’hui de trouver les meilleurs prix sur des produits de première nécessité.

Régler ses créanciers

Avoir du passif à rembourser peut nuire à un projet de devenir indépendant financièrement. Il est alors plus que recommandé de s’acquitter de ses dettes, surtout lorsque l’argent obtenu n’a pas servi à acquérir des actifs qui génèrent des dividendes. Régler ses créanciers devrait donc être une priorité pour éviter toute difficulté une fois que la personne concernée ne recevra plus de salaire.

Il est par exemple possible de vendre sa voiture et finir de payer les mensualités de son crédit auto. S’il y a des restes, l’épargnant pourra s’en servir pour acheter un autre véhicule d’occasion au comptant.

Définir des objectifs réalistes

Définir des objectifs réalistes

Avant d’envisager quelconque liberté, il est nécessaire pour un épargnant de fixer les buts qu’il souhaite atteindre, surtout d’un point de vue financier.

En fonction du budget qu’il aura déterminé au préalable, il sera impératif de pouvoir gagner autant que les dépenses prévues pour réellement être indépendantes.

Il est en plus question d’une rémunération ne provenant pas d’un emploi. La détermination d’objectifs financiers est utile pour pouvoir choisir quel mode d’investissement sera pertinent pour les atteindre.

Accumuler un capital de départ

Attention, devenir financièrement indépendant ne veut pas dire quitter son emploi du jour au lendemain sans aucune préparation préalable. En effet, couper sa principale source de revenus sans avoir d’alternative est une mauvaise idée.

De ce fait, il est alors conseillé de trouver un moyen d’augmenter ses revenus pour pouvoir se constituer une épargne. Cela passe parfois par fournir encore plus d’efforts au travail pour pouvoir demander une revalorisation salariale ou une promotion.

En outre, il est aussi possible de se trouver un travail ou des missions rémunérés à temps partiel en complément de son poste principal. Plusieurs opportunités sont actuellement disponibles sur le web.

Faire des économies

Les fonds obtenus après avoir adopté une stratégie d’augmentation de revenus sont à épargner impérativement. En effet, il s’agit d’accumuler assez de capitaux pour pouvoir les réinvestir après. Ainsi, gagner plus d’argent ne doit pas forcément dire, accroître ses dépenses. Il n’est en effet pas obligatoire de s’en tenir aux 20 % préconisés par la règle des 50 – 30 – 20. Il est notamment possible d’en faire encore plus.

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes pour réaliser une épargne sécurisée. Les Français apprécient particulièrement le Livret A ou le contrat d’assurance vie. La patience sera donc nécessaire, car accumuler assez de capital peut prendre du temps.

Développer ses compétences

Développer ses compétences

Il est aussi impératif de savoir que devenir indépendant financièrement nécessite un certain savoir-faire en matière d’économie, de placement ou encore de gestion financière. Ce sont pourtant des sujets que tout le monde ne maîtrise pas forcément.

Ainsi, suivre des formations dédiées, des séminaires ou des conférences pourrait beaucoup aider les épargnants.

Par la même occasion, il est conseillé de beaucoup lire. Il existe une multitude de livres ou de revues intéressantes qui permettront d’orienter les lecteurs sur la manière dont ils doivent s’y prendre pour s’émanciper et définitivement atteindre leur objectif de liberté.

Astuce : vous pouvez utiliser votre compte formation sur le site du gouvernement pour vous formez en ligne.

Réaliser des placements

Évidemment, une fois que les personnes en quête d’indépendance financière quittent leur emploi, il va bien falloir qu’ils gagnent quand même de l’argent pour continuer à vivre correctement. La meilleure solution reste de ne pas se contenter de ses économies et de faire des placements immobiliers ou financiers.

Acheter un bien immobilier et le mettre en location est l’une des méthodes les plus pertinentes à envisager. En outre, miser sur des actifs boursiers rapporte aussi des rendements intéressants, mais présente quelques risques. Sinon, créer un business sur internet lié au e-commerce ou au blogging sont également des options aux impacts non négligeables.

Bref, les étapes pour parvenir à un statut de rentier et gagner des revenus sans travailler ne sont pas faciles à compléter. La persévérance et la patience seront de mise. C’est un projet qui devrait prendre quelques années à se concrétiser.

A propos de l'auteur

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !