Immobilier

Investir dans une chambre EHPAD après le confinement

Investir en EHPAD après le confinement

Il faut savoir que parmi les populations les plus vulnérables au COVID-19, les personnes âgées sont en tête de liste. Il est donc normal que les EHPAD connaissent une hécatombe alors que leurs résidents sont déjà très fragiles. Qu’en est-il alors de l’investissement en EHPAD post-confinement ?

Situation actuelle des EHPAD

En France, 700 000 personnes vivent dans des résidences spécialisées, privées ou publiques, du même type que les EHPAD ou les maisons de retraite. Et si une chose est sûre, c’est qu’une menace considérable plane sur elles alors que le Coronavirus semble faire des siennes parmi les gens du troisième âge. Actuellement, des voix commencent à s’élever, car ces individus semblent être délaissés.

En effet, de plus en plus de familles s’exaspèrent par rapport aux infrastructures dans lesquelles leurs aînés sont placés. Et même si des leçons ont été prises après la vague de chaleur de 2003 qui a tué plus de 19 000 personnes de cette population, de grosses lacunes sont encore observées à l’heure de la crise sanitaire actuelle. De la négligence, voilà le constat alarmant de nombreux observateurs, et les anciens en payent évidemment les frais. Selon les critiques, l’État n’accorderait pas l’attention nécessaire aux améliorations des normes de santé et des infrastructures, mais serait aveuglé par les chiffres. La crise du Covid-19 relève pourtant de la santé publique, mais ce domaine a vraiment été trop négligé.

Les EHPAD sont réellement vulnérables alors que c’est là où certains efforts doivent se concentrer le plus. Le Coronavirus prend encore de plus en plus d’ampleur actuellement, et dans ces établissements spécialisés, les barrières pour éviter sa propagation ne sont pas suffisantes. Le taux de mortalité dépasse les entendements, ce qui est normal vu l’âge des résidents. Après cette pandémie, des mesures doivent vraiment être prises dans l’amélioration des infrastructures en EHPAD.

Investir en EHPAD après le confinement

INVESTIR EN EHPAD

Le constat précédemment exposé risque alors d’impacter les opinions de certains quant à la fiabilité des EHPAD. En effet, ils jouiront longtemps d’une mauvaise réputation si des mesures ne sont pas prises pour améliorer leur qualité et leur sécurité.

De ce fait, les sociétés de gestion peuvent subir la foudre de certaines critiques et auront du mal à trouver de nouveaux locataires. Par contre, pour ceux qui tiennent vraiment à investir dans des EPHAD, il va falloir choisir des actifs de qualité qui sont plus attrayants que ceux qui ont connu des dénigrements. Mais une chose est sûre, il va falloir bien réfléchir avant de placer son argent, car la situation est délicate.

Beaucoup de faiblesses des EHPAD ont été révélées suite à cette pandémie de Coronavirus. De nombreux résidents se retrouvent vulnérables et meurent à cause de leur fragilité. Après la crise, la confiance en ces établissements peut subir des coups d’arrêt si des mesures d’amélioration ne sont pas prises.

Pour en savoir plus sur l'investissement en EHPAD

A propos de l'auteur

Bastien

Bastien

Journaliste pour de multiples thématiques d'actualités, j'écris des articles pour Enquête&Débat depuis plusieurs mois.

Dites nous ce que vous en pensez !