Immobilier

Crowdfunding immobilier : une alternative intéressante à l’investissement immobilier

Crowdfunding immobilier une alternative intéressante à l'investissement immobilier

Le crowdfunding se développe à grande vitesse en France. En 2021, les plateformes de financement participatif ont capté plus de 1,88 Mds€ de collecte. Il s’agit d’une hausse importante de 84 % par rapport à l’année 2020. Les chiffres ont été multipliés par 11, et ce, depuis 2015. Le point sur le crowdfunding immobilier !

 

Zoom sur les points forts du crowdfunding immobilier !

Le crowdfunding immobilier constitue une excellente alternative à l’immobilier direct. Des avantages intéressants en découlent. Il y a, par exemple, l’accessibilité des projets. Quelques centaines d’euros permettent de se positionner sur ce marché en plein essor. Les gains générés (des plus-values) ne sont pas immédiats, certes, mais ils peuvent être importants, surtout dans une optique à long terme. Ils sont bien entendu imposables, tout comme les revenus locatifs.

De nos jours, l’immobilier locatif n’est plus accessible à tous, contrairement au crowdfunding. Prévoyez un budget d’environ 100 000 € pour finaliser une acquisition immobilière en France. Vous pouvez souscrire à un prêt pour financer votre projet. En plus des mensualités que vous supportez, vous devez assurer la gestion locative de votre bien. Heureusement, ce n’est plus le cas avec le crowdfunding immobilier. Une équipe de professionnelle qualifiée s’occupe de cette tâche à votre place.

L’absence de gestion locative et immobilière n’est pas le seul point fort du crowdfunding. En adhérent à un projet spécifique, vous participez à la vie de l’immeuble. Vous prenez également part à des Assemblées Générales de la copropriété. La plateforme vous permet également d’interagir directement avec les autres investisseurs. Même les acteurs présents dans l’immobilier restent à votre écoute (concierge, locataires, propriétaires, etc.).

Bien comprendre le principe du crowdfunding immobilier avant de s’y lancer !

D’autres avantages sont rattachés au crowdfunding comme la rentabilité. Le rendement généré par ce type de placement peut en effet avoisiner les 10 %. Il ne s’agit pas d’un revenu locatif immédiat. On parle souvent de plus-values immobilières dans le cadre d’un projet de financement participatif. Elles proviennent de la vente des immeubles construits (ou rénovés).

Le principe du crowdfunding immobilier reste simple. Vous choisissez un ou plusieurs projets sur une plateforme dédiée à cet effet. Nul besoin de rencontrer des investisseurs institutionnels. Les porteurs de projets sont généralement particuliers. Ils collaborent avec des professionnels du BTP pour mener à bien des projets de construction immobilière.

Des promoteurs immobiliers interviennent dans le cadre d’un projet de crowdfunding. Les fonds collectés sur chaque plateforme en ligne servent à financer des constructions. C’est ainsi que des programmes immobiliers naissent. Plus les investisseurs (particuliers) investissent, plus les projets fleurissent. À l’issue de la transaction, ils récupèrent tous une partie des bénéfices générés selon leur participation.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !