Immobilier

Comment les SCPI maîtrisent les risques pour les investisseurs ?

Comment les SCPI maîtrisent les risques pour les investisseurs 

L’immobilier d’entreprise est sans doute l’un des placements pouvant servir de valeur refuge en temps de crise. Mais le problème, c’est que l’accès à ce secteur porteur est réservé aux investisseurs fortunés. Fort heureusement, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ont été créées. Grâce à elles, tout le monde peut investir dans l’immobilier professionnel à moindre coût.

Besoin de renseignement ?
Portail-SCPI est le site dédié à l'investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.
Demander une simulation gratuite!

L’immobilier d’entreprise via les SCPI : une valeur refuge anti-crise ?

L’immobilier d’entreprise via les SCPI  une valeur refuge anti-crise 

En cette période de crise sanitaire, tout porte à croire que le placement en SCPI constitue une valeur refuge. Le marché de l’immobilier d’entreprise en France a traversé de nombreuses crises dans le passé.

Et pourtant, il ne s’est jamais effondré. Il y a eu des baisses significatives du niveau de collecte, notamment entre les années 2008 et 2009, certes, mais les taux de rendement des SCPI sont restés à la moyenne.

Si le marché de la pierre papier a survécu à la crise de 2008, il est possible qu’il retrouve ses couleurs après le passage du tsunami du coronavirus. Il faut reconnaître que le secteur du commerce a été lourdement impacté par la crise du Covid-19. Et cela pourrait entraîner une chute brutale des performances globales des SCPI dans les prochains mois à venir.

Bon à savoir : la collecte des SCPI a progressé de +14 % au 1er trimestre 2020 par rapport à celle du 1er trimestre 2019. Plus concrètement, les sociétés de gestion des SCPI ont collecté près de 2,4 milliards d’euros au cours des trois premiers mois de l’année 2020. Cela signifie clairement que l’engouement des épargnants pour les SCPI n’a pas encore diminué.

Il est encore trop tôt pour savoir si la collecte des SCPI va descendre, car le deuxième bulletin trimestriel des SCPI n’a pas encore été publié. Il faudra encore attendre la fin du mois de juin pour le découvrir. En tout cas, il est probable que les dividendes versés par les SCPI vont diminuer pour le 2ème trimestre 2020.

Il va sans dire que de nombreuses entreprises (y compris les commerces, les restaurants et les hôtels) tricolores ont été obligées de fermer leurs portes à cause de la crise du coronavirus. Et la plupart d’entre elles sont des locataires des actifs immobiliers détenus par les SCPI.

Concrètement, comment les SCPI maîtrisent les risques pour les épargnants ?

Concrètement, comment les SCPI maîtrisent les risques pour les épargnants 

Il convient de rappeler que les principaux locataires des SCPI sont des PME (petites et moyennes entreprises) et des TPE (très petites entreprises). Il est évident que la plupart d’entre elles ont été touchées par la crise du coronavirus, sans parler des mesures de fermeture administrative imposées par l’État aux entités de petite taille. Afin de les aider à traverser cette période de crise, le gouvernement incite les SCPI à suspendre les loyers des TPE (moins de 10 salariés) pour trois mois.

Afin de pallier les effets néfastes de la crise actuelle, les sociétés de gestion des SCPI ont pris des mesures raisonnables et provisoires. Elles visent notamment à fidéliser les locataires en leur proposant le report des loyers professionnels et commerciaux. Ils pourront ainsi continuer d’exercer et de rentabiliser leurs activités.

Évidemment, la stratégie d’investissement de la plupart des SCPI de rendement du marché est basée sur la diversification sectorielle et géographique du patrimoine. Et c’est grâce à cela si elles maîtrisent les risques (les vacances locatives, les impayés, etc.). Il existe d’ailleurs des SCPI spécialisées dans des secteurs moins exposés à la crise du coronavirus. Il s’agit plus précisément des SCPI de santé, des SCPI de logistique et des SCPI résidentielles.

Les SCPI ont été fragilisées par la crise du Covid-19, et ses effets (drastiques) commencent à se faire sentir sur le flux de collecte des SCPI. Malgré cela, certaines SCPI (citées plus haut) résistent mieux à cette crise sanitaire. Il en va de même pour les SCPI de bureaux (représentant 57 % des collectes réalisées au 1er trimestre 2020).

Demander plus d'informations

Est-il toujours possible de souscrire des parts de SCPI à crédit en cette période de crise sanitaire ?

Il s’agit de l’une des questions les plus fréquentes posées par les épargnants en quête d’un placement refuge pour tirer profit de la crise actuelle. Il est bel et bien possible de souscrire des parts de SCPI de rendement à crédit pendant cette période difficile due au coronavirus.

Il faut toutefois retenir que les conditions d’accès aux différents types de prêts immobiliers ont été renforcées depuis le début de l’année 2020. Il faudra donc monter un dossier de demande de crédit solide pour mettre toutes les chances de son côté.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !