Immobilier

Des changements sont à prévoir pour l’immobilier locatif en 2022 – Voici les détails

Des changements sont à prévoir pour l'immobilier locatif en 2022 - Voici les détails

Des changements annoncés en 2021 sont déjà en vigueur en 2022. Ils concernent notamment l’immobilier locatif. Si vous avez un projet immobilier en tête, évitez la précipitation. Prenez d’abord en compte les différents changements apportés par le projet de loi de finances pour 2022 !

Le dispositif « Louer abordable »

Lancé initialement par l’ancienne ministre du Logement Emmanuelle Casse en 2022, le dispositif « Louer abordable » fait son retour en 2022. À la différence, il ne s’agit plus d’un abattement sur les loyers, mais plutôt d’une réduction d’impôt. Elle oscille entre 15 % et 35 % si vous êtes propriétaire-bailleur. En passant par une convention d’intermédiaire locative (IML), la réduction d’impôt s’établit à 20 % (jusqu’à 65 %).

La prorogation du dispositif Pinel

La prorogation du dispositif de défiscalisation immobilière Pinel est l’un des changements en 2022. La fin de la loi Pinel était prévue au 31 décembre 2021. Mais elle a été prorogée jusqu’au 31 décembre 2024. Les taux de réduction d’impôt sont dégressifs à compter de 2023. Ils restent inchangés jusqu’au 31 décembre 2022 : 12 % pour 6 ans d’engagement, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. Dès 2023, ces taux baisseront respectivement à 10,5 %, 15 % et 17,5 %. En 2024, ils deviennent plus dégressifs, soit 9 %, 12 % et 14 %.

 

L’audit obligatoire pour les passoires thermiques

Les passoires thermiques doivent faire l’objet d’un audit énergétique exhaustif à partir du 1er septembre 2022. On parle ici des logements en monopropriété classés F et G en matière de DPE (diagnostic de performances énergétiques).

La suppression progressive de la taxe d’habitation

La suppression de la taxe d’habitation reste progressive. Elle a déjà été initiée en 2022. En effet, si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous bénéficiez d’une exonération de la taxe d’habitation à hauteur de 65 %. C’est seulement en 2023 qu’elle sera supprimée définitivement.

La possibilité de déposer sa demande de permis de construire en ligne (projet d’urbanisme)

Si vous avez un projet d’urbanisme en tête, l’année 2022 ne risque pas de vous décevoir. Vous pouvez en effet déposer votre demande de permis de construire sur Internet. Idem pour les demandes de changement de destination, les certificats d’urbanisme, les déclarations préalables de travaux et pour les permis de démolir.

De nouvelles mentions pour les annonces immobilières

Depuis le 1er janvier 2022, toutes les annonces immobilières doivent obligatoirement comporter de nouvelles mentions. C’est notamment le cas du DPE (diagnostic de performance énergétique). Il y a aussi l’étiquette climat et l’étiquette énergie.

Le lancement d’un nouveau service public appelé France Rénov ‘ pour la rénovation énergétique

Le nouveau service public de la rénovation de l’habitat appelé « France Rénov » est opérationnel depuis le début de l’année 2022. Il s’agit d’une initiative du ministère de la Transition écologique. Les démarches sont simplifiées depuis la fusion de l’ADEME et de l’ANAH.

A propos de l'auteur

julien delarche

Julien Delarche

Philosophe de par sa formation, c'est la voie du journalisme que Julien a choisi pour sa carrière. Ses thématiques de prédilection : Finance, économie et investissement.

Dites nous ce que vous en pensez !