Immobilier

Comprendre l’investissement en SCPI

Comprendre l’investissement en SCPI
Bastien
Ecrit par Bastien

Comme pour tout investissement, il est important pour les épargnants de bien connaitre le produit, son fonctionnement, ses avantages ainsi que ses inconvénients. De ce fait, afin de réaliser un bon investissement en SCPI, il convient avant tout de connaitre la définition même de la SCPI.

Qu’est ce qu’une SCPI ? (Définition)

SCPI est l’acronyme utilisé pour désigner Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit d’une société d’investissement en immobilier qui a pour objectif de collecter de l’épargne auprès du public afin de se constituer un patrimoine immobilier.

En effet, après avoir réalisé cette collecte et acquis son patrimoine immobilier, la SCPI à travers sa société de gestion va assurer la gestion et l’exploitation de ce patrimoine, de la recherche  et de la sélection de locataires à la perception des loyers en passant par la gestion courante des biens en question.

Une fois ces biens acquis et exploités, la SCPI reverse à chaque associé, un revenu correspondant aux loyers perçus au prorata du nombre de parts détenues au sein de la SCPI.

A savoir :

  • La collecte des SCPI est réalisée par l’émission de parts sociales. Une fois ces parts acquises par les investisseurs, ceux-ci deviennent automatiquement associés de la SCPI. Ils détiennent donc un pourcentage de chaque bien immobilier.
  • On parle également de « pierre-papier » car en investissant dans une SCPI, vous n’investissez pas dans un bien immobilier direct.
  • La SCPI est un investissement en immobilier indirect.

La SCPI est une solution d’investissement ayant pour sous- jacent l’immobilier. De ce fait, elle présente un caractère sûr, la pierre étant une valeur refuge. De plus, la SCPI est un investissement bien encadré puisque relevant de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

En effet, elle est gérée comme dit plus haut une société de gestion spécialisée. Les activités de celle-ci sont soumises au contrôle de l’AMF. Par ailleurs, le patrimoine de la SCPI fait l’objet d’une expertise annuelle réalisée par des experts indépendants afin d’avoir une estimation de la valeur des biens de la SCPI, ce qui permet de pouvoir revaloriser le patrimoine de la SCPI et donc des investisseurs.

Différents types de SCPI

Les SCPI peuvent être classées selon 2 critères notamment la forme juridique (capital) et l’objectif patrimonial de la SCPI. Les SCPI peuvent être constituées sous deux formes juridiques :

SCPI à capital fixe

Il s’agit de SCPI dont le capital maximum est fixé statutairement dès sa création. Au cours de ses activités, une fois ce capital maximum atteint, elle ne peut plus procéder à l’émission de nouvelles parts donc il ne peut y avoir de nouveaux associés.

SCPI à capital variable

Il s’agit de la forme de SCPI la plus répandue. Il s’agit de SCPI dont les parts peuvent être acquises à tout moment puisque les statuts de la SCPI permettent à celle-ci de pouvoir l’augmenter.


Par ailleurs et suivant l’objectif patrimonial de la SCPI , on retrouve les types suivants :

Les SCPI de rendement

Ce type de SCPI a pour objectif l’acquisition et la gestion d’un parc immobilier composé d’immobilier professionnel (bureaux, parkings, locaux d’activités, etc) en vue de générer du rendement donc des revenus complémentaires.

Les SCPI fiscales

Ce sont des SCPI dont les biens acquis sont essentiellement des biens d’habitation et dont le fonctionnement est calqué sur celui des lois de défiscalisation ( Pinel, Malraux). Elles visent donc à générer des réductions fiscales à ses associés.

Les SCPI de plus-values

En plus de permettre aux investisseurs d’épargner et de se constituer un patrimoine immobilier, le principal objectif de ces SCPI est de réaliser de la plus-value grâce à l’acquisition de biens ayant un potentiel de revalorisation.

Les SCPI sont donc une excellente réponse à plusieurs objectifs patrimoniaux : création de patrimoine, constitution de revenus complémentaires, réduction d’impôts, transmission de patrimoine. De ce fait, le marché des SCPI est un marché très large puisqu’on compte aujourd’hui plus de 175 SCPI. N’hésitez donc pas à découvrir notre classement des meilleures SCPI en 2020.

SCPI françaises VS SCPI européennes

Sur un marché très large de SCPI, il est important de distinguer les SCPI françaises des SCPI européennes. Toutes les SCPI sont de source française ( elles sont gérées exclusivement par des sociétés de gestion françaises). On parle de SCPI française et de SCPI européenne du fait de leur stratégie d’investissement notamment sur le plan géographique.

De ce fait, les SCPI françaises sont celles dont le patrimoine est situé en France (Paris, régions parisienne, province). Les SCPI européennes quant à elles regroupent les SCPI qui investissent au-delà des frontières françaises, notamment dans des pays de la zone euro.

La principale différence entre ces deux catégories de SCPI et qui peut être un avantage, est la fiscalité. En effet, celle-ci est un facteur important pour tout investissement en SCPI.

Fiscalité du placement

La fiscalité du placement va dépendre de la catégorie de SCPI. En effet, celle si diffère selon qu’il s’agisse de SCPI françaisesou de SCPI dites Européennes.

Cas des SCPI françaises

La fiscalité de cette catégorie de SCPI est : imposition à la Tranche Marginale d’Imposition (TMI) de l’investisseur à laquelle sont rajoutés les Prélèvements Sociaux (PS). Pour plus d’informations sur la fiscalité appliquée aux SCPI, n’hésitez pas à contacter les conseillers spécialisés de Portail SCPI.

Cas des SCPI européennes

La fiscalité diffère dans ce cas. Les investisseurs bénéficient des avantages des conventions fiscales entre la France et les pays d’investissement de la SCPI. De ce fait, l’imposition ne se fait plus comme mentionné ci-dessus mais plutôt à la différence entre la TMI de l’investisseur et son Taux Moyen .

Foire aux questions

Comment financer l’acquisition de parts de SCPI ?

L’acquisition de parts de SCPI peut s’effectuer de différentes manières : en cash, à crédit, via une assurance-vie ou en démembrement.

Comment déclarer ses revenus SCPI ?

Les revenus des SCPI sont par nature des revenus fonciers. De ce fait, ils doivent être déclarés sur votre feuille d’impôt, dans cette catégorie de revenus. Ils sont imposés au même titre que pour un bien immobilier détenu en direct, selon le principe d’imposition des revenus fonciers.

Le placement comporte-il des risques ?

Comme tout placement, les SCPI comporte des risques. De part le sous jacent, donc des fluctuations sur le marché immobilier, le capital ainsi que les revenus ne sont pas garantis. En outre, la SCPI présente d’autres risques tels que la liquidité des parts.

En quoi la SCPI est-elle un bon choix d’investissement ?

La SCPI est un support d’investissement répondant à plusieurs problématiques patrimoniales. De plus, elle offre plusieurs modes de souscription.

 

SCPI

Pourquoi investir en SCPI ?

L’investissement en SCPI nécessite une mise de fonds faible contrairement à un investissement immobilier direct. De plus il offre plusieurs avantages dont notamment sa flexibilité, sa rentabilité, la mutualisation des risques et la diversification de ses actifs.

Dites nous ce que vous en pensez !