Immobilier

Faut-il s’inquiéter pour la performance de ses SCPI ?

Faut-il s'inquiéter pour la performance de ses SCPI ?

Il faut savoir qu’actuellement, de nombreux professionnels se retrouvent dans l’embarras à cause de la crise sanitaire mondiale et des mesures de confinement inédites. C’est pour cela que les SCPI font l’objet d’une crainte particulière alors que les locataires ont du mal à payer les loyers. Y a-t-il réellement de quoi avoir peur ?

Les SCPI sont-elles touchées ?

La crise sanitaire actuelle va indéniablement mener à une crise économique. Il y aura bien évidemment des conséquences directes sur la santé des SCPI, malgré les élans de solidarité en faveur des professionnels. Cependant, il va falloir déterminer à quel point et combien de temps les effets se feront ressentir. Il faut savoir que les placements en SCPI ont été, pendant longtemps, considérés par les experts comme des placements stables et solides.

Souscrire aux parts de SCPI !
Vous pouvez obtenir toutes informations jugées utiles en consultant la plateforme en ligne Portail-SCPI, dédiée à l’investissement en SCPI.
Un conseiller spécialisé vous guide gratuitement.

Actuellement, plusieurs doutes subsistent, et même si elles prennent des mesures, les sociétés de gestion ne sont pas très communicantes par rapport à la situation. D’après le témoignage de certaines d’entre elles, le secteur reste parmi ceux les plus épargnés, mais il va quand même falloir s’attendre à ce que les loyers et les taux d’occupation reculent si la crise persiste encore longtemps. Toutefois, les estimations sont encore assez floues, empêchant ainsi un verdict sans appel sur la santé des SCPI.

Des difficultés quand même observées

C’est évident, les prévisions des sociétés de gestion pour cette année 2020 sont toutes actuellement faussées. Certaines d’entre elles parlent même de difficultés à atteindre les objectifs et qualifient cette situation de crise majeure.

L’heure est à la récession mondiale ! Les trésoreries liées aux SCPI vont bien sûr baisser, du moins sur le court terme, alors que des étalements et des reports de paiement des loyers ont dû être accordés. Mais la bonne nouvelle c’est que l’État compte participer à soutenir les Français face au défaut de paiement grâce à un plan d’urgence de plusieurs milliards d’euros. Les entreprises devraient être à l’abri, car il s’agit d’une situation exceptionnelle qui ne dépend pas d’elles.

Attention cependant, car ces dernières ne sont pas exemptes de loyers. Mais les sociétés de gestion font quand même des concessions pour permettre aux locataires en difficulté de ne pas perdre la face. Néanmoins, le traitement de ces reports et étalements devrait se faire au cas par cas, et beaucoup de locataires ne sont pas réellement impactés par la crise. De plus, l’immobilier est un secteur qui a toujours su se relever de ces échecs et des différentes crises. Même s’il est difficile de mesurer l’étendue réelle du problème, rien ne laisse présager une catastrophe.

Les épargnants qui ont opté pour les SCPI doivent alors aborder cette situation de crise avec une certaine confiance. Ce n’est pas pour rien si leur placement est qualifié de placement solide. Sur le long terme, les pertes ne semblent pas être très importantes.

Si vous êtes investisseur en SCPI et vous souhaitez en savoir plus sur votre placement cette situation de crise, nos spécialistes sont là pour vous répondent gratuitement.

 

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !