Immobilier

Guide complet de l’investissement locatif Pinel 2021

Guide complet de l’investissement locatif Pinel 2021

La loi Pinel est toujours en vigueur pour l’année 2021. Il a été publié dans différents magazines en ligne que ce dernier comporte des avantages fiscaux réels. Il s’agit d’un dispositif d’investissement locatif accessible à tous, ou presque. Des conditions d’éligibilité subsistent, et il faut les remplir pour bénéficier des avantages. Guide complet 2021 !

Investissement locatif Pinel : principe de fonctionnement

Entrée en vigueur au 1er janvier 2015, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière avantageuse. Pour rappel, il s’agit d’une initiative lancée par l’ancien Premier ministre Manuel Valls et Sylvia Pinel en 2014. Le dispositif d’investissement locatif Pinel a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021.

Le principe d’un investissement locatif Pinel est simple à appréhender. Il consiste premièrement à acheter un bien neuf (RT 2012 – BBC) destiné à la location pour ensuite en tirer des revenus locatifs. En respectant les conditions d’éligibilité en vigueur, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu répartie sur plusieurs années.

La loi Pinel accorde une réduction d’impôt jusqu’à 21 % du coût de revient de votre investissement. Des durées de location spécifiques ont été instaurées afin de déterminer l’avantage fiscal applicable. Il y a également des plafonds d’investissement à respecter.

 

À qui s’adresse le dispositif Pinel ?

Le dispositif Pinel s’adresse exclusivement aux contribuables domiciliés en France déjà propriétaire d’un bien neuf, et pas n’importe lequel. Il concerne notamment les logements en VEFA (ou vente en l’état futur d’achèvement) respectant les prescriptions techniques du décret n° 2012-1530 du 30/12/2012 du Code de la Construction et de l’Habitation.

Les biens éligibles doivent être implantés dans des zones spécifiques :

  • Zone A (ville de plus de 300 000 habitants [Lyon, Villeurbanne, etc.]
  • Zone A bis (ville de plus de 500 000 habitants (Paris, villes limites de la Suisse, etc.)
  • Zone B1. (ville de plus de 300 000 habitants (les communes de l’agglomération lyonnaise notamment)

La réduction d’impôt accordée par le dispositif Pinel est calculée en fonction de la durée de la location. Elle s’établit à 12 %, 18 ù et 21 % pour des durées respectives de 6, 9 et 12 ans. D’autres obligations et conditions doivent être respectées pour conserver l’avantage fiscal du dispositif Pinel.

Zoom sur les principales conditions à remplir !

Le plafond d’investissement en loi Pinel est toujours à 300 000 € par an. Les personnes qui y sont éligibles ne peuvent réaliser que deux investissements chaque année. Il y a également un plafond maximum à respecter : 5 500 €/m².

Le logement doit faire l’objet d’une déclaration au préalable attestant qu’il devient la résidence principale du locataire.

Malheureusement, depuis 2018, les zones B2 et C ne sont plus éligibles au dispositif Pinel. Seules les zones A, A bis et B1 sont retenues.

Pour un engagement de location de 12 ans, la réduction d’impôt est à 21 %. Plus concrètement, elle s’établit à 2 % par an (pendant 9 ans) puis 1 % par an durant les 3 années restantes.

Bon à savoir, un projet d’investissement locatif en loi Pinel est 100 % finançable par de nombreuses banques.

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !