Immobilier

Est-il bénéfique d’investir en OPCI durant la conjoncture actuelle ?

Est-il bénéfique d’investir en OPCI durant la conjoncture actuelle 

La crise du coronavirus s’est transformée en une crise économique mondiale en l’espace de quelques mois seulement. Et cela a eu des répercussions sur les marchés boursiers en France et en Europe. En revanche, le marché de l’immobilier d’entreprise est moins touché par la conjoncture économique internationale. Mais qu’en est-il de l’investissement en OPCI ?

L’OPCI : s’agit-il vraiment d’une valeur refuge ?

L’OPCI  s’agit-il vraiment d’une valeur refuge 

Il a été souvent répété ces derniers temps que l’immobilier constitue un placement refuge ou encore une valeur refuge en période de crise. Pour rappel, il s’agit d’une expression technique utilisée en Bourse pour désigner l’or. Le métal jaune était en effet autrefois considéré comme étant la valeur refuge idéale. D’un point de vue financier, il permet de sécuriser son pouvoir d’achat futur en cas de crise ou d’inflation.

En ce qui concerne l’investissement en OPCI, il est tout à fait envisageable d’opter pour ce véhicule de placement immobilier non coté pour investir. Cela peut bien se faire durant la conjoncture économique actuelle. Il faut toutefois retenir que le capital placé dans un OPCI Grand Public n’est pas garanti. Il y a donc un risque de perte en capital.

Il est intéressant de souligner que le portefeuille d’un OPCI se compose de différents types d’actifs immobiliers et financiers. En clair, la détention d’actions d’OPCI permet d’accéder à des secteurs variés (liés à l’immobilier professionnel). Bien évidemment, les risques sont mutualisés entre les locataires occupant les actifs immobiliers. Il s’agit généralement des vacances locatives et des loyers impayés.

Concrètement, est-ce une bonne idée d’investir en OPCI durant la conjoncture actuelle ?

Il n’y a aucune loi interdisant les épargnants français d’investir dans des actions d’OPCI pendant cette période de crise. Mais comme il a été mentionné dans le paragraphe précédent, il y a quelques risques à prendre. En règle générale, au moins 60 % du portefeuille d’un OPCI doit être composé d’actifs immobiliers. Mais il devra également être constitué de 5 % (au minimum) d’actifs liquides. En ce qui concerne le 35 % restants, le gestionnaire peut investir dans des actifs financiers ou immobiliers.

Il est important de préciser que l’OPCI Grand Public est un placement à long terme. Il faudra donc conserver ses actions d’OPCI pendant plusieurs années avant de les céder. L’épargnant pourra ainsi tirer un maximum de profits de son placement. Il n’existe néanmoins pas de durée légale de détention d’actions d’OPCI. Chacun est donc libre de choisir le moment auquel il souhaite procéder à une vente de ces dernières.

En somme, il est envisageable d’acheter des actions d’OPCI durant la conjoncture actuelle. Mais pour espérer tirer un maximum de bénéfices de son placement, les actions souscrites doivent être conservées pendant plusieurs années. Bien entendu, les personnes désireuses de se lancer dans un investissement en OPCI en 2020 devront suivre les conseils d’un expert en immobilier d’entreprise afin de mettre toutes les chances de leur côté.

L’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’investissement en OPCI

L’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’investissement en OPCI

L’OPCI est un acronyme désignant un Organisme de Placement Collectif Immobilier. Il s’agit plus concrètement d’un véhicule de placement collectif destiné au grand public (les particuliers en général).

Le principe de fonctionnement d’un OPCI est basé sur la gestion collective immobilière pour le compte de tiers. Cette tâche est assurée par une société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Les OPCI collectent donc des fonds auprès de leurs actionnaires dans l’objectif d’agrandir la taille de leur portefeuille d’actifs (immobiliers et financiers). Les fonds captés serviront à acquérir de nouveaux immeubles, actions ou parts de sociétés immobilières. Bien entendu, les épargnants ayant investi leurs capitaux dans un OPCI pourront jouir des fruits de leur investissement. Il s’agit plus précisément des revenus issus de la location des immeubles composant le patrimoine de l’OPCI.

Techniquement, l’OPCI est considéré comme un fonds d’investissement alternatif (FIA) ouvert à des investisseurs non professionnels. Mais il y a un détail important à retenir : la valeur liquidative du fonds placé dans un OPCI peut diminuer au fil du temps. Et cette dévalorisation des actifs détenus par le gestionnaire d’un OPCI est plus importante pendant les périodes de crise.

En ce qui concerne la souscription d’actions d’un OPCI, il est indispensable d’engager un conseiller financier expérimenté pour connaître toutes les étapes à suivre. Mais le recours aux services d’un assureur constitue également une option envisageable. Il faut toutefois retenir que la souscription d’actions d’un OPCI est impossible en dehors de la période de centralisation.

Investir en SCPI ou en OPCI  : Besoin de renseignement ?
Portail-SCPI est le site dédié à l’investissement en SCPI qui vous accompagne dans votre démarche. Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !