Immobilier

Comment réduire son imposition avec une SCPI Pinel ?

Comment réduire son imposition avec une SCPI Pinel 

Les SCPI Pinel figurent parmi les principales SCPI fiscales du marché. Elles regroupent tous les avantages de la pierre papier avec en bonus une belle réduction d’impôt (jusqu’à 21 %). Bien entendu, certaines questions méritent des réponses concrètes. Le point sur Enquete-Debat.fr.

La SCPI Pinel : quèsaco ?

La SCPI Pinel quèsaco Il existe des fonds d’investissement grand public rattachés aux dispositifs de défiscalisation immobilière à l’instar du Pinel. Bien entendu, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier en font partie. Elles portent ainsi la dénomination de « SCPI Pinel ». De véritables aubaines pour les investisseurs (particuliers) désirant accéder facilement au marché de l’immobilier résidentiel tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. En plus, elle sera répartie sur plusieurs années (entre 8 et 9 ans).

Les SCPI fiscales fonctionnent presque toutes de la même manière. Les SCPI Pinel ne font pas exception ! Elles récoltent des fonds auprès des épargnants en organisant des campagnes de souscription. En général, la collecte s’achève dans une période de 3 ans. La société gestion commence ensuite à chercher des locataires pour l’ensemble des immeubles acquis. Cela peut durer plusieurs mois. Afin de sécuriser les fonds et cotisations, ils sont placés sur des placements à capital garanti.

Les biens détenus par la SCPI Pinel sont loués pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans. Les loyers sont récupérés par la société de gestion avant d’être versés aux associés. La SCPI procède à la vente du parc immobilier au bout de 2 ou 3 années après la période de location. Le but étant de déterminer la valeur liquidative des parts. Dans le cadre de la revente du patrimoine de la SCPI Pinel, les investisseurs peuvent céder leurs parts. Le capital récupéré correspond au nombre de parts détenues ainsi qu’à la valeur de revente des immeubles.

Comment investir dans une SCPI Pinel ?

Il est facile d’investir dans une SCPI Pinel en accédant à une plateforme digitale comme portail-SCPI.fr. Donc, la souscription peut s’effectuer en ligne. Il suffit de transmettre à la société de gestion un certain nombre de documents (dématérialisés) :

  • Pièce d’identité
  • RIB
  • Justificatif de domicile

Le souscripteur doit indiquer le nombre de parts désiré dans le formulaire prévu à cet effet. Souvent, la société de gestion impose un nombre minimum de souscriptions aux nouveaux associés. Le montant du ticket d’entrée oscille généralement entre 1 500e et 5 000 €.

Les SCPI Pinel affichent un taux de rendement locatif annuel compris entre 2,5 % et 2,7 % durant la période de location des immeubles.

Existe-t-il des conditions spécifiques pour investir dans une SCPI Pinel ?

Existe-t-il des conditions spécifiques pour investir dans une SCPI Pinel Les SCPI Pinel sont uniquement accessibles aux personnes physiques domiciliées fiscalement en France. En d’autres mots, les expatriés ne peuvent pas y souscrire.

Il existe bien sûr un certain nombre de conditions à remplir pour accéder aux avantages d’une SCPI Pinel :

  • Déclarer sa résidence fiscale en France, et ne pas quitter le pays pendant toute la période de défiscalisation (6, 9 ou 12 ans)
  • Respecter un plafond d’investissement annuel de 300 000 €
  • Ne pas dépasser les plafonds de loyer en fonction de l’emplacement géographique des biens au moment de la mise en location.

Bon à savoir : la réduction d’impôt rattachée au dispositif Pinel est déterminée selon la durée de détention des parts de la SCPI. Elle s’établit à 12 %, 18 % ou 21 % pour des durées respectives de 6, 9 ou 12 ans.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !